19

Rendez-vous avec ma star – Intégrale d’Alexandra Lanoix

51DSyXv901LRésumé : Nina est une jeune vétérinaire londonienne d’une trentaine d’années. Elle et son amie Beth sont de grandes fans depuis des années de la star internationale anglaise Tom Bradley. Celui-ci est au top de sa carrière, beau, charmant et… de nouveau libre. Même si le rêve de Nina est de rencontrer un jour son idole celle-ci s’y refuse, car elle a trop peur de se frotter à la réalité. Beth qui l’a déjà vu à plusieurs reprises la pousse à franchir le pas. Nina est en couple avec Jeremy et a les pieds sur terre, et ne se résout pas à vouloir même ne serait-ce qu’à l’entrevoir. Elle est bien consciente que ce genre d’homme ne fait pas partie de son monde et qu’une barrière existe entre les gens connus et leurs fans.  Cependant, un jour la chose la plus improbable va arriver. Nina, à cause de sa maladresse, croisera Tom Bradley dans des circonstances qui ne pourraient pas laisser envisager une suite entre eux et pourtant

~ Service presse 📱 ~

Je remercie chaleureusement Alexandra Lanoix pour l’envoi de son intégrale. Ayant déjà eu la chance de lire plusieurs romans de l’auteure, j’ai accepté de lire l’intégrale (qui correspond à trois tomes) de Rendez-vous avec ma star.

Je vous avoue que ma lecture n’est pas un coup de cœur. Déjà, le titre qui appelle clairement à trouver des thématiques que je ne côtoie jamais : les groupies, les stars et le monde people. Si la couverture est représentative de ce que l’on trouve dans le roman, j’avoue que j’ai pu passer à côté de certaines choses.

On commence parce qui m’a dérangé, pour finir parce que j’ai le plus apprécié. Il y a des thématiques trop adolescentes pour moi. J’ai passé l’âge des filles fan d’un acteur et qui s’imaginent leurs stars préférées dans des situations du quotidien. Dès le départ, j’étais sceptique. Cependant, l’auteure à su me rassurer rapidement puisque j’ai pu rapidement passer au-delà de mes appréhensions. L’auteure tire bien les ficelles de son intrigue et j’ai apprécié d’être surprise par certains points.

En revanche, le nombre de pages sur ma liseuse est juste énorme : plus de 1600 pages. J’ai eu peur en voyant le nombre s’afficher. C’est vrai qu’il s’agit d’une intégrale de trois tomes mais je me suis demandé ce que l’auteure pourrait bien inventer. Il s’agit quand même de trois tomes de plus de 500 pages si l’on fait une moyenne. Sur une rencontre avec sa star, qu’est ce qu’on peut bien trouver ? On trouve des thématiques comme l’amitié, l’amour, la vie… Plutôt sympathique sur le papier. Ces thématiques générales font que la lecture reste globalement plaisante. Néanmoins, pour moi, il y a des passages qui mériteraient d’être raccourcis. Il y a quelques longueurs et péripéties qui pourraient être enlevés. Si l’auteure a su marquer la surprise à la fin du premier tome, je reste sceptique sur les longueurs dans cette première partie. Je pense qu’un tome sur cette thématique, c’est trop important quantitativement parlant. Cela ne reste que mon avis en revanche.

Je ne peux même pas dire que c’est un roman pour adolescent vu qu’il contient des scènes de sexe. Il y en a pas mal même si Alexandra Lanoix les maitrise parfaitement. Il n’y a rien de vulgaire (sauf quand c’est nécessaire pour les bienfaits de l’histoire en général). C’est du New Adult. Je pense que j’ai juste eu du mal avec les thématiques trop jeunesse pour moi.

J’ai apprécié le personnage de Nina, notre héroïne. Elle a les pieds sur terre et un sacré sens de l’humour. Elle n’est pas une femme vénale, si elle tombe sous le charme de son idole, rapidement elle se rend compte que ce qui la gène le plus dans cette histoire, c’est la célébrité de Tom qui est encombrante et propose des situations assez gênantes pour elle. Lorsque sortir faire des courses ou diner en ville devient une mission sous couverture, cela devient problématique. J’ai trouvé que cet aspect de la célébrité était très bien géré par l’auteure.

