17

Neuf parfaits étrangers de Liane Moriarty

61HPmVLZ0iLRésumé : Neuf citadins stressés, prêts pour un break dans une sublime station thermale. Le Tranquillum House leur propose, grâce à une approche révolutionnaire, de renouer avec l’énergie positive pour prendre un nouveau départ. Coupés du monde extérieur, délestés de leurs portables, tous s’attendent avec impatience à une transformation totale. Au fur et à mesure de la cure, entre méditation, tai chi et techniques de bien-être, les langues se délient, les secrets enfouis resurgissent, les animosités aussi. On leur avait promis la quiétude et le renouveau, c’est le lâcher-prise qui s’installe… mais pas celui auquel ils s’attendaient.

Avec l’humour et la subtilité qui ont fait son succès, Liane Moriarty, l’auteur du Secret du mari et de Petits secrets, grands mensonges, traque les vérités cachées derrière les apparences et la quête parfois absurde du changement à tout prix. Du grand art.

~ Service presse audio ~

Je remercie chaleureusement Audio Lib et Hermine pour l’envoi de cette nouvelle écoute. J’avais apprécié une écoute de Liane Moriarty alors lorsque j’ai vu qu’un nouveau audio livre était disponible, je n’ai pas réfléchi bien longtemps…

Si j’avais beaucoup apprécié le roman A la recherche d’Alice Love, celui-ci est un peu en dessous de ce que j’attendais. En effet, Neuf parfaits étrangers était une idée prometteuse mais pour moi, il y a eu beaucoup trop de longueurs, j’ai attendu l’action. C’est vraiment dommage parce que l’idée de base était bonne et bien pensé.

On fait la rencontre de neuf étrangers qui vont se partager l’intrigue : un chapitre, un personnage. Cela donne du dynamisme et permet de découvrir tous les personnages en profondeur. On fait la rencontre de Napoléon, Heather et Zoe qui sont une famille et qui doivent faire face à une douleur terrible, Ben et Jessica qui sont un couple de millionnaires, Frances qui est une auteure sur le déclin, Lars un homme un peu perdu, Carmel qui est une femme qui doit faire faire à son divorce et à ce corps qu’elle ne supporte plus et Tony.

Le cadre est assez atypique : Tranquillum House est une station termale qui va proposer une approche assez particulière. Masha, la propriétaire de cette station et son personnel vont accueillir, pour dix jours, ces personnages qui ne sont pas au bout de leurs peines. Pleine de surprises, ce séjour va devenir un souvenir cuisant pour tout le monde.

J’ai apprécié certains personnages, d’autres un peu moins. Frances m’a beaucoup plu. Certainement parce que c’est une auteure de romance. Elle est un peu décalée pour son âge et sort des normes. J’ai trouvé ça charmant. Zoe m’a aussi plu, cette jeune femme est assez intelligente et agréable bien que, par moments, j’ai eu envie de la calmer avec ses réflexions un peu inappropriées. Les autres personnages ne m’ont ni plus ni déplus à vrai dire. Je suis un peu restée de marbre.

L’intrigue prend un tournant intéressant lorsque Masha dévoile son visage et ses intentions auprès de son personnel soignant et que les neuf personnes qui séjournent à Tranquillum House comprennent dans quelle situation ils sont. Néanmoins, je trouve que l’intrigue reste assez fébrile. C’est long, très long. J’ai attendu le point d’impact, j’ai attendu que l’intrigue prenne un tournant fou mais rien. La fin me reste en travers de la gorge avec un « tout ça pour ça ». Aucune surprise pour moi malheureusement !

Ce roman n’est pas un échec cuisant, il ne faut pas exagérer mais j’en attendais beaucoup plus que cela. En effet, j’ai apprécié l’idée de base, ces étrangers qui vont apprendre à se connaitre et que le lecteur va découvrir tout au long du récit. Tranquillum House est aussi un cadre charmant et atypique que j’ai pris plaisir à découvrir. Le côté psychologique de l’intrigue est aussi très présent et permet vraiment de comprendre les personnages. C’était aussi très intéressant.

Colette Sodoyez prête sa voix à l’histoire. C’était très agréable. J’ai, je pense, plus apprécié ma découverte grâce à l’interprétation que Colette Sodoyez en fait. La narration, à la troisième personne, est rondement menée et permet au lecteur d’être spectateur mais un spectateur actif : il n’est pas dans la contemplation et c’est assez agréable. Je pense que j’écouterai un nouveau livre audio avec Colette Sodoyez.

