16

Les soeurs Charbrey T2 : un mari récalcitrant – Cassandra O’donnell

les-soeurs-charbrey-tome-2-un-mari-recalcitrant-627557-250-400Résumé : — Ton fiancé sait-il à quel point tu peux être insolente dans l’intimité ?
— Non, mais moi je sais à quel point tu peux être mufle devant tout le monde, rétorqua Rosalie avec un sourire glacial. Rosalie Charbrey ne parvient pas à y croire. Comment le duc de Langford, l’homme qui l’a séduite et abandonnée deux années plus tôt, ose-t-il se comporter d’une manière aussi odieuse ? Que cherche-t-il après tout ce temps ? À ruiner son bonheur et son prochain mariage avec le jeune et charmant vicomte d’Edgfield ? Bah, peu importe si ce débauché semble, pour une raison obscure, déterminé à lui rendre la vie impossible, Rosalie est fermement décidée, elle, à résister aussi bien à ses assauts qu’à gagner la guerre que « Sa Grâce » vient de lui déclarer…

Mon avis : J’ai retrouvé avec plaisir la famille Charbrey. Nous sommes ici dans l’histoire de Rosalie Charbrey: un personnage principal que j’ai apprécié. Comme dit précédemment, j’ai pris beaucoup de plaisir à retrouver cette famille. J’avais beaucoup aimé le premier tome, même si celui-ci est une belle découverte, je reste quand même un peu moins séduite que lors de ma lecture du tome précédent. J’ai trouvé Rosalie moins rebelle et explosive que sa soeur Morgana. Il m’a manqué le piquant et le mordant des dialogues que j’avais lu dans le premier tome. Vous pouvez retrouver la chronique du premier tome par ici. 54093710

Même si j’ai moins apprécié, j’ai quand même passé un très bon moment. J’ai beaucoup ri. J’ai aimé le fait que Rosalie ne soit pas si farouche : le fait qu’elle ne soit plus vierge ajoute du piquant à cette situation scandaleuse. J’ai aussi apprécié le fait qu’elle soit romancière sous le nom d’un homme puisqu’il n’était pas possible pour une femme d’être auteure à cette époque ci. Rosalie s’avère être très courageuse, ironique, intelligente. Elle ne se laisse pas faire, ni berner par les hommes, les « on dit » de la société lui passent par dessus la tête et j’ai apprécié ce décalage par rapport aux jeunes filles de la haute société de son époque.

La relation qu’elle entretient avec Lord Mensdale est fâde à côté de la relation qu’elle a eu avec le duc de Langford. Il y a une large différence entre ces deux hommes. Le premier est, déjà, son fiancé, même si c’est un homme poli, courtois, qui fait partie de la bonne société, cela ne l’empêche pas d’être ennuyant. Le Duc de Langford a un passé lourd avec Rosalie puisque c’est avec lui, qu’elle a perdu sa virginité. Il est borné, drôle, têtu, riche et merveilleusement beau. Je l’ai beaucoup apprécié.

Le fil conducteur de cette romance est bien entendu la relation passée entre le duc de Langford et Rosalie. Cette relation passée surgit de nouveau dans le présent. Mais Rosalie est décidée à ne pas le laisser entrer de nouveau dans sa vie. Il a disparu de sa vie sans donner ni nouvelle ni signe de vie.  Lorsqu’il revient il apprend qu’elle est fiancée. Rosalie lui appartient, il devient fou. Il obtient toujours ce qu’il veut, donc bien évidemment, il va tout faire pour la récupérer.

Au fil du roman, on en apprend plus sur la raison de sa disparition. C’est assez mystérieux et entraînant.

En soit, c’est une romance sympathique. Elle ne révolutionne pas le genre mais elle est très agréable. On y mêle humour et ironie. C’est exactement ce qu’il me faut pour me faire passer un bon moment.

La plume de l’auteure est toujours aussi agréable. Elle nous permet une lecture agréable, j’ai eu beaucoup de mal à me détacher du roman.

9b4nPour conclure, j’ai eu un peu de mal avec le côté attendu du roman malgré quelques rebondissements. J’ai aimé le lien avec le premier roman, retrouver Morgana et le reste de sa famille en aparté de l’histoire de Rosalie. On a découvert les autres soeurs Charbrey ce qui laisse suggérer que les prochains tomes seront hauts en couleur!

J’ai lu ce roman dans le cadre du Challenge XIXème siècle.

Ma note : 16/20

23

Malenfer T1 – Cassandra O’donnell

malenfer,-tome-1---la-foret-des-tenebres-519794-120-200Bonjour les amis, voilà une petite chronique pour un livre jeunesse que j’ai bien apprécié.

Quatrième de couverture: Malenfer, la forêt maléfique, grandit et s’approche chaque jour davantage de la maison où vivent Gabriel et sa petite soeur Zoé. Seuls depuis le départ de leurs parents, partis chercher de l’aide en terre de Gazmoria, les enfants doivent faire face aux ténèbres qui recouvrent lentement Wallandar. Mais aussi à un tout nouveau danger : ni les visions de Zoé, ni ses pouvoirs magiques ne parviennent encore à l’identifier…

Mon avis : J’ai choisi ce roman parce que la couverture est très belle et donne vraiment envie de se lancer dans la lecture. De plus, j’étais aux Halliénales et je n’ai pas eu la chance de pouvoir rencontrer Cassandra O’donnell.

J’ai bien apprécié cette petite lecture jeunesse. Je connaissais Cassandra O’donnell dans un registre beaucoup plus féminin avec Sans orgueil ni préjugés. C’est une belle surprise de la retrouver dans un monde complètement différent. De plus, le livre a été écrit avec l’aide d’une classe de petits bouts de ma région. Alors la surprise fut encore plus grande. J’ai beaucoup apprécié cette attention.

L’histoire en elle-même est très originale. Malenfer est une forêt maléfique qui s’approche de plus en plus de la ville où vivent Gabriel et Zoé qui vivent seuls depuis que leurs parents sont partis chercher de l’aide.

Zoé est une petite fille particulière. Elle « sent » les choses et est très proche de son frère Gabriel. Ils sont très proches et j’aime beaucoup cette relation frère et soeur.

Lors de cette histoire, on se rend compte de beaucoup de choses et on répond à beaucoup de questions. On s’attache forcément aux deux petits et à leurs amis qui sont « seuls au monde ». Des créatures comme professeurs, des amis particuliers, des comportements douteux… Tout est rassemblé pour avoir une bonne histoire! Ce qui est le cas. On retrouve la plume de Cassandra O’donnell et ça fait du bien!

Une histoire pour les jeunes qui est prenante et même à 21 ans, on peut encore apprécier. J’attends le tome deux de pieds fermes! Cette histoire peut donner l’envie à beaucoup d’enfants de vouloir lire plus. Et ça, ça fait bien plaisir! Bon, forcément, j’ai eu un peu plus de recul face à cette histoire. Elle est d’abord faite pour les enfants. Mais c’était très sympathique. La fin du premier tome me laisse sur ma faim. Et ça donne envie de savoir la suite. On peut s’attendre à tout puisque tout au long du roman j’ai été surprise.

Encore une fois, je remercie Gilles Paris pour sa confiance et sa patience et ce partenariat bien sympathique!

En bref : Une lecture sympathique avec plein de promesses. Une belle oeuvre pour les enfants. Un beau cadeau de Noël pour les petits bouts! 

Ma note : 16/20

beach_gate_weheartit

8

Sans Orgueil ni préjugés : les soeurs Charbrey T1 – C. O’donnell

54093710

Pour une première lecture commune avec Laety nous nous étions arrêtées sur cette petite romance historique.
Son avis est en ligne ! Cliquez sur le lien vous tomberez tout de suite dessus.

Quatrième de couverture : Le mariage ? Morgana Charbrey ne veut pas en entendre parler ! Elle préfère son indépendance et les sciences, passion qu’elle dissimule derrière une prétendue maladie, loin des regards courroucés de la bonne société.
Lorsqu’elle apprend que le manuscrit de sa sœur a été refusé par un éditeur méprisant l’intellect féminin, Morgana décide d’aller confronter ce personnage cynique et détestable.
Si ce dernier pense pouvoir confondre la demoiselle à coups de reparties cinglantes et de sourires enjôleurs, il ne sait pas encore à qui il a affaire…

Mon Avis : J’ai découvert Cassandra O’donnell à travers ce premier roman! Eh oui, Rebecca Kean, Satine ne connait pas ! ** Honte à moi **

J’ai passé un agréable moment, comme vous le savez la romance historique est un genre que j’affectionne beaucoup. Ici, je ne déroge pas à la règle. Même si j’ai eu l’impression de lire du réchauffé (Cette histoire ressemblait étrangement à certains moments aux Tome 1 et  2 de la ronde des saisons de Lisa Kleypas.) Mais j’ai passé un moment super sympathique.

Lecture rapide (qui m’a prise une soirée), j’ai adoré les personnages. Les soeurs Charbrey sont adorables. J’ai apprécié les personnages mais sans plus (aucun coup de coeur pour personne) mais Morgana est une héroïne comme ont les apprécie. Entêtée, femme forte qui sait ce qu’elle veut, elle mène son petit monde à la baguette et se fout royalement des mondanités. Le caractère fort de Morgana est un des points forts de ce roman qui compense un peu le point « faible » de la romance déjà vue.

En bref, moment sympathique, sans grande surprise ! Le livre est un objet aéré et se lit très rapidement. L’auteure à un style que j’aime beaucoup. Sans fioriture ou quoi que ce soit.

Ma Note : 15/20

large