12

La parisienne et le highlander – tome 1 : la salamandre et le félin – Jeanne Malysa

CVT_La-Parisienne-et-le-Highlander-1-La-Salamandre-et_5164.jpgRésumé : Suite au décès de son grand-père, Anaïs de Malincourt, jeune libraire parisienne, va se retrouver malgré elle, entraînée dans une aventure à laquelle elle ne s’attendait pas. Iain Mac Kelloch’, l’aîné d’une dynastie écossaise va se voir charger d’une enquête à laquelle son grand-père lui demande, au-delà de la mort, de se consacrer. Les concours de circonstances (mais en sont-ils vraiment ?) feront se rencontrer les deux jeunes gens qui n’auront pas d’autres choix que d’obéir à leurs aïeux et se lancer à la poursuite d’une mystérieuse pierre d’étoile que les Mac Kelloch’ appellent le Stur Rionnag. Avec un zeste de légende, une part d’aventure, un soupçon de mystère, une pincée d’érotisme, Anaïs et Iain vont vivre avant tout l’histoire de leur destinée.

Mon avis : Je remercie AméliA (:D) et Virginie pour leur remarquable travail pour le prix des auteurs inconnus. J’ai pu découvrir le roman de Jeanne Malysa que j’avais déjà repéré sur les blogs de certaines blogeuses que je suis avec assiduité.

Il faisait partie de mes sélectionnés. Je vous avoue que je ne m’attendais pas à ça en lisant le résumé et les dix premières pages.

Je me nourris de toute nouvelle expérience livresque, vous le savez bien maintenant. Cependant, je pense que j’avais mis la barre trop haute pour ce roman qui me faisait grandement envie. D’habitude, le nombre de pages ne me fait pas peur. Ici, après ma lecture, je reste quand même dubitative. Selon moi, il y a des pages qui peuvent être supprimées parce qu’elles n’ont aucune valeur à mes yeux. Je ne dis pas qu’elles n’ont aucune valeur pour tous les lecteurs mais moi, j’ai trouvé cela trop… Je vous explique. J’ai regardé un peu la fiche technique du roman avant de me lancer dans cette lecture. J’ai tout de suite compris que c’était un roman érotique. Vous savez que je reste hésitante sur ce genre. Ici, ce roman est un bel exemple. L’érotisme peut être sympathique quand c’est mesuré, maîtrisé. Je suis désolée mais ici, c’est plutôt des scènes pornographiques dans ce roman. Ca m’a rebuté et ralenti.

Il y a de sacrées longueurs (je pense aux scènes de sexe qui sont répétitives, qui m’ont perdues dans ma lecture mais aussi la sorte de présentation des personnages dès le début du roman). J’ai mis du temps à entrer dans l’histoire.

On fait la rencontre d’Anaïs, une jeune femme qui vient de perdre son grand-mère. Elle est belle, jeune, vive et intelligente. Je me suis attachée à elle au début puis… Je ne sais21761644_10155840743637376_5686327546243930481_n pas, j’ai trouvé que le personnage s’est essoufflé vers la moitié du roman. Iain est un jeune homme riche, qui n’a peur de rien et de personne. J’ai trouvé ce couple un peu trop too much. Si j’ai aimé la jeune femme, Iain m’a rapidement tapé sur le système. J’ai eu l’impression d’avoir une version un peu amélioré du couple Gray. Cependant, j’ai apprécié les disputes, les joutes verbales qui sont assez sympathiques, qui m’ont fait sourire.

Cependant, l’intrigue n’est pas mal si on met de côté ce couple qui est un peu trop caricatural. Il ne m’a pas empêché de passer un bon moment mais pas aussi bon que ce à quoi je m’attendais. L’intrigue reste bien ficelée. Le côté historique m’a beaucoup plu. Je suis quand même heureuse d’avoir pu mettre mon nez dans ce roman qui reste une découverte pour le prix. J’ai aussi apprécié les décors que l’auteure nous a décrit.

La plume de l’auteure est sympathique. Elle est simple à lire, à suivre. On est dans l’ambiance grâce aux mots de l’auteure.

Les + :

  • Le côté historique qui m’a plu.
  • Une intrigue originale.
  • Les caractères bien trempés de nos personnages principaux.

Les – :

  • Des scènes de sexe trop crues, trop longues, trop répétitives.
  • Des longueurs dans le texte dues aux répétitions.
  • Un couple trop too much selon moi.

Ma note : 13/20