10

Les nuits d’après – Intégrale – Emmanuelle Aublanc

Résumé : Veronica croit avoir trouvé le bonheur en Italie aux côtés de Mario, un jeune homme très énigmatique, engagé dans la lutte contre la mafia. Un jour qui paraissait comme tous les autres, Veronica apprend la mort de son bien-aimé… Dévastée, effondrée, la jeune femme rentre en France auprès des siens pour tenter de se reconstruire. Mais la cicatrisation s’annonce difficile, d’autant que d’anciennes blessures de son passé refont surface, quand elle croise de nouveau le chemin de Damien, son premier amour. Veronica va devoir faire un choix fort pour avancer. Panser les plaies de son passé compliqué pour retrouver un bonheur qui lui paraît inaccessible… Et pourtant ! 

Mon avis : Je remercie les éditions de l’Opportun ainsi que Théa pour l’envoi de cette intégrale. J’ai apprécié ma lecture qui s’est divisée en deux saisons (mais je préfère vous présenter l’intégrale).

Je connaissais l’auteure avec sa saga Pense à moi que j’avais énormément appréciée.

Les personnages

On fait la rencontre de Veronica, une jeune veuve, qui rentre en France, chez sa mère. Elle ne parvient pas à remonter la pente. Elle ne peut pas rester en Italie où tout lui rappelle Mario, l’homme de sa vie qui est décédé récemment.

Veronica est une femme que j’ai appréciée pour son tempérament. Elle ne se laisse pas faire, elle a un sacré caractère. C’est un petit bout de femme qui est mise à terre par la vie mais elle finit toujours par se relever.

Derrière Veronica, on a sa famille : sa mère Nicole et son frère Cristiano. Si Nicole m’a touchée, Cristiano m’a fait sortir de mes gonds. Son comportement m’a exaspéré. Il est très expressif : il a l’insulte et la violence faciles. Je n’ai pas su m’identifier à ce personnage. On fait aussi la rencontre de Damien, le meilleur ami de Cristiano que Veronica connait depuis qu’elle est toute petite.

Si je n’ai pas apprécié Cristiano, j’avoue que son amitié avec Damien est top. Ce sont des amis d’enfance qui sont devenus frères. J’ai trouvé ça super sympathique de trouver des amitiés masculines si fortes dans les lectures.

On a d’autres personnages qui vont et viennent dans l’histoire. On peut parler, par exemple, de l’amie de Veronica, assez présente dans la première partie du roman, elle est effacée dans la seconde partie du roman. Elle m’a rapidement tapé sur le système aussi mais bon, j’ai trouvé son absence étrange étant donnée qu’elle est là pour aider Veronica à remonter la pente.

L’intrigue

Voilà une belle romance entre France et Italie. On voyage entre le passé et le présent de Veronica. Si la romance est en deux lieus géographiques, elle l’est aussi avec les hommes. En effet, Veronica est coincée entre l’ombre de Mario et Damien qui représente son passé. Tout au long du roman, on suit un combat interne intéressant bien qu’un peu redondant.

J’ai trouvé les thématiques abordées très intéressantes : l’acceptation, le deuil, la force de la famille et des amis, l’amour… Ce sont vraiment des choix intéressants qu’a fait l’auteure.

La plume d’Emmanuelle Aublanc

Quel plaisir de retrouver la plume d’Emmanuelle Aublanc. J’ai passé un excellent moment de lecture en compagnie des mots de l’auteure et de ses personnages qui sont, pour moi, la vraie force de ce roman. On lit une belle histoire avec des rebondissements en tout genre. On ne s’ennuie pas, il n’y a pas de longueurs. J’ai apprécié ces va-et-vient entre passé et présent et entre France et Italie. Le voyage est très intéressant.

Les mots sont méticuleusement choisis et permettent au lecteur d’être touché par la portée de ces derniers. C’est une lecture très sympathique que je garderai en mémoire.

Les – :

  • L’amie de Veronica : je n’ai pas compris pourquoi on ne la retrouve pas autant dans la deuxième partie du roman que dans la première.

