14

Pense à moi – Emmanuelle Aublanc

gabriel-d-angel-arekin-une-adaptation-du-jeu-is-it-love-par-nisha-editions.jpgRésumé : Quand la douce Sara emménage à Monterey, elle est loin de s’imaginer qu’elle y rencontrera l’être le plus énigmatique qui soit. Simon, lui, ne s’embarrasse pas de sentiments. Il s’est même juré de ne pas s’intéresser à la nouvelle arrivée et pourtant… même hanté par ses propres démons, il s’en rapproche dangereusement et l’embarque dans une histoire déchirante et romantique. Il y a des relations qui bouleversent toute une vie…

Mon avis : Je remercie chaudement encore une fois Nisha Editions pour l’envoi de ce service presse qui a vraiment été pour moi une belle découverte riche en émotions.

C’était la première fois que je rencontrais la plume d’Emmanuelle Aublanc. Je ne suis pas déçue par la douceur de cette dernière. En effet, j’ai trouvé que la plume de l’auteure était très agréable : douce quand il fallait, plus dure quand c’était nécessaire. Il y a beaucoup de poésie qui se dégage des mots d’Emmanuelle Aublanc et je pense que c’est nécessaire pour l’histoire qu’elle nous propose de découvrir.

On fait la rencontre de Sara, une jeune femme qui vient de s’installer dans la petite ville de Monterey. Elle parvient à se faire des amis, à avoir un équilibre dans sa vie et à combler un peu le manque de son ancienne vie à New York. Elle a quitté New York, la famille de son père avec qui elle a beaucoup de liens très forts pour suivre sa mère et son nouveau mari dans leurs nouvelles vies.

Parallèlement, on fait la rencontre de Simon. Un jeune homme qui fait partie d’une petite bande d’amis dans laquelle se retrouve Sara grâce à Mia, une jeune fille avec qui elle devient très rapidement une amie. Simon est un personnage très arrogant au premier abord. On apprend à le découvrir et rapidement, il fait fondre notre petit cœur.

On évolue dans un monde d’adolescents. J’ai aimé retourner dans cette ambiance de fêtes, de soirées un peu trop arrosées et des chichis entre adolescents. Ca m’a fait rire parce que l’auteure a vraiment su capter l’ambiance de cette période de nos vies, je suis retournée quelques années en arrière.

J’ai beaucoup apprécié apprendre à connaître ces deux personnages qui n’étaient pas 14102321_869552063176273_1970639135923634263_nforcément des personnages que j’apprécie (dans leurs caractères) aux premiers abords. Ils ont beaucoup évolué et j’ai aimé lire leurs aventures. Je me suis laissée happée par l’histoire et par les mots.

L’intrigue que nous propose Emmanuelle Aublanc est un peu similaire à celle que nous propose Twiny B dans « Our Last Days » pour ceux qui l’ont lu. On est dans une histoire qui tourne autour d’un grave secret qui finit par nous exploser à la figure. C’était assez fort et dur à lire mais je ressors grandis de cette expérience livresque.

L’intrigue est rondement menée, l’auteure parvient à nous embarquer dans une bulle d’amour qui peut tout vaincre. L’auteure nous prouve que l’amour est plus fort que tout et que Sara et Simon font tout ce qui est en leur pouvoir pour pouvoir vivre cet amour.

Le message véhiculé par Emmanuelle Aublanc est fort, intense et nous prend à la gorge. Si vous êtes friands d’émotions en tout genre, ce roman est fait pour vous.

En bref, c’est une histoire forte, belle et remplie d’émotions. C’est une histoire prenante que l’auteure nous livre. J’ai beaucoup aimé me plonger dans cette ambiance.

Ma note : 16/20