14

Deux frères de Ninon Amey

CVT_Deux-Freres_8904.jpgRésumé : La patronne d’Eleanor lui lance un ultimatum : la jeune journaliste doit rédiger un article digne de ce nom ou elle se retrouvera au chômage. Joachim Arthaud, riche homme d’affaires, lui propose alors un sujet qui lui permettra de sauver son emploi. La jeune femme se retrouve donc au milieu d’un groupe d’influenceuses beauté pour un séjour à la montagne, dans le fief de « Maquillage Perfection ». Pour elle, c’est l’occasion rêvée d’en apprendre un peu plus sur les deux frères à la tête de l’entreprise, pour lesquels elle éprouve d’ailleurs des sentiments bien différents. Seul bémol : elle ne peut confier à personne la véritable raison de sa présence. La vérité est-elle aussi simple qu’il n’y paraît ?

~ Service presse 📱~

Je remercie Ninon Amey pour sa confiance. En effet, cela fait quelques romans que l’auteure me confie et j’en suis très heureuse. C’est pour moi une réelle source d’émotions. Ici, c’est un peu différent. Ninon Amey nous propose une novella de 78 pages. Je ne suis pas fan de ce genre (arrêtez de lever les yeux au ciel, je sais que je radote !) ni du format « nouvelle » pour la simple et bonne raison que c’est trop court pour moi. Mais lorsqu’il s’agit de Ninon Amey, j’ai du mal à dire non. Ainsi, je me suis lancée dans ma lecture en brûlant un cierge « pourvu que ma lecture me plaise, s’il te plait, petit cerveau, ne part pas en boudant parce que c’est une novella ».

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Une novella : entre nouvelle et roman
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

J’avoue qu’avec tous les formats que l’on a à disposition, on a du mal à s’y retrouver des fois. Alors, pour ceux qui ne savent pas forcément ce qu’est une novella, en voici une courte définition : Une novella ou roman court est un type d’œuvre littéraire dont la longueur se situe habituellement entre la nouvelle et le roman.

Cette lecture a été très agréable pour moi. Malheureusement, elle n’échappe pas au verdict final : j’ai trouvé ça trop court. Les pistes exploitées par Ninon Amey sont vraiment top et j’aurais aimé en savoir un peu plus sur le passé des personnages et la manière dont Eleanor – dit Léa- vit ce passé qui semble prendre beaucoup de place dans sa vie. Les révélations sont bien présentes et je ne m’attendais pas forcément à cela mais une fois la surprise passée, tout va très vite. Cela n’est pas dû à la qualité de la plume ou de l’intrigue mais c’est le format qui est fait ainsi : on accepte ou non. C’est ainsi.

Ce roman court est quand même très bon. Encore une fois, Ninon Amey nous propose de vivre de sacrées émotions. C’est là que l’on aperçoit tout le talent de l’auteure : en moins de 100 pages, on vit de belles aventures et notre cœur manque d’arrêter de battre plusieurs fois. C’était une lecture très intense pour moi.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Les personnages : entre passion et raison
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Les personnages sont vraiment tous très intéressants ! On fait la rencontre de Léa, une jeune femme passionnée par son métier mais qui se laisse trop marcher sur les pieds. Gentille et attentionnée, j’ai apprécié ce personnage qui m’a beaucoup plu dans l’ensemble.

Quand les frères Arthaud déboulent dans l’intrigue, cela fait des vagues… Joachim, accompagné de son frère Théo sont mystérieux, assez mignons et très intrigants. Rapidement, j’ai eu peur que l’auteure me propose un triangle amoureux, mais j’ai eu peur pour rien. Ninon Amey déjoue les facilités et les stéréotypes que l’on peut trouver dans les romances contemporaines et nous propose de jolies surprises.

Les personnages sont tous très sympathiques. On a vraiment envie de savoir comment va se terminer l’histoire qui prend un tournant auquel personne ne s’attend vraiment. C’est très intéressant de voir comme Ninon Amey a décidé de nous surprendre sur un format court. Bravo, cela fonctionne à merveille.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Le cadre et l’intrigue
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

On est bien dans cette novella ! On a chaud au coin du feu, on a froid dans les montagnes, on prend soin de soi. Bref, on est vraiment dans un cadre parfait pour une lecture d’hiver. C’est très sympathique, cela rend le roman beaucoup plus confortable : le roman devient une petite douceur. Il n’y a que de bons sentiments dans ce roman court. C’est très intéressant. C’est un feel-good qui, par définition, fait beaucoup de bien et réchauffe le cœur.

On ne parle pas énormément du travail de Léa qui est journaliste. En toile de fond, on a une réunion d’influenceuses cosmétiques dans un chalet qui a l’air top ! J’ai apprécié la touche de modernité avec ces influenceuses. En effet, cela permet d’ouvrir la lecture aux lecteurs adolescents qui pourraient se reconnaitre dans cette notion.

J’ai apprécié le fait que je n’ai pas trouvé pas de facilités dans ce roman, on va de surprise en surprise et cela fait son petit effet sur le lecteur. Ainsi, Ninon Amey propose une originalité certaine dans ce roman et sort du lot.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
La plume de Ninon Amey
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Ceux qui me lisent régulièrement savent que j’adore la plume de Ninon Amey. Ici, ce roman, aussi court soit-il, ne fait pas exception à la règle et nous propose une plume de qualité qui est au service des émotions. Tout est bienveillance dans cette novella. C’est vraiment intense et riche en émotions.

Le travail de Ninon Amey est, pour moi, une valeur sûre sur mes étagères. Sa renommée n’est plus à faire. On a des thématiques très sympathiques : secrets de famille, amitié, amour, remise en question. On se croirai dans un film de Noël.

Si vous avez quelques instants de repos et une envie de lire un roman court plein d’émotions, je ne peux que vous conseiller de lire ce roman. Si, comme vous, vous êtes frileux face à ce format, je pense qu’il pourrait convenir. Cela me réconcilie un peu avec le format court même si, je vous ne le cache pas, j’aurais préféré un roman beaucoup plus long.

3 bonnes raisons de lire ce roman :

  • Une douceur pour l’hiver qui arrive
  • Des personnages très attachants évoluant dans un cadre que j’ai apprécié
  • La plume de Ninon, aussi douce que son histoire

notation

10

Tout me ramène à toi de Ninon Amey

téléchargement (1)Résumé : Et si le premier amour était aussi le dernier ? Lorsque sa collègue lui propose un week-end détente entre filles, Elsa est loin de se douter qu’elle va s’épancher auprès de sa nouvelle amie et lui faire des confidences poignantes concernant son passé douloureux. Au même moment, à l’autre bout de la France, Lucas, qui prévoit un week-end tranquille entre amis, n’imagine pas un seul instant qu’il va se livrer sur les raisons qui l’empêchent de construire une relation stable. Entre révélations inattendues, conseils avisés, évocation du passé et nostalgie, ce week-end particulier pourra-t-il débloquer la situation complexe dans laquelle ces deux-là se trouvent ? Et si, après des années de séparation et plusieurs retrouvailles tumultueuses, Elsa et Lucas se croisaient une dernière fois ? Saisiraient-ils l’ultime chance que leur offre la vie de tirer un trait définitif sur le passé ?

Ninon Amey revient avec une romance bouleversante, qui ne manquera pas d’émouvoir le lecteur, et aborde, de sa plume douce et sensible, des thèmes comme l’inoubliable premier amour, le divorce et la difficulté à reconstruire sa vie après un drame.

~ Service presse ~

Mon avis : Je remercie chaleureusement Ninon pour sa proposition. J’étais très heureuse de remettre le nez dans une romance de Ninon. Dès que j’ai vu son mail, j’en avais très envie, dès que j’ai vu la couverture et le résumé, je savais que c’était fait pour moi, dès que j’ai refermé ce roman, mon cœur de lectrice avait forcément succombé.

~ Un coup de cœur pour une histoire d’amour ~

Oh ! Je vous vois déjà lever les yeux au ciel. Une histoire d’amour forcément ! Mais franchement, je ne peux que vous conseiller de lire cette histoire. Ninon y aborde une nouvelle fois une relation amoureuse mais après avoir eu une romance épistolaire puis une rencontre entre deux âmes tristes puis encore une romance mi moderne-mi historique et bien d’autres encore, Ninon s’attèle ici au traitement du sujet le plus incroyable en romance : LE PREMIER AMOUR.

