14

Cerise – Intégrale – Laurie Pyren

41hHMsASKJL._SX322_BO1,204,203,200_.jpgRésumé : Une mère hippie, un père inconnu, une carrière d’avocate ratée… Je m’appelle Cerise Desrosiers. Amoureuse, elle pense que sa vie va enfin ressembler à un conte de fées. C’est sans compter sur la cruauté des hommes (surtout Julian !) et le retour inattendu de son père… Je m’appelle Cerise Desrosiers. Déjà, avec un nom pareil, je ne pars pas gagnante… Ajoutez à cela une mère hippie dingue de son chihuahua obèse, un père inconnu et une carrière d’avocate ratée et tadam… Vous obtenez ma vie! Malgré tous ces handicaps, j’arrivais à peu près à m’en sortir jusqu’à ce que les problèmes s’enchaînent! D’abord il y a eu Julian Ford avec ses petites phrases qui font mouche et son sourire en coin, puis le retour de mon père. Et me voilà maintenant coincée à Dublin pour récupérer un héritage qui devrait me rendre millionnaire. Ça vous paraît idyllique ? Détrompez-vous ! C’est juste le début des ennuis ! Et ce Julian que je retrouve tout le temps sur mon chemin. Ah ce Julian !

Mon avis : Je remercie les éditions de l’Opportun et Théa pour l’envoi de l’intégrale de Cerise. Une romance moderne de Laurie Pyren. Je connaissais l’auteure et la plume, j’étais contente de retrouver ses mots.

Une romance contemporaine

J’ai fait la connaissance de Cerise, une jeune avocate qui n’a pas vraiment confiance en soi. Elle est très gentille, adorable et essaye de gérer au mieux sa vie qui n’est pas forcément facile tous les jours. Parisienne, elle travaille dans un cabinet d’avocats. Elle est cantonnée à de petits litiges parce qu’elle n’a pas su faire ses preuves. Cerise et sa meilleure amie Jo travaillent ensemble. Un jour, Julian Ford arrive dans les locaux du cabinet et la vie de Cerise en est retournée. Un homme beau, sûr de lui et arrogant à souhait ! De quoi faire baver pas mal de filles… malheureusement, pas moi. Le personnage de Julian m’a rapidement ennuyée avec cette façade qui ne laisse paraitre que de la froideur. Cependant, j’ai trouvé que l’auteure était parvenue à équilibrer cette romance avec le personnage de Cerise. C’est vraiment un personnage frais qui n’a pas peur de dire ce qu’elle pense et j’aime beaucoup son côté fleur bleue.

Le voyage

Je pense que le mouvement géographique est assez important dans cette romance. On voyage entre la France, l’Irlande et les Maldives. J’avoue que l’Irlande m’a beaucoup plu. En effet, c’est un pays que j’adore, j’ai adoré retrouver Dublin et les pubs ! Quelle belle idée. C’est une destination que l’on ne retrouve pas assez dans les livres, alors, j’étais contente de cette idée !

Personnages secondaires et péripéties

J’avoue, Cerise a vécu quelques mois assez intenses, tout lui tombe sur la tête ! Que ça soit professionnellement, amicalement ou amoureusement, elle vit des aventures instables. Elle vit ses aventures avec beaucoup de personnages secondaires : Nick, Eli, Jimmy, Dora… J’ai adoré l’amitié qu’elle a nouée avec sa collègue chez les Burke. La seule chose que j’ai trouvé regretté  c’est de ne pas avoir de nouvelles d’eux dans l’épilogue.

La relation amoureuse et ses difficultés

Bon, comme chaque romance qui se respecte, le chemin n’est pas aisé. Il y a des obstacles et c’est ici que l’auteure se démarque selon moi. En effet, tout ce qui est relié à l’histoire entre Julian et Cerise reste nouveau, moderne et j’ai apprécié cela. Enfin des personnages naturels ! Enfin des réactions normales et pas robotiques ! Bravo à l’auteur pour cet œil et cette plume qui reflètent la réalité des relations. Tout n’est pas rose et des fois, il faut du temps pour savoir s’apprivoiser et s’accorder.

