20

Les hauts conteurs T3 Coeur de lune – P. McSpare & O. Peru

Me revoilà pour la première chronique de cette année.

hauts-conteurs-tome-3-L-GwoTQ5

J’ai continué mon chemin dans la saga des Hauts Conteurs que j’adore toujours autant. Le tome trois est, je crois, mon préféré! Un énorme coup de cœur pour cette saga et pour ce troisième tome!

Quatrième de couverture : Ravengen est une terre maudite, tous ses habitants vous le diront. Quarante ans auparavant, le    seigneur Othon le Loup y a sauvagement tué sa femme, la douce Beatrix, avant de disparaître à son tour, laissant de nombreux cadavres derrière lui. Depuis, l’on murmure que le spectre de la Dame    de Lune hante ces bois sombres, accompagnée de l’âme perdue de son bourreau. Aujourd’hui, en ce mois de juillet 1191, la malédiction frappe de nouveau, et les crimes recommencent. Venus    s’enquérir de leur ancien ami Ruppert, Roland Cœur de Lion, Mathilde la Patiente et la jeune Elena sont happés par un tourbillon de folie et de sang. Dans la chaleur torride de l’été germanique,    les Hauts-Conteurs, rejoints par le truculent Geoffroy Bouche-Goulue, vont tenter de percer les mystères de ce sinistre pays. Quels sombres desseins cachent le terrible duc Wilfid et ses quatre    fils? Que cherche Masque d’Argent, le sorcier pourvoyeur d’une mort aussi brutale qu’invisible? Et surtout, qui est cette Bête dévoreuse, hurlant à la lune et coupable de tant d’atrocités? Amours    secrètes, vengeances assassines, monstres démoniaques… Sous l’œil glacé de la pleine Lune, les évènements s’accélèrent soudain. Et ils pourraient bien s’avérer fatals à nos héros. Mais Roland    et ses compagnons n’entendent pas pour autant renoncer à leur soif de justice et de vérité. A Cœur de Lune, Cœur de Lion !

Mon Avis: Nous avions quitté l’équipe des Hauts Conteurs (Mathilde, Roland, Salim et Ruppert) sans dessus dessous! On avait eu à faire à une explosion de suspense et d’informations. Nous les retrouvons ici en Allemagne, pour une nouvelle aventure.
Ruppert et Salim ne sont pas présent dans ce tome (enfin, mentionnés mais ils ne prennent pas part à l’action.) Nous rencontrons le chemin d’autres Hauts Conteurs comme Bouche Goulue qui est un personnage très drôle. Tout le temps de bonne humeur il serait capable de manger un éléphant quatre fois par jour.

Au niveau de l’action, nous nous retrouvons sur la terre de Ravengen. Terre Maudite où rôde une bête légendaire. Un gros loup qui démembre et dévore tous les gens qu’elle trouve sur son passage. Nous somme pris dans une spirale d’hormones avec un duc qui ne veut rien comprendre ni entendre et ses fils tout aussi bêtes les uns que les autres. Encore une fois, nous avons le droit à une belle palette de personnages tous aussi différents les uns des autres.

L’intrigue est ici très très bien ficelée et jusqu’au bout nous sommes surpris justement par la tournure que prend les évènements! L’intrigue sur une légende urbaine européenne est ici très bien trouvée. On est plongé directement dans une légende sanguinaire. Où il faut bien évidemment connaître et comprendre le passé pour comprendre et savoir combattre le présent.

L’action est bien présente dans ce roman, et nous ne pouvons plus douter du talent d’écriture des deux auteurs!

J’apprécie encore une fois la progression des personnages et surtout de Roland Cœur de Lion. On le voit grandir, gagner en courage et en maturité! Et c’est vraiment très beau à voir!
Elena a quand même un rôle assez important surtout pour notre beau Roland! L’amour est présent dans ce roman! C’était je pense la touche féminine qui manquait peut-être un peu aux deux premiers tomes! Dans ce tourbillon de sang, de monstres fantastiques et de légendes qui font froid dans le dos, cette touche de sensibilité est la bienvenue! Mathilde et Roland entretiennent une très belle relation d’amitié!
Malgré l’attachement que j’ai eu pour Salim dans le deuxième tome, je n’ai pas trop ressenti son absence.

