10

Peu importe de Julie Marini

41I8vdMEJEL.jpgRésumé : Sébastien a toujours vécu dans l’ombre de sa sœur. Marion est prioritaire, il ne peut rien lui refuser, après tout c’est elle qui est malade. Alors quand elle lui demande de rencontrer ce garçon dont elle est tombée amoureuse pour qu’il se rapproche de lui, Sébastien hésite. Il éprouve des difficultés à créer des liens avec les autres. Et ce n’est pas ce mec si souriant qui va changer les choses. Pourtant, Yannick, grâce à sa bonne humeur et sa persistance parvient petit à petit à percer la carapace du jeune homme et pour la première fois de sa vie, Sébastien pense à lui en premier.

~ Service presse ~

Mon avis : Je remercie Julie Marini qui m’a gentiment contactée via SimPlement pour me proposer la lecture de son roman. Une romance M/M qui me tentait bien avec cette couverture assez mystérieuse.

~ Les personnages ~

Lecture belle et pleine d’émotions, on déboule dans la vie de Sébastien. Séb est un jeune homme qui a toujours vécu dans l’ombre de la maladie de sa sœur Marion. En effet, atteinte d’une grande maladie, elle a besoin de beaucoup d’attention. Sébastien accepte, par amour pour sa sœur, de devoir se débrouiller par lui-même et de ne pas forcément devoir compter sur ses parents bien trop occuper à surveiller leur fille.

Forcément, Sébastien devient un garçon calme, qui a tendance à s’effacer, même au lycée. Il a son ami Loïc et ça lui convient bien. Il a du mal à s’ouvrir aux autres et n’a pas forcément l’envie d’aller vers les autres. Si la famille a une grande place dans la vie de Sébastien, il y a aussi Loïc, son meilleur ami depuis toujours. Leur relation est très sympathique à lire, elle permet d’aérer un peu le texte et de rendre l’histoire un peu plus légère, plus banale.

Loïc est un jeune homme aux antipodes de Sébastien, il drague tout ce qui bouge et n’a pas peur d’amuser la galerie. Marion, la sœur de Sébastien est un personnage que j’ai aussi apprécié pour sa volonté à montrer qu’elle est une jeune femme avant d’être une jeune malade. La relation qu’elle entretient avec son frère est très belle, ils sont très proches et forcément Sébastien est très protecteur envers elle.

~ L’amour plus fort que tout ~

Je crois qu’il n’y a pas de sentiment plus fort que l’amour sur cette terre. Le roman de Julie Marini exprime bien cette idée pour moi.

« Banalité », j’aurais bien aimé que le problème de Sébastien fasse partie de la banalité. En fait, j’aurais apprécié que l’angoisse de Sébastien n’en soit pas une. L’homosexualité est toujours difficile à affronter. C’est vraiment quelque chose qui me révulse. Aujourd’hui, encore, des enfants sont mis dehors du foyer parce qu’ils sont homosexuels. Aujourd’hui, encore, certains se font tabasser dans la rue parce qu’ils n’ont pas la liberté d’aimer la personne qu’ils souhaitent. Mais MERDE ! J’aimerai qu’un jour, un hétéro se fasse tabasser parce qu’il aime une fille. On verrait un peu comment la société réagirait. Je trouve ça tellement révoltant. Enfin, bref.

Finalement, l’amour va vaincre les doutes, les craintes et les appréhensions de Sébastien. Une fois que Yannick va arriver et chambouler sa vie, il va voir sa vie changer. C’est une chose que j’ai appréciée lire. C’était très beau, très frais et ça fait du bien au cœur !

« Il voulait le protéger de tout, de l’esprit étroit de ses parents, de la crainte de perdre sa sœur, des embûches que la vie mettrait sur son chemin. Si seulement, il en avait les moyens, il accomplirait l’impossible pour lui, rien que pour le voir sourire. »

~ Une intrigue intéressante ~

J’ai apprécié la manière dont l’auteure a choisi de construire son roman. On est sur deux temps : une sur le passé : les débuts de la relation entre Yannick et Sébastien (les années lycées) et une autre sur le moment présent (des années plus tard).

On aborde beaucoup de thématiques : la trahison des parents, le regard des autres sur l’homosexualité, la jalousie mais aussi l’amitié, l’amour, le pardon,  la parentalité et la difficulté à accepter la différence. J’ai trouvé tout cela intéressant.

La romance est présente, forcément, mais elle n’est pas de trop. En effet, c’est quelque chose que j’apprécie. La romance entre les deux jeunes hommes est noyée dans un flot d’autres thématiques. C’est super ! Franchement, pour ceux et celles qui sont encore frileux.ses par rapport aux romances F/F ou M/M, je ne peux que vous conseiller ce roman. Rien de maladroit n’est présent, rien n’est de trop. Effectivement, il y a des scènes érotiques mais cela reste tranquille. On n’est pas dans la surenchère de sexe et ces scènes se fondent aussi bien dans l’intrigue. L’auteure a vraiment gérer ce point-là.

La seule chose que j’ai trouvée dommage, c’est le manque de musique dans ce roman. En effet, Sébastien écoute beaucoup de musique mais il arrive à percer dans ce milieu et finalement, on n’a pas beaucoup de choses à dire sur cela. C’est dommage. Il semble que l’inspiration fasse défaut à Sébastien à un moment, une panne musicale mais finalement, c’est dommage de ne pas en savoir plus.

~ La plume de l’auteure ~

J’ai encore fait une sympathique découverte avec ce roman. Je ne connaissais pas la plume de Julie Marini et je vous avoue que j’ai passé un moment agréable en compagnie de Sébastien, Marion, Loïc, Yannick et tout le reste de la bande.

Les chapitres sont courts, ça donne beaucoup de rythme à l’intrigue. On veut savoir comment va se terminer cette histoire.

L’histoire nous touche, forcément. Un premier amour, c’est toujours beau. On est pris dans un tourbillon d’émotions qui sont très belles. On oscille entre la peur, la joie, l’espoir de jours meilleurs, la tristesse. On parvient à vivre tout cela avec les personnages grâce à cette plume qui retranscrit très bien toutes les émotions que peuvent vivre les lycéens.

~ Le mot de la fin ~

C’est tout en douceur que Julie Marini nous propose de découvrir une romance très sympathique. C’est une lecture qui est rapide (177 pages sur ma liseuse) et franchement, on ne voit pas le temps passer tant on se plait à découvrir tout ce qui tourne autour de Sébastien.

On fait la rencontre d’un duo qui se complète bien, qui est très beau et que l’on apprécie voir évoluer à travers les pages du roman.

Je conseille vivement à tous les fans de romance

3 raisons de lire ce roman :

  • Un regard plein d’émotion sur l’homosexualité et les difficultés rencontrées à ce sujet
  • Un panel de personnages que j’ai apprécié découvrir
  • Une plume très sympathique

4