Neuf parfaits étrangers de Liane Moriarty

61HPmVLZ0iLRésumé : Neuf citadins stressés, prêts pour un break dans une sublime station thermale. Le Tranquillum House leur propose, grâce à une approche révolutionnaire, de renouer avec l’énergie positive pour prendre un nouveau départ. Coupés du monde extérieur, délestés de leurs portables, tous s’attendent avec impatience à une transformation totale. Au fur et à mesure de la cure, entre méditation, tai chi et techniques de bien-être, les langues se délient, les secrets enfouis resurgissent, les animosités aussi. On leur avait promis la quiétude et le renouveau, c’est le lâcher-prise qui s’installe… mais pas celui auquel ils s’attendaient.

Avec l’humour et la subtilité qui ont fait son succès, Liane Moriarty, l’auteur du Secret du mari et de Petits secrets, grands mensonges, traque les vérités cachées derrière les apparences et la quête parfois absurde du changement à tout prix. Du grand art.

~ Service presse audio ~

Je remercie chaleureusement Audio Lib et Hermine pour l’envoi de cette nouvelle écoute. J’avais apprécié une écoute de Liane Moriarty alors lorsque j’ai vu qu’un nouveau audio livre était disponible, je n’ai pas réfléchi bien longtemps…

Si j’avais beaucoup apprécié le roman A la recherche d’Alice Love, celui-ci est un peu en dessous de ce que j’attendais. En effet, Neuf parfaits étrangers était une idée prometteuse mais pour moi, il y a eu beaucoup trop de longueurs, j’ai attendu l’action. C’est vraiment dommage parce que l’idée de base était bonne et bien pensé.

On fait la rencontre de neuf étrangers qui vont se partager l’intrigue : un chapitre, un personnage. Cela donne du dynamisme et permet de découvrir tous les personnages en profondeur. On fait la rencontre de Napoléon, Heather et Zoe qui sont une famille et qui doivent faire face à une douleur terrible, Ben et Jessica qui sont un couple de millionnaires, Frances qui est une auteure sur le déclin, Lars un homme un peu perdu, Carmel qui est une femme qui doit faire faire à son divorce et à ce corps qu’elle ne supporte plus et Tony.

Le cadre est assez atypique : Tranquillum House est une station termale qui va proposer une approche assez particulière. Masha, la propriétaire de cette station et son personnel vont accueillir, pour dix jours, ces personnages qui ne sont pas au bout de leurs peines. Pleine de surprises, ce séjour va devenir un souvenir cuisant pour tout le monde.

J’ai apprécié certains personnages, d’autres un peu moins. Frances m’a beaucoup plu. Certainement parce que c’est une auteure de romance. Elle est un peu décalée pour son âge et sort des normes. J’ai trouvé ça charmant. Zoe m’a aussi plu, cette jeune femme est assez intelligente et agréable bien que, par moments, j’ai eu envie de la calmer avec ses réflexions un peu inappropriées. Les autres personnages ne m’ont ni plus ni déplus à vrai dire. Je suis un peu restée de marbre.

L’intrigue prend un tournant intéressant lorsque Masha dévoile son visage et ses intentions auprès de son personnel soignant et que les neuf personnes qui séjournent à Tranquillum House comprennent dans quelle situation ils sont. Néanmoins, je trouve que l’intrigue reste assez fébrile. C’est long, très long. J’ai attendu le point d’impact, j’ai attendu que l’intrigue prenne un tournant fou mais rien. La fin me reste en travers de la gorge avec un « tout ça pour ça ». Aucune surprise pour moi malheureusement !

Ce roman n’est pas un échec cuisant, il ne faut pas exagérer mais j’en attendais beaucoup plus que cela. En effet, j’ai apprécié l’idée de base, ces étrangers qui vont apprendre à se connaitre et que le lecteur va découvrir tout au long du récit. Tranquillum House est aussi un cadre charmant et atypique que j’ai pris plaisir à découvrir. Le côté psychologique de l’intrigue est aussi très présent et permet vraiment de comprendre les personnages. C’était aussi très intéressant.

Colette Sodoyez prête sa voix à l’histoire. C’était très agréable. J’ai, je pense, plus apprécié ma découverte grâce à l’interprétation que Colette Sodoyez en fait. La narration, à la troisième personne, est rondement menée et permet au lecteur d’être spectateur mais un spectateur actif : il n’est pas dans la contemplation et c’est assez agréable. Je pense que j’écouterai un nouveau livre audio avec Colette Sodoyez.

En définitive, je ne garderai pas un souvenir formidable de cette histoire bien que l’écoute fut vraiment très intéressante. L’idée de base était très intéressante aurait pu avoir plus de surprise et de profondeur. La plume de l’auteure reste quand même un très bon point positif et le côté psychologique est rondement mené.

03 bonnes raisons d’écouter ce roman :

  • Un cadre parfait
  • Frances et Zoe, deux personnages que j’ai appréciés
  • La plume de l’auteure

3

17 réflexions sur “Neuf parfaits étrangers de Liane Moriarty

  1. Il faudrait vraiment que je teste les romans audios, surtout avec les trajets boulot que j’ai en ce moment : faut rentabiliser ^^ Du coup je testerai A la Recherche d’Alice Love, si tu penses qu’il est mieux 🙂

      • Aaaah, ça dépend ! J’ai découvert une app radio (Radio Rock Radio Metal, titre très simple 😀 ) qui m’a fait découvrir plein de supers titres, j’adore l’écouter en voiture ^^

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s