La plume de Laurie Pyren

On rit, on pleure, on est surmené. On a un florilège d’émotions qui passe à travers les pages et les chapitres. On s’attache finalement à ces deux personnages même si ce n’est pas un coup de cœur pour moi, j’ai passé un bon moment de lecture. C’est parfait pour un dimanche après-midi cocooning. On est bien, dans sa couette, à lire les aventures de Cerise.

Les – :

  • Le caractère de Julian.
  • L’absence des personnages secondaires dans l’épilogue.

Les + :

  • Le personnage de Cerise.
  • La réalité des relations dans le roman.
  • La plume de Laurie Pyren qui nous fait vibrer d’émotions.
  • Les divers voyages qui font rêver

155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie

12

The Hunter – Saison 2 – Laurie Pyren

the-hunter,-saison-2-1036303-264-432Résumé : Aaron Blake. Oui, oui, oui, il est beau, avocat, très riche. Sur papier, c’est l’homme parfait. Mais croyez-moi, Aaron Blake est le plus gros sac d’embrouilles qu’il m’ait été donné de croiser! Dans une vie antérieure, j’ai dû être très très méchante. Genre parrain de la mafia, tueur à gages ou même suppôt de Satan. Sinon, pourquoi le karma s’acharnerait-il sur moi dans cette vie-ci? J’allais tranquillement sur mes 30 ans, avec un boulot et des amis sympas. Une vie bien normale pour une fille normale. Jusqu’à ce que je le rencontre, lui. Je lui ai pourtant dit : ” désolée, mais ça va pas être possible. ” Mais monsieur doit aimer le défi parce qu’au contraire, il a décidé de se mettre en chasse et de faire de moi sa proie. Je m’appelle Jen Moran, et ce golden boy va me rendre chèvre!

Mon avis : Je remercie Marie et Nisha Editions pour l’envoi de ce Service Presse qui m’a permis de me replonger dans l’univers de Laurie Pyren pour une deuxième fois. Je suis vraiment très heureuse de pouvoir vous parler de cette deuxième saison qui a bercé mon après midi d’hier.

On retrouve Jen (Iphigénie), Aaron, Dean, Abi, Kevin et tous les autres personnages qui m’avaient beaucoup plu dans la première saison. On retrouve Jen avec tous ses problèmes de couple. Ca m’a fait beaucoup de bien de retrouver le couple explosif que sont Aaron et Jen. J’ai tellement ri.

Je me suis rendue compte que la plume de l’auteure m’avait, elle aussi, beaucoup manqué. Elle est tellement pleine de vie, d’émotions diverses et variées. Elle participe activement à nous propose run excellent moment de lecture sans prise de tête.

Je tiens aussi à souligner que cette histoire n’est pas à mettre dans les mains des jeunes filles. En effet, il y a des scènes de sexe qui peuvent choquer les plus jeunes d’entre nous. Cependant, ici, les scènes de sexe n’ont pas gênée la prude que je suis.

Aaron est un personnage que l’on voit beaucoup évoluer lors de cette deuxième saison. En effet, on passe d’un homme froid, qui ne montre pas ses émotions et qui joue de son physique et de sa persuasion pour manipuler et avoir ce qu’il veut à un personnage qui devient plus doux, plus attentionné. Cette fêlure dans sa carapace m’a beaucoup plu. On a pu entre apercevoir un personnage plus flexible. J’ai beaucoup apprécié ce changement qui a rendu ma lecture plus agréable.

Jen reste fidèle à elle-même. Sur certains points, elle est aussi bornée qu’Aaron. Ce sont deux handicapés du sentiment. Aucun ne veut rien céder à l’autre, ils sont aussi têtus ce qui nous promet de belles scènes explosives. On a eu de jolis feux d’artifice ! Son romantisme laisse à désirer et m’a beaucoup fait rire. J’ai toujours autant apprécié la relation qu’elle a avec Abi et Kévin, ses deux meilleurs amis qui prouvent qu’ils sont toujours là pour elle.

La grande nouveauté de cette deuxième saison c’est la rencontre avec la famille Blake qui ne se passe pas forcément comme elle l’aurait voulu. L’entrée dans cette famille semble plus compliquée que prévue entre des parents assez froids, une belle-sœur qui se méfie d’elle et le frère jumeau d’Aaron, Dean, qui est assez difficile à cerner.

J’ai beaucoup apprécié retrouver ces personnages que j’avais beaucoup appréciés lors de ma découverte de cette saga. The Hunter vous promet un bon moment de détente. La plume de Laruie Pyren saura en séduire plus d’un ou d’une. Je vous l’assure. C’est avec regret que j’ai tourné les dernières pages.

Ma note : 18/20

 

16

The Hunter Saison 1 – Laurie Pyren

23621738_561023934240358_2262443456978132984_n.jpgRésumé : Aaron Blake. Oui, oui, oui, il est beau, avocat, très riche. Sur papier, c’est l’homme parfait. Mais croyez-moi, Aaron Blake est le plus gros sac d’embrouilles qu’il m’ait été donné de croiser! Dans une vie antérieure, j’ai dû être très très méchante. Genre parrain de la mafia, tueur à gages ou même suppôt de Satan. Sinon, pourquoi le karma s’acharnerait-il sur moi dans cette vie-ci? J’allais tranquillement sur mes 30 ans, avec un boulot et des amis sympas. Une vie bien normale pour une fille normale. Jusqu’à ce que je le rencontre, lui. Je lui ai pourtant dit :  » désolée, mais ça va pas être possible.  » Mais monsieur doit aimer le défi parce qu’au contraire, il a décidé de se mettre en chasse et de faire de moi sa proie. Je m’appelle Jen Moran, et ce golden boy va me rendre chèvre!

Mon avis : Cela faisait quelques temps que je n’avais pas lu de romans chez Nisha. Je fais donc mon « grand retour Nisha » avec la saison 1 de The Hunter de Laurie Pyren. Je remercie encore une fois du fond du cœur Marie pour sa gentillesse et son soutien ! (et aussi pour ses encouragements pour mes partiels).

J’ai donc fait la rencontre de Jen. Jen Moran est une jeune femme assez fascinante. C’est vraiment le genre de personnage auquel j’accroche tout de suite. La magie a opéré avec ce personnage que j’ai beaucoup apprécié dès le début. Jen est une jeune femme française qui vit aux Etats-Unis pour laisser un chagrin d’amour loin d’elle. Elle est une chasseuse de tête dans une succursale américaine. J’ai vraiment aimé son caractère : en effet, elle est têtue, franche et ne se laisse pas marcher sur les pieds, c’est vraiment très agréable ! Elle est un personnage haut en couleur qui nous met un bon pied à l’étrier pour cette première saison.

On est tout de suite propulsé dans un univers très frais et très drôle. Dès les premiers mots, on prend un rythme de lecture très agréable. C’est vraiment une lecture très sympathique. J’ai vraiment beaucoup apprécié cette première saison qui a un certain mordant, du piquant et un charme fou.

D’un autre côté, on fait la rencontre d’Aaron, un jeune avocat diablement sexy. C’est via un accident de la route que les chemins d’Aaron et de Jen se croisent. C’est explosif. En effet, Aaron lui rappelle dangereusement David, l’ex petit ami de Jen. C’est une relation extrêmement intéressante. J’ai beaucoup apprécié découvrir ces deux jeunes gens. En effet, l’évolution

Ce qui m’a beaucoup plus dans cette première saison, c’est le fait qu’il y a une bonne14102321_869552063176273_1970639135923634263_n dose d’humour mélangée à une bonne dose de romance. C’est un savant mélange qui permet vraiment de passer un très agréable moment.

L’intrigue est prenante, on se trouve très rapidement dans cette spirale de péripéties. C’est dynamique, frais et on en demande encore ! Bon, il est vrai que l’intrigue ne révolutionne pas le genre mais l’auteure y apporte un petit quelque chose qui fait la différence. Cela marque le fait que cette romance se démarque des autres. C’est chouette.

Les personnages sont vraiment très intéressants et tous très différents ce qui apporte une vraie touche sympathique.

On sort de cette lecture avec la sensation d’en vouloir plus à se mettre sous la dent. C’est très additif. On en redemande ! J’espère que la saison deux sera à la hauteur de cette première. C’est vraiment très sympathique.

Ma note : 18/20