Magical London de Jérôme Patalano

couve-MLRésumé : Notting Hill, douze jours avant Noël. Carl, libraire solitaire, profite des derniers instants de sa boutique avant la démolition prévue pour le soir du réveillon. Il n’a aucune idée de ce qui se joue juste sous ses pieds… Située sur une bouche des Enfers, sa librairie est l’objet de tous les désirs. Perla et son mentor Ezekiel, des agents démoniaques, sont prêts à tout pour se l’approprier. C’est sans compter sur la contre-attaque d’Archibald et de sa supérieure au paradis, Simone, tous deux agents du bien. Déterminés à contrecarrer les plans de leurs ennemis, tous les moyens seront bons pour sauver la librairie, quitte à faire appel à Marc Levy ou Taylor Swift… Mais quand l’amour s’en mêle, les plans s’affolent. Alors qui remportera la bataille ?

~ Service presse ~

Je remercie chaleureusement les éditions Alter Real pour l’envoi de ce service presse. J’ai tout de suite été attirée par cette couverture remplie de magie et de jolies couleurs. Non, je vous le promets, le monsieur en plein milieu qui marche déterminé vers moi ne m’a pas du tout interpelée… A la lecture du résumé, deux choses se sont passées pour moi : une librairie ? Un libraire en danger ? Ca, ça me plait beaucoup ! On ajoute à cela une touche de fantastique avec les Enfers et un côté décalé avec des noms comme Taylor Swift ou Marc Levy… il n’y a pas photo ! Je me devais de plonger dans ce roman.

Le 24 décembre est, pour la plupart d’entre nous, une belle journée. Le cœur est à la fête et l’envie de se retrouver entouré des personnes qu’on aime pour déballer les cadeaux est très forte. Néanmoins, on va vite se rendre compte que Carl, notre libraire et personnage principal de cette intrigue ne le vit pas comme la plupart des gens. Le 24 décembre signifie cette année pour lui la démolition de sa librairie. Un énorme coup dur et un crève-cœur d’une taille béante. Joli cadeau pour Noël. Pour la joie, on repassera. Carl résiste. Il est le seul à ne pas avoir cédé. Cette librairie est le dernier vestige de son héritage de ses parents.

Jérôme Patalano prend le cadre de Notthing Hill pour son intrigue. J’adore ce quartier que je connais très bien. C’est vraiment un de mes endroits préférés à Londres (et il n’y a pas beaucoup d’endroits que j’aime dans cette ville, c’est pour vous dire ^^). J’étais contente de retrouver un cadre connu. La véritable force de ce roman réside dans l’originalité de la mise en place de l’intrigue ainsi que la construction de cette dernière.

Le panel de personnages est vraiment intéressant. Large et varié, il y a beaucoup de personnages. J’aime le principe. Tout le monde peut s’identifier à un personnage, en apprécier certains et ne pas aimer certains autres. L’intrigue va nous proposer une thématique que l’on connaît assez bien : la lutte éternelle entre le bien et le mal. Cependant, on va vraiment travailler cette thématique de manière originale et atypique. A travers les personnages, on va avoir deux « camps » qui vont s’affronter. La librairie de Carl est sur une bouche des enfers. Les envoyés de Lucifer n’ont qu’une mission : faire céder Carl et démolir cette librairie tant convoitée. S’il se suicide par la même occasion, c’est encore mieux ! Décalée et imprévisible, cette intrigue m’a beaucoup plu.

Dans ce panel de personnages, on va trouver des rôles bien précis : Archibald, l’ange envoyé par Dieu. Sa mission est très simple, il doit veiller sur Carl et tout faire pour qu’il se sente mieux. Archibald va trouver un appui fort et fidèle à travers le personnage de Samantha. Samantha est une journaliste qui va découvrir le pot-aux-roses et tout faire pour aider Carl dans cette sauvegarde du dernier souvenir de ses parents. Samantha est un personnage que j’ai apprécié tout comme Archibald. J’ai une fâcheuse tendance à toujours apprécier les gentils. Même si les autres personnages sont aussi très sympathiques, j’avoue que ces deux-là sont mes préférés. On va vite se rendre compte que si Dieu à ses envoyés, Lucifer va aussi se régaler : il missionne Perla qui essaye de gagner sa rédemption. Une seule chose à faire pour que cela soit possible : il faut que Carl cède. Il faut le faire souffrir et le rendre dingue. Elle va être un personnage redoutable mais très bon dans son rôle de « peste ». Elle est prête à tout pour parvenir à ses fins. Juliette est l’avocate de l’histoire, clairement, elle m’a rapidement énervée. Avocate aux dents longues, c’est un personnage que je trouve très égoïste. Maintenant, elle apporte elle aussi un peu de piment à l’intrigue. Abby travaille dans une agence immobilière, elle travaille pour Perla et par extension pour Lucifer. C’est un personnage ambivalent. Elle est tiraillée entre ce qu’elle doit faire et ce qu’il faut faire. Elle est coincée entre son ambition extrême et les convenances et le respect de l’Homme. C’est très affligeant par moments. J’ai eu envie de la secouer une ou deux fois.

Tous ces personnages ont des caractères vraiment bien campés. On s’attache à eux ou pas, il y en a pour tous les goûts. Si j’ai adoré Archibald, Samantha et Carl les autres ne m’ont ni plus ni déplus. Je trouve que l’on est un peu resté en surface pour certains d’entre eux.

Ma lecture a été très agréable. Elle n’est pas un coup de cœur mais reste mémorable puisque j’ai lu ce roman il y a plusieurs semaines. C’est le signe que le roman est bon !

En définitive, j’ai apprécié le fait que l’auteur amène une belle dose d’originalité à travers son traitement de la thématique du bien et du mal. Le fait qu’une petite romance soit ajoutée au tout m’a beaucoup plu aussi. Je suis vraiment ravie d’avoir croisé le chemin de la plume de l’auteur qui est très fluide et dynamique. Je n’ai pu m’empêcher de voir quelques références à des séries que j’ai pris plaisir à découvrir et à regarder de temps lorsque la nostalgie me guette. Le panel de personnages est assez éclectique mais très intéressant.

03 bonnes raisons de lire ce roman :

  • Les références que j’ai pris plaisir à reconnaître
  • Le panel de personnages
  • L’originalité et l’atypisme de l’intrigue

4

15 réflexions sur “Magical London de Jérôme Patalano

  1. Déjà dans ma wish list; tu me donnes super envie de le lire ! En plus des personnages bien campés, il semble y avoir une pointe d’originalité qui me parle bien 🙂

  2. Attend « (et il n’y a pas beaucoup d’endroits que j’aime dans cette ville, c’est pour vous dire ^^) » Pas beaucoup ? Mais tu brises mon coeur en mille morceaux c’est pas possible ! En tout cas moi qui aime toute la ville je pense que ca peut vraiment beaucoup me plaire !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s