En définitive, je ne garderai pas un souvenir formidable de cette histoire bien que l’écoute fut vraiment très intéressante. L’idée de base était très intéressante aurait pu avoir plus de surprise et de profondeur. La plume de l’auteure reste quand même un très bon point positif et le côté psychologique est rondement mené.

03 bonnes raisons d’écouter ce roman :

  • Un cadre parfait
  • Frances et Zoe, deux personnages que j’ai appréciés
  • La plume de l’auteure

3

14

Un serment d’automne – Laure Allard d’Adesky

Laure-Un-serment-dautomneRésumé : « Fais-moi le serment que quoi qu’il advienne, quels que soient les chemins que nous aurons pris, et même si nous venions à être séparés, chaque année nous nous retrouverons sous ce chêne à l’automne, lorsque ses premières feuilles tomberont. » voici le serment qui lie Artus et Elvire, deux lycéens qui s’aiment avec la fougue de l’adolescence. Mais un jour un drame les sépare. Des années plus tard, Elvire fera une rencontre qui bouleversera sa vie à jamais.

Mon avis : Je remercie de nouveau Anyway Editions pour l’envoi de ce Service Presse incroyable.

J’ai tout de suite craqué pour la couverture que je trouve très belle : elle dégage beaucoup de douceur et de poésie. Le titre est très évocateur et parfaitement en lien avec la couverture. J’adore l’automne et ses couleurs : c’est vraiment très beau.

Le lien des personnages est fort. On sent tout l’amour qu’ils ressentent l’un pour l’autre. On se rend compte qu’ici, l’amour est plus fort que tout. Rien ni personne ne remplacera l’amour qu’il y avait entre Artus et Elvire. C’est vraiment très prenant comme histoire et cette notion de l’amour indestructible est vraiment très belle, elle m’a beaucoup plu.

Artus n’est plus, Elvire est seule et cela ne l’empêche pas de devenir quelqu’un. En effet, c’est vraiment incroyable. Elle devient une auteure à succès et n’hésite pas à revenir sur les traces de son passé et à tenir la promesse qu’elle a fait à Artus et revient donc sous leur arbre une fois par an. C’est vraiment très beau, très poétique.

J’ai beaucoup apprécié l’intrigue et la manière dont le fantastique se mêle à cette histoire. Comme si de rien n’était. C’est vraiment très intelligemment introduit dans le texte et cela rend l’histoire unique et naturelle. C’est très sympathique à lire.

J’ai apprécié la profondeur du personnage principal qu’est Elvire. On fait un portrait psychique d’Elvire qui m’a beaucoup plus. La psychologie détaillée de ce personnage est très importante pour moi, en effet, j’ai pu très facilement m’identifier à ce personnage. On voit qu’elle a souffert, on devine ses nuits de solitude, de larmes et de souvenirs. Au final, on se rend compte qu’Elvire et Artus ne font qu’un, comme un seul et unique personnage.

Ce qui m’a beaucoup saisi c’est le fait que toutes ces émotions sont contenues dans quelques pages. Je suis vraiment admirative du travail de l’auteure puisqu’elle est parvenue à me faire vivre ce que je vis normalement dans un méga gros roman en quelques pages. C’est vraiment très sympathique.

Je ne peux que conseiller cette romance fantastique aux fans de ce genre. Cette nouvelle est une petite pépite qui vous fera passer un excellent moment. C’est le problème lorsque l’on a une lecture que l’on apprécie énormément dans les mains : on en veut encore. J’aurais aimé en savoir plus, avoir plus de détails. Mais cela n’est qu’un petit point, j’ai vraiment passé un superbe moment en compagnie d’Elvire.

C’est une douceur certaine et beaucoup de poésie qui se dégagent du texte : cela fait parfaitement écho à la couverture et au titre.

La plume de l’auteure est parfaite. Elle est tout bonnement géniale. Elle est aussi à l’image de son texte, de sa nouvelle : belle, poétique, douce.

Je ne peux que vous la conseiller encore une fois. C’est vraiment un texte incroyable qu’il faut lire. De plus, c’est quelque chose de court, cela ne prend pas beaucoup de temps, parfait entre deux gros /pavés pour vous changer les idées avant de vous replonger dans un univers massif.

Ma note : 18/20