Je déteste mon boss (passionnément) de Juliette Sachs

51YC0CmMWXLRésumé : Avoir son ennemi d’adolescence pour patron… quel enfer ! Lorsqu’Anaïs s’est retrouvée face à son nouvel employeur pour la première fois, elle a cru à une mauvaise blague. Comment expliquer, sinon, que le garçon qui lui a brisé le cœur au lycée se retrouve sous ses yeux des années plus tard ? Elle, qui vient d’être embauchée comme cuisinière dans une petite auberge loin de tout, n’imaginait pas un seul instant que le gérant pourrait être son Guillaume. Pourtant c’est bien lui et, avec ces cheveux noirs de jais et ce regard déstabilisant, cet idiot est encore plus irrésistible qu’avant… Bien que toujours aussi agaçant. Pourquoi persiste-t-il à nier le passé ? Il l’a humiliée, elle ne le lui a jamais pardonné. Autant le reconnaître ! D’autant qu’ils n’ont maintenant plus aucun moyen de s’éviter. Et il est hors de question qu’Anaïs se laisse de nouveau marcher sur les pieds ! 

~ Service presse ~

Je remercie chaleureusement Juliette Sachs pour l’envoi de son roman et sa confiance renouvelée. Grâce à elle, j’ai pu lire son roman publié chez Harlequin.

Juliette Sachs m’a encore surprise. Elle a encore frappé là où je ne l’attendais pas. Encore une fois, je suis charmée par la plume de l’auteure. Elle a fait d’une intrigue simple, une intrigue drôle, fraîche et très agréable à découvrir.

Nous faisons la rencontre d’Anaïs, une jeune femme qui est à la dérive. En plein divorce, elle prend le large et décide de changer de vie, de prendre l’air. Elle accepte un job de chef dans les cuisines d’une auberge. Quelle n’est pas sa surprise lorsqu’elle se rend compte que son patron n’est personne d’autre que Guillaume ! Le garçon dont elle était amoureuse au lycée, qui s’est littéralement foutu de sa poire tout au long du lycée.

Guillaume et Anaïs vont vivre une histoire assez complexe. Ils ne semblent pas avoir les mêmes souvenirs de la période du lycée : lui était un garçon assez connu, beau et séduisant. Elle était une jeune fille effacée, qui n’avait pas confiance en elle et qui a été réduite à une moins que rien lorsque Guillaume s’en est pris à elle. Elle n’est que mépris pour ce gars. Lui semble avoir occulté toute cette période.

Ils sont deux personnages attachants et drôles. On retrouve cette notion d’humour chère à l’auteure. Juliette Sachs va, une nouvelle fois, nous emporter dans une intrigue rafraichissante mais qui traite de thématiques assez costaudes quand même. Effectivement, on parle de harcèlement scolaire (même si l’idée n’est pas aussi dramatique que dans certains romans, on est quand même dans l’évocation de cela), la rancœur, les peines et déceptions amoureuses. Ils vont représenter la thématique de la seconde chance, du pardon et de l’envie d’avancer. Il n’est pas facile d’oublier le passé et de pardonner les erreurs mais ces deux personnages vont nous surprendre et le lecteur est suspendu à la plume de l’auteure.

L’intrigue, aussi simple soit elle, est très efficace. En effet, on se retrouve avec des personnages très bien travaillés dont les psychologies sont fines et détaillées. Ce travail de fond permet de s’attacher très rapidement aux personnages mais aussi de vouloir savoir la suite de leurs aventures. De plus, le cadre proposé par Juliette Sachs est très intéressant. En effet, j’ai trouvé que la région mise en avant était vraiment magnifique. L’ayant déjà visitée, je me suis vue propulsée dans les décors. C’est très agréable. De plus, le travail d’Anaïs m’a donnée faim tout au long de ma lecture.

Le panel de personnages est vraiment le point fort de cette intrigue. J’ai trouvé que les personnages secondaires avaient tous une place dans l’histoire et qu’aucun d’entre eux ne servait de potiche. J’ai trouvé que c’était juste, finement joué et qu’ils permettaient tous de faire avancer l’intrigue à un moment ou à un autre de l’intrigue. J’aime beaucoup la manière dont l’auteure réfléchit par rapport à la construction de l’intrigue.

J’ai pris grand plaisir à retrouver la plume de Juliette Sachs qui devient une valeur sûre de mes étagères. On retrouve ce côté pétillant, doux et un peu fou. On sourit, on rit, on se met à la place des personnages. C’est profondément humain et cela fait du bien. L’auteure nous embarque, le temps d’une lecture, dans un univers fin et détaillé qui donne envie de savoir la suite des aventures d’Anaïs et Guillaume. Le passé se mélange au présent, les adultes prennent une vague de souvenirs en pleine figure et cela donne vraiment des situations assez sympathiques bien qu’enfantines.

En définitive, j’ai beaucoup apprécié la lecture du nouveau roman de Juliette Sachs. J’ai pris plaisir à retrouver cette plume que j’aime de plus en plus. Bravo à l’auteure pour ce moment de lecture très agréable.

03 bonnes raisons de lire ce roman :

  • Un duo de personnages assez attachant
  • La plume de Juliette Sachs que j’aime beaucoup
  • Les thématiques abordées : l’équilibre est parfait entre légèreté et sérieux

4

10 réflexions sur “Je déteste mon boss (passionnément) de Juliette Sachs

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s