18

Mieux vaut tard que jamais de Julie-Anne Bastard

51vX67rM9VL._SY346_

203918357_358888342426382_7178756803542822040_n

Résumé : « J’ai un mec. » C’est par ces quatre petits mots, le plus gros mensonge de mon existence, que tout a commencé. Il y a deux ans, j’ai fait le choix de ne plus laisser aucun homme entrer dans ma vie. Mais pour faire enrager la femme qui m’a mise au monde, tous les moyens sont bons. Y compris celui de prétendre être sous le charme d’un motard tatoué, la hantise de toute mère qui se respecte. Problème : maintenant, il ne me reste plus que deux semaines pour trouver le candidat idéal avant la prochaine réunion de famille. Par chance, il se pourrait que le séduisant mais agaçant Alex fasse l’affaire. Même si, en échange, il a une toute petite faveur à me demander…

Romance contemporaine ◊ 20€00 ◊ 517 pages
Amazon ◊ Babelio ◊ ME

205171203_794956758051315_961739039758654074_n

Je remercie chaleureusement Julie-Anne Bastard pour l’envoi de son roman en service presse. Je n’avais pas encore eu l’occasion de rencontrer un roman publié chez BMR, voilà qui est chose faite ! J’ai rencontré la plume de Julie-Anne Bastard à plusieurs reprises mais notamment dans un roman à quatre mains signé avec JC Staignier que j’avais beaucoup apprécié. Mieux vaut tard que jamais est une romance très sympathique qui s’inscrit dans un style moderne et agréable à lire.

206451699_339630797545106_5790021870084230444_n

On fait la rencontre de Lizzie, une jeune femme pétillante et assez sympathique. Pour faire enrager sa mère, elle va lui annoncer qu’elle sort avec un motard tatoué, fumeur et alcoolique. Un tableau parfait pour faire fuir sa mère… Néanmoins, tout ne va pas se passer comme prévu. Lizzie va se retrouver empêtrée dans son mensonge. Elle va devoir faire des recherches et dégotter l’homme qui pourra être ce petit ami fictif. Lizzie rencontre alors Alex qui est le garçon parfait pour endosser le rôle de ce petit ami.

Les personnages sont attachants et drôles. J’ai aimé retrouver l’humour de Julie-Anne dans ce roman. Cela rend l’intrigue authentique et vraiment sympathique à lire. Pour moi, il manque des pages, certaines choses sont développées et prennent le temps de se poser et d’autres sont beaucoup trop brusques. J’ai eu l’impression d’avoir des pages manquantes surtout vers la fin du roman. La fin qui m’a laissée sur ma faim. C’était trop brusque pour moi, j’aurais aimé en savoir plus sur l’avenir de ces deux personnages.

Même si cela peut servir à creuser le fossé entre Alex et Lizzie, j’ai eu beaucoup de mal à m’attacher à elle. J’y suis parvenue mais je n’ai jamais vu une fille pleine de préjugés comme Lizzie. C’est effrayant ! Je peux comprendre que cela ait servi à la construction des personnages mais cela m’a un peu freiné au début de ma lecture.

Mis à part ces petits bémols, je suis contente d’avoir mis le nez dans cette histoire bourrée d’humour et d’émotions. Il est clair que Julie-Anne a une plume faite pour la romance.

Bien qu’un peu attendue, l’intrigue est assez sympathique et agréable à lire. Je ne peux que vous conseiller ce roman pour vous détendre cet été les pieds dans l’eau !

202606983_496281821650495_3688522538989374927_n

12

Entre les orages, le soleil brille d’Amélie B

51u7zOF2axSRésumé : Chouchou est une jeune professeure mutée dans un village breton. Quitter l’effervescence parisienne pour la tranquillité d’une vie en bord de mer va challenger son couple. Jasmine vit dans le noir sans contact avec l’extérieur depuis la fin d’une relation amoureuse. Malgré l’aide d’une psychiatre, elle peine à trouver un sens à sa vie. Juliette se rend en train au rendez-vous mystère fixé par son ex. Elle y rencontre Jean-Philippe, un compagnon de voyage très divertissant. Trois femmes fortes, trois vies malmenées, trois récits bouleversants avec un point commun : l’envie de surmonter la tempête émotionnelle qui bat dans leur cœur.

~ Service presse ~

Je remercie chaleureusement Amélie B pour la chance qu’elle m’a donnée en lisant ce roman en avant-première. Roman lu depuis quelque temps déjà, j’ai pris un peu de temps pour prendre du recul. C’est ce que je fais lorsque j’ai une bombe atomique entre les mains. Les avis à chaud, c’est bien mais j’ai aussi, de temps en temps, besoin de prendre du temps et du recul pour vraiment comprendre ce que j’ai ressenti à la lecture d’un roman. Amélie B est une auteure que je suis maintenant depuis quelques temps : je prends toujours autant de plaisir à découvrir ses romans. J’ai commencé avec le prix des auteurs inconnus et la fille aux cheveux roses et je n’ai pas arrêté. Quel plaisir à chaque fois. Ici, ce roman est différent mais ô combien touchant. Une pépite qui me fait prononcer les trois mots magiques : coup de cœur.

Nous faisons la rencontre de trois jeunes femmes : Chouchou, Jasmine et Juliette. Ce sont trois femmes dont les vies ne sont pas faciles. Elles vivent toutes les trois des situations différentes : Chouchou est mutée en Bretagne et son compagnon n’est pas forcément à l’aise avec l’idée, Jasmine vit seule, recluse chez elle et tente de chasser les démons qui hantent son âme et Juliette part rejoindre son mystérieux rendez-vous.

Je vous avoue qu’au début, je me suis demandée où l’auteure voulait nous emmener. En effet, je ne trouvais pas le point, la thématique ou encore le lien qui unissait les trois femmes. Ces trois destins semblent si différents mais pourtant… Il est vrai que, comme souligné dans le résumé, elles vivent toutes les trois une « tempête émotionnelle » mais cela s’arrête là, rien d’autre ne peut les unir.

J’ai adoré Chouchou, c’est un personnage que j’ai trouvé vrai, fort et vraiment dynamique. Elle ne baisse pas les bras, fait tout pour que Noah, son conjoint, soit le mieux possible dans cette nouvelle vie en Bretagne. Chouchou et Noah vont traverser les tempêtes d’un couple. Noah est un personnage attachant mais il peut se montrer injuste et un peu égoïste. Il a tendance à fuir le conflit et à s’enfermer dans une bulle où personne ne peut entrer lorsque quelque chose ne va pas. En Bretagne, dans le petit village où ils vont habiter, Chouchou va s’épanouir aux côtés de Rémy mais aussi de Céleste. Noah va avoir plus de mal. J’ai trouvé assez intelligent de faire évoluer deux personnes complètement opposées dans leur épanouissement dans le même endroit : la tension monte et cela donne beaucoup de dynamisme à l’intrigue.

Jasmine est un personnage plus sombre, elle vit vraiment une situation que personne n’envie. Elle est un personnage touchant mais qui ne se laisse pas approcher. J’ai eu beaucoup de mal à l’amadouer. Sa sœur, Ariel, va être un personnage fort et ô combien important. Lorsque je vous dis que les personnages secondaires ont une force sans nom, Ariel en est le parfait exemple. Jasmine est au fond du trou, dans le noir complet et ne parvient pas à avancer et à retrouver la lumière. Elle est touchante mais complètement perdue : elle ne parvient pas à oublier le passé pour aller de l’avant. J’ai beaucoup apprécié suivre ce personnage.

Juliette est le personnage doux et plein d’incertitudes. On la retrouve dans un train. Elle fait la rencontre de JP, un homme qui va lui raconter sa vie et à qui elle va se confier. Anxieuse et terriblement stressée, elle ne peut pas rater son rendez-vous mystère. Elle ne peut pas arriver en retard, elle nous fait comprendre que sa vie en dépend. Cela rend le lecteur curieux et donne une nouvelle impulsion à ce roman.

Le roman se divise donc en trois voix : celle de Chouchou, celle de Jasmine et celle de Juliette. Tour à tour, elles nous racontent leurs vies, elles nous expliquent qui elles sont et comment elles en sont arrivées là. J’ai trouvé l’idée formidable.

Bon, j’avoue, lorsque le dernier tiers de la lecture a commencé, j’ai commencé à comprendre certaines petites choses. Même si la fin m’a carrément surprise, j’avais une vague idée, quelques petites hypothèses qui se sont validées mais j’étais quand même bien loin de ce que l’auteure nous réservait pour la fin.

Amélie B, avec cette plume formidable, va encore une fois, nous livrer un morceau de vie avec beaucoup de délicatesse et de fraîcheur. Elle nous prouve que des thématiques dures et profondes peuvent être traitées avec beaucoup de douceur et d’émotions. On ne tombe pas dans le pathos. On vit cette aventure avec tous les personnages et, clairement, je n’avais pas envie de quitter la Bretagne et les filles. C’était vraiment un exceptionnel roman. Une belle claque et une merveilleuse découverte.

Amélie B signe un roman formidable, avec une palette d’émotions fantastique : j’ai pleuré, j’ai souri, j’ai eu peur… Bref, c’est vraiment un roman exceptionnel ! Je n’ai pas assez de mots pour vous expliquer ce que j’ai pu ressentir à la lecture de ce roman mais il faut le lire. Vraiment.

03 bonnes raisons de lire ce roman :

  • Trois femmes fortes qui traversent des tempêtes et qui se livrent, à cœur ouvert, aux lecteurs.
  • La plume d’Amélie B qui a, une nouvelle fois, ravagée mon cœur
  • Les décors choisis et les descriptions qui donnent envie d’aller visiter la Bretagne.

5

11

Secret Bikers de Céline B

xcover-7052Résumé : Tyler a intégré depuis quelques années le club des bikers du Hoana Hell qui sont devenus sa famille. Et comme dans toutes les familles, il y a des secrets… Bien qu’il est très proche de Joshua, Président du club et son frère de cœur, celui-ci ne lui a jamais rien révélé. Pourtant, une nouvelle venue va aiguiser sa curiosité et menacer l’équilibre du club. A qui profitent tous ces secrets ? Et une fois qu’il saura, saura-t-il garder le silence ?

~ Service presse ~

Je remercie chaleureusement Evidence Editions pour l’envoi de ce roman en service presse. Je sors un peu de mes sentiers battus avec cette histoire de Bikers. De temps en temps, j’aime bien me diversifier un peu et de voir ce qui se passe ailleurs. J’ai donc fait la rencontre de la plume de Céline B et de Tyler.

Tyler est un homme qui fait partie du club de bikers « Hoana Hell ». J’ai beaucoup apprécié le fait que ce club fonctionne comme une famille. C’est vraiment particulier mais assez chouette. On s’entend comme des frères et sœurs : on n’est pas d’accord sur tout, on se dispute, on se rabiboche mais le plus important : on s’aime et on fait tout les uns pour les autres.

Deborah est une jeune femme qui a vu son monde complètement bouleversé. Son passé est douloureux. Elle a décidé de prendre le taureau par les cornes et changer de vie après ce qu’elle a du faire pour survivre. Deborah est un personnage que j’ai apprécié pour tout ce qu’elle dégage. Si on la prend au départ pour une « femme victime », elle n’en est rien. Elle est déterminée à passer à autre chose, à ne plus avoir peur de son passé. Elle veut se venger et elle ne reculera devant rien pour y parvenir. Avocate de profession, elle est déterminée à ce que justice soit faite. Elle s’attaque à un club de Bikers assez dangereux : les Black Horses. Elle va gagner une bataille mais la victoire sera de courte durée : les menaces pleuvent et Deborah va se retrouver à vivre de manière proche des Hoana Hell pour sa propre sécurité.

Joshua est le président des Hoana Hell. Il prend sous son aile Deborah qu’il connait depuis des années. Il n’a pas toutes les clés pour comprendre ce que vit Deborah qui reste très secrète sur ce qu’elle a vécu. Il sait simplement que c’est fort, c’est violent et que cela a complètement bousillé la vie de son amie. Si l’intrigue tourne principalement autour de Deborah, on y trouve aussi des questions sur les autres personnages. Joshua va nous éclairer sur son passé, sur ses années d’absence auprès de Deborah. On va percer les mystères autour du personnage de Deborah.

Tyler est aussi un personnage que j’ai apprécié. Il ne comprend pas pourquoi son ami est assez proche de l’avocate qui les aide. Il ne comprend pas pourquoi sa sécurité et la vie de Deborah et de ses proches sont si importantes pour lui. Joshua, si discret sur son passé va devoir la jouer fine pour ne pas trahir la confiance de Deborah. Tyler va, petit à petit, comprendre cette femme et lui faire de la place dans sa vie.

En toute honnêteté, je m’attendais à une ambiance un peu plus sombre. Je m’attendais à une intrigue plus dure par rapport à la thématique des Bikers. On est, au final, avec un roman qui va proposer quelque chose de dur et de violent mais plus par rapport à Deborah. J’ai trouvé original que l’on « inverse la tendance » parce que la douceur vient plus de Tyler & de Joshua alors qu’ils sont « les gros durs » de l’intrigue. J’ai trouvé ça surprenant.

Je ne connaissais pas la plume de Céline B mais j’avoue que j’ai été très agréablement surprise. Je pense que Secret Bikers est un roman fait pour les lectrices et les lecteurs comme moi : ceux qui n’aiment pas trop la violence mais qui aiment quand même les péripéties et l’action en général. J’ai trouvé qu’il y avait des choses intéressantes dans ce roman. J’ai aimé l’action et le dynamisme qui se dégagent de cette intrigue. J’ai même trouvé que, par moments, tout était un peu trop rapide. J’ai eu l’impression qu’il y avait des passages un peu trop faciles à passer.

En définitive, entre romance et action, nous avons un véritable plongeon dans les passés respectifs de nos personnages. C’était intense, intéressant et vraiment très agréable. Malgré quelques petits passages un peu trop rapides à mon goût, je reste agréablement surprise par ma lecture.

03 bonnes raisons de lire ce roman :

  • Le panel de personnages forts que j’ai trouvé intéressant. Je me suis attachée à Deborah. C’est un personnage équilibré et vraiment très agréable. Elle m’a surprise.
  • La plume de l’auteure très fluide et dynamique
  • Le cadre et la thématique des Bikers que je ne connais pas assez bien mais je suis contente d’avoir mis un petit pied dans ce monde

4

15

Cry Baby de Capucine B

Cry-babyRésumé : L’amour peut-il guérir les pires blessures ? Brandon travaille comme serveur dans une boîte de nuit branchée de Chicago. Il vit dans un appartement avec sa soeur, Lia, qui tente de survivre mais qui, sans la générosité de Brandon, ne pourrait s’assumer financièrement. Une mère trop protectrice, un père qui a fait de la prison, une soeur dépendante : la vie de Brandon n’est pas de tout repos et le jeune homme a tendance à s’oublier pour aider les siens. Ashley est correctrice dans une maison d’édition. Abandonnée par ses parents et hantée par ses vieux démons, elle doit apprendre à laisser son passé de côté pour pouvoir avancer et enfin toucher du doigt le bonheur. Chicago va-t-elle être le théâtre d’une nouvelle romance ? La rencontre de Brandon et Ashley est-elle une chance ? S’ils s’aiment passionnément, vont-ils être capables de construire une histoire solide et épanouissante ? Capucine B. a toujours écrit de petites histoires, d’abord pour ses amies, au collège, puis pour elle-même. Passionnée de lecture et d’écriture depuis son enfance, elle suit aujourd’hui des études de communication. Son imagination débordante et l’amour des mots lui ont permis d’écrire Cry Baby, son premier roman.

~ Service presse ~

Je remercie chaleureusement les éditions de l’opportun pour l’envoi de ce roman en service presse. Je vous avoue, sans honte, que j’ai clairement craqué pour la couverture de ce roman. Cette couverture est magnifique. J’adore les couleurs !

On fait la rencontre de deux âmes perdues et déchirées. D’un côté, on a Brandon, un jeune homme très courageux qui m’a énormément plu. C’est un jeune homme qui va aider les siens même si pour cela, il doit s’oublier. Il ne peut vivre pleinement parce qu’il pense à sa sœur Lia qui n’est pas tendre avec lui… Mais aussi sa mère qui ne le laisse pas respirer, un père qui a fait de la prison. De l’autre côté, on fait la rencontre d’Ashley, une jeune femme qui travaille dans une maison d’édition et qui vit beaucoup de mauvaises choses dans la vie : l’abandon de ses parents et une relation amoureuse toxique…

Je ne vous le cache pas : ce roman est une grosse pavasse… Le roman fait plus de 800 pages. Ca peut effrayer plus d’un lecteur, c’est clair. Je pense en rassurer plus d’un en disant que le temps passe quand même assez rapidement.

Je ne vous le cache pas, j’ai adoré les personnages de Brandon et Ashley. J’ai trouvé que ces deux âmes tellement belles ensemble… Malgré le fait que je trouve que la romance arrive trop vite pour moi, j’ai trouvé qu’au fil des pages, elle était belle et crédible. De plus, la narration à la première personne du singulier permet de vivre cette histoire au plus proche des personnages. J’ai aussi adoré le fait qu’il y ait une alternance des points de vue. C’est bien, dans ce cas, d’avoir les points de vue des deux protagonistes.

La romance, même si elle s’installe trop vite pour moi, reste très bien traitée. En effet, on n’a pas d’excédent de guimauve et de rose à paillette. On a des thématiques dures mais qui est très bien assimilées au reste de l’intrigue. En effet, la présence d’une relation toxique est très intéressante. Cela souligne encore plus la crédibilité dont je vous parle. Au-delà de la relation toxique, on a la thématique de l’abandon qui s’installe mais aussi des choses plus sympathiques comme l’amitié, la complicité, la découverte de l’autre… C’est un très bon équilibre.

En revanche, j’ai trouvé les personnages secondaires un peu fades. Dommage, parce que Cole était assez sympathique mais ce personnage s’essouffle vite. Je suis complètement passée à côté du personnage de Becky qui ne me correspond pas du tout. C’est vraiment dommage parce que les personnages principaux sont très bien travaillés. En même temps, cela n’a pas beaucoup d’incidence parce qu’ici, c’est la romance le cœur de l’intrigue. Il est clair que si vous ne voulez pas une romance pure et dure, il vaut mieux passer votre chemin.

En définitive, je suis globalement surprise par ma lecture qui propose la rencontre de deux âmes sœurs. La romance est très prenante malgré une petite rapidité au départ, l’auteure a su prendre son temps dans un second temps et proposer une histoire d’amour crédible. Le personnage d’Ashley est très compliqué : elle a besoin d’amour et de reprendre confiance en elle. Brandon donne toute sa vie pour les autres en s’oubliant… La rencontre va être percutante. Les émotions sont très présentes dans l’intrigue : on passe du rire aux larmes, de la joie à la tristesse… bref on ne s’ennuie pas. Même si je n’ai pas plus apprécié que cela les personnages secondaires, j’ai adoré la psychologie d’Ashley et de Brandon. La plume de l’auteure est une découverte très sympathique, je lirai cette plume de nouveau sans aucun problème.

03 bonnes raisons de lire ce roman :

  • Une romance très crédible
  • Un duo très intéressant
  • Une plume agréable

3.5

19

De miroir et d’amour de JC Staignier et de Julie-Anne B

51PAnBOA5RL._SX195_.jpgRésumé : Versailles, 15 mars 2010 La glace s’illumina d’une lueur jaune identique au reflet d’une chandelle. Emma inspira et posa la paume de la main sur le verre étamé. Sa vue se troubla. Un étrange picotement réchauffa l’extrémité de ses doigts et cette chaleur se diffusa dans son corps. Un vent léger souffla dans la pièce. Le miroir brilla de mille feux et l’éblouit. Elle ferma les yeux et se sentit happée par une force invisible. Puis, elle sombra dans l’inconscience… Versailles, le 15 mars 1680 — Quel jour sommes-nous ? demanda Emma d’une voix angoissée. — Le 15 mars. — Oui, mais de quelle année ? Blanche lança un coup d’œil inquiet vers son frère. — 1680. 1680 ? Impossible ! Et pourtant… Les jambes d’Emma tremblèrent et elle serait tombée si Tristan ne l’avait soulevée dans ses bras. — Plaise à Dieu qu’elle ne meure pas…, chuchota Blanche. Ce furent les derniers mots qu’Emma entendit avant de replonger dans l’inconscience.

~ Service presse 📱~

Je remercie les deux auteures pour leur demande si rigolote lors du salon Mon’s livres. J’ai vraiment pris plaisir à découvrir la souriante et pétillante Julie-Anne. Je tenais à remercier tout particulièrement JC pour ses mots, ces derniers temps, son attention ainsi que pour les petits cadeaux qu’elle m’a faits. Dans un petit sac pour « Miss Bigoudis » (qu’est ce que j’ai ri), j’ai reçu plein de jolies choses que je pourrais vous faire gagner. Alors merci à JC pour sa confiance renouvelée, merci à Julie-Anne pour ce sourire et merci aux éditions Gloriana qui publient De miroir et d’amour.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Une histoire mignonne
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Cela est un roman à quatre mains ; Je connaissais la plume du JC que j’adore. Ce n’est pas du « JC pur » c’est certain, et ça m’a manqué. Là où l’auteure parvient toujours à me surprendre lors de mes lectures, ici, c’est une petite histoire mignonne avec une touche de fantastique qu’on me propose.

Loin d’être déçue de ma lecture, je l’ai trouvée parfaite pour un petit moment de détente. On est quand même loin de ce que je pensais trouver. C’est frais, divertissant et plaisant. On est dans une romance historique pure.

Je suis agréablement surprise par ce roman à quatre mains. C’est toujours avec crainte que je me lance dans ce genre de lecture. En effet, je peux adorer deux univers séparément mais pas forcément adorer lorsque les deux univers se mélangent.

L’histoire proposée est mignonne. Comme je le dis, on sait à quoi s’attendre et cela est assez bien réalisé.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Et vice Versailles
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Les personnages sont très sympathiques. J’ai trouvé certains d’entre eux lisses, un peu trop attendus. Cependant, j’ai apprécié la richesse du personnage d’Emma qui est vraiment très rigolote, parfois, un peu sans le faire exprès. Ce que j’ai apprécié, c’est le fait qu’Emma a un tempérament de feu. Elle sait ce qu’elle dit, elle est intelligente, belle et rusée. Son expérience va bouleverser sa vie. En touchant un miroir, elle quitte notre monde, ses élèves, son amie pour retrouver le Versailles à l’époque du règne de Louis XIV.

Ce que nous propose nos deux auteurs est très sympathique. J’avoue que je n’ai pas forcément pris mon pied totalement pour des petits couacs, j’ai quand même passé un bon moment.

Au-delà de certains personnages trop lisses, j’ai trouvé quelques facilités dans l’histoire. De plus, je suis navrée, certains ne seront pas forcément d’accord avec moi mais personnellement, quand on parle du roi et que je vois « Louis » c’est juste quelque chose d’impossible pour moi. Je suis complètement d’accord pour la banalisation de l’histoire pour la rendre accessible à tous et à tous les âges mais non, s’il vous plait, Louis XIV, ce n’est pas simplement Louis…

J’ai aussi apprécié les personnages de Blanche et de Tristan qui sont frères et sœurs et avec qui j’ai apprécié vivre ma lecture. On est au cœur de la Cour de Versailles. J’ai apprécié que la fiction se mêle à l’histoire : on fait la rencontre de personnes qui ont réellement existés : au-delà de la présence de Louis XIV, on rencontre aussi La Montespan, Bontemps, le valet du roi et bien d’autres encore. C’est vraiment quelque chose que j’ai apprécié ! La romance pure est aussi très intéressante et pleine de bons sentiments.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Plumes et intrigue
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Comme je le dis plus haut, cette histoire est mignonne. Même s’il m’a manqué quelque chose, j’ai trouvé un certain plaisir à découvrir cet univers et cette plume. J’ai retrouvé le côté assez fou de Julie Anne. J’ai eu peur à chaque page tournée, connaissant JC, d’avoir encore mon cœur qui lâche. Merci seigneur, j’ai survécu.

Mis à part cette appellation de « Louis » qui m’a fait sortir la fumée du nez, j’ai trouvé les plumes très sympathiques. J’aurais peut être apprécié en savoir plus sur Blanche à la fin du roman. J’ai trouvé que l’intrigue était facile mais très bien travaillée et construite.

Je pense que ce roman se suffit à lui-même. C’est un one shot sympathique qui plaira à de nombreuses lectures.

Merci en tout cas pour ce bon moment de lecture.

3 raisons de découvrir ce roman (+1 raison bonus) :

  • Versailles, thématique et période historique que j’adore
  • Retrouver la plume de JC et de découvrir celle de Julie-Anne
  • Les personnages d’Emma et de Blanche
  • (+1) Cette formidable couverture que j’adore

4