17

La fille des deux mondes – Tome 3 : trois derniers soupirs de C.C Hunter

téléchargementRésumé : Une jeune mariée brutalement assassinée fait part de sa soif de vengeance à Riley, tandis que son tueur s’apprête à récidiver. Sans l’esprit d’Hayden à ses côtés, la jeune fille se retrouve seule et vulnérable face à ce nouveau danger. Elle découvre également des secrets de famille bien enfouis qui changent tout ce qu’elle croyait savoir sur ses parents.

~ Service presse ~

Je remercie chaleureusement les éditions Michel Lafon ainsi que Camille pour l’envoi de ce roman que j’attendais avec impatience. Je pense que c’est celui qui me tentait le plus. Après avoir lu les deux premiers tomes de cette trilogie, ouvrir le dernier tome était pour moi important. C.C Hunter nous offre un troisième volet à la hauteur des deux précédents et marque ainsi la fin d’une superbe trilogie.

J’ai retrouvé Riley et ses super pouvoirs avec plaisir. Riley a le pouvoir de savoir parler aux morts. Ils reviennent en tant que fantômes assez flippants mais qui ont besoin d’elle pour trouver la paix et la lumière. J’aime beaucoup cette petite. Enfin petite, elle est une adolescente qui a dû grandir plus vite que les autres. Avec sa maman morte, son père a tout fait pour qu’elle grandisse correctement au sein de cette famille monoparentale.

Dans les deux premiers tomes, on a rencontré Hayden en tant que fantôme, cependant, un événement fait qu’il n’est plus à ses côtés et qu’elle doit se débrouiller (presque) seule face à ces fantômes et plus particulièrement face à cette mariée poignardée fantomatique.

Ce troisième tome est sous le signe des révélations. Plus on tourne les pages, plus la vie de Riley devient compliquée. Entre les problèmes familiaux, les problèmes amoureux et les problèmes amicaux, Riley cumule le stress et les péripéties. Riley est un personnage fort et courageux. Problème après problème, elle va réussir à trouver la vérité dans cet amas de mensonge. Elle va tout faire pour que cette mariée poignardée puisse trouver la paix.

La plume de C.C Hunter est toujours aussi saisissante de réalisme et de dynamisme, on ne s’ennuie pas. Néanmoins, il faut noter que l’ambiance est plus sombre. L’intrigue résonne comme étant plus lourde et mystérieuse mais cela donne une dimension plus adulte au roman mais aussi à la globalité de la trilogie. L’intrigue ne souffre d’aucune longueur. Bien au contraire, c’est très fluide et dynamique.

Avec Riley, on retrouve les personnages que l’on a rencontrés via les deux premiers tomes. Ainsi, on retrouve Hayden mais aussi Kelsey, sa meilleure copine qui va devenir une alliée redoutable. De plus, elle va aussi apporter son lot de problèmes personnels qui vont rendre la vie de Riley encore plus électrisante.

Ce que j’ai beaucoup apprécié dans cette saga, c’est le fait que les personnages grandissent et évoluent au fil des tomes. C’est assez intelligent de la part de l’auteure puisque le lecteur ne s’embourbe pas dans une trilogie trop jeune pour lui. En effet, je trouve que le lectorat est élargi et cela fait du bien ! De plus, le fil rouge de l’intrigue est toujours présent. On ne s’ennuie pas. En effet, l’idée de base reste assez simple : Riley parle aux fantômes qui ont besoin d’aide pour passer dans l’au-delà. Mais avec les différents fantômes et les différentes quêtes, l’idée de base est tout le temps réinventée. Bravo pour cette ingéniosité.

En définitive, c’est un roman qui clôt la trilogie  avec brio. On évolue en même temps que les personnages au rythme de ces trois tomes qui vont nous proposer une aventure haletante et pleine de péripéties. On ne s’attarde pas que sur le pouvoir de Riley (qui prendre beaucoup de place par moments). Cependant, on est dans une trilogie qui va nous proposer des adolescents en personnages principaux. Je n’ai rien contre cette idée mais je trouve qu’ils ont beaucoup trop de responsabilités sur le dos. Bien que cela reste crédible, du haut de leurs 17/18 ans, ils doivent gérer des choses très lourdes. Vu tout ce qui tombe sur le dos de Riley, je ne suis pas certaine qu’un adulte serait gérer sur tous les fronts. C’est certainement la seule chose que je reprocherai à cette trilogie. Le fantastique est mêlé de manière intéressante avec la réalité, on y croit. C’est top. Les liens qui se font et se défont dans cette intrigue sont très beaux. Il y a beaucoup d’émotions dans la plume de l’auteure et c’est avec plaisir et délice que je me suis plongée de nouveau dans cet univers.