~ Des personnages à la croisée des chemins ~

On fait la rencontre d’Elsa une jeune femme qui se protège des autres pour éviter de souffrir. C’est la maman de jeunes filles : Lucie & Pauline (oui, je peux craner, mon prénom est utilisé :P). Elsa est une jeune femme qui ne manque ni de force, ni de courage. C’est lors d’un weekend end avec une collègue qui deviendra rapidement une amie qu’Elsa nous raconte son histoire…

D’un autre côté, on fait la rencontre de Lucas, un jeune homme formidable qui erre comme une âme en peine à la recherche de la femme qui lui fera oublier la monotonie de la vie qu’il mène. Lui s’épanche sur son passé aux côtés de Flavien, son meilleur ami et de sa femme.

On a vraiment deux histoires qui se croisent, qui s’entrechoquent et qui font des étincelles. Rapidement, on remonte le fil du temps et l’on se rend compte que la vie peut parfois être difficile et mettre des barrières. Ainsi, on plonge dans une histoire compliquée pleine de rebondissements alors que la vie aurait pu les réunir avant. Mais c’est ainsi.

~ Une intrigue sympathique ~

Au-delà de ces deux personnages que j’ai apprécié découvrir. J’ai aimé cette histoire et cette thématique de premier amour. Celui qu’on ne vit qu’une fois dans la vie. On peut aimer d’autres personnes, mais de manière différente. J’ai trouvé que Ninon a eu une grande subtilité dans sa plume et est parvenue à nous le montrer.

J’ai apprécié cette histoire où l’on replonge dans des époques importantes de la vie de Lucas et d’Elsa : 10 ans, 5 ans, 3 mois… Plus les durées sont courtes, plus on se demande ce qui va arriver, si ça va s’arrêter ou non. Bref, on se rend compte que les choses ne sont pas aussi faciles que ça entre les deux personnages.

On a vraiment un passé et un présent. Un passé commun mais aussi personnel. Elsa a eu ses filles, fondé une famille. Lucas a aussi eu des péripéties dans sa vie. Bref on a tout un pan de l’histoire traitée de manière individuelle mais aussi un autre morceau de cette vie commune assez éphémère.

Des personnages marquent le passé : Mamy Louison, Ludivine et d’autres l’avenir comme Lucie et Pauline. On est, en tant que lecteur, dans un entre deux. Un pied dans le passé et l’autre dans l’avenir.

~ La plume de Ninon ~

Je suis sous le charme comme d’habitude. En effet, Ninon propose une histoire d’amour élégante, subtile et pleine de charme. Les personnages ont des psychologies très fines et bien mises en valeur dans le roman. On est vraiment dans une histoire où le plus important c’est l’amour et la manière d’y parvenir.

Ninon souligne la force et l’importance de ce premier amour ressenti. Au final, on revient toujours à lui comme le dit si bien l’auteure. Tout nous ramène aux papillons dans le ventre et à cette sensation de bonheur qui déborde du cœur.

Je félicite donc une nouvelle fois Ninon pour ce joli roman qui trouvera son public à coup sûr !

Les + :

  • Une thématique principale que j’ai adorée
  • Les décors proposés dans ce roman
  • Les personnages principaux et secondaires
  • La plume de Ninon

5

10

La liberté de nous aimer de Ninon Amey

CVT_La-liberte-de-nous-aimer_6241.jpgRésumé : Et si on vous proposait de correspondre avec un détenu ? Tenteriez-vous l’expérience ? Abigaïl, une jeune femme passionnée par les mots, décide de rentrer dans ce programme expérimental mis en place par la prison locale. Si cette expérience est pour elle l’opportunité de s’adonner à son amour de la prose, pour son correspondant, David, elle représente surtout une bouffée d’oxygène dans son quotidien morose. D’échanges timides en confidences intimes, un lien particulier va progressivement se tisser entre eux. L’une des règles du programme est pourtant claire : ils n’ont pas le droit de tomber amoureux. Entre échange de lettres et d’e-mails, plongez au cœur d’un roman épistolaire moderne, dans lequel l’amitié, l’amour et la famille occupent une place centrale.

Mon avis : Je remercie Ninon de m’avoir proposé son nouveau roman en service presse via la plateforme SimPlement.

Je vous avoue que maintenant, je suis Ninon dans ses aventures les yeux fermés. La couverture était très jolie, le résumé tentant et la demande de Ninon très gentille (comme d’habitude). Je ne pouvais qu’accepter.

