13

Irrésistible arrogance de Liv Fox

51Qn9T3w-0S

203918357_358888342426382_7178756803542822040_n

Résumé : Angleterre, 1816. Une union arrangée ? Charles Whitley, Comte de Clarencroft, n’y voit aucun inconvénient. Après tout, un homme de son rang se doit de fournir un héritier à son domaine et d’avoir à ses côtés une maitresse de maison à la hauteur de la tâche. Cependant, quand son oncle avance le nom de Lady Selina Heathfield, le sang de Charles ne fait qu’un tour ! Cette jeune femme est peut-être riche, mais il la déteste farouchement. Et pour cause ! Il a grandi à ses côtés et la connait mieux que quiconque. De son côté, Selina Heathfield, fille d’un duc et adorée par le Tout-Londres, se fait une joie d’épouser l’homme qu’elle a toujours aimé. Car, pour elle, Charles reste son meilleur ami, il l’a toujours été…

Au programme : désillusions, romance et joutes verbales !

Irrésistible Arrogance est le premier roman de la saga des Amours Imprévues dont chaque tome peut se lire indépendamment des autres.

Découvrez-le sans attendre !

Romance historique ◊ 14€90 ◊ 357 pages
Amazon ◊ Babelio 

205171203_794956758051315_961739039758654074_n

J’avais déjà eu la chance de rencontrer la plume de Liv Fox lors d’une romance de Noël. J’ai donc été tentée par ce nouveau roman via la plateforme SimPlement. Irrésistible arrogance est une jolie découverte malgré quelques petites longueurs. Les personnages sont très agréables mais malheureusement le manque d’action m’a manquée.

206451699_339630797545106_5790021870084230444_n

Liv Fox m’a embarquée très facilement dans l’univers qu’elle propose. Les descriptions sont riches et détaillées. C’est peut être ça qui m’a posé souci : tout est trop détaillé. Je me suis perdue dans les méandres de cet univers. Malheureusement, il y a eu quelques moments où c’était trop long pour moi.

Les personnages sont vraiment très bien travaillés : les psychologies fines et détaillées sont au rendez-vous. En toute honnêteté, j’ai beaucoup apprécié le personnage de Charles Whitley ainsi que Lady Selina Heathfield. Je trouve qu’ils portent l’intrigue à bout de bras. Ils sont la force et la faiblesse de ce roman. C’est assez particulier parce que j’ai aimé la manière dont l’auteure les a mis en scène et a fait d’eux. Néanmoins, on est trop dans l’émotion, dans le contemplatif. On tombe, à certains moments, dans une langueur dont je n’ai pas su me libérer à un moment. Même si j’aime les grandes descriptions qui me permettent de m’immerger très facilement dans un univers, ici, j’ai eu quelques moments un peu compliqués.

Néanmoins, je me dois de souligner la qualité de la plume et sa richesse. C’est très agréable ! La plume de Liv Fox est très belle. Elle est clairement faite pour la romance historique. Cela ne fait aucun doute !  Même si je n’ai pas eu de coup de cœur pour cette lecture, cela vaut le coup d’œil amis lecteurs !

Les deux personnages vont nous offrir un incroyable combat. C’est vraiment très intéressant d’être parti sur ce genre de relation. J’ai aimé que le passé ait une place dans le présent. C’est très agréable à découvrir.

202606983_496281821650495_3688522538989374927_n

18

Miss Erington, Noël et autres désastres de Liv Fox

xcover-6554Résumé : Un Noël pas comme les autres en pleine Régence anglaise… Novembre 1817. Rien ne va plus pour Miss Eleanor Erington ! À quelques semaines de Noël et de son dix-huitième anniversaire, son père lui annonce que contrairement à leur habitude, ils ne passeront pas Noël au superbe domaine de Moorsbury, mais bien au fin fond du Devonshire aux côtés de l’exécrable famille Hunt. Abattue de devoir célébrer Noël et passer les fêtes de fin d’année en compagnie d’un mufle comme Henry, le fils des Hunt, elle s’oppose farouchement à ce voyage, mais son père ne lui laisse pas le choix. À son arrivée à Thornhall, Eleanor est forcée de reconnaitre que le domaine est somptueux, les domestiques accueillants et les hôtes charmants. Le seul point d’ombre planant sur les festivités qu’elle aime tant se nomme Henry. Le jeune homme, saisissant la moindre occasion pour l’agacer et la faire réagir, n’a de cesse de la pousser dans ses retranchements. Là où leurs joutes verbales amusent leurs parents, Eleanor n’y voit qu’une chose : une guerre ouverte ! Seulement, malgré tous les mauvais côtés qu’elle trouve à Henry, force est de constater qu’il a bon fond. Il semblerait même que, parfois, son regard sur elle ne regorge pas de haine. De balades au village pour assister à la foire de Noël aux préparations des décorations pour les douze jours des fêtes à venir, Eleanor découvre Thornhall et Henry sous leur meilleur jour. Mais doit-elle se laisser amadouer ou, au contraire, camper sur ses positions ? La venue pour les fêtes de Madame Fenton et de ses deux filles dont l’une est follement éprise d’Henry, risque fort de mettre le feu aux poudres…

~ Service presse ~

Quoi de mieux que de terminer mon année livresque avec une lecture dans mon genre préféré ? En avant pour une romance historique qui prend les traits de Miss Erington et de Henry Hunt ?

Je me suis régalée ! C’est une romance historique parfaite pour la saison puisque l’on touche à la période de Noël. Je suis vraiment contente de terminer mon année sur une note positive. Il est vrai que j’ai pris le temps pour me plonger dans cette romance mais franchement, elle en vaut la peine.

On suit les aventures d’Eleanor (j’adore tellement ce prénom) qui va voir ses traditionnelles fêtes de Noël bouleversées par son cher père. Direction le domaine de Moorsbury, propriété des Hunt : une famille notable du Devonshire. Eleanor a quelques a priori : le fils est froid comme la glace et Lady Hunt est hautaine. Superbe moment en perspective ! A regret, Eleanor tourne le dos à sa cousine adorée, à ses traditions et sa joie de Noël retombe comme un soufflet.

Arrivant sur ce merveilleux domaine avec de gros a priori, Eleanor n’a pas fini de se rendre compte réellement des choses qui se passent à Thornhall. Elle va vite comprendre que l’habit ne fait pas le moine et qu’il ne faut pas se hâter à se faire son avis sur les personnes qu’on ne connait que trop peu.

J’ai beaucoup apprécié les figures masculines dans ce roman : qu’il s’agisse de Henry et de son père ou encore du père d’Eleanor. Il n’y a pas une once de méchanceté dans ce roman. On a des personnages piquants qui font rire, qui sont humains, qui ont leurs qualités et leurs défauts. On se sent bien à leurs côtés. J’ai eu un gros coup de cœur pour le personnage d’Eleanor qui est bourré de qualités et de talents mais qui ne se rend compte de rien : elle dessine à merveille, elle chante à merveille, elle cuisine divinement, elle est polie, courtoise, intelligente mais ne se laisse certainement pas marcher sur les pieds par l’arrogant Henry. Elle aime tout le monde et essaye que tout soit pour le mieux pour tout le monde. Cela la rend encore plus touchante. Je l’ai beaucoup apprécié. J’ai aussi beaucoup aimé sa gentillesse et sa générosité, j’ai aimé la relation qu’elle entretient avec son père. Bref, c’est un carton plein pour moi. On va suivre Eleanor dans sa découverte du domaine et, de manière générale, son séjour au sein de la demeure des Hunt.

La seule petite chose qu’il m’a manqué dans ce roman, c’est le point de vue de Henry. En effet, c’est le personnage masculin principal de l’histoire et on ne le perçoit qu’à travers les yeux d’Eleanor. En effet, j’aurais aimé avoir ses pensées de ce personnage et de voir comment il perçoit les choses.

L’intrigue est très bien ficelée, j’ai beaucoup apprécié ce que j’ai lu. Je ne connaissais pas la plume de Liv Fox bien que j’ai plus d’une fois louchée sur plusieurs de ses ouvrages. J’ai trouvé que l’auteure a vraiment fait un excellent travail. En effet, les détails sont là, c’est précis, c’est beau. On passe d’excellentes fêtes de Noël grâce à la précision des mots de l’auteure, grâce à la construction des personnages et à leurs psychologies fines. C’est vraiment un très bon moment de lecture qui vous attend. Je trouve que l’équilibre est parfait entre le sérieux de l’intrigue et les moments plus détendus. Je pense à la bataille de boules de neige ou encore la maladresse de notre personnage principal… C’est vraiment très sympathique. On sent toute l’ambiance de Noël dans ce roman grâce à ces détails.

En définitive, ce roman frôle le coup de cœur. C’est vraiment magnifique. Bravo à Liv Fox pour ce superbe roman qui transpire la tradition des romances historiques. On se sent bien avec les personnages et on y trouve notre bonheur. Eleanor porte ce roman à bout de bras de manière merveilleuse. Je me suis sentie aussi bien que dans les univers de Julia Quinn, de Lisa Kleypas ou encore d’Eloisa James. Liv Fox a fait très fort! Bravo

03 bonnes raisons de lire ce roman :

  • Un personnage principal piquant et très humain
  • Les descriptions et le train de vie décrits. J’adore cela !
  • La plume de l’auteure que j’ai trouvée remarquable

4.5

16

Fall – Candice Fox

41o4QABWEEL._SX195_.jpgRésumé : Si Frank Bennett se concentre assez, il peut parfois oublier que sa partenaire au département des homicides de la police de Sydney, Eden Archer, est aussi une serial killer. Heureusement que leur nouvelle enquête va lui changer les idées. Dans les parcs de Sydney rôde un prédateur et le temps n’est plus au running… Une première victime est retrouvée défigurée. Alors que l’enquête avance, la petite amie de Frank, Imogen, enquête sur un cold case : deux enfants disparus vingt ans plus tôt, Eden et son frère ! Et il est clair qu’à poser trop de questions en lien avec eux, vous pourriez vous retrouver enterré aussi profondément qu’Eden a enterré son passé… 

Mon avis : Je remercie encore une fois du fond du cœur Camille ainsi que les Editions Michel Lafon pour l’envoi de ce service presse qui m’a beaucoup plu. J’ai eu la chance de lire les deux premiers tomes (Hadès, Eden) c’est donc avec plaisir et délectation que je me suis replongée dans l’univers de Candice Fox pour la troisième fois avec ce nouvel opus.

C’est avec plaisir que j’ai retrouvé les personnages de Frank et d’Eden. Ils restent fidèles a eux même et forment un duo de choc.

L’intrigue est assez intéressante ici bien que peu originale. Imogen, la petite amie de Frank ressort un cold case (une affaire qui date de plusieurs années mais qui n’a jamais été éludée). Ici, il s’agit de la disparition d’Eden et de son frère. Simple et efficace, elle m’a permis de beaucoup apprécier ma lecture ! En effet, j’ai été happé par l’intrigue et l’ambiance qui se dégage de ce roman.

Frank ne supporte plus du tout la double de vie d’Eden. En effet, elle est une serial killeuse. En effet, pour Frank c’est insupportable. Eden a failli mourir lors de sa dernière infiltration, elle s’en remet doucement et difficilement.

Depuis qu’elle a failli mourir, Eden montre encore plus son côté inhumain pour moi. Je ne sais pas comment on peut vivre de cette manière mais elle est complètement hermétique aux autres, aux sentiments, aux émotions. Je trouve ça fort. Cependant, on voit quand même des légers moments de faiblesse dans ce roman. Cela montre que ce n’est pas un robot mais qu’elle a bel et bien du sang qui coule dans les veines et cela fait du bien !

Ce troisième et dernier opus est marqué par une histoire prenante. J’ai retrouvé l’ambiance que j’avais perçue dans le premier tome. C’est vraiment très sympathique.

Imogen se rapproche fortement de la vérité, du passé d’Eden et cela s’ajoute à l’enquête sur laquelle elle travaille qui fait froid dans le dos.

En bref, on est propulsé dans une histoire de malade où se mêle l’enquête policière au passé d’Eden et à sa double vie. Tout est focalisé sur ce personnage jusqu’au bout de ce final à couper le souffle.

L’imagination de Candice Fox n’est plus à prouver ici. On se retrouve une nouvelle fois dans un thriller épatant qui parvient à nous tenir en haleine jusqu’au bout. C’est vraiment une sacrée histoire et une sacrée trilogie qui se referme pour moi avec un léger pincement au cœur !

Les + :

  • Une intrigue prenante même si assez facile.
  • Des personnages à la hauteur de mes espérances.
  • Une ambiance de dingue.
  • Une plume que j’ai pris plaisir à retrouver.

Les – :

  • Le côté un peu passif de Frank qui crée des petites longueurs
  • Le côté inhumain d’Eden qui part moment fait froid dans le dos.

Ma note : 17/20

14

Eden – Candice Fox

51CIcscSOML._SX195_.jpgRésumé : Après sa dernière affaire en date où plusieurs jeunes femmes ont trouvé une mort brutale à Sydney, Frank suit une psychothérapie pour pouvoir réintégrer la police. Eden, sa coéquipière toujours aussi inflexible, est envoyée en infiltration dans une ferme perdue dans le bush afin d’enquêter sur la disparition de trois jeunes filles. Elles ont toutes en commun d’avoir travaillé dans ce refuge de marginaux, sous les ordres d’un fermier proxénète. Frank la surveille néanmoins à distance. Il comprend très vite qu’Eden est en mauvaise posture lorsqu’elle ne répond plus à ses messages. Et malgré les conseils de sa psy, la jolie Imogen, Frank se lance au-devant d’ennuis qui mettront à nouveau sa santé mentale et la vie d’Eden en jeu…

Mon avis : Je remercie chaleureusement les éditions Michel Lafon et plus particulièrement Camille pour son travail fantastique. Le panel de romans est merveilleux et cela me permet de découvrir de belles intrigues. Je suis ravie de poursuivre la saga de Candice Fox avec ce deuxième tome, suite d’Hadès que j’avais particulièrement apprécié. J’avais noté ce premier roman avec un beau 19/20 !

Ce roman est particulièrement bien ficelé. J’ai été tenu en haleine dès les premières pages. Candice Fox nous replonge dans son univers sombre. Je me suis retrouvée avec les personnages du premier roman en un clin d’œil. C’est comme si je ne les avais pas quittés. Je crois que je suis vraiment adepte de cette auteure et que c’est un argument qui prouve à quel point l’auteur est excellente ! On replonge dans son univers avec une facilité extrême.

Les personnages sont exceptionnels. J’ai beaucoup apprécié encore une fois le personnage d’Eden. C’est vraiment très intéressant de voir comment l’auteur l’a fait évoluer dans son univers. Même si elle brille par son silence et son absence à certains moments, la tension grimpe de pages en pages et c’est exaltant.

20100628104007michellafon

On retrouve toujours Hadès en fond de toile. Il est toujours présent dans la vie d’Eden, de près ou de loin. C’est vraiment une superbe intrigue que l’on nous propose.

Frank est lui aussi un personnage que j’ai beaucoup apprécié. Malgré ses erreurs, ses défauts et ses faiblesses, c’est un personnage que j’ai beaucoup apprécié découvrir un peu plus à travers les pages de Candice Fox. En effet, j’ai trouvé que ce personnage gagnait en force, en maturité si je puis dire. Je trouve que ces deux personnages font la force du roman.

Ce qui accompagnent les personnages de Frank et d’Eden c’est une intrigue exceptionnelle ! En effet, j’ai adoré l’idée de la ferme abandonnée, des filles qui disparaissent. C’est vraiment génial. La manière dont l’auteure tourne les choses est vraiment très brillante. C‘est intelligemment construit et cela nous apporte une belle dose de tension et de suspense.

La plume de l’auteure est toujours aussi charmante. Je trouve que la plume fonctionne très bien avec le thriller qu’on nous propose. Elle est dynamique, apporte un peu de fraîcheur lorsque cela devient un peu trop étouffant. Le suspense et la tension sont à leur comble durant tous les chapitres du roman et j’apprécie énormément cette suite qui m’a beaucoup plu. Rares sont les sagas comme celle-ci : je ne suis pas forcément une adepte du thriller et c’est encore plus rare de voir un second tome qui me plait autant que le premier. C’est vraiment une belle intrigue et un super roman à se mettre sous la dent.

Il n’y a qu’une seule chose dont je suis sure. Vivement la suite et fin de cette trilogie qui me tient en haleine.

Je conseille à tous les fans du genre de se lancer dans l’univers de Candice Fox sans hésiter.

Ma note : 19/20

 

14

Hades – Candice Fox

téléchargement.jpgRésumé : Frank Benett, flic quadra expérimenté, rejoint la brigade criminelle de Sydney. Il fait la connaissance d’Eden, sa coéquipière désignée, sous l’œil malveillant de son frère et collègue Eric qui prend la nouvelle recrue de haut. Leur première enquête débute aussitôt : des corps démembrés auxquels il manque des organes ont été découverts dans une marina. Grâce à une liste officieuse de demandeurs, Frank et Eden mettent au jour un trafic, orchestré par un seul homme, invisible et méthodique.

Mais Frank est distrait par les doutes qu’il nourrit au sujet d’Eden et Eric. À quoi correspond la liste de noms raturés qu’il a trouvée dans le portefeuille d’Eden ? Pourquoi a-t-elle une photo d’Hadès, la légende du crime qu’on surnomme le Seigneur des Bas-Fonds ?

Frank a mis le doigt dans un engrenage malsain et dangereux dont il va bientôt comprendre toute l’ampleur…

Mon avis : Je remercie grandement les éditions Michel Lafon ainsi que Camille pour sa gentillesse et pour ce service presse que j’ai réellement apprécié.

Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu un bon thriller/policier. J’ai été happé par cette histoire qui dérange mais qui est aussi très additive. En effet, on se retrouve pris dans une histoire glauque, sanglante et terriblement effroyable.

Dès le début, on est plongé dans un roman sombre. On rencontre multitude de personnages mais 4 se dégagent des autres :

  • Hadès est un personnage qui a élevés Eden et Eric
  • Eden est la nouvelle coéquipière de Franck Benett. Elle est belle, mystérieuse et très intelligente. Elle se cache derrière une façade de glace et de froideur
  • Eric est le frère d’Eden. Il est lourd, c’est le policier de base qui est assez antipathique.
  • Franck est le nouveau coéquipier d’Eden. Il atterrit dans cette équipe avec cette enquête des plus horribles.

J’ai beaucoup aimé ce panel de personnages différents qui m’ont permis de vivre une histoire pleine.

beach_gate_weheartitLa particularité de ce roman se trouve dans les nombreux flashes back : en effet, pratiquement un chapitre sur deux, on se retrouve dans la vie d’Hadès et l’on prend connaissance du passé plus que douloureux d’Eden et d’Eric. J’ai trouvé cette idée originale, pertinente. Elle m’a permis d’être captivée par ce roman très rapidement.

L’intrigue est une enquête policière où l’on a à faire à un psychopathe qui prélève des organes à ses victimes avant de les balancer au fond de l’eau dans des caisses à outil. Adultes, enfants, homme ou femme, rien ne l’arrête. J’ai aussi aimé découvrir la psychologie du tueur à travers des chapitres qui le concernait. J’ai trouvé cela assez captivant.

Tous les éléments concordent pour vous permettre d’avoir une bonne lecture pleine de frissons. En effet, je n’en ai pas perdu une miette. C’était très délectable. L’enquête est fluide, les péripéties nous font trembler et les indices sont très plausibles. On sent que tout cela peut arriver et la réalité des actes est vraiment délectable.

J’ai aussi beaucoup aimé le mystère qui plane autour du personnage d’Hadès.

L’enquête est très bien menée, la plume de l’auteure se révèle être incisive, vive et très 20100628104007michellafonbelle. Cette plume nous permet d’ajouter encore un peu plus d’angoisse aux pages et à notre lecture. Je suis heureuse d’avoir choisi ce partenariat qui est une très belle surprise. Je sais que beaucoup de gens fâchés avec ce genre pourraient fumer le calumet de la paix et se réconciliés une bonne fois pour toute.

J’ai eu l’impression de me retrouver dans un film très rondement mené. Je n’ai eu aucun mal à m’imaginer avec mes personnages. Pour tout vous dire, si vous aimer la série Dexter, vous ne serez pas déçus !

Ma note : 19/20