En revanche, les réactions de Beth, la meilleure amie de Nina, m’ont rapidement énervée. J’avais juste une envie : la claquer dans le mur. Elle est puérile, bête et parfois même méchante. Lorsque Ian la remet à sa place, franchement, j’ai eu envie de faire une standing ovation. Ravi, l’ami et partenaire professionnel de Nina est aussi sympathique. Je ne dis pas qu’il pourrait devenir mon ami mais il apporte de la fraicheur au roman. Néanmoins, on pourra quand même noter que lorsqu’il s’agit de la gent féminine, Ravi nous propose des réactions plutôt gamines… Dommage ! On fait aussi la rencontre de personnages comme Ian, Maggie et bien évidemment la superstar Tom Bradley. J’ai apprécié ce personnage qui montre deux facettes de sa vie : Tom la célébrité et Tom l’homme simple. Avec Nina, ils vont plonger tête la première dans un monde sans pitié. Malgré sa volonté de la protéger, Tom ne va pas toujours pouvoir être là pour Nina. On a un panel de personnages riche. Ils sont maitrisés et les psychologies sont détaillées. J’apprécie ce point aussi.

La plume d’Alexandra Lanoix est toujours aussi sympathique à découvrir. J’ai commencé cette intégrale vendredi soir, j’ai terminé cette nuit. J’avoue que c’était une sacrée lecture. Il y a eu des hauts mais aussi des bas. Cependant, le style de l’auteure permet une lecture agréable malgré les bémols que j’ai pu y trouver.

En définitive, j’ai apprécié découvrir encore une fois une nouvelle histoire d’Alexandra Lanoix. Je ne suis pas totalement séduite par ma lecture mais je retrouve les points forts que j’aime chez Alexandra Lanoix : une plume séduisante et des personnages dont les psychologies sont fines et détaillées ce qui permet de les aimer… ou pas ! Cependant, les thématiques sont peut-être trop enfantines pour moi : les groupies, les stars et tout ce qui va avec ne me conviennent pas forcément. Cependant, l’histoire d’amour entre Nina et Tom reste belle et semée d’obstacles en tout genre que l’on ne voit pas ailleurs puisqu’elles peuvent être liées à la célébrité de Tom.

3 bonnes raisons de lire cette intégrale :

  • Un univers qui mêle paillettes et célébrité. Pour les fans de ces thématiques, c’est le pied.
  • Une plume agréable qui véhicule beaucoup d’émotions.
  • Un panel de personnages riche.

3

15

Protection très rapprochée d’Alexandra Lanoix

51OB2RsJRFL.jpgRésumé : Jessy n’est pas une femme pas comme les autres, c’est un ancien agent du MI-5. Après la mort de son mari, elle décide de se reconvertir en garde du corps avec l’aide de son amie, Susan, avec qui elle est associée. Pendant des vacances entre filles à Miami, elle va sauver un bel inconnu qui n’est autre que l’homme d’affaires passionné d’écologie, Callum Blake. Celui-ci lui demande son aide, car ce n’est pas la première fois qu’on essaye de l’éliminer à cause de son invention révolutionnaire qui peut bouleverser l’horizon économique. Jessy accepte, mais elle sait que sa mission ne sera pas de tout repos, car elle est indéniablement attirée par son client. Sa règle numéro un est de ne jamais fréquenter les personnes qu’elle protège. Pourtant…

~ Service presse ~

Mon avis : Je remercie une nouvelle fois Alexandra Lanoix pour l’envoi de son roman en service presse.

Un roman court mais intense

Je pense qu’ici, le lectorat va se diviser. L’intrigue du roman d’Alexandra Lanoix n’est pas très compliquée : une femme garde du corps décide de prendre en charge une mission périlleuse tant l’homme à protéger est attirant. Jusque-là, rien de bien fou même si on a de l’originalité dans le métier exercé par Jessy, notre personnage principal. Cependant, j’ai trouvé que l’idée d’Alexandra Lanoix était séduisante. En effet, j’ai trouvé que Jessy était un personnage épatant et qu’il est une force incroyable du roman.

La seule chose qui m’a chagriné c’est cet effet de rapidité souligné par le fait que le roman soit court d’une part et, d’une autre part, par le fait que les actions se succèdent très rapidement. Pour certains, cela est une bonne idée pour le rythme effreiné que cela entraine, pour d’autres, c’est plus ennuyant parce que l’on a du mal à se mettre dans la lecture. C’est plutôt mon cas à vrai dire. J’ai déjà du mal à m’installer dans un roman assez court mais là, j’ai eu un double effet de rapidité qui m’a un peu perdue, au début.

Je suis quand même parvenue à me mettre dans la lecture mais pas dans les premiers chapitres. Cependant, la lecture était vraiment très sympathique à faire.

Jessy : un personnage hors norme

Jessy est une jeune femme courageuse qui apporte un sacré dynamisme à l’intrigue. Jessy a vécu le pire : elle a perdu son mari. Ancien membre du MI-5, c’est une femme intelligente, courageuse et qui ne manque pas de ruse… Cependant, tout va changer quand Callum Blake lui demande de gérer sa protection.

Si le personnage de Jessy est assez tête brûlée, son passé d’ex-espionne lui permet d’avoir une très grande confiance en elle. Très souvent, on se rend compte qu’elle n’a peur de rien. Susan vient un peu tempéré ce caractère de feu. Amies depuis toujours, Susan décide d’emmener son amie à Miami.

Ainsi, elle va découvrir un homme d’affaire très intéressant qui est passionné d’écologie (thème que j’adore ! Bravo pour l’avoir mis dans une romance, c’est très original) ! Callum Blake est un personnage que j’ai apprécié découvrir en tant qu’homme d’affaire mais aussi en tant qu’homme tout court. Il y a une évolution certaine de la part de ce personnage. C’est rondement mené et cela permet une fin très sympathique.

J’ai trouvé que les personnages étaient très attachants grâce à leurs personnalités détonantes et étonnantes. C’est vraiment un roman que j’ai apprécié découvrir malgré la rapidité des événements.

La romance

J’avais peur d’avoir une intrigue à la manière des romans d’espionnage des années 1970/1980 (certainement induite en erreur par le haut de la couverture me direz-vous) et j’ai vraiment été surprise par la tournure de l’histoire ainsi que la place de la romance. En effet, j’ai trouvé que tous les thèmes s’équilibraient parfaitement. Cela permet d’avoir une histoire cohérente.

La plume

La plume d’Alexandra Lanoix est encore une fois sublime. Elle nous permet de nous plonger dans un univers que je ne connais que très peu. J’ai été ravie de voir de l’originalité dans une romance, en effet, l’espionnage, le fait d’avoir une femme garde du corps et un homme à protéger apporte beaucoup à l’histoire.

Les – :

  • Certains passages trop rapides pour moi

Les + :

  • Les personnages et surtout celui de Jessy
  • Les thèmes abordés et la place de la femme dans l’histoire.
  • La plume d’Alexandra Lanoix
  • Le mélange équilibré des genres

4

13

Amoureuse du diable – Alexandra Lanoix

51YnyFKhapL.jpgRésumé : Lilly s’octroie quelques jours de congé bien mérités à Monaco. Elle a économisé plusieurs mois sur son salaire de caissière pour s’offrir ce voyage : un break avec sa vie actuelle et… sa vie d’avant. Durant son séjour, elle croise la route de l’homme d’affaires Léo Watts, mais cette rencontre va lui valoir toute l’attention d’Interpol, qui lui demande d’infiltrer le cercle très fermé du richissime businessman. Acceptera-t-elle de jouer les taupes auprès de cet homme qui est loin d’être un ange ?

~ Service presse ~

Mon avis : Je remercie Alexandra Lanoix pour sa confiance renouvelée. En effet, je suis très heureuse d’avoir acceptée une nouvelle fois sa demande. J’ai lu, de nouveau, un de ses romans avec grand plaisir.

Un sentiment de déjà vu

Bon, je vais commencer parce que j’ai le moins apprécié dans ma lecture. Une petite impression de déjà vu dans la construction de nos personnages principaux. Ici, on fait la rencontre de Lilly, une caissière qui a une vie relativement normale. Un boulot qui ne paye pas de mine, un besoin de faire des économies pour se payer des vacances. Bref, Lilly a une routine que beaucoup de gens ont. Cependant, à Monaco, elle fait la rencontre d’un richissime businessman : Léo Watts. La sensation de déjà vu est là. Voici un schéma que j’ai trop vu dans les romans. Les différences dans les catégories sociales et professionnelles ont tendance à me faire lever les yeux au ciel.

Cependant, j’avoue que j’ai apprécié découvrir les deux personnages. Ils sont radicalement différents mais cela prouve à quel point l’auteure est talentueuse ! Elle a su me surprendre dans un couple avec lequel je ne pensais pas pouvoir m’épanouir.

Diabolisation de Léo

On se rend tout de suite compte que Léo est le « diable » dont on parle dans le titre. Voilà souvent un nom que l’on peut accoler au type de personnage qu’Alexandra nous propose. L’argent pourrit tout alors quand on en a à foison, généralement ça dérape, tout devient dangereux. Ici, on garde une part de mystère sur les manigances de Léo. On nous en fait un personnage un peu effrayant et surtout mystérieux. Cela nous permet d’accrocher à l’intrigue tout de suite même si cela est un peu inquiétant. Interpol ? Qu’a-t-il fait pour que l’on puisse le rechercher internationalement ?

Une passion amoureuse forte

Il ne fait aucun doute qu’Alexandra Lanoix est forte pour nous parler de passion. Si celle de Shape of You m’avait énormément plu, j’ai retrouvé ici toute la passion amoureuse qui anime la plume de l’auteure. Ainsi, nous avons une romance New Adult savoureuse qui nous permet de passer un moment de lecture intense.

L’intrigue

J’avoue qu’ici, on fait assez fort. L’auteure parvient à nous monter une histoire de toute pièce qui est assez crédible. En effet, on a des questionnements assez intenses : qui suis-je ? Suis-je capable de prendre une décision qui fera que ma vie va complètement changer ? Bref, beaucoup de questionnements identitaires sont au rendez-vous dans ce roman. Cela n’est pas simplement une petite histoire de fesses. Non, on est au-delà de ça et ça fait vraiment plaisir d’avoir un tissu littéraire derrière une histoire d’amour.

On mélange un peu toutes les thématiques dans ce roman : suspens, amour, péripéties, choix à faire, bref, on ne s’ennuie pas une seule seconde.

J’avoue que l’intrigue m’a énormément plu. Cependant, la fin m’a laissé surprise et frustrée. Je n’en dirai pas plus mais franchement, je suis certaine que je ne suis pas la seule à être surprise par cette fin.

La plume d’Alexandra Lanoix

Je pense qu’Alexandra Lanoix est l’une des plumes qui pourra me permettre de changer d’avis sur le New adult. C’est vraiment une plume exceptionnelle qui nous permet de nous épanouir dans une lecture dès le départ. Même si ce n’est pas un coup de cœur, voilà une belle surprise. La lecture est agréable et nous permet de passer un moment de lecture divertissante. J’apprécié le changement d’univers entre les romans. L’auteure fait des choix osés et les assume, bravo !

Les – :

  • Voilà un +/- mais qui tend un peu plus vers un – pour la frustration qu’il me procure. La fin du roman.
  • Le choix du couple dangereux businessman riche/petite caissière. Les catégories socio professionnelles sont trop utilisées dans les romances pour moi…

Les + :

  • Les psychologies des personnages
  • La plume de’Alexandra Lanoix
  • Le personnage de Léo que j’ai beaucoup apprécié
  • Les nombreuses thématiques abordées

4

 

13

L’appel de ton sang – Alexandra Lanoix

51nkJ4lZXLL.jpgRésumé : Rose est un vampire vieux de 200 ans. Celle-ci n’aspire qu’à une seule chose, retrouver la goutte de sang du premier tueur de vampires, qui lui donnera la possibilité de devenir humaine à nouveau. Lors d’un séjour chez son servant humain Caleb, Rose va être terriblement attirée par Samuel, un libraire humain et handicapé. Elle se pose bien des questions, car l’appel du sang ne se manifeste seulement pour trouver l’âme sœur qu’entre vampires. Pourtant, Rose est obsédée par Samuel et veut en savoir plus sur celui qui fait chavirer son existence et ses croyances.

Mon avis : Je remercie Alexandra Lanoix pour l’envoi de son roman en service de presse. Il était depuis quelques temps dans ma liseuse. J’avais adoré Shape of you de cette auteure, c’était donc avec plaisir que j’ai accepté de la découvrir dans un tout autre univers.

Un univers fantastique en toile de fond.

Ma tête se crispe toujours quand je lis un résumé et que le mot « vampire » apparait. En effet, après ma lecture de la saga Twilight, je n’ai jamais vraiment trouvé quelque chose qui avait su me plaire autant.

Ce que j’ai apprécié ici c’est le fait que le roman n’est pas une histoire fantastique mais une réelle romance. En effet, on a une vampire, Rose, qui est un vampire. Elle aspire à redevenir une humaine. « L’appel du sang » est une expression pour signifier un coup de foudre. J’ai apprécié le fait qu’ici ce côté vampirique passe en toile de fond et que l’on n’ait pas des attaques en masse, des crocs sortis toutes les cinq minutes et tout le reste du petit kit du parfait vampire.

Une romance.

On fait la rencontre de Rose, qui est un vampire de 200 ans. Tout ce qu’elle veut, elle, s’est redevenir humaine, avoir une vie de femme et de mère comblée. C’est pour cette raison qu’elle est à la recherche de quelque chose de très particulier : la goutte de sang du premier tueur de vampire. C’est la seule chose qui pourrait lui permettre de redevenir humaine. C’est un personnage coriace qui m’a beaucoup plu. Elle n’abandonne jamais son combat

On fait aussi la rencontre de Samuel. Cet homme est un humain. Il est libraire. C’est aussi un homme qui vit avec un handicap mais cela n’enlève rien de son charme pour moi. C’est un homme brillant, persévérant et très charmant. J’ai rapidement apprécié ce personnage qui ne baisse pas les bras devant les difficultés qu’il peut rencontrer malgré le fait qu’il mène une vie tranquille et qu’il y est résigné.

Il y a une certaine alchimie entre ces deux personnages qui est assez saisissante. J’ai apprécié ce qu’ils deviennent au fil des pages. C’est très sympathique à découvrir.

L’intrigue.

Comme je l’ai dit ci-dessus, l’histoire d’amour prend le dessus sur le côté vampirique du roman. Pourtant, par moments, cela revient en force. J’ai trouvé qu’il y avait trop de conflits physiques dans cette histoire. C’est une histoire que j’ai appréciée mais il m’a manqué quelque chose pour que cela soit un coup de cœur.

La plume d’Alexandra Lanoix.

Encore une fois, l’auteure a su me charmer avec ses mots. C’est assez sympathique parce qu’au final, le genre bit lit que j’apprécie à petites doses est très bien passé ici mis à part les violences et bagarres. La plume d’Alexandra Lanoix à l’effet d’un charmeur sur son serpent. Je suis séduite et conquise.

Il me reste un roman de l’auteure à découvrir Protection très rapprochée que je découvrirai ce mois-ci si tout va comme je l’espère.

Les – :

  • Trop de conflits.

Les + :

  • Rose et Samuel qui sont deux personnages principaux très différents mais l’alchimie est parfaite entre eux.
  • L’intrigue que j’ai appréciée.
  • La romance sur une toile de fond bit lit pas trop présente (c’est cool ! J’en ai marre des vampires ^^)
  • La plume de l’auteure.

155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie

23

Shape of you – Alexandra Lanoix

51o+ZWzTtxLRésumé : Claire est mariée à Chase, un avocat doué qui a un bel avenir devant lui. Mais sa vie est monotone et son époux ne fait rien pour arranger les choses. Il est possessif, manipulateur et macho. Il lui interdit de travailler ou même de jouer du piano. Pourtant, Claire est une virtuose née. Elle a un don pour la musique, mais avant leur union, Chase l’a fait choisir entre lui ou sa passion. Elle l’a choisi, lui, à cause du secret qu’ils partagent. Andy, le meilleur ami de Claire, essaye de tout faire pour la sortir de ce mariage qui la rend malheureuse. Il va la mettre sur le chemin de Julian, un pianiste brillant qui était avant un tragique accident de voiture, une célébrité dans son domaine. Lors de leur première rencontre, l’osmose va opérer autant physiquement que musicalement. Leur passion commune va les réunir et l’amour va les enflammer.

Mon avis : Je remercie chaleureusement Alexandra Lanoix pour l’envoi de ce Service Presse (j’en ai encore deux sur le feu, je ne les oublie pas Alexandra.)

J’ai donc pu lire Shape of you. Inutile d’attendre plus longtemps pour vous le dire, je suis complètement tombée sous le charme de l’histoire, des personnages et de la plume d’Alexandra Lanoix. C’est un véritable coup de cœur. En effet, j’ai avalé l’histoire comme un gros gâteau au chocolat : avec gourmandise et envie sans jamais être écœurée.

On fait la rencontre de Claire, une jeune fille ravissante. En effet, elle m’a tellement touché. Claire est une jeune femme ronde qui est mariée avec un mari complètement horrible et tellement méchant avec elle. Il l’a choisi parce qu’il savait qu’elle n’irait pas voir ailleurs et qu’aucun garçon censé ne voudrait d’une femme ronde. Il pouvait l’avoir sous sa coupe, à son service. Voilà pourquoi ils se sont mariés. Cela ne respire pas l’amour et je vous avoue que j’ai eu mal au cœur pour elle. Quelle manière de traiter les personnes rondes. Ca m’a révolté de lire encore des pensées pareilles. Bien entendu, elles sont là pour illustrer le personnage de Chase mais cela m’a vraiment fait froid dans le dos de savoir que des gens pensent encore que parce qu’une femme est ronde, elle n’aura pas le droit au bonheur mais devra se contenter de ce qu’on lui donne. C’est révoltant selon moi.

On fait aussi la rencontre d’Andy, le meilleur ami de Claire qui ferait tout pour elle. Il ne manque pas d’argent puisqu’il a fait fortune mais cela ne m’a pas empêché de trouver qu’il en faisait un peu trop pour elle. C’est avéré, Andy aime les hommes. La relation avec sa meilleure amie est donc sans ambiguité aucune. Même si j’ai apprécié cette relation, elle n’a pas su autant me plaire que la relation de Claire et de Julian.

Julian est un musicien déchu. A cause d’un accident, il ne joue plus aussi bien qu’avant. Claire l’aide et joue avec lui. La mélodie qu’ils jouent au piano m’a vraiment beaucoup plus. En effet, la musique résonne tout au long du roman. A chaque page, on voit Claire et Julian tomber amoureux, apprécier la vie qu’ils ont.

J’ai adoré voir le personnage de Claire évoluer, de voir qu’elle a tout entrepris pour prendre sa vie en main et se donner les moyens d’avoir la chance de croire au bonheur qu’elle mérite tant.

Au dela des valeurs portées par le roman d’Alexandra Lanoix, c’est une très belle histoire d’amour qui se joue sous nos yeux. Les personnages participent à une osmose totale entre le lecteur et le roman.

Alexandra Lanoix a un talent certain. J’ai vraiment adoré l’intrigue de ce roman et le merveilleux temps de lecture qu’il m’a apporté. C’est un roman à mettre entre les mains de jeunes femmes (et hommes, je suis certaine que cela pourrait plaire à ceux qui aiment le genre) qui aiment les belles romances sur fond d’érotisme (oui, ne pas mettre entre les mains des adolescents.)

Je remercie encore vivement Alexandra pour l’envoi de son roman que j’ai adoré et qui signe un beau coup de cœur pour l’année 2018. J’espère qu’il rencontrera le succès qu’il mérite.

Ma note : 20/20