14

Beauté – S. Pinborough

contes-des-royaumes,-tome-3---beaute-416783-250-400Quatrième de couverture: La Belle au bois dormant, le conte de fées revisité : cruel, savoureux, et tout en séduction.
Rappelez-vous la forteresse cernée de ronces, le courageux prince, le fuseau ensorcelé et la douce princesse endormie qui n’attend que d’être réveillée… Et à présent, ouvrez ce livre et plongez dans la véritable histoire de la Belle au bois dormant, telle qu’elle n’a jamais été révélée…

Mon avis: Si vous avez lu mes avis sur les deux premiers tomes,  vous savez que mes lectures ont été quelque peu farfelues… J’ai adoré tout en détestant. C’était un peu étrange. Mais au final, ce fut agréable et très sympathique de ne pas avoir des personnages trop gnan-gnan.

Moi qui voulais du changement pour ce troisième tome, j’ai été servi. Je n’ai jamais autant été surprise par un roman!! C’est au tour de la Belle au bois dormant d’avoir un renouvellement de façade. Comme d’habitude, les éléments principaux sont présents, la princesse endormie, le prince et le baiser d’amour. Mais c’est vraiment fantastique de voir ce que Sarah Pinborough a fait de la fin du conte!!! Il faut aussi ajouté que Ce n’est pas vraiment la Belle au bois dormant ici mais plutôt un mélange entre Aurore (la belle au bois dormant) et Belle (la belle et la bête) qui s’avère être ma foi, un mélange détonnant tant en originalité qu’en personnalité. J’ai vraiment trouvé ça très intelligent. Plusieurs contes sont mélangés. Même si on ne retrouve pas toutes les caractéristiques de tous les contes, on retrouve aussi des personnages comme le petit chaperon rouge ou Rumpelstiltskin. Petit bémol pour le personnage principal : Belle. Je trouve que c’est dommage d’avoir à ce point joué sur les deux extrêmes. Mais sinon, j’ai adoré le côté bipolaire de ce personnage, j’y serai juste allée un peu moins fort

Encore une fois, je suis dans une situation où je ne sais pas si je suis sortie heureuse de ce tome final ou si au contraire j’ai détesté. J’ai beaucoup aimé voir le Prince en situation de crise, pathétique au plus haut point..! C’était très drôle. Les autres personnages sont vraiment très touchants aussi. Je trouve qu’ils tiennent tous très bien leurs rôles et que les apports sont très riches et très utiles! J’ai adoré retrouver les personnages que j’adore.

Bien que j’ai beaucoup de points positifs sur ce roman, j’ai quand même une petite note négative. J’aurais voulu savoir plus de choses sur les héros des tomes précédents. J’ai un peu perdu de peps et de dynamisme dans ma lecture parce que justement je n’avais pas forcément de lien entre tous ces tomes. Mais ça reste très minime.

Le succès du roman et de cette saga tient, pour ma part, dans son originalité. J’ai trouvé que les idées de l’auteure sont vraiment originales et très bien trouvées! Jamais je n’aurais pensé à faire de telles choses avec les contes. C’est vraiment très bien pensé! La plume de l’auteure reste très agréable à lire.

Le livre en tant qu’objet est aussi très agréable. C’est un beau livre avec une belle pagination et de beaux dessins qui donnent envie de lire le roman. La couverture est sublime.

En bref: une belle découverte qui clos la saga en beauté! L’originalité reste présente jusqu’au bout. On va de surprise en surprise ce qui n’est pas pour me déplaire. 

Ma note : 17/20

Pour retrouver les deux autres chroniques : cliquez ici ou .

15

Charme – S. Pinborough

charme10Quatrième de couverture : Cendrillon, le conte de fées revisité : cruel, savoureux, et tout en séduction. Rappelez-vous le conte de Cendrillon que vous connaissez : le carrosse magique et le valet ensorcelé qui le conduit, les horribles belles-sœurs, le bal enchanté et l’éternel amour né au premier regard…… et à présent, ouvrez ce livre et plongez-vous dans la véritable histoire de Cendrillon, telle qu’elle n’a jamais été révélée…

Mon Avis : Vous savez bien que je ne peux pas résister à l’appel d’une réécriture de contes. J’avais lu le premier tome que vous pouvez trouver ici . Comme pour Poison, ce livre est une très belle découverte mais pas un coup de cœur.

On découvre donc, sans surprise, l’histoire de Cendrillon. Un peu différente du conte de Perrault, l’auteure a encore fait un travail remarquable en réécrivant ce conte : elle n’est pas tombée dans le **accent anglais ** BORRING !  ** fin de l’accent anglais** Elle a su me surprendre et me tenir en haleine jusqu’au bout.

J’ai été plutôt contente de retrouver quelques personnages du tome précédent ! J’ai trouvé sympathique d’avoir des nouvelles d’eux (ahahah) et surtout d’avoir une continuité dans l’histoire. L’intrigue est plus pertinente et très bien faite ! Les liens entre les tomes et les personnages sont intéressants. J’ai adoré l’apparition de personnages comme Robin des Bois qui vole aux riches pour donner aux pauvres, c’était une bonne idée de mixer un peu les personnages des contes.

Les situations sont de plus en plus cocasses et rien ne se passe comme prévu. Forcément ! Je trouve que l’auteure fait preuve d’une grande imagination et d’un talent certain pour peindre des tableaux incroyables !

Je ne sais pas pour celles et ceux d’entre vous qui l’ont lu mais j’ai l’impression d’être folle : le personnage de Cendrillon est un de mes préférés dans les contes. J’ai donc peu apprécié la description et les connotations négatives que Sarah Pinborough a attribuées à ce personnage : l’égoïsme et la jalousie. CENDRILLON ? SERIEUSEMENT. J’ai vraiment trouvé peu agréable de la voir sous ce jour mais le piiiiire dans tout ça c’est que ça a rendu ma lecture dix fois plus dynamique et que j’en ressors avec la sensation d’avoir encore plus apprécié que le premier tome. On peut donc dire que je suis encore une fois dans l’extrême contradiction avec cette saga des Contes du Royaume. Je n’aime pas mais en fait j’aime bien. Pour résumer… !

Le style de Sarah Pinborough est authentique et je l’apprécie beaucoup pour ça ! Ca m’a bien fait plaisir de retrouver sa plume qui a rendu ma lecture dynamique et très agréable. La touche d’audace et de sexy est très agréable ici. Les scènes un peu  « osées » sont peu provocantes. Et ça c’est bien !

Les personnages secondaires sont aussi très bons. Et ce qui est bien, c’est que nous avons une vue d’ensemble sur la famille de Cendrillon. Son père est vivant. Sa belle mère est une grosse garce et sa sœur n’est pas si horrible que ça.

La fin nous laisse encore une fois sur les fesses. J’ai trouvé ça tellement original que je me suis bien marrée en refermant mon bouquin.

En bref : une saga qui me plait de plus en plus et qui me fait bien sourire de part l’originalité de son contenu mais aussi par la touche audacieusement sexy que l’auteure ajoute dans son récit.  Tome 3 à venir.. ! 

Ma note : 18/20

 

29

Poison – S. Pinborough

J’ai lu Poison de Sarah Pinborough. En voici la chronique.

1403-poison_org Quatrième de couverture: Rappelez-vous l’innocente et belle princesse, la méchante reine impardonnable, le valeureux prince, la pomme empoisonnée et le baiser d’amour sincère… et à présent, ouvrez ce livre et plongez dans la véritable histoire de Blanche-Neige, telle qu’elle n’a jamais été révélée… Blanche-Neige, le conte de fées revisité : cruel, savoureux, et tout en séduction.

 Mon avis : J’ai passé un bon moment avec ce livre (assez court, environ 250 pages). Mais la surprise n’est pas totale et ce roman n’est pas un coup de cœur.

J’ai retrouvé avec plaisir les personnages: La Sorcière, Blanche neige et les sept nains, le prince charmant. J’ai été charmé par Blanche Neige: elle incarne tout ce qui me plait: ce côté féminin très pétillant, elle respire la générosité et la tendresse mais elle a aussi ce côté « garçon manqué »: elle monte à cheval et boit de la bière. J’ai adoré le fait que ce ne soit pas une princesse parfaite et qu’elle bravait les normes. J’ai beaucoup pensé à Blanche dans Once Upon a Time: elle dégage la même positivité et c’était un beau personnage.

Le fait que les nains soient ses amis les plus proches est vraiment quelque chose de beau à lire. J’ai aimé Rêveur et Grognon, j’ai moins apprécié le fait que l’auteure se soit focalisé sur ces deux nains, j’aurais voulu connaître les autres un peu mieux.

La plume féminine apporte beaucoup de sexy et de raffiné au conte. J’ai beaucoup aimé l’écriture.

J’ai réellement aimé le fait que l’on connaisse un peu mieux la reine. Il est toujours amusant et intéressant de voir la même histoire, retravaillée et vue avec deux points de vue différents. J’ai aimé détester ce personnage haut en couleur qui finalement est torturée comme tout le monde. C’était bien de s’en rendre compte: elle est humaine et elle a des faiblesses.

Une mention spéciale au fait de retrouver des personnages extérieurs à ce conte dans cette réécriture : Aladdin en sale gosse assassin et une bribe de l’histoire d’Hansel et Gretel. Ca m’a fait sourire de voir que l’auteure avait une imagination débordante! C’était top!

Maintenant, j’ai aussi eu des surprises un peu plus déroutantes et au final je ne sais pas si j’ai aimé ou si j’ai détesté. Au final j’arrive plus trop à m’en rendre compte: Commençons par la fin de ce récit. MAIS QU’EST CE QUE C’EST QUE CA ??!!! En fermant le livre je me suis dit « c’est pas possible… Mme Pinborough n’a pas fait ça quand même? Et ben si! » J’étais un peu sur les fesses pour tout vous dire. Mais la surprise passée je me suis dit que c’était finalement pas si mal que ça. J’espère juste qu’il y ai une continuité dans le tome 2 … Même s’il est principalement axé sur Cendrillon, j’espère avoir des nouvelles de Blanche Neige. Wait and see.. Enfin je vais pas attendre très longtemps, le deuxième tome est dans ma PAL et il va vite sortir.

Le prince charmant ne m’a pas séduite plus que ça. Il arrive comme un cheveu sur la soupe et par manque d’informations, je l’ai trouvé fade et un peu trop charmant pour être vrai justement.

Les cadres sont très beaux et les décors m’ont envoyé du rêve ! J’ai voyagé dans un pays magique et malgré les petites fausses notes, Poison reste une très belle découverte! J’ai hâte d’entamer le deuxième tome!

Ma note : 17/20