Les couloirs démoniaques de Jean-Marc Dhainaut

81EqADJjOtLRésumé : Le Foyer des Galibots, une maison de retraite paisible située dans le Nord de la France, ferma ses portes en 1992 après une effroyable série de morts mystérieuses. Des suicides, selon l’enquête. Détails troublants : certains pensionnaires avaient témoigné de présences effrayantes, et une aide-soignante avait affirmé avoir été attaquée par une force invisible. Alan Lambin, enquêteur en paranormal, sent que cet endroit, construit sur les ruines d’un hôpital exploré quinze ans plus tôt, a besoin de lui. A-t-il oublié la menace qui y rôde ?

~ Service presse ~

Je remercie chaleureusement les éditions Taurnada et plus particulièrement Joël pour sa gentillesse et cet envoi qui signe un nouveau partenariat entre les éditions Taurnada et le blog !

J’ai mis beaucoup de temps à sortir ma chronique sur l’ultime enquête d’Alan Lamblin. Je pense que j’ai eu le cœur gros de quitter Alan, Mina & Paul. L’univers de Jean-Marc Dhainaut est fin et tellement original qu’on a envie d’avoir une nouvelle enquête sous la main pour la dévorer. Rare sont les romans que j’ai lus en numérique et que je veux absolument en papier : les romans de Jean-Marc Dhainaut auront leur place dans mes étagères, c’est certain.

On retrouve donc Alan & Mina accompagnés de leur ami Paul pour une dernière enquête. Cette enquête va les envoyer directement dans la bâtisse qui est un ancien foyer : les Galibots. A l’évocation du terme « galibot », bien entendu, vous savez que l’on va vivre une aventure dans mon coin ! Direction le nord de la France… bien que nous voyagerons aussi en Bretagne.

Le foyer des Galibots a fermé ses portes il y a quelques années : morts mystérieuses, présences de fantômes, d’esprits ou encore de forces invisibles… Pour couronner le tout, le foyer a été construit sur les ruines d’un hôpital qu’Alan a exploré quelques années auparavant ! Le cocktail parfait pour les fans de paranormal….

Je pense qu’avec les galeries hurlantes, cette aventure est ma préférée. Tout était présent pour que je passe un superbe moment avec mon trio préféré. On les suit des années après la dernière enquête d’Alan. Ce dernier semble effrayé, il ne veut plus forcément retourner sur le terrain mais sans vraiment donner d’explications sur ce qu’il a vu lors de sa dernière enquête.

J’ai apprécié les retrouver quelques années après. On avait un trio dans la fleur de l’âge, on les retrouve avec une soixantaine d’année, des problèmes de hanche et les cheveux grisonnants. Ce que j’ai apprécié, c’est le fait que l’auteur n’en a pas fait des caisses. Pas de maladie incurable, rien pour faire pleurer dans les chaumières. Comme tout le monde, ils vieillissent. Cependant, la fougue et le désir d’aller aider des gens n’a ni quitté Paul, ni Alan. Cependant, ce dernier semble en retrait, on essaye de comprendre pourquoi, de mettre le doigt sur ce qui effraie tant notre Alan national… Cela fait partie de l’intrigue et c’est très sympathique.  Ce qui est bien avec ces personnages, c’est qu’ils sont comme vous et moi. Ils sont humains : ils ont des qualités, des défauts et ça fait plaisir à lire. On se sent bien avec eujx.

«  […] la dernière enquête qu’il avait effectuée en 1987, dans cet endroit qu’il redoutait désormais, avait sonné le glas de sa carrière. Quelque chose l’avait fait renoncer et comprendre le risque d’un réel danger s’il poursuivait sa quête scientifique. Il avait compris que depuis toutes ces années on l’observait et on le suivait discrètement dans l’ombre. Et cette fois-là, à cet endroit dont son ami ne cesse de lui parler, quelque chose l’avait mis en garde. Il n’avait jamais voulu en discuter. Il avait jeté l’éponge, soulevant la consternation la plus totale de Paul et de Mina. »

Je ne lis pas beaucoup de paranormal. Néanmoins, je ne peux pas vous mentir : ceux-ci sont excellents. Je n’ai pas beaucoup de points de comparaison mais une fois que l’on est embarqué dans un univers et qu’on ne veut pas le quitter, je pense que cela est plutôt prometteur.

Jean-Marc Dhainaut a, encore une fois, réussi à me mettre une frousse intense. Tout est présent pour fiche la trouille au lecteur et j’ai beaucoup apprécié. Le foyer des Galibots regorge de secrets et à chaque claquement de porte ou bruit de pas, je me planquais sous ma couette, c’était délicieux ! (Oui, de temps en temps, se fiche une petite frousse, cela ne fait pas de mal).

La plume de Jean-Marc Dhainaut est toujours aussi fluide et dynamique. On ne se perd pas avec des mots compliqués. L’auteur a une plume abordable qui pourra plaire aux lecteurs plutôt novices comme aux plus aguerris dans le genre. J’ai beaucoup apprécié le cadre, les descriptions des lieux abandonnés. Cependant, ce que j’ai le plus apprécié reste le fait de retrouver les personnages que j’ai tant appréciés au fil de ma découverte des aventures d’Alan Lamblin. C’est avec une émotion certaine que j’ai refermé la dernière page de ce roman et que je mets un point final à cette chronique.

Bravo à Jean-Marc Dhainaut pour cette ultime quête, sans fausse note.

03 bonnes raisons de lire ce roman :

  • Un trio improbable que j’ai apprécié retrouver.
  • Un cadre qui fout la frousse mais très bien travaillé.
  • Une plume que je lirai de nouveau avec grand plaisir.

notation

25 réflexions sur “Les couloirs démoniaques de Jean-Marc Dhainaut

  1. Ooouh j’aime bien les romans qui filent la frousse, surtout en octobre 😀 Mais je rejoins Aurélia, la couverture ne m’attire pas du tout, c’est dommage, on risque de passer à côté. Mais pourquoi pas en numérique !

  2. Hum ne n’aime pas la couverture, elle est beaucoup trop chargée et incohérente à mon goût. Heureusement que tu parles du roman sinon je ne m’y serai pas attardée – et c’est dommage, ça a l’air vraiment bien, cette série ! Et j’aime que l’histoire se termine par une enquête dans une maison de retraite 😉
    Il y a combien de tomes en tout ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s