26

Clair obscur de Lily Haime

51newZuVHLL._SY346_Résumé : Il a le regard vairon, des yeux qui m’ont poursuivi pendant des années. Si je l’aime… » Gwenn a deux rêves, la danse et Sevan. Après avoir réussi ses auditions à la célèbre Julliard School, il prend sa voiture malgré les conseils de son meilleur ami et roule jusqu’à chez Sevan. Gwenn a l’arrogance de ses dix-sept ans, la prétention des sentiments. Sevan a vingt-quatre ans ; militaire de carrière, il est sur le point de quitter Portland pour se marier. Gwenn repart en cachant ses larmes, démarre trop vite, prend la fuite en faisant déraper les roues de sa Jeep. Une seconde d’inattention et un chauffard ivre… Un arbre au bas d’une pente… Sept ans plus tard, Gwenn est un jeune homme qui n’a plus rien à voir avec l’adolescent qu’il a été, ce rêveur aux grandes ambitions. Professeur de danse, propriétaire d’un bar en chantier, fils, frère, ami et tonton, il a appris à composer avec une vie différente de celle qu’il pensait mener. Si ses espoirs ont foutu le camp, s’il reste cabossé et rafistolé, il ne cache pas ses cicatrices. Quand Sevan revient à Portland, Gwenn a appris à le haïr pour ne plus l’aimer. « Une seconde chance, un souffle sur ses lèvres, une main au creux de son dos. Des riens qui changent tout… »

~ Lecture détente ~

Avec le confinement, la seule chose que positif que je trouve, c’est mon temps de lecture qui a décuplé. Je remercie chaleureusement les auteurs qui ont mis leurs romans gratuitement sur les plateformes. J’ai, grâce à cela, pu découvrir le roman et la plume de Lily Haime.

J’avais envie d’un peu de changement. J’ai donc décidé de lire une romance M/M. Je sais que ce n’est pas forcément dans mes habitudes mais j’ai décidé, avec cette jolie couverture, de me lancer dans cette nouvelle lecture. Résultat ? Je n’ai pas lâché le roman avant de l’avoir terminé.

On fait la rencontre de Gwenn : un jeune homme amoureux de la vie mais surtout amoureux de Sevan, le meilleur ami de son grand frère Patrick. C’est un danseur incroyable qui sait ce qu’il veut. Ses yeux vairons donnent à son physique un charme atypique. Gwenn c’est ça : une personnalité atypique explosive… On rencontre aussi Sevan, cet homme mystérieux plus âgé que Gwenn. Si l’homosexualité de Gwenn n’est pas un secret, Sevan se cherche encore et n’ose pas affirmer son homosexualité, il se cache derrière une relation factice avec une femme. C’est comme ça, qu’un soir, sous le coup de la colère, Gwenn quitte la maison de Sevan et l’irréparable est commis : un accident qui va bouleverser la vie de Gwenn.

« Le regard des autres, c’était ce qui vous perdait. Ce regard posé sur les différences, qui vous marginalise et qui vous blesse. Mais qui fait aussi croître votre résolution. Parce que vous vous relevez, vous vous endurcissez, vous vous épanouissez. C’était un chemin long, parfois douloureux, parfois plus que ça. »

Cette lecture est addictive tant elle est bien construite. La seule chose sur laquelle je pourrais rechigner un peu, c’est le fait que je n’ai pas été surprise par la tournure que prenait l’histoire. C’est beau, c’est fort, c’est plein d’émotions mais ça reste sans surprise. Je reconnais, avec grand plaisir, que ce roman est très fort. On alterne avec des moments mêlant passé et présent. On fait un bond de quelques années dans le temps et on retrouve un Gwenn changé : physiquement, mentalement et moralement. Le jeune homme dont la carrière était toute tracée n’est plus que l’ombre de lui-même. Même s’il remonte doucement la pente grâce à sa famille et à ses amis, on se retrouve avec un homme qui ne veut plus faire confiance en amour.

On va assister à un combat : Sevan qui va essayer de faire comprendre ses choix et ce passé à Gwenn qui ne veut rien entendre mais aussi ce combat interne que l’on a tous déjà connu : la raison & les sentiments. Ce combat intense qui ne prend pas forcément la tournure que l’on souhaite. Il y a des thématiques intéressantes qui sont implantées dans l’intrigue : l’amour, l’amitié, la famille mais aussi la difficulté de faire confiance, ce sentiment de trahison, cette envie d’avancer dans la vie sans savoir comment faire.

La réelle force de ce roman réside certainement dans la plume de Lily Haime qui est très belle, très visuelle. Elle nous propose une poésie incroyable dans chacun de ses mots. Je ne suis pas du genre à prendre des notes et pourtant, je l’ai fait. Lily Haime nous dresse les portraits de deux personnages forts et intenses. Lily Haime nous propose des personnages terriblement humains : avec leurs forces et leurs faiblesses, leurs qualités et leurs défauts. Bref, c’est très prenant.

La danse a une place très importante dans ce roman. Je suis contente d’avoir pu la découvrir sous un aspect différent que via un corps de ballet. Lily Haime en parle terriblement bien. La danse est le quotidien de Gwenn : il la vit, la respire, le fait vivre.

« Ca hurlait en moi, ça me bouleversait, ça faisait du bruit. Ca me foutait à l’envers. C’était fort et fou. Chaotique et tumultueux. Sensuel comme un tango, effréné comme un charleston. Ce qu’il me faisait ressentir était une danse au bon rythme, à la bonne mesure, lancinante. Il y avait cette fureur et cette sauvagerie tapies en lui. Cette beauté. »

En définitive, je suis convaincue de lire un nouveau roman de Lily Haime. C’est vraiment très intéressant. D’un point de vue littéraire, on a une plume d’une très grande qualité et des personnages profondément humains. C’est ce qui me plait le plus. C’est une très belle romance entre deux hommes que j’ai pris plaisir à rencontrer. Même si je n’ai pas eu de surprises au fil de ma lecture, je suis vraiment heureuse d’avoir pu découvrir ce roman.

3 bonnes raisons de lire ce roman :

  • Une jolie romance M/M
  • Une plume ultra belle
  • Les personnages qui fonctionnent comme une grande famille

4