10

Le sorcier guérisseur de Montécalcino d’Alain Doré

511AcMf0aqLRésumé : Un étranger est arrivé dans le petit village de Montécalcino. Que vient-il faire ici, dans ce trou perdu, s’il n’a un lourd secret à dissimuler ? Il se prétend guérisseur, mais on le retrouve sur la scène du meurtre d’un notable. Et les hommes habillés de grandes capes noires qui rodent tout autour, après qui en ont-ils ? La doyenne du village, une femme très pieuse, pense qu’il jette le mauvais œil : pire que tout, elle l’accuse de sorcellerie. Dès lors, tous s’interrogent, même le curé. Est-il vraiment un guérisseur comme il le prétend, un puissant sorcier venu jeter son dévolu sur le village, ou juste un homme qui n’arrive pas à échapper à son destin ? Seul Michel, un gamin, le trouve sympathique. A-t-il vraiment raison de ne pas se méfier de cet homme étrange ?

Mon avis : Je remercie chaleureusement l’équipe d’Alter Real. En effet, ce n’est pas le premier roman d’Alain Doré que je lis grâce à cette ME. En effet, j’ai aussi pu découvrir l’héritage du loup. Je suis ravie de poursuivre mon aventure livresque avec cette belle ME qui m’emmène dans beaucoup d’univers riches et variés.

Ici, on s’intéresse au roman le sorcier guérisseur de Montécalcino.

Un univers riche et puissant.

Ce qui m’a beaucoup plu dans cette découverte, ce sont les descriptions. En effet, j’ai apprécié l’univers, l’ambiance décrite. Cela donne un je-ne-sais-quoi de mystique, de magique. J’ai aimé découvrir le petit village de Montécalcino. Je suis allée farfouiller un peu sur le net et je ne pense pas que ce village existe. Cependant, pour moi, l’atmosphère qui s’en dégage m’a un peu fait penser aux mythes et légendes qui proviennent des villages celtiques. Je félicite l’auteur pour la création de ce village avec une ambiance si particulière.

Des sujets abordés variés.

Si l’ambiance est aussi feutrée, particulière, c’est aussi à grâce aux sujets abordés. Le téléchargementroman nous parle de sorcellerie, de spiritualité mais aussi d’amitié et de tolérance. J’ai apprécié le fait que l’auteur souligne le fait que ce n’est pas parce que l’on ne les connait pas que les choses sont forcément mal. On peut découvrir des choses bonnes qui font avancer notre vie ou notre histoire. C’est un roman initiatique qui m’a bien plu. Toutes ces notions sont couplées à une histoire macabre. En effet, un meurtre a eu lieu et la présence de ce soi-disant guérisseur fait parler.

Un panel de personnage incroyable.

L’auteur nous propose ici de découvrir des personnages très variés. En effet, on a des personnages qui sont aux antipodes physiquement parlant mais aussi moralement parlant. On a un vieil homme qui fait peur à tout le monde, une vieille dame qui dirige le village d’une main de maître ou encore un petit garçon. Tout le village semble voir la venue du guérisseur d’un mauvais œil. Il est un étranger et fait parler de lui. J’ai apprécié tout le mystère qui entoure ce personnage. Est-il un guérisseur comme il le prétend ou un sorcier adepte de la magie noire ? La présence du petit Michel dans cette histoire est très intéressante. En effet, si l’enfance est signe de naïveté, c’est aussi le signe de compréhension et de tolérance. Nous avons ici un bel exemple de ces qualités. Le village est aussi un personnage à part entière : il vit au rythme de la doyenne. J’ai trouvé spectaculaire le fait que tout un village peut se soulever contre une personne de cette manière.

Une mise en route un peu lente.

Ce qui se passe très souvent lorsque toute une histoire se met en place, c’est le fait que l’on trouve des longueurs. Ici, c’est ce qui s’est passé pour moi. J’ai eu du mal à m’installer confortablement dans ma lecture. Il m’a fallu du temps. Il a fallu poser les décors et le début d’intrigue. Dommage ! Cependant, la plume d’Alain Doré est très sympathique à découvrir. Je ne peux que vous conseiller de vous plonger dans cette lecture pleine de magie. C’est très sympathique surtout en cette période.

Les – :

  • Des longueurs qui ne m’ont pas permis de m’immerger dans l’univers tout de suite.

Les + :

  • Un univers magique imaginé de toute pièce.
  • Un panel de personnages intéressant.
  • Une plume très sympathique.

155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie

Publicité
15

L’héritage du loup – Alain Doré

l-heritage-du-loup.jpgRésumé : Au début du vingtième siècle, un jeune médecin parisien se rend en plein Berry pour toucher l’héritage de sa tante. Cartésien de nature, il a du mal à s’adapter aux superstitions de ce milieu campagnard profond. Tour à tour victime du mauvais œil qui frappe la maison de sa tante, puis séduit par une jeune femme, il perd pied. Confronté à la sorcellerie et à ce qu’il considère comme des pratiques moyenâgeuses, va-t-il résister dans ce milieu hostile, isolé et seul ? Peu à peu, la vérité sur sa tante va faire basculer sa raison. En sortira-t-il indemne ? Alors que tous semblent s’acharner contre lui, il va découvrir sa nature profonde, aux antipodes de ses convictions premières.

Mon avis : Je remercie les éditions alter real pour l’envoi de ce service presse fort intéressant. J’ai pu découvrir la plume d’Alain Doré avec le roman « l’héritage du loup ».

En plus de rencontrer une nouvelle plume, on rencontre Thomas, un jeune médecin du début du XXème siècle. Vivant à Paris, il fait des études pour devenir médecin. Il se rend dans la région du Berry pour faire valoir l’héritage d’une tante qu’il n’a jamais vraiment connu.

Cette tante en question reste une personne mystérieuse, la population du village dans lequel elle vivait la voyait comme une sorcière, une accoucheuse qui parvenait à soulager les femmes durant leur travail. On ne parle pas forcément énormément d’elle dans le roman mais elle fait partie de la toile de fond ce qui reste quand même très appréciable.

Ce que l’on peut souligner dans cette histoire c’est l’évolution incroyable que subit le téléchargementpersonnage principal Thomas. En effet, il arrive dans ce petit village avec une haute opinion de lui-même et de la vie qu’il mène, dans la capitale. Tout lui semble inférieur même les gens qui ne se cachent pas pour le remettre en place. C’est vraiment incroyable.

Lorsqu’il signe le papier du notaire, sa tante demande qu’il vive un mois dans sa maison avant de pouvoir la vendre. Il ne résiste pas à l’appât du gain, il signe et part s’installer chez sa tante. Très rapidement, on va se rendre compte qu’il y a une sorte d’aura mystérieuse qui enveloppe la maison de sa tante mais aussi dans le village où tout semble être mystérieux, lié de près ou de loin à la magie, la sorcellerie.

Thomas est arrivé avec ses convictions dans ce village qui se voient rapidement ébranlées par le village entier. Il révise son avis, change d’opinion. C’est un autre homme que l’on quitte à la fin de cette histoire.

Alain Doré nous propose ici une histoire qui se lit très rapidement. On est vite mis dans l’ambiance. Dès les premières pages, on est propulsé dans cette campagne du Berry. La plume de l’auteur est très efficace, elle nous permet une lecture fluide sans besoin de faire de pause. C’est vraiment une belle lecture que je ne peux que vous conseiller si vous êtes fans de superstitions, de mystère, de sorcellerie, de secrets de famille. Tout est réuni dans cette petite centaine de pages pour que vous puissiez passer un excellent moment.

J’ai beaucoup aimé la manière dont Thomas se boit ébranlé par les conversations qu’il a avec les différents personnages qui forment le village. Je suis vraiment très heureuse de pouvoir vous proposer cette histoire qui vous fait voir les choses différemment. On mélange la vie humaine avec la vie animale et la nature qui sont étroitement liées. Je ne peux que vous poussez à mettre votre nez dans ce roman.

Ma note : 16/20