15

Les divines glaces à l’italienne d’Anna d’Abby Clements

51jZupUIkaL._SX195_.jpgRésumé : À Brighton, la vie d’Anna est bien remplie : lorsqu’elle ne s’occupe pas, avec Matteo, de la boutique de crèmes glacées héritée de sa grand-mère, elle consacre son temps à Isabella, leur petite fille de 15 mois. Quant à sa soeur cadette, Imogène, elle file le parfait amour avec Finn, le professeur de surf, tout en essayant tant bien que mal d’exercer son métier de photographe. Lorsque Matteo révèle à Anna qu’il se sent de plus en plus malheureux loin de son pays, celle-ci réalise soudain qu’il est temps pour eux de donner à leur vie un nouvel élan… en Italie. Quitte à devoir s’éloigner de sa soeur dont elle est si proche. Si la perspective d’ouvrir une gelateria sur la côte amalfitaine s’avère terriblement excitante, un tel projet réserve aussi son lot d’embûches et de surprises. 

~ Lecture détente ~

Mon avis : Voilà un roman que j’ai choisi, soyons clairs, pour sa couverture. J’ai acheté les deux premiers romans d’Abby Clements pour leurs magnifiques couvertures. Quoi de mieux, avec ce merveilleux temps, que de vous proposer une lecture rafraichissante ?

On inverse la tendance… Mouais !

Bon, malheureusement, l’intrigue est assez basique pour moi. Si dans le premier tome des aventures d’Anna, Matteo quittait son Italie pour rejoindre sa femme en Angleterre, ici, l’auteure choisit d’inverser la tendance en faisant déménager Anna de l’Angleterre vers l’Italie ! J’ai trouvé ça assez simple en fait. C’est vraiment dommage parce que passée l’annonce, on reste quand même sur notre faim.

Si dans le premier roman, j’étais complètement passée à côté du personnage d’Imogène, j’avoue qu’ici, encore une fois, la tendance s’inverse. La vie d’Anna est routinière, sans surprise. Imogène est en couple avec Finn, son beau surfeur mais elle est complètement à la dérive sentimentalement : que faire ? Renoncer à son amour ? A sa passion ? Bref, voici un pan d’intrigue assez sympathique à suivre.

Même si Viviane n’est plus qu’un souvenir pour les filles, elle reste très présente dans cette histoire et je trouve que c’est l’un des points forts de ce roman. Le lien mamie/petite fille n’est pas rompu par le décès de Viviane, c’est très touchant.

Un univers gourmand

J’avoue que cela permet de passer un bon moment de lecture. En effet, cette lecture est un appel aux vacances, au soleil et aux gourmandises ! Ici, Anna et Matteo reprennent leurs travails de glaciers. C’était très sympathique à découvrir. Encore une fois, ils surprennent leurs clients avec les goûts merveilleux de leurs glaces et leurs sourires francs.

Le stéréotype de la mama italienne

J’attendais mieux ! J’ai eu le droit au stéréotype de la mama italienne : la mère de Matteo pour qui son fils et la huitième merveille du monde et pour qui sa belle-fille est une incapable et ne sait rien faire correctement pour son mari et sa fille. Encore une fois, cela ne m’a pas permis d’avoir un coup de cœur pour cette lecture mais cela est une lecture sympathique pour la plage dirons-nous.

La plume d’Abby Clements

J’ai passé un bon moment de lecture, c’est vrai. Cela étant dit, je ne suis pas forcément rentrée dans cette histoire qui reste assez superficielle dans la manière dont on traite les informations. Le couple se remet rapidement en question, la place d’Anna semble être légèrement secouée, sans parler de leur fille que l’on ne voit pas énormément… Bref, une plume sympathique pour une lecture sans prise de tête sur la plage. J’ai encore un troisième roman dans mes étagères… A voir si cela me plaira plus que ce second volet

Les – :

  • Une inversion dans l’intrigue beaucoup trop simple ainsi que des stéréotypes trop vus!
  • La partie sur Anna que j’ai trouvée un peu trop superficielle

Les + :

  • Le personnage d’Imogène qui a sauvé ma lecture
  • La présence de Viviane quoi qu’il arrive !
  • Une lecture sympathique pour la plage ou la piscine.

3

12

La merveilleuse boutique de crèmes glacées de Viviane – Abby Clements

512JUK8vxML._SX303_BO1,204,203,200_.jpgRésumé : À Brighton, la vie d’Anna s’organise enfin. Elle est épanouie dans sa vie professionnelle et vient d’acheter un appartement avec son petit-ami. Quant à Imogène, sa globe-trotteuse de sœur, elle vient de poser ses affaires dans un petit coin de paradis thaïlandais pour poursuivre son projet photographique. La mort soudaine de Viviane, leur grand-mère adorée, va bouleverser leur destin. Anna et Imogène héritent de sa boutique de crèmes glacées, située à Brighton. Les deux sœurs relèvent le défi et reprennent ensemble la boutique – véritable lieu de vie, de rencontres et de surprises, qu’elles chérissent. Une chose est sûre… leur été ne sera plus jamais pareil !

~ Lecture personnelle ~

Mon avis : J’ai complètement craqué pour la couverture. J’avoue que j’ai mes périodes pour ce genre, ayant acheté un roman d’Abby Clements récemment, j’ai décidé de vous parler de ma première rencontre avec elle.

Les personnages

J’avoue que ce que j’ai apprécié, c’est la relation entre Anna et Viviane. Ce sont une petite-fille et sa grand-mère. La relation est quasiment fusionnelle, elle est belle, pleine de secrets et de sourire. Je pense que c’est ce qui m’a permis d’accrocher très rapidement au personnage d’Anna.

Anna est un personnage qui m’a plu parce qu’elle me ressemble beaucoup. Elle est une de ces personnes qui veut toujours faire plaisir aux autres en s’oubliant un peu (oui, je suis comme ça, na !). Elle est courageuse et ne rechigne pas à faire des heures supplémentaires pour pouvoir travailler sereinement. Elle a beaucoup d’idées. C’est une très belle personne.

Anna a une sœur. Imogène est une jeune femme très différente de sa sœur. Si l’une est plutôt casanière et aime sa petite vie tranquille, l’autre déborde d’énergie et ne tient pas en place. Elle voyage partout dans le monde et ne sait pas se poser. J’ai eu un peu plus de mal avec le personnage d’Imogène je dois dire. En effet, je pense que nos caractères ne vont pas ensemble. Ce qu’elle représente m’énerve. Elle fuit complètement les responsabilités et dès qu’elle peut, elle s’en va. J’ai un peu de mal avec cette manière de faire. Cependant, j’ai trouvé l’idée des sœurs très différentes très sympathiques, elles parviennent à se dompter.

On a aussi des personnages plus secondaires comme la famille des filles, le copain d’Anna et le bel italien rencontré lors d’un voyage…

L’histoire

J’avoue que j’ai apprécié l’idée des filles. Anna veut rendre hommage à sa grand-mère et rouvrir sa boutique de crèmes glacées. Pour cela, elle va travailler d’arrache-pied avec sa sœur pour redonner vie et forme à la boutique léguée après le décès de Viviane.

J’ai apprécié le voyage en Italie (où aller pour maitriser l’art de la glace à part en Italie ? ;)) Abby Clements nous fait voyager à travers ses mots et ses descriptions à couper le souffle. Que ce soit à Brighton ou en Italie, le voyage vaut le détour. On s’installe délicieusement dans une lecture qui est rapide et très agréable.

La plume d’Abby Clements

En voilà une jolie plume parfaite pour l’été ! Franchement, c’est doux, beau et très agréable à lire. Une fois dans la lecture, j’ai eu du mal à reposer mon roman. C’était très sympathique de découvrir cette plume que j’ai adoré ! Ce roman représente tout ce que je demande d’une lecture : passer un bon moment ! Le pari est tenu. J’ai hâte de me replonger dans un roman de cette auteure. La suite de cette histoire m’attend, j’espère que j’aurais le temps de la lire très rapidement.

Preuve que ce roman est très sympathique : je l’ai lu il y a au moins 5 mois et j’ai encore l’histoire en tête. Magique non ? 😉

Les – :

  • Le personnage d’Imogène que j’ai trouvé désagréable.

Les + :

  • Le personnage d’Anna
  • La relation entre Anna et sa grand-mère
  • La plume d’Abby Clements
  • Les descriptions dans cette jolie histoire

4