14

L’interphone ne fonctionne toujours pas Tomes 1 et 2 – Pierre Etienne Bram

l-interphone-ne-fonctionne-toujours-pas---partie-1-894367-264-432Résumé de la première partie : « Objet : Hola je m’appelle Celia. Et toi ? Je suis celle qui n’arrive pas à te parler sur Meetic. . . Mais tu vois, je ne suis pas totalement muette quand on m’en donne les moyens À bientôt peut être ? Celia » Si seulement j’avais su, au moment d’ouvrir ce mail le tournant que ma vie allait prendre. . . Beaucoup de mes proches n’ont jamais vraiment pu comprendre notre histoire. « Comment as-tu pu continuer à garder contact avec elle après tous les lapins qu’elle t’a mis ? Ne crois-tu pas que ça cache quelque chose ? » « Non, je ne crois pas. . . Sa vie est compliquée. . . La mienne n’est pas simple non plus. . . Et puis sa voix était tellement envoûtante. . . » « Les autres ne comprendront jamais notre histoire. . . Ne les écoute pas. . . Demain je serai là. . . Promis » Comment résister. . .

Résumé de la deuxième partie : « Hola je m’appelle Celia ». Il y a 300 jours, déjà, c’estl-interphone-ne-fonctionne-toujours-pas---partie-2-943749-264-432 avec ces mots que j’étais tombé sous le charme de cette belle Argentine, rencontrée sur Meetic. Sa voix n’avait fait que confirmer mon attirance pour elle. Pourtant, nous ne nous étions toujours pas rencontré. . . J’avais commencé à douter sérieusement de la réalité de son existence vu qu’aucun de nos rdv Irl n’avaient abouti. « Elle est bien réelle et belle comme sur ses photos » m’avait rassuré Caroline, une amie qui, avec son mari, l’avaient rencontrée. Comment expliquer alors son refus perpétuel de concrétiser notre amour ? Tant d’énergie et de temps peut-être perdu, je désespérais de la tenir un jour dans mes bras. Mais en persévérant, on arrive à tout.

Mon avis : Je remercie vivement Pierre Etienne Bram pour sa gentillesse et sa patience. En effet, j’ai mis du temps à lire et à chroniquer ces deux romans. Je le remercie aussi pour m’avoir permis de poser toutes mes questions indiscrètes ou non et d’y avoir répondu sans langue de bois. Je remercie aussi Virginie et Amélia qui ont eu la superbe idée de mettre à disposition un roman coup de cœur qui n’est pas parvenu à faire partie de la sélection des dix premiers romans du prix des auteurs inconnus.

On fait la rencontre de Célia qui est une jeune femme qu’il rencontre sur Internet. Le personnage principal masculin n’a pas de prénom, je pense que c’est quelque chose de très intelligent.

Ce que cet homme amoureux a subi pendant quelques temps, je ne le souhaite à personne. Honnêtement, je ne pensais pas que cela était possible.

Comme je le dis, on fait la connaissance de Célia sur un site internet. Elle va bouleverser la vie de cet homme qui finira par ne jurer que par elle. Célia est une femme très sympathique au premier abord, elle fait miroiter des rencontres, des promesses à notre jeune homme qui devient de plus en plus malheureux et méfiant. En effet, malgré toutes ses promesses, Célia ne se montre pas, elle trouve toujours des excuses, des histoires rocambolesques pour ne pas venir aux rendez-vous proposés à mainte reprise.

Au début de ma lecture, je me suis demandée pourquoi le jeune homme ne l’envoie pas balader bien violemment. Plus les pages défilaient, plus je comprenais. La manipulation mentale de Célia est tellement forte qu’on ne s’en sort pas. Le jeune homme met sa vie entre parenthèse, il la fait passer avant tout et cela est très impressionnant.

Le jeune homme est entouré de sa famille, d’une amie Caroline, qui le soutient dans chaque moment de cette histoire. A chaque problème, évènement, elle est là pour lui. C’était une relation assez intéressante.

On voit quand même entre les deux parties de ce roman une belle évolution du personnage principal. Il grandit, comprend, se doute mais ne veut jamais vraiment voir la réalité en face jusqu’à ce que cette dernière lui éclate en plein visage.

C’est un livre que j’appelle « livre magique » une fois le nez dedans, on ne peut pas s’empêcher de tourner les pages, d’aller jusqu’à la fin sans faire autre chose entre deux. D’habitude, lorsque j’ai un roman en plusieurs parties ou tomes je prends du temps, je coupe par une autre lecture mais ici, j’ai enchaîné tellement je voulais savoir comment ça allait se terminer. Si Célia existait vraiment et comment elle allait s’expliquer. Je ne suis absolument pas déçue parce que j’ai lu. J’ai vraiment été saisie par la fin à laquelle je ne m’attendais pas.

Cela fait encore plus d’effet lorsque l’on sait que c’est une histoire vraie. La plume de l’auteur apporte beaucoup à ce roman. En effet, comme c’est son histoire, on la vit avec d’autant plus d’avidité, il y met tout son cœur et cela se lit parfaitement bien. C’est vraiment fluide.

Je vous conseille vivement de mettre votre nez dans ce roman !

Encore merci à Pierre Etienne pour ce roman, ses réflexions et son temps !

Ma note : 19/20