Nocturne de Charles Sheehan-Miles et Andrea Randall

xcover-6798Résumé : Un nouveau récit d’amour interdit et de seconde chance par les auteurs des best-sellers In the Stillness et The Last Hour. — Que me demandes-tu là ? fit-elle en pleurant. — Je veux que tu aies une liaison avec moi. Les paroles résonnèrent dans la pièce et le silence régna soudainement tout autour de nous. Elle me fixa du regard, la lèvre inférieure légèrement tremblante. Savannah Marshall est une flûtiste de talent et fille de la noblesse musicale lorsqu’elle s’inscrit au prestigieux Conservatoire de musique de Nouvelle-Angleterre. Brillante, éclectique et passionnée, elle vit pour la musique, mais peine à former des projets d’avenir. Gregory Fitzgerald est l’un des violoncellistes les plus réputés de sa génération. Membre de l’Orchestre symphonique de Boston et professeur au Conservatoire, il est rivé sur sa carrière au détriment de ses amis, de sa famille et surtout de l’amour. Lorsque les chemins de Gregory et Savannah se croisent en classe, ils risquent de remettre en question bien plus que leurs conceptions diamétralement opposées de la musique. Amitiés, éthiques et carrières sont en jeu tandis que Gregory et Savannah jouent une symphonie mêlée de passion et de chagrin. Dans le dernier mouvement, Gregory et Savannah sont confrontés à leur plus grand défi et à la menace de perdre tout ce qu’ils ont jusqu’à présent considéré comme vrai.

~ Service presse ~

J’ai eu la chance de lire ce roman via la plateforme SimPlement. Je remercie chaleureusement l’équipe pour l’acceptation de ma demande.

Nocturne est un roman qui m’a tout de suite tapée dans l’œil : en effet, j’ai été attirée par la couverture instantanément. J’aime le jeu des couleurs, le mystère qui émane de la couverture. Bref, c’était déjà un énorme point positif pour moi.

Nocturne c’est l’histoire d’une romance « interdite ». Je mets le terme entre guillemets parce que cette romance ne me choque pas : effectivement, on parle d’une relation entre une élève et son professeur de son école de musique mais franchement, vu que les deux protagonistes sont majeurs, je n’ai pas du tout été choquée par la relation en elle-même. Effectivement, on trouve moins ambigu comme relation mais bon… Pas de quoi fouetter un chat non plus.

On fait la rencontre de Savannah Marshall, une jeune femme belle, drôle, intelligente et terriblement douée. Elle a la musique dans le sang, fille d’une célèbre chanteuse d’opéra, elle semble suivre le chemin de sa mère sur la voie du succès. Elle va tout de suite taper dans l’œil de son professeur Gregory Fitzgerald pour son talent et sa manière d’être. Au-delà du fait d’être magnifique et de ne pas forcément le montrer à tout le monde, Savannah est une talentueuse flutiste. Pour un célèbre violoncelliste, il ne fait aucun doute que son avenir dans la musique est tout tracé.

Grégory et Savannah nous propose un duo fort et électrisant. Ils sont aux antipodes l’un de l’autre. La seule chose qui les réunisse, c’est la musique. Grégory, un homme qui vit pour la musique, Savannah, une jeune femme qui sait que la vie ne se résume pas seulement à la manière de jouer mais aussi à la façon de ressentir les choses… Ca promet de belles étincelles.

J’ai beaucoup apprécié ma lecture, franchement, après une grosse panne de lecture, j’ai plongé dans un univers qui me parle puisque j’adore la musique et la romance. C’était forcément une intrigue faite pour moi. Cependant, j’ai quand même eu certains moments de flottement. Savannah entre dans une célèbre école de musique où elle retrouve Nathan, son meilleur ami. C’est là que, pour moi, tout n’a pas été rose. Si j’apprécie les amitiés fortes, j’ai eu encore de mettre des claques à Nathan très rapidement. Même si on comprend rapidement que les attentes de Savannah ne sont pas les mêmes que les siennes, je n’ai pas forcément adhéré à toutes ses réactions et réflexions. Surprotecteur, culpabilisant et un peu égoïste, j’ai trouvé son attitude vis-à-vis de Savannah limite limite à plus d’une reprise. Personnellement, si un de mes amis se comporte comme ça avec moi, rapidement cela va dégénérer. Je salue donc la patience de Sainte Savannah.

« Sainte » n’est certainement pas le terme approprié pour Savannah. Mon dieu quel caractère ! Quel tempérament de feu. J’ai eu, avec elle aussi, quelques moments de flottement. Elle est impulsive et explosive. Je ne sais pas si on peut parler de comportement de diva mais on n’en est pas loin de temps en temps. Savannah est une personne qui a la tête sur les épaules et qui comprend toute l’implication dont elle va devoir faire preuve dans ce milieu. Elle est très humaine et à l’écoute mais lorsque des sujets la touche de trop près, elle explose en plein vol. Les deux relations qu’elle a avec Nathan et Gregory sont compliquées et des sujets sensibles.

Dans l’ensemble, j’ai apprécié Grégory et Savannah : ces deux personnes portent cette romance à bout de bras et le font bien. J’ai trouvé que les auteurs avaient de belles idées. La plume est délicate et détaillée. C’est vraiment une lecture agréable qui se fait très facilement. J’ai apprécié le fait que l’on soit sur deux temporalités. En effet, dans la première partie du roman, on se retrouve à vivre dans cette école de musique avec Savannah, Nathan et les autres personnages mais la deuxième partie du roman nous propose de passer quelques années et de retrouver nos personnages une fois leur carrière débutée.

La manière dont les auteurs amènent la musique au cœur de l’intrigue est aussi intéressante. Plus d’une fois, le lecteur assiste à des découvertes musicales intéressantes et des moments d’émotions très troublants. J’aime beaucoup cela.

En définitive, j’ai adoré ma lecture. Elle n’est pas parfaite, c’est certain mais elle me reste en mémoire et c’est ce qui m’importe le plus. Elle se dégage d’autres romances traitant des mêmes thématiques et c’est très beau. Les plumes sont dynamiques, les auteurs trouvent les mots pour capter le lecteur très facilement.

03 bonnes raisons de lire ce roman :

  • Un panel de personnages intéressant bien que de temps en temps un brin agaçant
  • Une plume très entrainante
  • La thématique de la musique très bien traitée

4

9 réflexions sur “Nocturne de Charles Sheehan-Miles et Andrea Randall

  1. la couverture est très belle et nocturne m’a fait penser de suite à chopin xD
    Cela se passe en musique, hum, c’est intéressant, apr contre le côté interdit, je suis comme toi, ils sont majeurs donc osef xD

  2. Je ne suis pas fan du résumé et le côté que tu dis un peu diva de l’héroïne fait que je pense passer mon tour pour cette fois malgré ton avis général positif 🙂

  3. C’est vrai que la couverture attire de suite l’oeil j’aime bien ces couleurs là c’est intriguant. Puis quand ca parlait d’interdit je pensais à quelque chose de vraiment interdit là ca va c’est léger en fait… mais bon ca peut être intéressant… pas sure de tenir l’agacement des personnages par contre lol

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s