Un roman épistolaire

Voici un genre que je n’avais pas lu depuis quelques années ! Ninon m’a permis de comprendre à quel point cela m’avait manqué. Pour ceux qui ne savent pas, un roman épistolaire est construit simplement avec des échanges de lettres (et ici d’email).

Voilà un genre qui a des qualités mais aussi un défaut : la suspension du temps. En effet, même si les lettres sont datées, les pages défilent et j’ai ressenti une rapidité dans les événements, dans les dévoilements et l’avancée de l’intrigue. En effet, on suit les personnages sur un peu plus d’un an. Il peut se passer énormément de choses mais quand un an est réduit à un échange épistolaire, cela donne une impression que tout va vite. On est coupé de tout ce qui se passe en dehors des lettres. Honnêtement, c’est le seul point « négatif » que j’ai à émettre sur ce roman. En effet, j’ai adoré ma découverte !

Les personnages

On fait la rencontre d’Abigaïl et de David. Voilà les deux personnages les plus importants de l’intrigue. Un échange épistolaire né entre eux : David est en prison et les lettres d’Abigaïl sont sa seule source de chaleur. A travers leurs lettres, ils apprennent à se connaitre, à devenir proches, à se livrer sur leurs espoirs, leurs craintes… On fait le tour de leurs vies.

Entre dans la danse des lettres Fred, Rose, Laurène. Ils sont des amis ou des membres de la famille des deux personnages. J’ai trouvé que l’auteure avait eu une excellente idée d’intégrer des personnages secondaires à cet échange principal. Ainsi, des petites intrigues viennent aussi alimenter le roman et nous permet de ne pas nous engluer dans la correspondance entre David et Abigaïl. J’ai pris plaisir à découvrir Rose que j’ai énormément apprécié. Le personnage de Fred est aussi sympathique. Laurène m’a semblé un peu trop directe mais cela est dans son caractère. On a pu aussi suivre les vacances d’Abigaïl grâce à des cartes postales. Bref, on ne s’ennuie pas.

L’intrigue

J’ai trouvé l’idée excellente. Un roman épistolaire moderne qui tient debout est denrée rare ! Honnêtement, Ninon nous embarque très facilement dans un nouvel univers plein de doutes et d’incertitudes mais aussi d’amour, de douceur, d’amitié. On a un savant équilibre entre les choses négatives et les choses positives de la vie. Encore une fois, Ninon signe un roman bourré de sensibilité.

La plume de Ninon Amey

Encore une fois, elle nous permet de passer un excellent moment de lecture. Les pages ont défilés très rapidement et je n’ai pas vu le temps passer. Ce que j’apprécie toujours c’est le fait que les faits peuvent facilement coller à la réalité. On se retrouve avec des situations réelles, des personnages qui ne sont pas parfaits mais qui savent demander pardon, se remettre en question. C’est très sympathique à découvrir.

Les – :

  • Ce sentiment de rapidité lié au genre épistolaire.

Les + :

  • Le panel de personnages
  • L’intrigue et les péripéties
  • Le genre épistolaire que j’apprécié globalement
  • La plume de Ninon Amey et sa manière intelligente de gérer ce genre assez délicat

4

22

Les lettres à Juliette – Ninon Amey

xcover-2790.jpgRésumé : « Dans la vie comme dans les livres, certaines belles histoires ne sont pas destinées à être vécues. » Nina n’a pas été épargnée par la vie. À 18 ans, c’est une jeune écorchée vive. Son coeur a perdu toute envie de battre. Pour qui, pour quoi le ferait-il ? Imprégnée de l’histoire de Roméo et Juliette, son couple modèle, elle entreprend, seule, un voyage sur la terre célébrée par Shakespeare. De rencontres en découvertes, elle prendra conscience que la vie, si injuste soit-elle, sait aussi apporter des moments de bonheur. Saura-t-elle les reconnaître ? Ce voyage lui permettra-t-il de trouver enfin un sens à sa vie ? Dans sa nouvelle romance, Ninon Amey aborde, par une plume douce et délicate, des thèmes sensibles tels que la maladie, le deuil, ou encore le suicide. Elle fait voyager son lecteur entre la France et l’Italie. 

Mon avis : Je remercie Ninon Amey pour l’envoi de son roman en service presse. J’ai pu découvrir la plume de cette auteure via SimPlement et j’avoue être tombée sous le charme de ses histoires. Ninon Amey est une personne très gentille avec qui discuter est d’une facilité incroyable.

