20

Voyage vers l’amour tomes 2 & 3 d’Annie Lavigne

Résumé tome 2: Après son voyage en Italie, Morgane fait route vers l’Europe de l’Est, où elle rencontre Maeva, qui l’invite à danser à ses côtés dans un cirque ambulant. Son destin croise alors celui d’Enzo, un séduisant dompteur de fauves. Ils décident d’être amis, mais est-ce vraiment ce qu’elle désire ? Le beau Tsigane saura-t-il apprivoiser son cœur passionné ? Et que fait son amie Maeva tous les soirs après le spectacle ? Aurait-elle un lourd secret ?… Dans ce deuxième tome, Morgane poursuit son « voyage vers l’amour » en compagnie de Maeva, une belle gitane avec qui elle développe une amitié touchante. Maeva est toujours joyeuse, enjouée, mais Morgane découvrira que la jeune femme a en fait besoin d’aide pour se sortir d’une horrible situation… Troublée par ce nouveau garçon qui vient d’entrer dans sa vie, Morgane a envie de donner une chance à l’amour, mais y parviendra-t-elle ? Si elle s’abandonnait à lui, ne serait-ce encore qu’une passion éphémère, qui finirait par la vider de tout cet amour qu’elle aspire tant à partager d’âme à âme encore plus que de corps à corps ? Avec une plume toujours aussi belle et soutenue, l’auteure nous transporte en Europe de l’Est, en commençant par la Roumanie, où Morgane goûte à ce monde mystérieux qui entoure le mythe du prince Dracul… Puis elle visitera Sarajevo, Varsovie, Prague, et enfin, Vienne, où elle sera invitée à un bal masqué dans un château autrichien. L’amour sera-t-il au rendez-vous ? En voyageant avec un cirque ambulant, Morgane peut enfin partir à l’aventure et goûter à la liberté dont elle rêvait tant. Mais être libre veut-il dire être sans attache ? Ouvrir son cœur, devenir vulnérable, n’est-ce pas l’unique façon de réellement goûter la vie ?…

Résumé tome 3 : À New York, un réalisateur remarque le regard pétillant de Morgane et l’engage dans son film. Durant le tournage, elle fait la connaissance de James, un bel acteur qui décide de faire avec elle la route jusqu’à Hollywood. Et les voilà partis en décapotable : des milliers de kilomètres pour la séduire… Un petit copain star de cinéma… ça fait rêver ! Tombera-t-elle amoureuse de lui ? Arrivera-t-elle à oublier Enzo, son dompteur de fauves ? Et finira-t-elle par trouver le grand amour ?… Dans ce dernier tome, les liens d’amitié entre Morgane et Maeva deviennent encore plus forts alors que les deux amies partent pour l’Amérique. Ayant toutes les deux vécu des moments difficiles durant leur adolescence, ce « road trip » aux États-Unis est un moyen de se libérer de tous leurs mauvais souvenirs. Leur rêve : voir le Grand Canyon. Dans cette nature vierge, en contact avec la terre, une magie s’opérera sur elles… Pour conclure son « voyage vers l’amour », Morgane devra réussir à voir clair en elle : qui elle est, ce qu’elle veut, qui elle aime. Elle a ce bel acteur américain qui veut être avec elle, mais est-ce vraiment de l’amour ? Et elle ne peut cesser de penser à Enzo, qui a profondément touché son cœur. Son voyage la mènera de New-York à Memphis – où elle montera dans les nuages… –, puis de Santa Fe à Tijuana au Mexique, où son désir de sensations fortes sera comblé… Enfin, le trio Morgane-Maeva-James arrivera à Los Angeles, la Cité des anges, pour la première du film tourné à New-York. Pour Morgane, qui a toujours été passionnée par le cinéma et, surtout, par l’idée de vivre sa vie comme un grand film, c’est l’apothéose. Elle devrait donc être heureuse, comblée, mais il lui manque quelque chose…

~ Services presse ~

Je remercie Annie Lavigne qui m’a confié le tome 2 et le tome 3 de sa saga Voyage vers l’amour. Je suis vraiment ravie d’avoir pu poursuivre ma lecture de cette trilogie sympathique et fraîche. Il était (grand) temps de sortir ces deux tomes de ma liseuse et de vous en parler… Les valises sont prêtes ? On va faire un grand voyage.

On quittait Morgane en Italie dans le premier tome. Le titre de la saga reste très évocateur. La mention de voyage est très intéressante. On voyage géographiquement parlant et on visite le monde entier : entre la Roumanie, l’Italie, la France mais aussi les Etats Unis, nous partons visiter de nombreux endroits qui ont tous l’air magnifiquement beaux et fantastiques. On varie les cultures et les traditions, j’ai beaucoup apprécié cette thématique dans le texte qui vient apporter beaucoup de fraîcheur au roman. On ne s’ennuie pas une minute.

Autre point qui apporte beaucoup de fraîcheur : les personnages ! J’ai énormément apprécié Morgane qui est une jeune femme très surprenante. En effet, je l’ai trouvée très mature pour son âge et son caractère est appréciable. En tant que lectrice, je suis contente de voir autre chose que des triangles amoureux avec des filles qui tapent du pied pour des caprices un peu idiots. Morgane est au-delà de ça. Elle réfléchit beaucoup en essayant de vivre sa vie à fond. C’était vraiment un personnage abouti qui apporte beaucoup au roman. Elle est le seul personnage que l’on retrouve dans les trois romans. Une figure masculine principale vient rythmer les tomes : Julien dans le premier, Enzo dans le deuxième et James dans le troisième. Chaque figure masculine va aider Morgane à se comprendre un peu plus sur elle et sur ce qu’elle attend de la vie. Si j’ai apprécié Julien, j’ai adoré Enzo et suis un peu passée à côté de James qui reste un personnage trop superficiel pour moi.

Voyage vers l’amour est un voyage géographique grâce à toutes les destinations que l’on découvre mais aussi un voyage initiatique puisque Morgane va beaucoup apprendre sur elle-même. L’amour peut prendre différentes formes et c’est ce que l’on va comprendre à travers ces trois tomes.

On rencontre l’amour fraternel avec Julien dans le premier tome (je ne m’étale pas sur ce dernier puisqu’il a déjà été chroniqué). En attendant, grâce au personnage de Maëva, on trouve un amour presque trop fort pour être contenu. Maeva et Morgane vont partager une caravane et une expérience incroyable avec ce voyage qu’elles vont entreprendre aux Etats-Unis. Il faut le dire : le sang est la seule chose qui fait qu’elles ne sont pas sœurs. Pour le reste, c’est tout comme. J’ai trouvé leur amitié touchante (il n’est pas question de relation amoureuse ici). Enzo est un personnage qui ressemble un peu à Julien. En effet, il est réfléchi, posé, calme. Il s’exprime tellement bien. C’est vraiment un personnage que j’ai grandement apprécié aussi. Il est le plus touchant de toutes les figures masculines que j’ai rencontrées dans cette trilogie.

Au-delà des personnages, je trouve que l’auteure traite de manière intelligente et efficace les thématiques propres au Young Adult et permet aux lecteurs une réelle réflexion sur la vie en général et ce qui peut, à l’âge adulte, devenir compliqué à gérer lorsque l’on fait ses premiers pas dans la vie.

Le texte d’Annie Lavigne ne souffre pas de longueurs, sauf peut-être dans les résumés qui pourraient gagner en efficacité en étant raccourcis. Néanmoins, la plume de l’auteure reste toujours aussi belle. Elle est riche et divertissante.

En définitive, Voyage vers l’amour est une trilogie émouvante et efficace qui nous fait voyager à travers le monde. Les cultures et les traditions sont mises en avant et cela nous apporte beaucoup de diversité et de fraîcheur. Les personnages sont très travaillés et aboutis. Je vous conseille cette trilogie pour découvrir le voyage de Morgane, qui vaut le détour.

3 bonnes raisons de lire cette trilogie :

  • Un personnage principal efficace
  • Un voyage physique mais aussi initiatique
  • La plume de l’auteur

4

12

Voyage vers l’amour – Tome 1 : Démasquée à Venise – Annie Lavigne

xcover-2301Résumé : Dans la série Voyage vers l’amour, Morgane nous entraîne dans ses histoires d’amour. De Paris à Venise, de Vienne à New-York, elle découvre l’amour, la sexualité, les frissons… Avant qu’il ne parte en Italie pour un an, Morgane succombe aux charmes de son meilleur ami Julien. Les deux amants jurent de s’attendre, mais Morgane saura-t-elle résister à Alexandre, le plus beau garçon du lycée, qui tente de la séduire ? Retrouvera-t-elle Julien à la fin de l’année scolaire, elle qui rêve de visiter l’Italie ? Seront-ils amants ou amis ?… Un roman qui vous touchera droit au cœur par sa sincérité, son originalité et sa touche de poésie.

Mon avis : Je remercie Annie Lavigne pour l’envoi de son service presse via la plateforme Simplement.pro. J’ai pu découvrir une nouvelle plume ainsi qu’une nouvelle série Young Adult pour mon plus grand plaisir.

On fait la rencontre de Morgane qui est notre personnage principal. Du haut de ses 17 ans, elle m’a marqué avec la vie qu’elle a : entre une mère démissionnaire qui a tout quitté pour partir en Afrique et un père violent, elle s’est vite retrouvée seule au monde. Morgane est un personnage détonnant et décalé. On voit qu’elle a la tête sur les épaules, qu’elle réfléchit comme une adulte et qu’elle est passée à côté de son adolescence.

Morgane n’a pas beaucoup d’amis mais elle a Julien. Son meilleur ami qui vit dans le même monde qu’elle. Ils sont dans leur bulle de couleurs, de beauté, de poésie et refont le monde dès que cela leur est possible. Rapidement, Julien & Morgane vont briser les barrières de leur amitié pour devenir des amoureux inséparables.

Dans ce premier tome, on est face à des questions intéressantes à soulever : la relation à distance puisque Julien part pour un an en Italie pour suivre ses études. Entre France & Italie, les kilomètres sont nombreuses et les promesses difficiles à tenir. On se retrouve inévitablement à s’interroger sur la notion de fidélité dans un couple en péril à cause de la distance. Via le personnage de Morgane, on suit une belle introspection. Elle ne sait plus qui elle est, qui elle veut être, qui elle aime. Bref, c’est un voyage identitaire et géographique que nous faisons en sa compagnie.

Nous avons des personnages secondaires intéressants qui nous permettent de faire une analyse entre la passion et le véritable amour. Ainsi, on pourra vite comprendre ce que Morgane vit. Alexandre est un personnage nécessaire à l’histoire pour faire évoluer Morgane. Je l’ai trouvé intéressant même si je n’ai pas forcément été d’accord avec ses choix.

La plume d’Annie Lavigne est saisissante. Elle est belle, soutenue et poétique. J’ai vraiment été charmé par cette plume. Cependant, quelque chose m’a chiffonné. En effet, j’ai trouvé la plume un peu trop soutenue pour le genre Young Adult. De plus, si l’intrigue hors dialogues est hyper soutenue et très belle à lire, les dialogues viennent un peu casser cette image avec des discussions d’adolescents avec un vocabulaire et une syntaxe moins soutenus. Je pense que j’aurais préféré une syntaxe moins soutenue tout au long du roman pour la seule raison du genre convoqué ici.

J’ai hâte de pouvoir lire la suite.

Les – :

  • Le langage un peu trop soutenu pour moi pour le genre Young Adult.
  • La marge entre les dialogues et le reste du roman au niveau du langage.

Les + :

  • Le personnage de Morgane que j’ai beaucoup apprécié.
  • Les personnages secondaires nécessaires à la compréhension de l’histoire.
  • Le voyage entre la France et l’Italie.
  • Les nombreuses questions soulevées ici : l’amour, la passion, la fidélité, les promesses.
  • La couverture du roman très jolie. 
  • La plume de l’auteure que j’ai trouvé très belle.

155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie