12

Le fauteuil de César – Laure Lapègue

CVT_Le-fauteuil-de-Cesar_3562.jpgRésumé : « César n’est pas mort ! Il te salue et t’invite à fêter dignement la trente-neuvième année d’une vie qui, fort heureusement, n’a pas pris fin prématurément. Seul le cercle de proches est invité, alors ne prévois rien d’autre que ta bonne humeur ! PS : Au cas où tu hésiterais, je te réserve une surprise d’écrivain… » Trois mois après un grave accident de voiture, César invite ses meilleurs amis à le rejoindre dans la maison de campagne où il effectue sa convalescence. Mais bien vite, ces derniers découvrent qu’ils ne sont pas les seuls convives et que leur hôte leur a réservé une surprise aux allures de cadeau empoisonné… L’amitié peut-elle résister à tout ? À l’amour ? À l’argent ? À l’absence ? À la maladie ? Au temps qui passe ..? Isolé pour un long week-end dans une propriété perchée au cœur de la Montagne noire, le petit groupe se verra contraint de remuer le passé et de faire face aux évènements présents pour répondre aux questions posées par leur ami César.

Mon avis : Voici ma lecture du mois de mars dans la catégorie « littérature noire » pour le Prix Des Auteurs Inconnus.

Noir, c’est noir, j’ai perdu tout espoir…

Ce roman faisait partie de ma sélection personnelle. Je pense que c’était le roman dans lequel j’avais placé le plus d’espoir. Je ne peux pas dire que ma lecture ait été mauvaise, non, mais ce n’était pas du tout ce à quoi je m’attendais, malheureusement. Je m’attendais à plus noir, plus piquant, plus cynique.

Je me suis retrouvée devant une bande d’amis qui m’a posé problème. En effet, j’ai trouvé dommage qu’il n’y en ait pas un pour relever la bassesse des soit disant amis de César. Ils sont tous là avec une arrière-pensée. Cupidité ? Culpabilité ? Tout y passe… Quel malheur ! Cependant, j’ai été surprise plus d’une fois par les comportements et attitudes des personnages. J’avoue qu’ils ont épicés la lecture, par moments.

Les personnages

César était hyper prometteur. Un écrivain connu qui frôle la mort. Je me suis dit que les retrouvailles avec ses amis qui ne le sont plus vraiment allaient être un véritable feu d’artifice mais finalement, j’ai été un peu déçue. L’idée de base est bonne. Néanmoins, j’ai trouvé que ce n’était pas assez noir, c’est vraiment dommage. Je pensais à une sacrée revanche, une bonne frousse pour les personnages comme pour les lecteurs et à un moment de lecture intense.

L’intrigue

L’idée du huis clos était vraiment intéressante. On vogue entre passé et présent. On passe d’un personnage à un autre, on y ajoute une auxiliaire de vie qui ressemble à Hagrid, un chien, des voisins. Il n’y a pas de longueurs pour moi, le rythme reste correct.

Tout tient aussi dans le moleskine de l’auteur qui est un objet-personnage pour moi.

Sentiments contradictoires

L’extrait lu pour les présélections était vraiment très, très bon ! Je l’ai noté directement en me disant « celui-là, il faut que je le lise ! ». J’avais hâte de me lancer dans ma lecture et finalement, je n’ai quasiment pas fait de pause dans cette dernière. Il y a quelque chose qui m’a poussé à lire rapidement. Je pense que c’était ma volonté de voir s’il y allait avoir quelque chose de plus sombre. Je ne peux pas dire que c’était une mauvaise lecture mais je ressors déçue par rapport à ce que j’attendais.

La plume de l’auteure

Ma foi, ce n’était pas désagréable comme découverte. J’ai passé un moment de lecture assez sympathique même si pour moi, cela n’est pas suffisant. Les personnages ont des psychologies assez bonnes, bien construites. La plume est agréable.

Les – :

  • Une déception quant au côté noir du genre auquel ce roman s’apparente.
  • La bande d’amis qui ne m’a pas forcément plu.

Les + :

  • Le personnage de César
  • Les décors
  • Le huis clos

155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie