Cuba libre de Céline Jeanne

41doT1xKw+L._SX195_Résumé : Cristina est Cubaine, Ethan est Américain… Leur rencontre improbable va-t-elle faire naître une belle histoire d’amour ? Un roman aux multiples rebondissements… Une rencontre peut tout changer. À cause d’une rupture des ligaments, les rêves d’Ethan, espoir du football américain, ont été brisés à tout jamais. Son monde a explosé, ses repères se sont envolés, il a perdu pied et a abusé des antidouleurs jusqu’à l’overdose. Après une cure de désintoxication, il est contraint de rejoindre sa mère partie se ressourcer à Cuba. Ethan n’espère rien de ce voyage, mais ce qu’il découvre sur cette île pourrait bien changer sa vie. Parce que là-bas, il rencontre Cristina, une beauté cubaine qui l’attire irrésistiblement et le met à l’épreuve. Cristina se bat au quotidien pour survivre dans une société en pleine évolution. La jeune femme porte sur ses épaules le poids des dettes de son frère, ancien toxicomane, et semble hantée par ses propres démons. Elle est belle, sportive, convoitée, notamment par El Faro, un puissant dealer qui, dans l’ombre, fait sa loi à La Havane. Il veut la posséder à tout prix. Elle, elle veut juste survivre et garder sa liberté. Et puis, elle croise Ethan : il est arrogant, séduisant et tourmenté, mais aussi loyal, courageux et obstiné. Il l’exaspère, la défie, mais l’apaise aussi. Ils viennent de deux univers différents et n’auraient jamais dû se rencontrer. Mais le destin en a décidé autrement… La puissance du lien qui les attire l’un vers l’autre sera-t-elle suffisante pour leur permettre d’échapper à leur passé ? Ethan saura-t-il se construire un avenir avant de se briser définitivement ? Cristina pourra-t-elle sortir indemne de ce monde qui veut la dévorer ?

~ Lecture prix des auteurs inconnus 2019 ~

Je remercie chaleureusement le prix des auteurs inconnus pour leur travail. En effet, je suis très heureuse de faire partie du jury depuis quelques années. Cette année se clôt dans la catégorie « romance » avec le roman de Céline Jeanne : Cuba Libre.

Je ne vais pas vous mentir, Céline Jeanne est une auteure que j’aime beaucoup. Elle prend toujours un cadre hispanique dans ses romances et j’avoue que ça me plait : en effet, cela change de ce que l’on peut trouver dans les lectures actuelles et c’est plutôt très sympathique ! J’aime beaucoup la plume de l’auteure ainsi que sa volonté à donner du corps et du fond à ses romances. Elles portent toujours des thématiques fortes et mettent en valeur les femmes. Ça, c’est très important pour moi.

Ici, nous faisons la rencontre de Cristina, une jeune femme habitant à Cuba. Cuba est une île assez paradisiaque sauf pour ceux qui y vivent. Elle rime avec pauvreté, drogues et réseaux de délinquants. Au service des touristes ignobles dans un hôtel de l’île, Cristina essaye de gagner sa vie pour faire vivre sa famille et d’étudier en même temps. Nous rencontrons aussi Ethan, un jeune américain qui a dépassé les limites : son rêve d’être un jour un sportif de haut niveau est derrière lui. Il a essayé de se guérir à coups d’antidouleurs : une mauvaise idée qui le conduit à l’overdose et à la cure de désintoxication. Il doit rejoindre sa mère qui est en vacances à Cuba. La rencontre avec Cristina est inévitable et formidable. Une histoire incroyablement intense qui va nous proposer de lire une relation amoureuse qui semble impossible et pourtant…

Si l’idée de base m’a beaucoup plu, je dois aussi souligner la seule chose qui ne m’a pas83635699_10216845068819798_5287050577543430144_n émoustillée que ça : le résumé. C’est beaucoup trop long et révélateur. A la fin de ma lecture, j’ai été lire le résumé du second tome… C’est aussi spoilant que le résumé du premier tome. Je trouve ça dommage parce que le résumé en dit de trop. C’est vraiment dommage. Bien entendu, l’auteure nous réserve des surprises mais je trouve quand même ça dommage.

