Jeux à l’espagnole de Laure Belsson

41QIgb2rmjL._SX326_BO1,204,203,200_Résumé : À Madrid, Hélène est une étudiante française trop sérieuse déterminée à obtenir enfin son diplôme pour gagner sa vie. Sa colocation avec Rosa, une étudiante espagnole qui arrondit ses fins de mois en vendant ses charmes va bouleverser ses plans d’avenir avec la rencontre de John, un client particulièrement attirant. Elle va alors basculer dans un tout autre monde qui bousculera ses convictions morales et changera irrémédiablement son destin.

~ Service presse 📱 ~

Je remercie chaleureusement Laure Belsson qui m’a envoyé son roman via SimPlement. J’ai découvert un roman surprenant qui m’a fait passer un bon moment de lecture. J’ai voyagé en suivant les aventures de Hélène, une jeune femme à la croisée des chemins.

En ce moment, je suis surprise par mes lectures. Ici, certaines choses m’ont plu, d’autres un peu moins. On y va ? Allez, faites vos valises ! On part en Espagne et plus précisément à Madrid ! 😊

On fait la rencontre de Hélène : une jeune femme française expatriée à Madrid pour ses études. Elle vit dans une colocation excentrée dans la capitale pour essayer de rester focalisée sur ses études. Hélène est une jeune femme sérieuse qui est là pour travailler et avoir de bons résultats scolaires. Ayant vécu une relation amoureuse dont elle a du mal à se remettre, elle reste en retrait de toutes les relations possibles. Hélène est un personnage avec lequel j’ai eu du mal. Elle ne parvient pas à trouver d’équilibre et ça m’a freinée dans ma lecture… Elle est soit trop studieuse, sérieuse soit trop délurée et sauvage. Pour moi, il n’y a jamais eu de juste-milieu. Si j’ai apprécié les thématiques et la plume de Laure Belsson, je suis plus sceptique quant aux personnages auxquels je n’ai pas su m’identifier de manière générale.

Hélène est en colocation avec Rosa qui est son exact opposé : Rosa est une jeune femme qui est une escort girl : le sexe, l’attirance physique, c’est son truc. Si Hélène est une jeune femme prude, une enfant modèle appréciée par les parents de Rosa et une élève studieuse et sérieuse, Rosa est délurée, elle cache tout à ses parents, vit de son corps et forcément, c’est une menteuse. J’ai aimé cette dualité entre les deux colocataires. Le côté direct de Rosa m’a beaucoup plu, le côté moralisateur de Hélène tient la route. Ça colle au personnage et ça lui donne un certain caractère.

Pour moi, le roman commence vraiment lorsque Hélène rencontre deux hommes. Malheureusement, encore une fois, la magie n’a pas forcément totalement opéré avec le personnage de John que je n’ai pas forcément apprécié plus que cela. Le deuxième homme qui gravite dans la sphère de Hélène est présent mais moins remarquable que John. Mais bon, Hélène devient une autre personne. Elle devient une femme fatale qui comprend qu’elle peut être belle et sensuelle. Le côté sexuel de ce personnage ressort en force et cela donne place à des moments muy caliente !

Il y a des thématiques qui ressortent dont une qui ne m’a pas plu malheureusement : le triangle amoureux. J’en ai marre de le voir dans mes romans celui-là. On se retrouve avec de la jalousie, des coups bas, de la trahison au cœur des amitiés et des relations amoureuses. On aperçoit aussi le monde du sexe et de tout ce qui est lié de près ou de loin à ce dernier. L’auteure décide de parler de l’amour dans tout ce qu’il a de passionnel. Des choix que l’on est amené à faire et qui ne sont pas toujours les bons. Ce que j’ai apprécié, c’est le fait que même si Hélène se trompe, fait des mauvais choix, elle assume ses erreurs et en sort grandie. J’ai trouvé cette idée très sympathique. L’amour passionnel, ce n’est pas seulement l’exacerbation des sentiments. C’est aussi de la colère, de la jalousie, de tout ce qu’il peut y avoir de destructeur. On ressent bien cela et j’ai apprécié l’idée de mettre en avant l’amour mais pas forcément dans ce qu’il y a de plus beau.

Le roman pourra plaire davantage aux lecteurs avides de scènes érotiques et sexuelles. Ici, l’auteure a décidé d’en mettre un certain nombre. Certains passages peuvent être doux et édulcorés tandis que d’autres sont beaucoup plus explicites et crus. C’est un choix. Personnellement, j’aurais pu me passer de certains détails mais je comprends le choix de l’auteure.

La plume de Laure Belsson est très sympathique. On est dans une intrigue qui ne souffre pas de longueurs malgré ses 500 pages. Dynamique, fluide et intéressante, elle m’a permis d’en savoir plus sur l’histoire aux moments où je ne savais pas si j’allais forcément continuer ma lecture.

En définitive, Jeux à l’espagnole est un premier tome sympathique. Certaines thématiques ne m’ont pas transporté plus que cela comme le triangle amoureux. Les personnages sont aussi sympathiques mais sans plus. Je n’ai pas forcément su m’attacher à eux mais j’ai grandement apprécié l’évolution du personnage de Hélène qui a su me surprendre alors qu’on ne partait pas forcément du meilleur pied toutes les deux. La plume de Laure Belsson est très agréable à lire et nous fait voyager au cœur de Madrid. J’ai apprécié la manière dont Laure Belsson nous parle de l’amour. C’est très fort.

Si vous aimez le New Adult et des personnages à la croisée des chemins, ce roman est fait pour vous.

3 bonnes raisons de lire ce roman :

  • Un voyage au cœur de Madrid qui est dépaysant.
  • La thématique de l’amour passionnel dans tout ce qu’il a de plus dangereux.
  • La plume de l’auteure intéressante et dynamique.

3

22 réflexions sur “Jeux à l’espagnole de Laure Belsson

  1. Je t’imagine bien lever les yeux au ciel lors de certaines scènes… 😀
    Je pense passer mon chemin pour ce titre, je n’aime pas non plus les triangles amoureux, ça m’horripile ! Le voyage en Espagne pourrait être sympa mais je ne prends pas le billet d’avion pour cette fois 🙂

  2. Je ne suis pas la cible de ce roman, mais je trouve toujours intéressant quand un personnage apprend de ses erreurs comme semble le faire Hélène. Et c’est aussi pas mal que l’autrice souligne l’autre facette de l’amour passionnel, la partie sombre et destructrice…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s