J’ai souri dès la lecture du résumé. Le personnage principal s’appelle Nina. Lors de ma première chronique, au lieu d’appeler l’auteure par son vrai prénom, je l’ai appelé Nina. C’est donc avec cette anecdote que j’ai commencé ma lecture.

Ninon m’a demandé de ne pas chroniquer avant le 09 février qui marquait le jour de la sortie de son roman. Pour ne pas me tenter, j’ai lu ce roman le jour même ! Au moins, je pouvais hurler ma joie rapidement et non ronger mon frein.

Un résumé qui m’a fait peur

J’ai eu légèrement peur en lisant le résumé. En effet, on comprend rapidement que la vie de Nina n’est pas toute rose. L’évocation des amants maudits de Vérone et de sa volonté de faire un voyage, on sait tout de suite que ce que l’on va lire ne va pas être évident. J’avoue que c’est un sujet que je n’apprécie pas forcément découvrir.

Deux personnages principaux forts

On fait la rencontre de Nina, une jeune femme de dix-huit ans qui a décidé de faire un voyage à Vérone pour parvenir à l’élaboration de son projet. Projet que l’on découvre tout au long du roman. J’ai aimé ce personnage féminin très fort. Elle se replie complètement sur elle-même, certaine de son choix et de ne pas être comprise des autres. Nina est une personne peu souriante, très solitaire. Elle ne se mêle pas forcément aux autres. Elle dessine énormément et semble très douée pour cela. C’est une jeune femme dans la tourmente, clairement. On a tout de suite envie de la prendre sous notre aile.

D’un autre côté, on rencontre Benjamin, un jeune homme de vingt-huit ans qui est le chauffeur de bus dans lequel se trouve Nina. Ensemble, ils descendent vers la ville de Vérone (que j’ai adoré découvrir). Benjamin est une crème. Il a un caractère incroyable : il pardonne aussi vite que son ombre. Il essaye de comprendre et d’aider son prochain. C’est fou. Rapidement, on se rend compte que ce personnage a le cœur sur la main.

Le charme du paysage italien

Quel bonheur ! Voilà un pays que j’apprécie retrouver dans mes lectures. Ninon Amey a la justesse au bout de sa plume ! Les décors sont somptueux. On s’y croirait. C’est très prenant. J’aime énormément l’histoire de Roméo et Juliette et Vérone est une ville que j’aimerai beaucoup découvrir. Les vestiges proposés sont très beaux et les paysages aussi.

L’intrigue prenante et surprenante

J’ai aimé l’idée de Ninon. Cette idée que tout ne peut pas être noir ou blanc. Elle décrit la vie telle qu’elle est : avec ses épreuves et ses belles aventures. Nina est un personnage qui est dépassé par les épreuves que lui impose la vie. Cependant, dans cette romance, on apprend quelque chose d’important : l’acceptation. Il faut savoir dire « stop » et avancer. Il faut aller de l’avant parce que quelque chose ou quelqu’un va nous faire du bien, nous aider à relativiser et à avancer.

Les différents personnages secondaires sont très plaisants. Le panel proposé est composé de personnages de tout âge. Cela retranscrit bien l’idée que le bonheur peut être présent partout, à tout âge et que cela ne se réduit pas forcément à une relation amoureuse. L’amitié, le partage, l’envie et le rire peuvent aussi être les ciments des souvenirs qui formeront ces beaux moments de la vie.

Cette intrigue plaira à de nombreuses lectrices avides de belles romances.

La plume de Ninon

Comme d’habitude, je n’ai rien à redire sur ce point. Voilà la chronique de mon troisième coup de cœur de l’année. C’est une lecture qui est charmante et cela est dû à la plume de l’auteure qui parvient, avec justesse, à nous retranscrire les émotions des personnages. La plume de Ninon est belle, drôle, dynamique. On est vraiment transporté dans une histoire ultra plaisante malgré les sujets difficiles qui peuvent être abordés.

Les – :

  • Je ne trouve rien à redire à cette histoire. Tout est positif. C’est très bon ! Bravo Ninon.