La Havane est l’endroit où habite Cris. C’est idyllique sur la carte postale mais nous découvrons rapidement que vivre là-bas n’a rien d’idyllique. En plus d’avoir sur les épaules la pression de devoir subvenir aux besoins de sa famille, elle doit aussi garder un œil sur son frère qui n’est pas en reste lorsque l’on parle de faire des bêtises ! Elle a toujours peur qu’il retombe dans ses travers et j’avoue que j’ai eu mal au cœur pour elle à plusieurs reprises. Cette situation n’est pas normale bien que nécessaire. Elle renonce à tout pour sa famille, elle s’oublie complètement et c’est dommage. Cris est une athlète. C’est la seule chose à laquelle elle ne renonce pas. Elle est tellement douée qu’elle a attiré des gens autour d’elle : des mauvaises personnes qui lui veulent du mal. L’intrigue est plutôt chouette de ce côté-là. C’est très sympathique.

Ethan est américain, il vient à Cuba pour « les bons côtés ». Il est un touriste et ne voit que le luxe que l’île met en place pour les touristes aussi mal élevés que mal polis. Ethan est un jeune homme que j’ai appris à apprécier au fil de mal lecture. Il est, pour moi, imbuvable au début du roman. Néanmoins, il évolue rapidement et change au contact de Cristina. C’est très agréable. J’aime beaucoup l’idée. Ethan avait besoin d’un coup de main et c’est Sainte Cristina qui va le lui donner. Ethan a aussi un côté rassurant pour Cristina qui a beaucoup de mal à faire confiance aux hommes depuis quelque temps. Ils ont un effet bénéfique l’un sur l’autre et cela rend la relation qui se tisse encore plus jolie.

Les passés de ces personnages vont entrer en collision et permettre à l’auteure de soulever des thématiques assez intéressantes. Au-delà de ces passés et vies très différentes, on va aussi assister au choc des cultures, des traditions et du mode de vie de ces deux personnages qui semblent être aux antipodes. Le fossé entre ces deux personnages semble trop important pour être franchi : Cristina, la fille forte mais fragile, blessée par la vie, Ethan, le jeune homme qui ne cache pas qui il est mais qui ne sait pas comment faire pour franchir tous les obstacles entre eux deux.

La narration permet de vivre l’intrigue pleinement. En effet, en choisissant la première personne du singulier, l’auteure permet aux lecteurs de s’immerger complètement dans cette intrigue. C’est assez intelligent et cela apporte de la profondeur aux personnages et à ce qu’ils vivent.

La plume de Céline Jeanne est toujours aussi belle, juste et fluide. Elle est sincère et propose de pénétrer dans une intrigue aux multiples thématiques qui vont, elles aussi, donner beaucoup de profondeur à l’intrigue. C’est très agréable et dépaysant d’avoir une romance qui se déroule à la Havane.

Je félicite Céline Jeanne pour son travail de qualité qui permet au lecteur de passer un moment de lecture très agréable et sans longueur. Je suis toujours ravie de m’immerger dans un roman de l’auteure. Cuba Libre n’est pas l’exception : il est à lire ainsi que sa suite dans laquelle je me plongerai avec plaisir dans quelque temps.

Cuba Libre vient donc clore ma participation à la catégorie « romance » avec brio.

Retrouvez le PDAI par ici :

03 bonnes raisons de lire ce roman :

  • Un dépaysement total grâce à la Havane.
  • Le choc des cultures et le choc social que l’on nous propose de découvrir
  • Le duo Cristina/Ethan

4

20 réflexions sur “Cuba libre de Céline Jeanne

  1. J’ai vraiment adoré ce livre. J’espère que Céline Jeanne gagnera ce prix (non je n’influence pas ;p). D’ailleurs, je compte lire la suite bientôt.

  2. J’entend de plus en plus parler de Céline Jeanne mais jamais eu l’occasion de la lire pour l’instant. Ca fait du bien de lire dans des cadres peu souvent utilisés ca change ! Celui-ci m’a l’air super je me le note !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s