12

Esprits infinis – Tome 1 : perception d’Adeline Dias

esprits-infinis-tome-1-perception-789014-264-432.jpgRésumé : Et si certains d’entre nous étaient dotés de capacités psychiques hors normes ? Votre facteur pourrait lire dans votre esprit, votre collègue de travail ressentir vos émotions… Mais vous ne pourriez pas le savoir, les Psis gardent bien leur secret. Lorsque Lou rencontre Antoine, elle sent en lui une dangerosité, un mystère qui l’attirent et l’effraient tout à la fois. Elle ne le sait pas encore, mais il va l’entrainer dans son monde. Celui des Psis.

~ Service presse ~

Mon avis : Je remercie chaleureusement Adeline pour l’envoi de ce roman en version papier. C’était vraiment un chouette moment de découverte. J’ai pu lire quelques romans d’Adeline mais je n’avais jamais fait l’expérience d’un roman fantastique avec cette plume. Si ma lecture n’est pas un coup de cœur, elle reste très agréable !

~ Le monde des Psis ? Késako ? ~

Dès ma lecture du résumé, je me suis demandée ce que pouvait bien être « les Psis ». Jamais, je n’avais vu ce terme dans mes romans (comme quoi, des fois, on se couche moins bête). Donc, pour commencer, je vais tenter de vous expliquer à coup de définition wikipédia ce que c’est ! Ce sont en fait les personnages dotés de pouvoirs psychiques. Ainsi, les grandes figures de la fantasy sont souvent associées à cette caractéristique : les grands mages, les sorciers, les vampires par exemple. Cela peut aussi être lié à la télépathie. Enfin, si j’ai bien compris. Sachez donc que lorsqu’il y a des influences mentales, des contrôles psychiques ou encore des événements inexplicables (la cuillère qui se tort par la force de l’esprit), on est dans la figure des Psis.

~ A la rencontre des personnages ~

On fait la rencontre de Lou, une jeune femme que j’ai appréciée pour son courage et sa gentillesse. C’est un personnage qui a une vie relativement tranquille, elle baigne dans son quotidien et sa routine. Jusqu’au moment où, elle rencontre Antoine. Si j’ai apprécié le personnage dans sa globalité, je l’ai trouvé très naïve ! En effet, elle est entourée de personnages qui sont considérés comme étant des Psis et elle ne se rend compte de rien. Il faut vraiment qu’Antoine rentre dans sa vie pour qu’elle comprenne ce qui se passe… J’ai trouvé ça un peu trop gros. C’est comme si, d’un coup, elle se réveillait.

Antoine est un personnage qui m’a beaucoup plu aussi. J’ai trouvé qu’il évoluait très bien. On a un homme qui pue le mystère, on ne sait pas trop ni pourquoi ni comment mais, comme Lou, on se sent attiré par ce personnage. Il est fort et intelligent.

C’est bien la première fois que cela m’arrive : si j’ai apprécié les personnages lorsqu’ils évoluent dans l’histoire de manière séparée, j’ai eu un peu de mal avec l’histoire d’amour naissante entre les deux personnages. En effet, même si on se doute que cela va se terminer de cette manière, pour moi, on passe trop vite de la détestation à l’amour. C’est vrai, ils vivent ensemble un événement traumatisant et qui peut rapprocher les gens. Néanmoins, ce sentiment de rapidité n’a pas su être étouffé par la beauté de la romance. J’ai préféré les personnages de Lou et d’Antoine mais je les ai moins appréciés lorsqu’ils évoluaient en couple.

Il y a énormément de personnages dans ce premier tome. On sent vraiment qu’une communauté se dessine sous nos yeux. Des personnages m’ont convaincus, d’autres un peu moins. Ici, ce n’est qu’une affaire de goûts. Il y a beaucoup de réaction sur le moment, on est dans l’impulsivité pure à plusieurs moments et parfois, on se retrouve avec des réactions un peu exagérées chez certains personnages. C’est ce qui explique que je n’ai pas forcément adhéré à tous les personnages proposés par Adeline Dias.

~ Un monde fantastique ~

Ainsi, on fait la découverte du monde des Psis. Le but de ce monde? Se fondre dans la masse, ne pas se faire remarquer et vivre au milieu des humains mais vivre comme ils l’entendent. L’auteure fait fort : elle mélange toutes sortes de dons pour faire de son roman un roman où il y a une multitude de personnages tous très différents : on parle de télépathie mais aussi d’empathie par exemple. Il y a beaucoup de pouvoirs hors normes très différents et cela est assez intéressant. Puisque je ne connaissais pas le monde des Psis, j’ai vraiment apprécié le contexte de la découverte de ce monde. Cette multitude de dons permet de voir beaucoup de possibilités et le lecteur ne s’ennuie pas avec une redondance des dons.

~ L’intrigue ~

Adeline Dias prend le pari de ne pas nous faire de longues descriptions des lieux ni des situations. On se retrouve donc avec une intrigue qui nous fait rentrer très rapidement dans le vif du sujet ! Pas de fioriture, on est tout de suite mis dans le bain. Ainsi, les actions s’enchaînent comme les révélations. On n’a pas le temps de se reposer que l’on est déjà sur un autre front. J’ai personnellement adoré ce choix, je trouve que cela donne du rythme à l’histoire et à la découverte de ce monde.

~ La plume ~

J’avoue que l’histoire de cette romance fantastique m’a moins plu que les romances contemporaines que j’ai pu déjà lire de l’auteure. Cependant, ce premier tome est une belle surprise. On se retrouve avec une belle histoire qui ouvre beaucoup de voies à l’imagination de l’auteure mais aussi du lecteur qui est propulsé dans un univers original.

La plume m’a, encore une fois, séduite. On a un vocabulaire juste qui parvient à véhiculer beaucoup d’émotions. On est bien dans cette histoire, le rythme de lecture est très sympathique et on ne s’ennuie pas. Bravo à Adeline Dias pour ce premier tome.

3 raisons de lire ce roman :

  • La découverte d’un univers très intéressant
  • La découverte des Psis qui est très sympathique
  • La plume d’Adeline Dias que j’aime toujours autant

3

12

La confrérie des chats de gouttière : Tome 1 – L’orgueil de Jay d’Adeline Dias

51iF0brmuHLRésumé : La Confrérie des Chats de Gouttière est un groupe de cinq amis d’enfance dont les destins se croisent et se séparent pour mieux se retrouver. Lorsque Jérémy revient à Lille, dix ans après son départ pour les États-Unis, il n’est plus le chat errant qui a presque fui la France pour une vie meilleure. Homme d’affaires qui a réussi outre-Atlantique, il compte bien prouver au reste de la Confrérie qu’il a changé… et surtout à Charlotte, son ancienne petite amie.

~ Lecture détente ~

Mon avis : J’ai acheté ce premier tome lors de ma première rencontre avec Adeline lors d’un salon littéraire. Depuis, j’ai aussi acheté le deuxième tome lors de notre deuxième rencontre et le troisième au salon d’Orchies. Ayant les trois tomes entre les mains, j’ai foncé. J’ai donc pris le temps de découvrir le premier tome de cette saga au titre original. J’avoue que j’ai craqué pour cette jolie couverture.

Une romance toute mignonne

Ce qui m’a attiré dans ce résumé, c’est ce groupe d’amis qui perdure depuis longtemps. En effet, je suis plutôt fan de ce genre d’ambiance. Des amis qui se connaissent depuis toujours, sur le bout des doigts et qui se comprennent en un regard. Dans les groupes d’amis, il arrive souvent qu’il y ait des petites disputes, des histoires d’amour et des ras-le-bol qui se comprennent.

Ce premier tome se focalise sur Jérémy-dit Jay- et accessoirement sur Charlotte. Ancien couple, Jay a fui du jour au lendemain en laissant Charlotte et son cœur brisé.

Les personnages

Dans ce genre de roman, le plus important pour moi, ce sont les personnages. Bande d’amis, c’est le top du top. Ce que j’ai apprécié c’est que chacun apporte quelque chose, sur chaque tome on se focalise sur des personnages mais les autres restent très actifs. C’est très intéressant comme construction narrative. Adeline Dias parvient à créer une ambiance assez sympathique. Chacun à son caractère : Baptiste, Charlotte, Rodrigue, Jérémy et Benoit viennent donc dynamiser nos pages.

J’ai énormément apprécié Charlotte qui est une jeune femme très gentille, forte et courageuse. Cependant, j’ai trouvé Jérémy très imbu de lui-même. Il est un peu trop suffisant. J’avoue avoir eu du mal au départ. En se posant en victime, il n’a pas forcément su me plaire au départ. Puis, j’ai appris à le connaitre et à l’apprivoiser. Globalement, même si sur la fin il m’a moins déplu, il est le personnage qui n’a pas su me séduire.

La plume d’Adeline Dias

Je suis contente d’avoir pris le temps de vous présenter le premier tome de cette trilogie. Je suis vraiment contente d’avoir rencontré cette plume qui m’a beaucoup plus, cette romance toute mignonne est très sympathique. En plus d’avoir des personnages attachants, le cadre est Lille : le nord étant ma région, c’est avec plaisir que j’ai suivi leur histoire. Le tome deux ne va pas attendre très longtemps dans ma bibliothèque, c’est certain !

Les – :

  • Le personnage de Jay que j’ai eu du mal à apprivoiser.

Les + :

  • L’ambiance qui s’émane du groupe d’amis que forme la confrérie.
  • La plume d’Adeline Dias
  • Le décor et l’ambiance du roman.
  • Une romance très sympathique
  • Des personnages avec un passé qui apportent tous quelque chose

4

12

A deux pas de chez toi – Adeline Dias

A2P.jpgRésumé : Anaïs et Ludovic sont voisins. Tout aurait été plus simple si ces deux-là n’étaient pas attirés l’un par l’autre. Et si Prince, le chat de la jeune femme, n’avait pas décidé de s’en mêler. Mais le matou s’est bel et bien mis en tête de les pousser dans les bras l’un de l’autre. Seulement, les aléas de la vie, le caractère des Humains et leurs sentiments ne vont pas l’aider dans sa tâche. Les félins sont têtus. Heureusement.

Mon avis : Je remercie Adeline Dias pour l’envoi de son roman en service de presse. Je suis ravie de vous dire que je deviens partenaire avec l’auteure. Je commence mon aventure avec ce roman, réédité, que j’ai beaucoup apprécié découvrir.

Des personnages intéressants.

Si le genre « romance » est difficile à se défaire de ses codes, Adeline Dias prend le parti de moderniser les personnages et d’inclure des animaux. J’ai trouvé cela intéressant, c’était la première fois que je me retrouvais dans la peau d’un chat. En plus de faire la rencontre d’Anaïs et de Ludovic, on fait aussi la rencontre de Prince. Un chat avec un sacré caractère et aussi gras qu’une plaquette de beurre.

Anaïs est une fille qui est loin d’être parfaite et ce n’est pas ce qu’elle recherche. Elle a des défauts et des qualités. J’ai bien apprécié le fait qu’elle ne soit pas stéréotypée : elle a des kilos en trop, une timidité maladive, une langue bien pendue et une sacrée tendance à mettre les deux pieds dans le plat.

Ludovic est le voisin d’Anaïs. C’est un séducteur invétéré. Il n’a peur de rien et à la séduction dans la peau.

J’ai apprécié ces personnages aux caractères diamétralement opposés. L’ajout de Prince, au-delà du fait d’être mignon est assez intelligent. Il ajoute un petit côté moderne à la romance.

Les lieux

Ce que j’adore avec les romans d’Adeline Dias, c’est l’utilisation de villes nordistes (où nous habitons toutes les deux). Les lieux ne me sont donc pas forcément inconnus et je trouve cela très agréable de voir la romance inventée se mélanger à la réalité des lieux géographiques étudiés. Quelle belle idée !

L’intrigue

Je me suis laissée bercée par ce roman qui se lit assez rapidement une fois que l’on est dedans. On s’y plait bien. C’est un « roman doudou » comme j’aime à appeler certains romans. En effet, on le lit rapidement, un thé bien chaud à la main emmitouflé dans une couverture.

Ce roman n’est pas un coup de cœur mais une très bonne lecture que j’ai trouvée très agréable pour tout vous dire ! Il m’a manqué un petit quelque chose pour que cela soit une lecture coup de cœur. Je pense que c’est le fait que certaines choses sont un peu attendues (je sais, c’est plutôt difficile de se renouveler dans ce genre, les codes sont assez difficiles à casser).

La plume de l’auteure.

Ce n’est pas une découverte pour moi et je prends toujours autant de plaisir à découvrir le talent d’Adeline Dias. En effet, sa plume est très douce, elle est bourrée d’humour et d’ondes positives. Je ne peux que chaudement recommander cette auteure que je découvre avec de plus en plus d’engouement.

Les – :

  • Quelques petites choses attendues.

Les + :

  • Prince le chat, qui vient apporter un peu d’originalité dans le panel de personnages.
  • Anaïs et Ludovic que j’ai appréciés découvrir.
  • La plume d’Adeline Dias.
  • Les lieux géographiques.

155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie