La promesse de l’apiculteur de Fiona Valpy

41XahAqSySL._SX195_Résumé : Le cœur brisé après la mort brutale de son mari, Abi prend un emploi d’été au château de Bellevue. La propriété campagnarde résonne des voix du passé et Abi se retrouve happée par l’histoire et les secrets d’Eliane, une femme qui a vécu là autrefois. En 1938, Eliane s’occupait des ruches de la propriété. Elle y est tombée amoureuse et croyait en un avenir radieux. Mais l’Histoire avait d’autres projets pour la jeune apicultrice qui a rejoint la Résistance… au risque de tout perdre. 70 ans plus tard, grâce à cette histoire étrangement similaire à la sienne, Abi marche dans les pas d’Eliane et retrouve goût à la vie. Même dans les pires moments, il y a toujours de l’espoir. Surtout quand, telles les abeilles, on fait partie d’une communauté où l’amitié permet de surmonter toutes les tragédies.

~ Lecture détente ~

J’ai plongé dans le roman La promesse de l’apiculteur avec envie. Voilà un roman que ma grand-mère m’a offert il y a quelques temps. J’ai plongé dans ce roman il y a quelques semaines, c’était une lecture agréable.

Je comprends pourquoi ma grand-mère l’a choisi. Pour son histoire, pour la guerre, pour la résistance et pour cette sensation de vie volée. Ce roman, tissé sur fond de guerre, est très agréable à lire.

On fait la rencontre d’Abi, une jeune femme qui a vécu beaucoup de choses dans sa vie. Des choses moches, qu’on apprend au fur et à mesure des pages. D’un autre côté, on fait la rencontre d’Eliane, un personnage que l’on va rencontrer dans les deux moments de l’histoire : dans le passé et dans le présent.

La narration se coupe en deux : d’un côté on a le moment présent, vu par Abi. Elle nous raconte sa vie, ses problèmes et cette retraite de yoga dans le sud de la France. Abi va, par hasard, atterrir au château de Bellevue. Elle va s’y plaire, y rencontrer des gens qui vont vite l’adopter et lui proposer un travail qu’elle va accepter. Grâce à cette opportunité, Abi va, à travers les mots de son hôte faire la découverte de la vie d’Eliane durant la seconde Guerre Mondiale et vivre une histoire formidable. La deuxième partie de ce roman est destinée à Eliane. On part en 1938, pour faire la rencontre de la jeune Eliane qui va vivre la guerre et la résistance.

Cette découverte est très sympathique. Franchement, j’ai passé un moment agréable et plein de surprises. En revanche, j’ai trouvé un certain déséquilibre dans l’intrigue : par moments, j’avais envie d’en savoir plus sur Abi et à d’autres moments, j’avais envie d’en découvrir plus sur la vie d’Eliane. A aucun moment, je n’ai eu autant d’envie pour l’une que pour l’autre. Ça a toujours été en dents de scie. Un coup Abi, un coup Eliane. C’est vraiment ce qui m’a gênée.

Ce roman intergénérationnel m’a beaucoup plu. En effet, c’est vraiment une découverte pleine de surprises. J’ai beaucoup apprécié le regard d’Eliane sur la guerre et sur les soldats. Il est vrai qu’être juif n’est pas bon à ce moment de l’Histoire. Cependant, Eliane parvient à faire la part des choses et à ne pas forcément juger les gens en les mettant tous dans le même sac. Ainsi, on va découvrir des personnages juifs, allemands, français, collabo, résistants… Ils vont former ce panel de personnages qui est vraiment intéressant. Le regard d’Eliane est franc mais doux. Elle reste juste et équilibrée dans cette période de la vie où l’injustice reste très présente.

Le panel de personnages va mettre en avant Abi & Eliane. Elles le méritent. Ce sont deux personnages forts qui ont besoin de nous livrer leurs plus profondes blessures. Ses deux histoires finissent par se rejoindre et à nous proposer de jolis moments d’émotion. J’ai beaucoup aimé ces instants.

Ce que j’apprécie le plus dans ce roman, c’est le fait que le pathos n’est pas exacerbé. En effet, l’auteure aurait pu ajouter du pathos avec la vie d’Aby mais aussi avec le contexte historique. Rien de tout cela : c’est vrai que ce n’est pas évident à accepter, la seconde guerre mondiale a fait des dégâts mais l’auteure n’en fait pas de trop. J’ai trouvé cela intéressant. J’ai aussi aimé le fait que l’apiculture soit mise en avant autant que les plantes et les herbes. Cela a amené de la fraicheur à l’histoire.

Je dois aussi ajouter que la plume de l’auteure est très belle. Je l’ai trouvée pleine de douceur et fait véhiculer les émotions d’une manière intense et poétique.

En définitive, malgré un petit problème d’équilibre dans l’intrigue, j’ai passé un excellent moment avec Abi et Eliane. Entre passé et présent, j’ai adoré en apprendre plus sur la vie des gens vivants cette période historique mouvementée. Abi est aussi un personnage que j’ai pris plaisir à découvrir. Elle traine aussi ses casseroles, ce qui la rend belle et vulnérable. Ces deux personnages signent une belle leçon de vie. Bravo à l’auteure pour la qualité de son roman.

3 bonnes raisons de lire ce roman :

  • La narration qui propose de mettre en avant Abi & Eliane
  • La plume de l’auteure que j’ai beaucoup apprécié
  • Le contexte historique utilisé à bon escient

4

11 réflexions sur “La promesse de l’apiculteur de Fiona Valpy

  1. Il est dans ma PAL depuis le confinement alors je suis ravie de lire ta chronique ! cela me donne envie de l’en sortir (enfin, comme des dizaines de livres dans ma pal en fait ! lol) 🙂

  2. Tout d’abord, je trouve extrêmement chouette que ta grand-mère t’offre et te fasse découvrir des livres d’autant qu’elle semble avoir visé dans le mille avec ce titre.
    Ensuite, je dois avouer que je suis bien tentée adorant les roman intergénérationnels et ceux arrivant à évoquer la Seconde Guerre mondiale sans pathos, mais avec justesse. Un difficile équilibre à trouver tellement cette période sombre de notre histoire a donné lieu à d’immondes événements…
    Et cerise sur le gâteau, j’ai une affection particulière pour les livres mêlant présent et passé.

  3. J’aime beaucoup les romans qui se passent à cheval sur deux époques. Cette double narration apporte vraiment un plus. Du coup, je me note ce titre, et je suis sûre que ma maman sera ravie de me l’emprunter !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s