Les larmes d’Aphrodite – Tome 1 : La colère de l’Olympe de Marion Perret

xcover-4295Résumé : Les Dieux sont cruels ! Et l’éternité paraît bien longue pour une immortelle qui tente de leur échapper. Abandonner les siens n’est qu’une solution temporaire… Après des millénaires de fuite auprès des mortels, Aphrodite est de retour sur l’Olympe. La plus belle des Déesses va devoir faire face à de nombreux défis. Manipulation, trahison, violence et amour… Aphrodite brave la colère de l’Olympe!

~ Service presse ~ 

Je remercie chaleureusement les éditions du Saule pour l’envoi de ce roman via la plateforme SimPlement qui me permet de faire de belles découvertes. Ici, Mario Perret a su m’envouter dès les premières pages. Pour être franche, je n’ai pas lâché le roman avant de le terminer. Cela ne m’arrive pas souvent mais quand c’est le cas, c’est une sensation que j’adore !

Nos personnages sont les dieux et déesses grecs. Ainsi, tout au long de notre lecture, on reconnait des noms connus, des facultés connues et cela fait du bien. Marion Perret garde le fond mythologique que l’on connait tous mais fiche un grand coup de pied dans les stéréotypes poussiéreux que l’on peut rencontrer sur la mythologie grecque et ça fait du bien !

Aphrodite s’exile sur terre. La déesse s’est planquée chez nous, petits humains que nous sommes, pendant deux millénaires. Que fuit-elle ? Qu’est ce qui a bien pu pousser une immortelle et fille de Zeus en prime à quitter l’Olympe ? C’est ce que l’on va découvrir dans ce premier tome. J’ai beaucoup apprécié Aphrodite qui est une femme que j’ai tout de suite aimé : calme, réfléchie, intelligente, elle peut aussi se montrer méchante, impulsive et manipulatrice. Elle est le parfait personnage. Rapidement, Aphrodite prouve qu’elle n’est pas parfaite. Cela la rend encore plus attachante. On va la suivre dans son passé mais aussi dans son présent qui vont finir par se relier et nous permettre de comprendre les raisons de la fuite d’Aphrodite.

J’ai aussi apprécié le fait de retrouver des personnages « secondaires » dans la mythologie. Ainsi, on peut rencontrer Hadès, Zeus, Héra mais aussi Arès, Hermès ou encore Apollon (et bien d’autres, je ne les cite pas tous mais il y en a de nombreux très présents) mais on peut aussi croiser les noms d’Amphitrite, Calypso, Perséphone ou encore Asclépios. Un roman qui me plait et qui m’apprend des choses ? Je suis carrément pour !

Ce roman mêle la mythologie à la modernité, la romance au fantastique. C’est une douceur à se mettre rapidement sous la dent et à savourer. Vous l’aurez compris… Hier, je vous proposais un coup de cœur, aujourd’hui aussi ! Ce week end fut savoureux. C’est une petite bombe que je vous propose là.

Ce roman est en majorité une romance que j’ai adoré découvrir. Ainsi, on se rend compte qu’Aphrodite n’est pas seulement la figure de l’amour physique et de la sensualité. Elle est bien plus que cela. J’ai grandement apprécié la nuance qu’apporte l’auteure à tous ses personnages. Poséidon n’est pas qu’un dieu au caractère ténébreux, il s’inquiète aussi pour l’écologie par exemple ! Cependant, on trouve quand même les bases que l’on a déjà lu : Héphaïstos, fils renié de la déesse Héra qui est estropié et difforme, la rivalité entre les trois frères (Zeus, Hadès et Poséidon). Hades est un personnage que j’ai adoré ! Bravo à l’auteure pour en avoir fait un personnage attachant malgré son sale caractère.

Marion Perret prend son temps. Elle met en place, pose les bases mais fait avancer les choses. Ainsi, les liens se font et se défont. Les personnages s’aiment et d’autres se détestent. On est vraiment propulsé dans un monde où la modernité côtoie la mythologie sans aucun souci. La plume de l’auteure est belle, percutante et pleine d’humour. Cela permet au roman d’être aéré et agréable à lire. Honnêtement, je n’ai pas vu le temps passer… Cela veut bien dire que j’ai adoré ce roman, non ?

Le roman est aussi fantastique, forcément, lorsque l’on parle de mythologie, le côté fantastique apparait. J’ai apprécié retrouver quelques codes : le personnage principal qui est aidé de deux amis proches (le fameux trio que l’on retrouve dans les plus grandes sagas). Aphrodite, en revenant sur l’Olympe va devoir prouver sa vaillance et sa force en passant trois épreuves. Elle doit montrer qu’elle est capable de faire ce qu’elle dit et qu’elle ne partira plus ainsi, pendant deux millénaires.

On a vraiment une sphère populaire avec ces personnages mythologiques, on en connait, on se sent à l’aise dans cette histoire avec des figures connues. Puis, on a une sphère bien plus privée qui se base quand même sur des faits connus et reconnus pour certains mais qui est beaucoup plus intime, touchante et qui nous offre une autre dimension à cette mythologie que l’on ne connait que de manière factuelle. C’était vraiment une très bonne idée. Bravo

Je salue donc une intrigue sans faille qui nous propose un premier tome à couper le souffle. Le texte ne souffre d’aucune longueur et nous propose un va-et-vient entre le passé et le présent d’Aphrodite pour nous permettre de mieux comprendre comment elle a pu en arriver là où elle en est. Tous les personnages sont bien dessinés et les psychologies sont fines. Les décors sont somptueux et j’ai apprécié ce lien entre le monde des dieux et le monde des humains.

3 bonnes raisons de se lancer dans ce premier tome :

  • Un mélange parfait entre romance et fantastique !
  • Un apport mythologie fort intelligent et profond : on fiche un sacré coup de pied aux stéréotypes.
  • Une plume savamment travaillée que j’ai beaucoup apprécié.

5

19 réflexions sur “Les larmes d’Aphrodite – Tome 1 : La colère de l’Olympe de Marion Perret

  1. J’adore la mythologie grecque donc je suis vraiment curieuse à propos de cette nouveauté. Le fait que la romance est une grande place me fait un peu peur mais ou sinon, il y a tout pour me plaire. Je le note !

    • Elle reste en toile de fond, je t’avoue que si tu n’apprécies pas forcément la romance, ça me parait compliqué. Maintenant, il y a des moments d’amitié, de l’aventure … Mais bon, il y a toujours une relation amoureuse en toile de fond

  2. Eh beh, en effet, tu as adoré! Une superbe chronique qui me donne envie de lire une romance, oui, tout arrive! J’ai bien envie de plonger au coeur de ce récit, de (re)visiter la mythologie et de me laisser bercer par les pages. 🙂

  3. Adorant la mythologie, ce roman a l’air juste génial d’autant que la manière dont l’autrice dépoussière les grands mythes donne envie. Et puis même si ce n’est pas le héros, ce que tu dis d’Hadès me plaît bien, ce personnage me fascinant ! Bref, je note 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s