Les + :

  • Le personnage intense qu’est Nina. C’est un personnage symbolique et coup de poing que j’ai apprécié suivre.
  • Le personnage de Benjamin qui se montre compréhensif et à l’écoute.
  • La plume de Ninon que j’adore. Je suis fan !
  • Le voyage à Vérone avec l’intrigue de Roméo et Juliette en toile de fond.
  • Le panel de personnages secondaires que j’ai apprécié.
  • Les ellipses temporelles très bien réussies.

155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie

16

Tout recommencer à zéro – Ninon Amey

419DCwZ3BsL.jpgRésumé : La vie d’Alicia bascule brusquement, le jour où son mari et sa fille sont victimes d’un accident de la route. À la suite d’une trahison qui l’a ébranlé au plus profond de son être, Jérémie s’est juré qu’il ne se laisserait plus jamais briser le cœur par qui que ce soit. Lorsque, lors d’un mariage, ces deux-là se croisent, il suffit d’un regard pour que la magie opère instantanément. Mais entre les peurs de l’un, la conscience de l’autre, et la famille qui s’en mêle… tout devient subitement plus compliqué. Pourront-ils réellement tout recommencer à zéro ?

Mon avis : Je remercie Ninon pour l’envoi de son roman en service presse via la plateforme simplement.pro. Je suis ravie d’avoir pu me plonger une troisième fois dans son univers. Si mon dernier roman lu était une histoire qui alternait passé et présent, ici, nous avons à faire à une romance moderne sur un fond dramatique.

Une histoire pleine d’émotions.

Purée, la claque ! Dès le départ, Ninon ne nous épargne pas. On fait la rencontre d’Alicia, une jeune femme, mère et épouse. C’est une infirmière courageuse et dévouée à ses patients et à sa famille. Cependant, un coup de téléphone va tout changer et sa vie va basculer : Julien & Manon, son mari et sa fille, sont victimes d’un accident de voiture qui leur prend la vie. On suit donc Alicia qui apprend à vivre avec la douleur et l’absence des personnes qu’elle aime le plus. Dès le départ, j’ai eu la gorge serrée.

Une famille particulière.

Si j’ai apprécié le personnage d’Alicia, sa famille en revanche, excepté Pauline, m’a vraiment tapé sur le système. Même ses parents, c’est pour vous dire. J’ai la chance de ne pas avoir une famille qui se mêle des vies personnelles des membres de la famille. Ici, c’est le pompon ! Les tantes d’Alicia sont des sales pestes qui régentent la vie de toute la famille. C’est formidable ! J’ai apprécié le fait qu’Alicia se rebelle un peu mais je vous avoue que j’ai eu du mal. Les apparences sont trompeuses mais elles prouvent bien qu’elles s’en moquent.

Une rencontre que j’ai apprécié.

J’ai beaucoup apprécié la rencontre de Jérémie et d’Alicia. J’ai aussi apprécié le fait que l’auteure ne la jette pas dans les bras d’un autre si tôt après le décès de Julien. C’était bien pensé et j’ai trouvé l’idée excellente. On suit leur histoire sur deux époques. Il y a 5 ans qui séparent la première rencontre de la deuxième. On est dans le cadre d’un mariage familial sous surveillance des tantes donc. Si j’ai apprécié le personnage d’Alicia, le personnage de Jérémie ne manque pas de piquant non plus. C’est assez surprenant et déroutant. Il ne manque pas de courage, d’humour et de prises d’initiative. J’avoue que j’aurais apprécié en savoir un peu plus sur son passé.

Le cadre de la romance.

On assiste à leur rencontre lors d’un mariage. Si l’on passe rapidement sur certains points de la vie d’Alicia, on a énormément de chapitres qui se déroulent lors du mariage et de la fête des mariés pour leurs cinq ans de mariage. Je vous avoue qu’il y a eu des moments un peu longuets dans ma lecture. J’ai adoré ce que j’ai lu mais les passages avec les tantes m’ont un peu ennuyés par leur redondance. J’ai un peu perdu le fil.

La plume de Ninon Amey.

Encore une fois, Ninon a su me charmer par ses mots. Il y a une certaine douceur qui se dégage de sa plume ainsi que de nombreuses émotions que j’ai adoré lire. Ninon a vraiment fait le bon choix en choisissant de nous écrire de belles romances ! C’est parfait. Je me replongerai dans l’univers de Ninon sans aucun problème, elle devient une de mes romancières préférées !

Si vous aimez la romance contemporaine, n’hésitez pas avec celle-ci, elle vous fera passer un moment de lecture très agréable.

