24

Némésis de Xavier Massé

CVT_Nemesis_2286Résumé : « David… ? C’est moi, c’est Vincent ! Il faut que tu viennes ! Il faut que tu me rejoignes dans notre village d’enfance… il s’est passé quelque chose… c’est horrible, je n’ai jamais vu ça !… » Une disparition anormale, un meurtre sans précédent, un village divisé entre croyances et superstitions, une atmosphère étouffante… David et Vincent, deux gosses d’Assieu devenus flics, vont s’immerger dans cette enquête, et sans le savoir vont descendre aux portes de l’enfer…

~ Service presse ~

Je remercie chaleureusement les éditions Taurnada et principalement Joël pour l’envoi de ce roman. Xavier Massé signe un roman époustouflant. J’ai lu ce roman le mois dernier mais j’ai dû calmer mes nerfs avant de pouvoir écrire quelques mots sur ce roman.

Le résumé m’a beaucoup tentée. Ayant déjà lu la plume de l’auteur, je n’ai pas résisté une seule seconde. En revanche, je préfère vous avertir, chers lecteurs : ce roman n’est certainement pas à mettre entre les mains de tous les lecteurs. La violence est présente et peut parfois être choquante pour les lecteurs les plus sensibles. Je ne vous le cache pas : je fais partie des sensibles. Je ne suis pas contre une lecture un peu « gore » de temps en temps mais la violence est quelque chose que je ne supporte pas dans la vie mais aussi dans mes lectures. C’est donc à petite dose pour moi. Disons qu’avec le roman de Xavier Massé, j’ai pris ma dose pour quelques temps.

Le résumé est simple : un village, celui d’Assieu qui est ravagé par les doutes, l’horreur et l’incompréhension. En effet, on se retrouve avec Vincent et David, deux amis d’enfance qui ont trouvé la même vocation : ils sont tous les deux policiers. Une enquête palpitante qui va osciller entre horreur, fantastique et réalité. Assieu est un village plutôt calme généralement. Cependant, superstitions, violences et croyances vont venir ternir cette belle image et proposer un cadre ravagé par la noirceur.

David et Vincent sont les deux personnages principaux de notre histoire. Ils vont porter l’intrigue sur leurs épaules. Ce sont deux personnages profondément humains et toujours en proie au doute. Policiers, ils sont toujours sur le qui-vive et essayent de trouver ce qui a bien pu provoquer ce déferlement de violence dans leur village d’enfance. Les deux policiers vont se retrouver face à beaucoup d’obstacles, au silence et aux secrets. Cette enquête ne va pas être facile mais ils relèvent le défi et avancent péniblement.

Il y a des scènes qui ne sont pas évidentes et d’une effrayante monstruosité. J’ai arrêté plusieurs fois ma lecture parce que je ne savais plus avancer. C’est terrible. Je sais que cela fait partie du jeu dans un thriller mais j’ai été plus d’une fois saisie par l’horreur des scènes. Je ne veux pas vous faire peur, cela pourra être aisément surmontable pour beaucoup d’entre vous mais je pense que je n’ai pas lu ce roman à la bonne période. Cela ne gâche en rien mon appréciation cela dit.

Le départ est assez original. Au-delà de ce que je peux penser de la thématique de la violence, il faut rendre à César ce qui est à César, l’intrigue est bonne et très bien ficelée. La fin m’a laissée sans voix. J’ai trouvé l’explication plausible et cela m’a beaucoup plu. J’ai trouvé l’enquête prenante et divertissante. C’est déjà un très bon point ! En revanche, il y a quand même quelques répétitions vers le milieu du roman. Cela a marqué une petite pause dans ma lecture. J’ai repris quelques jours plus tard mais j’ai eu besoin d’une petite pause.

La plume de Xavier Massé est redoutable. J’ai retrouvé ce que j’avais apprécié dans l’inconnu de l’équation. Des dialogues ultra dynamiques, justes et utiles à l’avancement de l’intrigue. De plus, Xavier Massé a ce don pour rendre vivants ces personnages. David et Vincent, pour ne citer qu’eux et ne pas vous gâcher l’intrigue, sont des personnages humains qui font des erreurs. Cela ne les rend que plus attachants. Bien que j’ai eu peur de m’attacher aux personnages tant leurs destins tiennent à un fil. Bref : Xavier Massé a un don pour rendre réel l’irréel et l’impossible possible. C’est assez fort et je trouve que c’est le plus gros point fort de ce roman. C’est formidable. De plus, certaines thématiques actuelles comme l’écologie sont présentes dans le roman. C’est assez bien trouvé. On trouve aussi la thématique de la religion qui est utilisée d’une manière intense.

En définitive, voici un thriller qui propose une enquête nous amenant dans un petit village tranquille. Deux enquêteurs profondément humains qui vont bercer une intrigue bien ficelée et les emmener aux portes de la folie et de l’incompréhensible. Même si pour moi, j’ai eu un peu de mal avec certains petits points, je comprends aisément que les lecteurs ont adorés ce roman. Xavier Massé propose une plume d’une excellente qualité qui va emmener ses personnages et ses lecteurs dans une intrigue qui touche à la religion mais aussi à l’écologie. Bravo pour ce roman

03 bonnes raisons de lire ce roman :

  • L’originalité de l’enquête
  • Vincent et Jonathan, deux personnages très bien construits
  • La plume de Xavier Massé

3.5

13

L’inconnue de l’équation de Xavier Massé

411QzqijjlL._SX195_.jpgRésumé : Quatre heures. La police n’a que quatre heures pour démêler ce qui ne semblait être au départ qu’un simple drame familial : un couple, Juliette et François, retrouvé carbonisé, leur fils, Julien, gisant au sol. Deux salles d’interrogatoires, deux témoins de la tragédie : la mère de François et une flic déjà présente sur les lieux. Deux versions, deux visions différentes. Accident, meurtre, ou vengeance ? Une toile d’araignée va se tisser peu à peu et d’une simple énigme va surgir une équation… aux multiples inconnues.

~ Service presse ~

Mon avis : Je remercie une nouvelle fois Joël et son équipe des éditions Taurnada pour l’envoi de ce roman qui m’a fait passer un très bon moment de lecture.

Un thriller qui signe une course contre la montre

Le résumé est assez évocateur : la police n’a que quatre heure pour parvenir à résoudre une histoire familiale dramatique. Deux témoins, deux versions différentes. Qui a tort, qui a raison ? Xavier Massé signe ici une intrigue originale et intrigante.

Les personnages

J’ai trouvé qu’ils étaient tous très bien campés. Franchement, les psychologies sont détaillées, les morts sont aussi importants que les vivants. On n’a pas seulement que deux camps qui se dessinent (les coupables/témoins et les victimes). L’auteur parvient à nous dessiner une véritable toile où se tissent des problématiques, des incidents et des liens entre les personnages. C’est très intelligemment conçu ! Cela permet aux fans de thriller de se régaler. C’est ce qui s’est passé pour moi. L’auteur est toujours là où on ne l’attend pas. Bravo !

François et Juliette sont les victimes retrouvées carbonisées. Leur fils, Julien, est retrouvé sur le sol, gisant dans une flaque de sang. On ne peut pas dire que ce sont des petits chanceux ces trois-là ! Cependant, durant le temps de ce thriller, ce sont eux qui sont sur le devant de la scène. Ainsi, toute l’intrigue tourne autour d’eux : qui a fait ça ? Est-ce un accident, un meurtre, un drame familial ? Bref, Xavier Massé nous propose tous les cas de figure avant que l’intrigue prenne un tournant formidable.

On a deux témoins dans des salles d’interrogatoire. Qui a fait quoi ? Qui dit la vérité ? Qui ment ? Tant de questions qui finissent par trouver des réponses. Deux personnagestéléchargement forts que l’on ne peut pas forcément imaginer faire du mal : la mère de François et une représentante des forces de l’ordre. J’ai trouvé cette idée remarquable, l’originalité des personnages est très sympathique.

Pour qu’un thriller tienne, il faut vraiment que l’auteur ait une sacrée imagination. Xavier Massé nous prouve ici que la sienne est sans limite. J’ai trouvé les psychologies des personnages très bien dessinées et trouvées. On ne s’ennuie pas tant les personnages sont différents.

En tant que lecteur, on est dans ce cas de figure où l’on ne fait confiance à personne. Je n’ai su m’attacher à aucun personnage tant la méfiance règne dans ce roman, c’est excellent!

Un style sympathique mais qui m’a posé problème

Par moments, j’ai eu du mal avec le style. Même si la plume est efficace, je trouve que, parfois, elle a quelques petites faiblesses. Par exemple, quand je lis « Françoiiiiiiiiiiiis » j’ai un peu de mal. C’est vrai que c’est tout à fait personnel mais je préfère un « cria-t-elle » à la rigueur. En soi, cela n’empêche pas l’avancée dans la lecture mais j’ai été un peu gênée par cela.

Je dois quand même vous dire que le roman est un roman dans lequel on ne s’ennuie pas. En effet, cette notion de quatre heures nous permet d’avoir un récit dynamique, sans longueur. C’est très intéressant. La lecture est intense jusqu’à la dernière ligne. La construction en flash back est très bien maitrisée ! Franchement, il vaut le coup d’oeil… Pour moi qui n’aime pas les maths, cette équation m’a donné fichue des sueurs froides 😉

Les – :

  • Quelques passages au style particulier

Les + :

  • L’intrigue originale et le thriller bien ficelé
  • Les personnages qui sont tous très intéressants
  • Une lecture dynamique et sans longueur

4