Ma note : 20/20, encore une fois, un énorme coup de cœur qui me réconcilie avec le genre  !

large

12

Les hauts conteurs T2 : Le roi Vampire – P. McSpare & O. Peru

les-hauts-conteurs-tome-2

Bonjour tout le monde,

Aujourd’hui, je suis de bonne humeur! On arrive non loin des 700 commentaires, vous êtes de plus en plus nombreux à venir sur mon blog et nous sommes aujourd’hui 153 sur la page facebook. C’est un plaisir immense pour moi. 🙂

Je vous retrouve pour un nouveau coup de coeur.

Si vous vous souvenez j’ai lu le premier tome des Hauts Conteurs avec Saefiel! Si son blog vous est inconnu, filez y vite! 🙂 Ma chronique est disponible sur le blog et la sienne est disponible ici.

Quatrième de couverture: « Paris, hiver 1190. Débarqués au cœur de la plus grande ville du Monde connu, le jeune Roland, Mathilde, Ruppert et Salim poursuivent un double but: retrouver William le Ténébreux, l’ami disparu, et découvrir les secrets de Vlad, le maître vampire. Ce démon est-il réellement mort dans les forêts anglaises, ou attend-il son heure pour frapper encore ? Pire encore, un traître se cache-t-il parmi les quatre aventuriers, comme tout semble l’indiquer ? Happés par le tumulte populaire de la Fête des Fous, Roland et ses compagnons vont croiser nombre d’individus pittoresques. Cérémonies noires, complot royal, créatures infernales, prophéties du Livre des Peurs, tous les ingrédients d’un mélange fatal sont réunis pour sceller le sort de nos héros. Pourtant, ils sont des Haut-Conteurs et ne reculeront pas, jusqu’à vaincre ou périr. Roland « Coeur de Lion » en tête. Le Mal rôde, la mort avance masquée. C’est la fête des ombres, c’est la fête des fous ! »

Mon Avis: J’avais tellement adoré le premier tome de cette saga que je me suis procurée le deuxième tome assez rapidement. Je l’ai englouti.

Plus noir que le premier livre, nous rentrons dans le vif du sujet et de l’aventure par le biais de ce second tome.

On retrouve nos Conteurs favoris à Paris en pleine fête des fous. Ville de tous les crimes, de toutes les fêtes et de tous les plans. On y trouve des personnes infâmes prêts à tout pour détrôner le roi.

Nous sommes donc avec Roland, Mathilde et Ruppert haut conteur érudit. Nous avons toujours nos personnages « fixes ». Corywn (qu’on ne voit pas tout au long du livre.) William, Roland, Mathilde et Ruppert sont eux, sur Paris.
Nous rencontrons aussi des nouveaux personnages principaux: Lothar Mots Dorés qui fait « équipe » avec Vlad, notre méchant de ce tome. Salim, haut conteur qui s’est fait coupé la langue et qui est désormais muet (forcément).
Nous rencontrons aussi des nouveaux personnages secondaires très nombreux et très différents.
La multitude des personnages est superbe! On rencontre de nombreuses personnes de tout âge et de tous les rangs sociaux.

Le cadre est donné dès les premières pages du roman: Paris. La capitale française qui était, à cette période de l’histoire (le moyen âge) une ville où tous les « vices » sont permis surtout pendant la fêtes des fous. Les hommes se travestissent. Beuveries, jets d’ordure et je vous en passe.

Nous suivons Roland dans ses périples. Avec son acolyte Mathilde. L’équipe de choc se lance à la trace de William qui ne donne plus signe de vie depuis plusieurs jours. Chose inquiétante. Nous retrouvons donc les messages cachés, les indices, les traques et les pièges.

Vlad est de retour pour la plus grande peur de Roland qui ne sait pas s’il va survivre a une nouvelle attaque.
Au fil du roman nous découvrons encore les plans diaboliques que Vlad a mis en place avec Lothar. J’ai trouvé ce dernier assez redoutable. Il m’a limite fait plus peur que Vlad.

Le tome deux est à la hauteur du tome un. Même un peu mieux. Les personnages prennent de l’assurance. L’écriture devient plus fluide et plus harmonieuse. Bref, j’ai adoré ce tome, encore plus que le premier 😀
Le tome trois est commandé, pour de nouvelles aventures!! 🙂

Ma note : Un bon 20/20

large

20

Les Hauts conteurs T1 : La voix des rois – P. Mc Spare & O. Peru

Bonjour tout le monde,

livre582

On se retrouve aujourd’hui pour la chronique des Hauts conteur le tome 1 lu en lecture commune avec Saefiel (je pense que tout le monde connait ce superbe blog! Non?! Ohhh! Allez y tout de suite! :O)

Quatrième de couverture: « 1190, Tewkesbury, royaume d’Angleterre. A treize ans, Roland ne rêve que de voyages, de chevalerie et d’aventures. Seulement ses parents ont besoin de lui pour tenir l’auberge familiale. Il ne connait le monde que par les gens de passage, et son meilleur ami, l’ennui, semble bien décidé à lui gâcher l’existence. La venue d’un Haut-Conteur au village va tout changer. Le prestigieux chasseur d’histoires et d’énigmes enquête sur les mystères de la forêt de Dean et sur les goules qui s’y cachent. Il ne craint pas les croque-cadavre et s’enfonce seul dans les ténèbres, nuit après nuit… mais un matin il ne revient pas. L’histoire a-t-elle mangé celui qui aurait dû la raconter ? C’est ce que va tâcher de découvrir Roland… et peut-être deviendra-t-il lui-même Haut-Conteur ? »

Mon avis: Dans un premier temps, je remercie Saefiel avec qui j’ai lu ce premier tome en lecture commune.

Vous savez aussi que la fantasy n’est pas mon genre de prédilection. J’ai peut-être commencé avec des romans trop étranges. Mais je me suis pris de belles gamelles avant de trouver les hauts conteurs.

Nous faisons la rencontre de Roland, un petit gars de treize ans. Qui est un fils d’aubergiste. Il est un peu déçu que sa vie ne soit pas aussi exaltante que celle d’un Haut conteur. Caste mondialement connue pour être prestigieuse, elle protège le monde des monstres. Goules, upyr, vampires et compagnie sont au rendez vous.

Des hauts conteurs étant justement dans le coin, Roland entend parler de la disparition d’un Haut conteur: Maître Corwyn. Il décide de partir à sa recherche et le retrouve mourant. Roland revient à cheval avec Corwyn. La cape du haut conteur sur les épaules. Celui-ci sur son lit de mort à fait de Roland un Haut conteur.
L’histoire commence ainsi. Nous faisons la rencontre d’une autre haut conteuse : Mathilde. Qui sera le maître d’apprentissage de Roland. A deux, ils décident de partir à la découverte de ce qui a attaqué Corwyn.

Une histoire haute en couleur! Elle m’a beaucoup beaucoup plu!
L’intrigue de celle ci est très bien ficelée ! On entre dans une quête d’un livre sacré. Dont les pages se sont éparpillées au fil des siècles. Énigmes et pièges à déjoués sont au rendez-vous. Malin et courageux, les hauts conteurs sont prêts à tout pour récupérer ces pages.

Une ambiance plaisante, des personnages très attachants et d’autres qu’on apprécie détester. Mais globalement je n’ai pas eu une minute d’ennui. Je n’ai rien trouvé de négatif à dire. Ce premier tome est un véritable coup de coeur.

Je me suis surprise à me faire mes propres hypothèses sur les coupables et ce qu’il pouvait bien se passer.

En bref, une super lecture pour moi. J’ai tellement apprécié que je suis en pleine lecture du tome deux! Des personnages nombreux, des émotions à foison et un cadre magique!

Un roman de fantasy jeunesse qui est parfait pour les plus vieux! 🙂

Ma note: 20/20

large large