Les – :

  • Quelques longueurs. Rien de bien méchant cependant !
  • J’aurais aimé avoir un peu plus d’informations sur le passé de Jérémie.

Les + :

  • Un personnage principal fort !
  • Un panel de personnages énorme. J’ai bien apprécié être, l’espace d’une lecture, au sein de cette famille de fou.
  • Les émotions véhiculées dans ce roman.
  • La plume de l’auteure que j’adore !

155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie

14

L’empreinte du passé – Ninon Amey

xcover-1138Résumé : « La vie nous réserve parfois bien des surprises! » Camille est une jeune infirmière qui partage son temps entre son travail à l’hôpital et ses visites à ses grands-parents : Émile, qui vit seul dans son petit appartement, et Suzanne, atteinte de la maladie d’Alzheimer et placée dans un centre adapté. En quelques mois, son existence va être totalement bouleversée : belle rencontre, chagrins, révélation de secrets de famille… Cette histoire est une fiction librement inspirée de la découverte, en septembre 2016, d’une lettre d’amour datant de 1922 dans un bâtiment en chantier à Nice. L’auteur de cette lettre, Antoinette, écrivait à son amour, Ernest.

Mon avis : Je remercie Ninon pour sa gentillesse. J’avais déjà sa plume avec Dis-moi pourquoi. J’avais alors passé un très bon moment de lecture mais qui n’était pas sans faille pour moi. Lorsque j’ai vu l’empreinte du passé sur simplement.pro, je me suis rapidement laissée tenter.

Un roman entre présent et passé.

La couverture est, à mon avis, magnifique. J’aime beaucoup la poésie, la délicatesse et la douceur qui émanent de ce portrait. Sur ce coup-là, je ne me suis pas trompée.

On fait la rencontre de Camille, une jeune femme infirmière. Depuis toute petite, elle rêve d’exercer ce métier. Personne ne sait vraiment d’où lui vient cette lubie mais elle est belle et bien là. Camille travaille depuis 10 ans à l’hôpital de Lyon.

De l’autre côté du décor, on fait la rencontre de Paul, un patient qui est là depuis plusieurs semaines suite à un accident assez grave. Il se rétablit et n’a d’yeux que pour Camille. Camille se laisse prendre au jeu de séduction et passe de plus en plus de temps avec Paul.

Cependant, elle n’oublie pas sa famille. Elle passe beaucoup de temps avec son papi Emile et va rendre visite à sa grand-mère Suzanne dans sa maison de retraite où elle habite depuis que sa maladie d’Alzheimer est devenue trop importante pour que son mari puisse prendre soin d’elle.

J’ai apprécié la justification de la rapidité de la relation entre Camille et Paul. A la base, j’étais un peu sceptique sur la rapidité de la relation, puis, finalement, j’ai trouvé les explications brillantes. La justification était très intéressante.

Des personnages variés et intéressants. 

Le panel de personnages est composé de la famille de Camille et aussi de ses amis principalement. J’ai apprécié les grands-parents de Camille qui sont de véritables facteurs de transmission du savoir et de l’héritage de la famille. J’ai apprécié ce point parce que la relation que j’ai avec ma mamie est exactement celle-ci. C’était très plaisant à lire.

L’amour et la famille toujours présents!

Ce que j’ai apprécié, c’est ce sentiment qui ne m’a pas quitté un seul instant, l’amour, l’amour, l’amour ! Que ce soit entre ses grands-parents, ses ancêtres et avec Paul. On se rend rapidement compte que c’est la trame de l’histoire. S’ajoute à ces histoires d’amour, un secret de famille que j’ai pris plaisir à découvrir au travers du journal intime de la mère de Suzanne (l’arrière-grand-mère de Camille).

Ces liens entre présent et passé sont vraiment remarquables. J’ai apprécié passé d’une période à l’autre de cette manière. C’est très sympathique. On se rend compte à quel point le passé peut influencer le présent ainsi que son importance dans la vie des générations qui suivent. C’est vraiment très intéressant.

La plume de Ninon est remarquable. Elle est à l’image de la couverture proposée : belle, pleine de poésie et de douceur. J’ai lu ces 180 pages très rapidement. Je cherchais à commencer une lecture et je me suis laissée prendre au jeu. Je n’ai pas quitté ma lecture avant la fin.

Les – : Rien à redire. Ce roman est une pure merveille que je vous conseille de découvrir rapidement.

Les + :

  • Le panel de personnages.
  • Le lien entre le passé et le présent.
  • L’amour, élément très présent et très plaisant.
  • La plume de Ninon que j’ai pris plaisir à retrouver.
  • La relation entre Camille et ses grands-parents mais aussi avec Paul.

155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie

19

Dis-moi pourquoi de Ninon Amey

xcover-2446.jpgRésumé : Sarah, dévouée à ses amis comme à sa famille, peine à trouver sa place dans la vie. Son seul plaisir : s’échapper de la réalité grâce aux romans qu’elle doit lire dans le cadre de son travail. Axel fait de son mieux pour gérer les soucis du quotidien et affronter un passé douloureux dont les souvenirs refont surface. La musique est son seul exutoire. Leur rencontre les aidera-t-elle à affronter leurs propres traumatismes pour se réconcilier avec la vie, mais surtout avec eux-mêmes ?

Mon avis : Je remercie Ninon Amey pour avoir accepté ma proposition de lecture via Simplement.pro. En effet, lorsque j’ai vu la couverture, mon petit cœur de lectrice a fondu pour cette romance qui semblait parfaite pour la période. Je l’ai dévoré sous mon plaid en écoutant des musiques de Noël. C’était parfait.

On fait la rencontre de Sarah. C’est une jeune femme qui fait passer tout le monde avant ses propres désirs. Elle est une sœur parfaite malgré le comportement de sa sœur. Elle est une amie parfaite qui fait tout pour ses amies et qui peut renoncer à ses désirs pour voir les personnes qu’elle aime heureuse. Elle se fait souvent des idées : elle pense qu’elle n’est pas très intéressante, qu’elle est fade et qu’elle ne compte pour personne. Elle est vite contredite par ses amis et sa famille. J’ai beaucoup apprécié ce personnage parce qu’elle me ressemble beaucoup dans son caractère.

On fait aussi la rencontre d’Axel, un jeune homme qui fait ses études et qui a un petit boulot dans un bar dans lequel Sarah se rend. Dès le premier regard, le jeune homme tombe sous le charme de la jolie Sarah et une histoire loufoque va faire son apparition. J’ai trouvé l’histoire sympathique, cependant, ce n’est pas un coup de cœur.

L’intrigue est très sympathique : un week-end explosif en famille. On va y retrouver toute la famille de Sarah. Durant ce week-end, tout va exploser : les secrets de famille, les non-dit, tout va être mis sur la table. C’est une petite histoire qui se lit rapidement.

Cependant, j’ai trouvé que les événements se succédaient avec beaucoup de rapidité. J’ai trouvé que les couples se forment et se déforment rapidement. La naissance de sentiments se fait rapidement et malheureusement, on perd un peu en crédibilité. J’aurais apprécié plus de détails dans l’intrigue, que l’on ait quelques moments en plus dans l’intimité de Sarah et d’Axel ou peut-être plus de détails sur la relation entre Sarah et sa sœur.

J’ai apprécié la manière dont on traite du passé d’Axel. C’était un moment que j’ai vécu avec le personnage et je l’ai plus apprécié en comprenant son attitude face à Sarah.

La plume de l’auteure est très sympathique. Cette petite romance fait son effet. Je l’ai trouvé très sympathique malgré les quelques petits bémols que j’ai pu souligner. Ninon Amey nous propulse dans un bel univers propice à cette fin d’année où l’on a qu’une seule envie : se blottir sous la couette. La lecture se fait rapidement, je ne pensais pas voir les pages défiler à cette rapidité. C’est très chouette.

Pour conclure, il faut lire ce roman. C’est une très jolie pause entre deux gros pavés de lecture. C’est frais et cela fait du bien.

Les – :

  • Un léger sentiment de rapidité suite aux événements qui se succèdent trop vite à mon goût.
  • Une envie d’avoir plus de détails sur les personnages, leurs relations et leurs passés.

Les + :

  • Sarah & Axel : ce sont deux personnages qui marquent les esprits. J’ai adoré Sarah avec qui je partage quelques points communs au niveau du caractère.
  • Le passé d’Axel qui m’a permis de me rapprocher de lui.
  • La plume de l’auteure et l’univers qu’elle créé.

155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie