10

Les secrets de Carla – Sylvie Grignon

téléchargementRésumé : Les mots s’effacent. Mes larmes lavent les pages du bloc de papier. Lui que j’ai aimé, lui que j’ai quitté pour le protéger, il m’aimait. Je me sens soulagée, comme si on venait de me retirer une épine du pied. Il est toujours vivant. Une question s’inscrit dans mon présent : m’aime-t-il toujours autant aujourd’hui ? Avons-nous à quatre-vingt-dix ans une seconde chance ? Il n’y a pas de hasard. Je pense que oui. J’ai toujours su qu’il était mon Destin même s’il nous reste aujourd’hui peu de temps. » Une nouvelle fois, Carla nous plonge dans ses carnets remplis de secrets de l’année de 2002 à 2058. Elle nous offre un plongeon dans un monde, celui d’aujourd’hui, celui peut-être de demain où la seule façon de survivre reste de toujours croire en un avenir meilleur. Carla, une femme comme on aimerait tous, en rencontrer une, un jour.

Mon avis : Je remercie une nouvelle fois Sylvie Grignon pour sa confiance renouvelée pour une troisième fois. C’est avec un petit pincement au cœur que j’ai fermé pour la dernière fois les pages des aventures de Carla. En effet, j’avais pris mes petites habitudes avec elle. Pour la troisième et dernière fois, j’ai suivi Carla dans ses aventures via le biais de ses souvenirs.

Ce troisième tome allie sensibilité et beauté encore une fois. Ce qui donne un troisième et dernier tome très intéressant, doux et très intelligent. J’ai trouvé cela très fort et prenant.

On a toujours ce climat post apocalyptique qui a fait de Carla et de quelques autres humains des survivants. Carla nous raconte ses aventures à travers ses souvenirs de cette longue période. C’était vraiment captivant du début à la fin.

J’ai beaucoup apprécié cette forme de mouvement : on navigue entre le passé et le présent avec une aisance alarmante. J’ai adoré ces passages.

De nouveau, on se plonge dans la vie de Carla : passée et présente. C’est assez agréable dans le sens où on parle de tout : on est entre moments de vie graves et aussi amitié, amour et bien entendu secrets. On suit de nouveau Carla dans ses interrogations sur la vie et particulièrement sur l’amour dans sa vie. J’ai vraiment trouvé cela très sympathique.

On retrouve encore de nouveaux personnages qui ont ponctués la vie de Carla ou au contraire pris grande part à cette dernière. On peut aussi trouver des anecdotes très amusantes ou au contraire très tristes. C’est assez déstabilisant mais c’est très agréable et surtout très intelligent !

La plume de Sylvie est toujours aussi captivante : avec un punch incroyable, Sylvie nous replonge dans son univers sans aucun problème. J’ai eu la sensation d’avoir quitté le tome deux hier soir. Une certaine douceur et poésie se dégagent de cette trilogie que j’ai beaucoup appréciée. Une nouvelle fois, on est facilement propulsé dans l’univers de Carla grâce à cette plume incisive.

Je ne peux que vous conseiller cette saga qui va vous faire fondre le cœur à coup sûr. C’est une saga sur la vie, qui vous questionne sur ce qui est vraiment important pour vous, ce qui pourrait l’être ou même sur ce qui aurait dû l’être. Je trouve que c’est une trilogie sur l’acceptation. C’est vraiment excellent. Je suis vraiment heureuse d’avoir pu découvrir cette saga et surtout la plume de Sylvie que je remercie encore très chaleureusement.

Merci Sylvie, j’attends ton nouveau roman avec impatience ! =)

Ma note : 16/20

 

10

Les confidences de Carla : T2 – Sylvie Grignon

51jXEZvGZvL._SX195_Résumé : « Le jour où tu trouveras cette lettre, tout sera fini. Tu sais à quel point j’ai toujours admiré ta facilité pour écrire. J’ai plus de mal à trouver mes mots. Je sais pourtant que tu voudras savoir « après » ce qui s’est passé (…) Maman, je veux plus de temps. Je ne bouge plus depuis des heures . Je me sens faible, si faible. J’ai mal. Mon écriture tremble. Je perds mes forces. Je vais mourir maman. Je vais mourir et je suis seul. Je vais mourir et j’ai si peur. »

Sylvie Grignon est professeure des écoles. Elle est l’auteure de quatre romans policiers, d’un livre de témoignages sur la maladie d’Hashimoto : Hashimoto mon amour et également l’auteure de Carla et des Secrets de Carla

Mon avis : Je remercie chaleureusement Sylvie Grignon pour l’envoi de ses trois tomes en Service Presse. J’ai pris mon temps pour découvrir le deuxième tome des souvenirs de Carla. En effet, c’est un roman qui allie sensibilité et beauté avec une pointe de malice et beaucoup d’intelligence. Merci à Sylvie pour sa gentillesse, sa patience et ses mots qui vous font rapidement fondre le cœur.

On retrouve Carla, quelques décennies après notre monde actuel, comme on le connait. Ici, tout est dévasté, Carla est une survivante de 90 ans. Elle nous propose de se plonger avec elle dans ses souvenirs les plus intimes. Tout au long du roman, on suit Carla dans ses pérégrinations personnelles. C’est un personnage haut en couleur qui n’a pas peur de vivre ni de dire les choses. Je trouve que Carla est un personnage fort sur qui les bases du roman tiennent sans flancher.

On retrace sa vie, on fait la rencontre de gens qui ont comptés pour elle, ou non. Des gens de passage, de sa famille, de ses amis. Elle nous parle de ses problèmes personnels, de travail, d’amour. Tout y passe et c’est à ce moment que l’on se rend compte du talent de Sylvie Grignon : il n’y a pas du tout d’effet catalogue dans ce deuxième tome. En effet, tous les souvenirs sont imbriqués les uns dans les autres de manière très intelligente. On ne nous parle pas de quelque chose pour dire d’en parler, l’auteure a toujours une idée derrière la tête pour parvenir à nous expliquer quelque chose.

On tire une belle leçon de cette histoire. Carla nous dresse le bilan de sa vie : elle n’a pas été rose. Elle a eu des hauts et des bas mais elle s’en est toujours sortie. Avec la fameuse question : pourquoi a-t-elle survécu et pas les autres ? Pourquoi elle ?

Ce deuxième tome nous relate donc encore une fois un épisode de la vie de Carla assez différent de ce que l’auteure nous proposait dans le premier tome. Je l’ai trouvé un peu plus sombre, plus dur. On sent que Carla a souffert malgré le fait que l’auteure nous donne des souffles d’espoir et de joie. C’est assez déroutant mais très agréable.

La plume de l’auteure nous permet aussi de suivre très facilement les aventures de Carla dans notre monde et dans les années qui suivent. On voit vraiment une belle évolution du personnage mais aussi du monde dans lequel elle vit.

J’ai hâte de pouvoir me lancer dans le troisième et dernier tome de cette histoire.

Ma note : 16/20

 

14

Carla – Tome 1 – Sylvie Grignon

156e690e195a94Résumé : « C’est étrange comme avec l’âge, les souvenirs prennent une grande importance. Notre cerveau semble se démener à faire un grand tri, jetant une partie de nos histoires usées, n’en gardant que d’autres parfois bien embellies. Au final, notre vécu ne nous appartient pas vraiment, nous préférons le conserver par commodité. Il suffit qu’un tout petit événement se mette en travers de notre destinée pour que nous replongions dans notre vrai passé. Étrangement, certains souvenirs restent tenaces, refusant de s’effacer : comme si des instants de fort bonheur ou de grande souffrance les avaient gravés dans ma chair à jamais. Comment survivre à l’invivable, à l’innommable ? » De l’année 1999 à l’année 2078, Carla nous plonge dans les méandres de sa vie. Une existence où le passé devient présent, où le bonheur l’emporte sur la douleur, où la vie gagne sur la mort.

Mon avis : Dans un premier temps, je tenais à remercier Sylvie Grignon pour l’envoi de son roman ainsi que pour sa patience et sa gentillesse à mon égard.

Dans un second temps, je vous avoue que j’ai complètement craqué pour la couverture que je trouve très belle et poétique. C’est complètement le genre de couverture qui me plait.

J’ai découvert un univers qui m’a beaucoup plu. Je suis ravie de me dire qu’il y a encore deux tomes dans ma Kindle qui n’attendent que mes petits yeux pour les dévorer.

On est en 2078. En effet, nous sommes dans notre futur, sur une Terre qui a bien changé. Tout est ravagé et il ne reste plus qu’à Carla son petit-fils et ses souvenirs. C’est une Carla âgée et hospitalisée que nous retrouvons. C’est avec peur et crainte par moment mais aussi avec délices qu’elle replonge dans des cartons qui lui rappellent beaucoup de bons et de mauvais souvenirs.

L’intrigue du roman est donc lancée : on retrace, à travers les souvenirs de Carla, sa vie.

J’ai beaucoup apprécié cette lecture, découvrir la vie de Carla à des âges biens différents. J’ai trouvé l’idée assez sympathique en effet.

C’est très intime, à travers ses mots, Carla nous livre ses plus grandes craintes, peurs mais aussi ses plus grands bonheurs, ses joies. On suit parfaitement la vie de cette femme à travers des souvenirs sans laisser les mauvais de côtés. On se rend compte quand même que la vie de Carla n’est pas toute rose, dès son enfance, elle est blessée et en souffrance. Elle essaye tant bien que mal de se sortir de cette tristesse mais ce n’est pas chose facile.

On retrouve aussi les rares amis de Carla, sans oublier ses conquêtes d’un soir ou de quelques temps ainsi que son mari. Là encore, la vie amoureuse de Carla n’est pas un long fleuve tranquille, il y a des hauts mais beaucoup de bas. J’ai vraiment hâte de voir ce que l’auteure va nous proposer par la suite.

On est vite pris dans la spirale de la vie de Carla. En effet, l’auteure parvient, grâce à sa plume, à nous propulser dans un monde futur plus ou moins proche du notre. Grâce à ses souvenirs, on est quand même, à certains moments, dans nos années. C’est assez drôle, j’ai été un peu surprise au début du roman mais je m’y suis vite fait.

Le personnage de Carla est surprenant. Elle passe par de nombreuses émotions qu’elle nous véhicule à merveille. Ce qui nous donne envie d’en savoir plus sur son histoire.

Ma note : 16/20