Les + :

  • Le personnage de Veronica qui traverse une épreuve que beaucoup de gens traversent. C’est un personnage très intéressant.
  • Le voyage entre le passé et le présent de la jeune femme.
  • Les thématiques abordées.
  • La plume de l’auteure.

155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie

12

Pense à moi – Saison 2 – Emmanuelle Aublanc

23376139_558360351173383_5022752427172953690_n.jpgRésumé :  Sara n’est plus là même depuis la disparition tragique de Simon. Cinq années douloureuses se sont écoulées, mais la jeune femme est encore hantée par son souvenir. Malgré le réconfort apporté par sa sœur, difficile pour Sara de se reconstruire sans celui qu’elle a tant aimé et qui l’a brusquement abandonnée. Chaque jour, sa fille Gabrielle lui rappelle un peu plus son premier amour. Une soirée exceptionnelle. 
Une exposition. Nate, un photographe séduisant, bourré de talent… et persévérant. Cette fois, il n’est plus question de fuir. Il est temps d’affronter les tourments. Le jeune homme est bien décidé à faire battre à nouveau le cœur de Sara… Saura-t-elle oublier le passé pour ouvrir les bras à un avenir radieux ?

Mon avis : Je remercie chaleureusement une nouvelle fois, Marie et l’équipe de Nisha Editions. En effet, je suis toujours friande des propositions de Service Presse que cette maison d’édition fait. J’avais beaucoup apprécié la première saison de Pense à moi, c’est donc avec avidité que je me suis empressée de lire cette deuxième saison qui s’avère être au-delà de mes espérances.

On retrouve Sara, après la mort de Simon qui lui a laissé un trou à la place du cœur. Heureusement que sa sœur est présente ainsi que sa fille, Gabrielle (j’adore tellement ce prénom). On retrouve donc Sara entourée de sa famille mais cependant, rien ne lui permet d’oublier Simon. Ce n’est pas possible pour elle, elle vit dans l’ombre de leurs souvenirs, elle n’arrive plus à avancer.

Malgré tout, elle vit pour sa fille, à travers qui elle voit Simon. J’ai trouvé vraiment adorable cette petite fille qui ferai tout pour revoir un vrai sourire sur le visage de sa mère. J’ai trouvé leur relation très belle : toutes les filles devraient avoir une relation ainsi avec leurs mères. Bref, passons.

Le personnage que j’ai aussi trouvé génial c’est la sœur de Sara qui fait tout pour la sortir de sa torpeur, elle l’aide, elle l’aime, elle fait tout pour sa sœur et sa nièce mais cela ne semble pas suffisant. Sara a un sale caractère, elle ne se laisse pas faire et reste bornée. Par moment, elle sait se montrer agaçante.

Le personnage de Sara a beaucoup évolué depuis la première saison, en effet, on n’a plus14102321_869552063176273_1970639135923634263_n à faire à la jeune adolescente que l’on avait dans la première saison. C’est une jeune femme qui a des responsabilités et elle s’en montre à la hauteur. Ce qu’elle a du mal à faire c’est lâcher prise. Elle est trop stricte avec elle-même, elle ne se permet pas d’écarts. Elle ne veut pas oublier Simon et fait tout en œuvre pour y parvenir : elle ne sort pas beaucoup, elle ne voit pas de garçon, elle ne se laisse pas séduire. Je vous avoue que ce personnage fermé m’a vite ennuyé. J’ai été ravie de la voir s’ouvrir assez rapidement quand même.

On fait aussi la rencontre de Nate, tout de suite séduit par la belle Sara. Je pense que l’on peut dire qu’il est très courageux étant donné tout ce que Sara lui fait subir. N’ayant aucune envie d’oublier Simon ni aucune confiance en Nate, elle ne se laisse pas avoir rapidement et cela prend beaucoup de temps. En plus d’être courageux, il est très patient et prend soin de Sara et de Gabrielle de manière remarquable.

J’ai beaucoup apprécié l’intrigue, qui en somme, reste assez banale mais la plume d’Emmanuelle Aublanc parvient à nous embarquer dans un monde que j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir. J’ai beaucoup apprécié les mots utilisés par l’auteure : en effet, elle manie très bien la langue française et les mots employés sont justes et beaux.

Je ne peux que vous conseiller de lire cette Saison et de lire les deux si vous n’avez pas encore mis votre nez dans les romans d’Emmanuelle Aublanc !

Ma note : 18/20

 

14

Pense à moi – Emmanuelle Aublanc

gabriel-d-angel-arekin-une-adaptation-du-jeu-is-it-love-par-nisha-editions.jpgRésumé : Quand la douce Sara emménage à Monterey, elle est loin de s’imaginer qu’elle y rencontrera l’être le plus énigmatique qui soit. Simon, lui, ne s’embarrasse pas de sentiments. Il s’est même juré de ne pas s’intéresser à la nouvelle arrivée et pourtant… même hanté par ses propres démons, il s’en rapproche dangereusement et l’embarque dans une histoire déchirante et romantique. Il y a des relations qui bouleversent toute une vie…

Mon avis : Je remercie chaudement encore une fois Nisha Editions pour l’envoi de ce service presse qui a vraiment été pour moi une belle découverte riche en émotions.

C’était la première fois que je rencontrais la plume d’Emmanuelle Aublanc. Je ne suis pas déçue par la douceur de cette dernière. En effet, j’ai trouvé que la plume de l’auteure était très agréable : douce quand il fallait, plus dure quand c’était nécessaire. Il y a beaucoup de poésie qui se dégage des mots d’Emmanuelle Aublanc et je pense que c’est nécessaire pour l’histoire qu’elle nous propose de découvrir.

On fait la rencontre de Sara, une jeune femme qui vient de s’installer dans la petite ville de Monterey. Elle parvient à se faire des amis, à avoir un équilibre dans sa vie et à combler un peu le manque de son ancienne vie à New York. Elle a quitté New York, la famille de son père avec qui elle a beaucoup de liens très forts pour suivre sa mère et son nouveau mari dans leurs nouvelles vies.

Parallèlement, on fait la rencontre de Simon. Un jeune homme qui fait partie d’une petite bande d’amis dans laquelle se retrouve Sara grâce à Mia, une jeune fille avec qui elle devient très rapidement une amie. Simon est un personnage très arrogant au premier abord. On apprend à le découvrir et rapidement, il fait fondre notre petit cœur.

On évolue dans un monde d’adolescents. J’ai aimé retourner dans cette ambiance de fêtes, de soirées un peu trop arrosées et des chichis entre adolescents. Ca m’a fait rire parce que l’auteure a vraiment su capter l’ambiance de cette période de nos vies, je suis retournée quelques années en arrière.

J’ai beaucoup apprécié apprendre à connaître ces deux personnages qui n’étaient pas 14102321_869552063176273_1970639135923634263_nforcément des personnages que j’apprécie (dans leurs caractères) aux premiers abords. Ils ont beaucoup évolué et j’ai aimé lire leurs aventures. Je me suis laissée happée par l’histoire et par les mots.

L’intrigue que nous propose Emmanuelle Aublanc est un peu similaire à celle que nous propose Twiny B dans « Our Last Days » pour ceux qui l’ont lu. On est dans une histoire qui tourne autour d’un grave secret qui finit par nous exploser à la figure. C’était assez fort et dur à lire mais je ressors grandis de cette expérience livresque.

L’intrigue est rondement menée, l’auteure parvient à nous embarquer dans une bulle d’amour qui peut tout vaincre. L’auteure nous prouve que l’amour est plus fort que tout et que Sara et Simon font tout ce qui est en leur pouvoir pour pouvoir vivre cet amour.

Le message véhiculé par Emmanuelle Aublanc est fort, intense et nous prend à la gorge. Si vous êtes friands d’émotions en tout genre, ce roman est fait pour vous.

En bref, c’est une histoire forte, belle et remplie d’émotions. C’est une histoire prenante que l’auteure nous livre. J’ai beaucoup aimé me plonger dans cette ambiance.

Ma note : 16/20