Là où l’herbe est plus verte de Typhanie Moiny

xcover-5974Résumé : « Il me faut partir. C’est la seule certitude à laquelle je m’accroche. Cet instinct de survie a grandi à l’abri des regards et me pousse hors de ces murs. » Coline fuit. Elle fuit les crises d’angoisses et les remarques blessantes. Et si elle le pouvait, elle fuirait également son ventre vide qui n’est pas capable de faire d’elle une mère. Alors, quand Ashling, une jeune irlandaise, lui offre un nouveau départ, elle d’ordinaire peureuse et casanière, ne peut qu’accepter. Il est grand temps d’aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs. Mais lorsque les blessures traversent les frontières, et que le passé s’invite dans ses valises, il n’y a pas que la météo qui risque de se gâter.

~ Service presse ~

Je remercie chaleureusement Typhaine Moiny pour l’envoi de son roman. Je suis vraiment heureuse d’être tombée sur ce roman qui m’a beaucoup plu. Là où l’herbe est plus verte est un roman qui permet de découvrir l’Irlande (pays que j’adore pour sa culture et ses magnifiques paysages) mais aussi le personnage de Coline qui n’est pas au mieux de sa forme.

Coline est jeune femme à qui la vie joue des sacrés tours. Coline touche le fond après une vie qui n’est plus la sienne, qui ne lui convient plus, cette vie qui lui offre un gouffre dans lequel se cacher. Que faire ? A part prendre le taureau par les cornes, Coline ne voit pas. Elle quitte tout : appartement, petit ami, habitudes. Elle part pour ne pas mourir. Elle part pour respirer. Elle part pour essayer de comprendre là où sa vie a basculé dans ce tourbillon de drame.

Elle va aller chercher du repos chez Emilie, sa meilleure amie. C’est vraiment une très belle amitié. Avec sa famille, Coco va essayer d’aller mieux. Même si Emilie y parvient quelque peu… Coline sent qu’il y a quelque chose qui ne va pas. Elle doit aller plus loin. Ashling lui propose alors de partir. Un vrai nouveau départ. Direction l’Irlande !

Comment parler de ce roman ? Je vous parlais, il y a quelques jours sur le blog d’un coup de cœur. Le voici. Un sacré coup de cœur, coup de poing, coup d’amour. Je ne suis pas forcément fan des feel good books comme vous le savez. Ici, Typhaine Moiny n’en fait pas trop : Coline n’est pas un personnage qui souffre pour dire de souffrir et d’ajouter un peu de pathos au roman. Coline est une femme en souffrance et on sent vraiment toute sa peine. Coline a vraiment des choses à régler avec elle-même. J’ai adoré ce personnage que l’on prend facilement sous son aile. On a envie de la prendre dans nos bras et lui dire que tout ira bien.

Partir, tout quitter et ne pas regarder derrière soi, c’est très compliqué. Coline doit faire le deuil de sa relation avec Louan, cet homme qui n’a jamais vraiment su la comprendre. Quitter la France c’est aussi quitter sa mère avec qui les relations ne sont pas au beau fixe, quitter Pauline sa sœur avec qui elle n’a jamais vraiment su tisser des liens comme on le devrait avec sa sœur. C’est aussi quitter Emilie, cette amie qui a tout fait pour elle. Cependant, à un moment, il faut être égoïste pour sa propre survie. Il faut y aller et foncer.

L’Irlande, terre d’accueil et bouée de sauvetage de Coline, lui ouvre ses portes, ses pubs ainsi que ses magnifiques paysages. Ce que j’ai apprécié dans ce roman, c’est que l’on ne va pas se focaliser sur les problèmes de Coline. On va avoir une sorte de roman réparateur/reconstructeur. On va voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide. On va voir les choses du bon côté même si les mauvais côtés sont aussi présents. Puis, petit à petit, Coline parlera moins de ses angoisses, de ses cauchemars, de ses fourmis dans le corps. Plus l’intrigue avance et plus on sent que Coline semble être à la bonne place en Irlande en compagnie de ses nouveaux amis.

Ce que j’ai aussi aimé c’est la délicatesse avec laquelle Typhanie Moiny traite les thématiques les plus dures dans ce roman. On se retrouve vraiment dans une belle histoire malgré les débuts peu glorieux que nous offrait Coline. De plus, l’auteure va équilibrer tout cela. J’ai apprécié les nuances qu’elle apporte à la décision de Coline de quitter la France. Elle ne quitte pas tout finalement, elle s’ouvre à d’autres perspectives n’oubliant pas d’où elle vient et ce qu’elle a traversé.

C’est donc un joli coup de cœur pour moi. Cela m’a fait du bien de pouvoir m’attacher à ce personnage et d’apprendre à vivre en Irlande avec elle. Tout n’est pas toujours rose dans la vie, Coline en est la preuve. Mais la vie offre son lot de joies et de peines. C’est vraiment très agréable à lire. La plume est belle, fluide et nous propose vraiment de belles balades au cœur de ce pays que j’adore !

03 bonnes raisons de lire ce roman :

  • Coline : un personnage fort et vraiment très incroyable.
  • Les décors de l’Irlande décrits d’une manière vraiment magnifique
  • La plume de l’auteure que j’ai adorée !

5

19 réflexions sur “Là où l’herbe est plus verte de Typhanie Moiny

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s