3 bonnes raisons de plonger dans ce troisième tome (et dans la trilogie de manière générale) :

  • Le personnage de Riley que j’ai beaucoup apprécié ainsi que le panel de personnages qui est lui aussi très intéressant. (mais j’ai quand même un gros faible pour Riley).
  • L’univers fantastique que l’auteure créée. J’aime beaucoup la manière dont elle amène les choses dans son intrigue qui est en constante évolution.
  • La plume de l’auteure que j’aime beaucoup.

4

12

La fille des deux mondes – Tome 2 : Deux pieds sous terre

41TObYxU1DL._SX195_.jpgRésumé : Je m’appelle Riley Smith, j’ai dix-sept ans, et je vais mourir. Un comble pour une adolescente qui communique avec les morts. D’autant plus qu’elle les aide à accomplir leurs dernières volontés pour accéder à l’au-delà. Mais la jeune fille n’aurait jamais imaginé devoir aider le fantôme d’un criminel… Alors qu’elle plonge dans les bas-fonds de la ville, les morts comme les vivants se font de plus en plus dangereux. Seul Hayden, son confident, le mystérieux esprit coincé entre la vie et la mort, peut venir à son secours… s’il la pardonne d’avoir découvert son secret. L’AMOUR PLUS FORT QUE LA MORT

Mon avis : Je remercie Camille ainsi que les éditions Michel Lafon pour l’envoi de ce roman que j’attendais avec impatience. Franchement, je l’ai reçu hier midi et je l’ai terminé ce matin (mon travail me permet de lire au boulot, de temps à autre, quel bonheur !). Ainsi, j’ai pu poursuivre ma découverte de la plume de C.C Hunter (quoi, j’ai TOUJOURS un train de retard, je sais) ainsi que l’univers qu’elle propose à travers sa saga La fille des deux mondes.

Une plongée fascinante et ultra simple

J’avoue, quand j’ai vu le nom de Jacob je me suis dit « C’est qui celui-là ? » Une rapide relecture de ma chronique et pouf, j’ai replongé dans l’univers comme si j’avais quitté le premier tome hier. J’ai mis un peu de temps à me souvenir des personnages mais franchement, une fois que j’avais bien les noms en tête, ma lecture s’est faite naturellement. J’ai retrouvé une plume que j’apprécie ainsi que des personnages bien campés.

Les personnages : une belle surprise !

Riley est une excellente surprise. Si j’avais apprécié le personnage dans le premier tome, ici, je l’aime encore plus ! C’est vraiment une agréable découverte. J’ai retrouvé une Riley forte, courageuse, qui essaye d’affronter les problèmes. Elle est sur tous les fronts : Hayden, Kelsey, Annie, son père, les filles du lycée, bref, elle y va !

Les amis de Riley se dessinent plus aussi : Hayden, le demi-fantôme, Jacob aux yeux de chien battu et Kelsey, sa meilleure amie qui n’a pas sa langue dans sa poche. Ce qui est intéressant aussi dans ce deuxième tome, c’est l’évolution des relations. En effet, si Riley et son père ne s’entendent plus aussi bien qu’avant, elle se rapproche de Hayden qui va prendre une place bien particulière dans sa vie. Kelsey s’ouvre et dévoile ses secrets tout au long des pages. C’est assez sympathique.

On a aussi des personnages de passage et ici, on a un fantôme assez glauque qui a besoin de l’aide de Riley pour passer paisiblement de l’autre côté et suivre la lumière. Bref, ce roman est vraiment ce que j’attendais, la fin risque d’être incroyablement magique !

L’intrigue

Ce qui est sympathique c’est qu’on a vraiment une histoire principale : Riley et Hayden. Pour moi, cela ne fait aucun doute que c’est cette relation qui est au premier plan. Cependant, on a une intrigue au second plan qui reste unique à chaque tome. Riley aide un fantôme particulier dans le premier tome et le deuxième fantôme apparait à la fin du premier tome pour briller dans le deuxième. Le schéma se répète ici puisque les dernières pages mentionnent l’apparition d’un nouveau fantôme qui semble être très intéressant ! J’espère vraiment que la suite arrivera vite en France.

La plume de C. C. Hunter

Je sais que c’est une auteure qui est assez connue mais bizarrement, je n’ai jamais été attirée par les romans qu’elle propose. Avec sa saga La fille des deux mondes, je plonge dans un univers séduisant. Une plume qui signe une intrigue très sympathique pour une saga qui se lit aussi bien en tant qu’adolescent qu’en tant qu’adulte.

Les – :

  • Un léger temps pour recentrer les personnages.

Les + :

  • J’ai apprécié les deux niveaux d’intrigue.
  • Le personnage de Riley qui est une très jolie surprise.
  • Les relations en évolution entre les personnages
  • La plume de l’auteure que j’apprécie découvrir.

Vivement la suite !

4

18

La fille des deux mondes – Tome 1 – C.C. Hunter

413wd0r4nkL._SX316_BO1,204,203,200_Résumé : L’appel de l’au-delà. Une fois de plus, Riley Smith, 17 ans, se retrouve dans le rôle de la nouvelle du lycée dans une petite ville du Texas. La jeune fille vit seule avec son père, qui ramène souvent du travail à la maison… Le problème, c’est qu’il est croque-mort. S’il ne se rend pas compte que ses défunts clients le suivent jusqu’à chez lui, Riley, elle, les voit, et peut même communiquer avec eux. Elle devient leur confidente, leur dernier contact avec le monde mortel, et les aide à passer dans l’au-delà. Mais Abby, une jeune fille portée disparue, n’est pas prête à partir : son corps n’a pas été retrouvé et Riley est la seule qui puisse dénoncer son meurtrier. Seulement, cette mission place la fille du croque-mort en haut de la liste des prochaines victimes du redoutable tueur en série… Et si son seul espoir résidait en Hayden, cet esprit fascinant qui ne ressemble à aucun autre, et qu’elle aimerait ne jamais voir repartir ?

Mon avis : Je remercie chaleureusement une nouvelle fois Camille et les éditions Michel Lafon pour l’envoi de ce roman en service presse. Je ne connaissais pas C.C. Hunter qui est connue pour la saga Nés à minuit d’après mes copines bloggeuses. J’étais donc sans avis sur l’auteure ni sur le roman que j’avais entre les mains.

Un roman pour adolescents à la hauteur de mes espérances.

On fait la rencontre de Riley Smith. Une jeune fille que j’ai tout de suite appréciée. En effet, elle représente tout ce que j’aime chez les personnages dans les romans pour adolescents. En effet, elle est jolie, intelligente, courageuse et malgré son appréhension à blesser les gens qu’elle aime, elle parvient à dire ce qu’elle pense. Le trait de caractère qui m’a énormément plu c’est son humilité. Elle est jolie mais ne s’en vante pas, elle est douée en mécanique mais ne s’en vante pas non plus. Elle reste solitaire pour cacher son secret. Dans cette ville où rien n’est facile pour elle, elle parvient à survivre.

Le père de Riley est croque-mort, c’est quelque chose dont elle ne se vante pas non plus. Les moqueries de ses camarades sont faciles. J’ai apprécié que Riley se démarque dans la foule de stéréotypes que l’on a au lycée : les pompom girls qui veulent casser la figure à Riley, les sportifs, les mécanos… Bref, chacun à sa place. Dans cette foule sans visage, quelques noms vont en sortir et nous accompagner tout au long de ce premier tome. On fait donc la rencontre de Jacob, Dex mais aussi Kelsey.

Une intrigue qui mélange le fantastique et la romance.

Riley a un secret qu’elle cache coûte que coûte : elle peut parler aux morts qui viennent la voir pour régler un problème avant de pouvoir traverser la barrière entre le monde terrestre et l’au-delà. Ainsi, aux personnages humains, deux fantômes viennent s’ajouter au panel des personnages : Abby & Hayden.

Ce premier tome est consacré à Abby qui implore l’aide de Riley pour pouvoir partir pour de bon. On a une histoire glauque qui s’ouvre à nous et qui ne peut pas nous laisser de marbre.

Cependant, cela ne nous empêche pas de voir une histoire d’amour naitre sous nos yeux. C’est assez intéressant. Tout est présent pour que les plus jeunes lecteurs soient sous le charme de cette lecture : des fantômes, une histoire d’amour, des amitiés qui se lient et se délient, une relation entre un père et une fille compliquée ainsi qu’une dose de piment avec « l’enquête » que Riley va mener pour apaiser Abby.

La plume de C.C. Hunter

Ma lecture a été très rapide finalement. J’ai trouvé que c’était une histoire prenante, dynamique et j’ai apprécié la plume de l’auteure.

La seule chose qui me fait peur c’est la suite et plus particulièrement sur le temps que la suite va prendre pour être publiée et traduite. Les commentaires sont dithyrambiques sur la qualité de l’œuvre et de la plume mais s’interrogent aussi énormément sur le temps qu’il va se passer entre les tomes et surtout sur le nombre de tomes. Un deuxième tome est sorti en anglais, j’ai hâte de l’avoir dans les mains en français. Si le temps est trop long, je rachèterai certainement la saga en anglais.

Les – :

  • Un peu trop de stéréotypes dans les personnages du lycée.
  • J’aurais peut-être apprécié un peu plus que l’histoire d’Abby soit prolongée sur la fin de l’histoire. Peut-être une surprise dans le deuxième tome ? J’ai trouvé la résolution trop rapide.

Les + :

  • Le personnage d’Abby et son pouvoir.
  • Les personnages qui sortent du lot et que l’on rencontre souvent dans le premier tome.
  • Les notions qui émanent de ce roman. Elles sont nombreuses et parlent à toutes et à tous.
  • L’intrigue très sympathique qui mêle le fantastique et la romance très brillement.
  • La plume de l’auteure.

155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie