14

Hopeless romantic – Tome 03: Fear de Sissie Roy

410HxJXcZOLJe vous invite à ne pas lire la chronique si vous avez l’intention de vous lancer dans la lecture de cette trilogie. Certains détails, présents dans le résumé et par extension dans ma chronique, pourraient vous gâcher certaines surprises.

Résumé : Quand les démons du passé et la folie se mêlent au bonheur. Lacey et James ont enfin pu trouver la paix. Ensemble, ils ont pu établir le parfait équilibre entre être parents d’une petite fille de trois ans et vivre de leur passion pour la musique. Malheureusement pour eux, une personne n’est pas d’accord avec leur succès et décide d’y mettre son grain de sel en kidnappant leur bébé. L’enquête n’est pas évidente et laissera des séquelles sur le couple. Ils se répètent qu’ensemble ils pourront surmonter cette épreuve difficile. Qui peut bien les détester à ce point ? Où est leur fille ? Que lui est-il arrivé ?

~ Service presse ~

Je remercie chaleureusement Evidence Editions pour l’envoi de ce roman qui signe le dernier tome de la trilogie de Sissie Roy. En effet, j’ai eu la chance de découvrir la plume de l’auteure et je voulais aller jusqu’au bout de ma découverte avec ce troisième tome. Mon avis est à l’image de ce que je peux penser de la trilogie : elle est très sympathique dans son ensemble, bien que certains points ne m’aient pas convaincue à 100%

J’ai apprécié retrouver Lacey et James qui sont deux personnages attachants. Si au départ, tout n’était pas rose entre eux deux, Lacey et James ont traversés tellement d’épreuves que leur amour est devenu une évidence.

Là où j’ai eu un peu plus de mal, c’est avec cette impression d’accumulation. Le premier tome propose une péripétie finale qui nous met en feu jusqu’à la lecture du deuxième tome. Dans ce troisième tome, on se retrouve avec un kidnapping. J’ai eu du mal à y croire. On a l’impression que tout leur tombe sur la tête. Il est évident qu’aucune histoire d’amour n’est rose, mais je trouve que ce qui arrive à nos personnages est un peu trop spectaculaire pour être totalement crédible. Mis à part cela, j’ai trouvé ce troisième tome à la hauteur de mes espérances. La fin est belle et très agréable.

Il est clair que, pour moi, la force de ce roman réside dans la plume de l’auteure que je trouve très belle. En effet, elle véhicule à merveille les émotions. La palette est large et nous permet de plonger dans l’univers de Lacey et de James qui est bercé par la musique mais aussi par l’amour sous toutes ses formes. L’auteure décide de mettre en page des thématiques assez fortes : le deuil, la famille, l’amour mais aussi la trahison et les déconvenues. Je trouve que cela forme un cocktail assez agréable et détonnant. Il est vrai que les péripéties sont surprenantes malgré qu’elles soient trop nombreuses pour moi. Ceci reste un avis personnel, je vous rassure.

Je suis persuadée que les lectrices et les lecteurs de New Romance trouveront leur compte dans cette trilogie qui reste globalement très agréable. On avance dans la vie avec ces deux personnages qui grandissent, évoluent et tentent de prendre leur envol malgré tout ce qui peut se passer dans leurs vies. La vie n’est pas évidente et est semée d’embûches, c’est exactement ce qui se passe dans ce roman. Ces deux personnages incarnent cette thématique.

L’intrigue prend un tournant dramatique et oppressant lorsqu’un corbeau s’amuse à menacer Lacey et James. J’ai beaucoup apprécié cette idée assez innovante et qui permet de sortir un peu de la romance moderne comme on la trouve dans la plupart des intrigues. Cela permet vraiment de mettre les nerfs à rude épreuve et de tester les limites des personnages. J’ai trouvé l’idée vraiment intéressante et intelligemment mise en place dans cette intrigue.

La plume de Sissy Roy est vraiment très belle. Elle permet de véhiculer une palette d’émotions très large. J’aime beaucoup. Je relirai avec grand plaisir une saga ou un one shot de l’auteure. Je suis contente d’être allée au bout de ma lecture et de ma découverte. J’ai fait la rencontre de personnages attachants et atypiques. C’est le principal pour moi.

En définitive, même si cette saga n’est pas parfaite à mes yeux, j’en garde un bon souvenir. Les thématiques diverses et variées La plume est très belle et s’associe à une intrigue qui propose de belles surprises malgré une impression d’accumulation.

03 bonnes raisons de lire cette saga :

  • La thématique de la musique que j’aime retrouver dans mes lectures
  • La plume de Sissie Roy
  • Lacey et James : deux personnages intéressant et richement construits

4

14

Hopeless romantic – Tome 02 : pain de Sissie Roy

41KkDuIAnHL._SX342_SY445_QL70_ML2_Si vous souhaitez vous lancer dans la lecture du premier tome, je ne vous conseille pas de lire cette chronique si son résumé.

Résumé : À la suite de l’accident ayant causé la mort de plusieurs membres du groupe Hopeless romantic et de sa relation avec Lacey, James n’est plus que l’ombre de lui-même. Il boit trop, fume trop, et provoque colère et scandale partout où il passe. Lorsqu’il tombe sur Lacey lors d’une fête, il revoit ses priorités et tente de redevenir celui qu’elle aimait il n’y a pas si longtemps. Malheureusement pour lui, la jeune femme traîne un mal de vivre que seul Tristan Bennett semble pouvoir apaiser. Toutefois, James ne baissera pas les bras et se battra pour la reconquérir, car elle est toute sa vie. Parviendra-t-elle à trouver la paix et se pardonner d’être vivante alors que son groupe est mort ? Est-ce qu’elle réussira à vivre enfin heureuse avec celui qu’elle aime vraiment ? Une question s’impose, Tristan ou James.

~ Service presse ~

Je remercie chaleureusement Evidence Editions pour l’envoi de ce deuxième tome. J’avais beaucoup apprécié ma lecture du premier roman. J’étais plutôt curieuse de voir ce que l’auteure nous réservait pour le deuxième tome.

On retrouve Lacey dans une situation vraiment terrible : elle est la seule survivante de son groupe. Lacey est vide : elle a perdu ses amis, sa sœur, sa famille. C’est très compliqué pour elle. Elle se demande pourquoi elle a su se tirer de cet accident et pas les autres. Pourquoi elle ? Elle a ce poids sur la conscience depuis bien trop longtemps mais elle se refuse de vivre sa vie. Elle préfère rester dans les regrets. Elle se refuse de jouer de la musique et de monter sur scène : tout cela n’a plus aucun sens pour elle.

James n’en mène pas large non plus. En effet, James est au plus bas lui aussi depuis que sa relation avec Lacey a volé en éclat. Il n’est plus que l’ombre de lui-même. La musique ne l’intéresse plus, l’alcool et les bagarres sont beaucoup plus tentants. Séparé depuis trop longtemps de Lacey, une rencontre avec la jolie demoiselle va pourtant lui remettre les idées en place : Lacey est la femme de sa vie et il fera tout pour la conquérir de nouveau.

J’ai apprécié cette idée d’une vie brisée et de devoir apprendre de nouveau à faire confiance à l’autre. J’ai aimé trouver une Lacey qui avait des choses à dire et des choses à faire. On se retrouve avec un personnage féminin fort qui est intelligente mais qui sait aussi écouter son cœur.

James va commencer à voir d’un mauvais œil l’arrivée de Tristan dans la vie de Lacey. A la tête d’un label musical, il est un homme que James ne peut pas voir en peinture. Il lui fait d’ailleurs bien sentir : rancune de cœur un jour, rancune de cœur toujours ! Tristan va alors intégrer le panel des personnages principaux de ce tome. Sissie Roy décide de nous proposer un triangle amoureux. Lacey va devoir choisir entre son cœur et la raison, entre deux hommes qu’elle estime, elle va devoir faire son choix. Ce dernier ne va être facile.

Comme vous le savez, je ne suis pas excessivement fan du jeu du chat et de la souris ainsi que format triangle amoureux. Même si les personnages sont forts, j’aurais apprécié quelque chose d’autre. Lacey vogue entre les deux hommes. Elle ne sait vraiment pas ce qu’elle souhaite. Elle va trouver des choses chez Tristan et chez James.

Personnellement, j’ai adoré le personnage de James. Il fonce dans le tas, il ne s’offusque pas des quand dira-t-on. Il va vraiment montrer une facette de lui que j’ai appréciée. Ce n’est pas parce que c’est un gros dur qu’il n’a pas de sentiments, qu’il ne ressent rien. J’ai beaucoup apprécié la douceur qui se dégage de ce personnage lorsqu’il se bat pour Lacey.

La présence de la musique est aussi importante : ici, elle va être libératrice. Elle va permettre d’avancer dans la vie, elle va aussi permettre à Lacey d’ouvrir les yeux sur sa relation avec sa mère mais aussi avec son père. La musique est ce qui relie Lacey à James mais aussi à Hopeless romantic. Si au départ, elle va faire peur à Lacey mais aussi à James, elle va aussi être la voie de la rédemption. L’espoir au bout de ce couloir d’angoisse et de tristesse.

En définitive, malgré la présence d’un triangle amoureux, j’étais heureuse de retrouver Lacey et James. J’aime toujours autant la présence de la thématique de la musique. La plume de l’auteure est toujours aussi belle. J’aime beaucoup la manière dont l’auteure écrit : c’est dynamique, détendu et moderne. C’est chouette. Le tome trois m’attend avec impatience dans ma liseuse !

03 bonnes raisons de lire cette saga :

  • Le duo Lacey/James qui est vraiment très bon
  • La plume de l’auteure que j’aime beaucoup
  • L’univers de la musique mis en avant ainsi que la place qu’elle prend dans l’intrigue

4

19

Together – Tome 02 : Truth de Sissie Roy

téléchargementRésumé : Quelques jours seuls à Santa Barbara auront suffi à sceller encore plus l’attirance entre Abby et Brian, mais est-ce suffisant ? Alors qu’elle pensait qu’il avait changé, Brian va lui démontrer une fois de plus qu’il sait être méchant et sans cœur. Déçue et blessée, Abby tire un trait sur l’homme qu’elle aime, mais celui-ci ne compte pas la laisser tranquille. Lorsqu’il commet l’irréparable, elle se retrouve en danger.

~ Service presse ~

Je remercie chaleureusement Evidence Editions pour l’envoi de ce roman en service presse. Je suis vraiment contente d’être en partenariat avec cette maison d’éditions : elle varie les genres et les auteurs. Il y en a pour tous les goûts et ça me plait ! Nous faisons ici une avancée dans l’aventure de Brian & d’Abby deux personnages amoureux mais complètement perdus. Et si l’amour n’était pas toujours le grand vainqueur ? C’est ce que nous allons tenter de découvrir à travers le deuxième roman de Sissie Roy.

On nous avait laissé sur les chapeaux de roue avec le premier tome. La tension entre Abby et Brian était à son paroxysme et nous ne savions pas très bien dans quel état nous allions les retrouver. Abby et Brian s’attirent comme deux aimants.

Ce deuxième tome est dans la lignée du premier. On en apprend un peu plus sur Brian : sa relation avec sa grand-mère par exemple. J’ai trouvé cette relation vraiment trop chouette. Si j’ai eu la chance d’avoir une mamie parfaite, je pense que Brian peut aussi compter sur Elisabeth pour l’aider dans la vie et à avancer lors des périodes difficiles. Brian est un personnage torturé que l’on va apprendre à connaitre et à pardonner pour ses maladresses. Abby est aussi une jeune femme pleine de mystères et d’interrogations. Matt, son frère, étant le meilleur ami de Brian, une relation entre les deux jeunes gens ne peut se concevoir. Complètement révoltée, Abby ne comprend pas pourquoi elle devrait renoncer à une belle histoire d’amour pour son frère. Cependant, l’intrigue se dévoile et l’auteure avance ses pions : Brian n’est pas un homme qui aime les relations stables. Il joue avec les filles comme on joue avec des pions. Matt ne veut que le bonheur de sa sœur et non son cœur en mille morceaux.

Tout au long de l’intrigue, les deux personnages vont se repousser pour mieux se rapprocher. L’expression « tenter le diable » prend tout son sens ici. Abby et Brian aiment jouer avec le feu et nous propose un deuxième tome muy caliente. Les lecteurs et lectrices de New Adult vont avoir de quoi se régaler avec ce tome.

Comme je le disais, il est dans la lignée du premier. Si j’ai apprécié ma lecture de manière générale, j’avoue que j’ai eu un peu de mal vers la moitié du roman. J’ai trouvé quelques longueurs dans la thématique du chat et de la souris. Je le soulignais déjà dans le premier tome et cela apparait une nouvelle fois dans le deuxième. Espérons y voir un peu plus clair dans le troisième tome. Vu que le tome deux se termine sur un sacré cliffhanger, je lirai donc le troisième tome (et probablement la suite) pour me faire une idée globale de l’intrigue. Mais clairement, j’ai eu une petite overdose par rapport au comportement de Brian : il joue l’homme parfait, met de sacrés espoirs dans la tête d’Abby puis fiche tout par terre. C’est redondant.

J’aime beaucoup la plume de l’auteure. Je trouve qu’elle a de la suite dans les idées et propose des péripéties intelligemment amenées dans le récit et qui permettent d’avancer dans l’histoire. Je trouve que cette intrigue est assez finement construite malgré la redondance qui nait à cause de la nature de la relation entre Abby et Brian. C’est vraiment la seule chose qui m’a fait tiquer. J’espère grandement que le tome 03 évoluera positivement sur ce petit point.

La plume de Sissie Roy est toujours aussi fraiche et sympathique. J’ai beaucoup apprécié l’équilibre entre les scènes érotiques et le reste de l’intrigue. Il n’y en a ni trop, ni trop peu. Tout ce que l’on lit colle vraiment aux personnages et à leurs caractères. C’est plutôt plaisant.

En définitive, c’est un deuxième tome agréable malgré la redondance que j’ai pu trouver dans le comportement de nos deux personnages principaux. Ils n’en sont pas moins attachants. J’ai aimé qu’Abby se lance aussi dans sa nouvelle vie et ouvre les yeux. La fin est spectaculaire et nous propose une suite sur les chapeaux de roues que je vais m’empresser de découvrir !

03 bonnes raisons de lire ce deuxième tome :

  • Un duo « attachiant » comme j’aime le dire. Ils ne sont pas parfaits à mes yeux, ils m’ont un peu fait sortir de mes gonds mais sont profondément humains et attachants.
  • La plume de Sissie Roy que je trouve très sympathique
  • L’équilibre au sein de l’intrigue : l’érotisme est présent sans l’être de trop. C’est chouette et cela promet une réconciliation entre moi et le New Adult !

4

19

Hopeless romantic – Tome 01 : lies de Sissie Roy

jvHNu2P7MUthd6QKff8CPNiiVYwRésumé : Lacey Jenkins, fille d’un célèbre musicien, baigne dans le monde de la musique depuis sa tendre enfance. Enfin, tendre n’est peut-être pas le mot. Il y a dix ans elle a créé son groupe, Hopeless Romantic, qui aujourd’hui est sur le déclin. Pour lui donner un nouveau souffle, Gerry, leur manager, fait appel aux frères Combs, très réputés dans le monde fermé de la musique. Si Aaren accepte avec plaisir, James compte bien de ne pas céder à la pression. Après tout, quand ils étaient au fond du trou, personne n’est venu les aider ! Il n’a pas l’intention de se plier aux caprices d’une fille à papa. Mais tout se sait dans ce monde, y compris les mensonges. Vont-ils arriver à travailler ensemble ? Quand la vérité éclatera, Lacey arrivera-t-elle à la supporter ? Et James, a-t-il pris part à tout cela ?

~ Service presse ~

Je remercie chaleureusement Evidence Editions pour l’envoi de ce service presse. Sissie Roy est une auteure que j’ai croisé avec le premier tome de Together (et d’ailleurs, je vous écris bientôt à propos du deuxième tome). Sa plume m’ayant bien plu, j’ai décidé de poursuivre ma découverte avec Hopeless romantic.

Hopeless romantic met en scène Lacey Jenkins, une jeune femme chanteuse et musicienne qui est célèbre grâce à son groupe de musique. Seulement, Lacey a un père musicien connu dans le monde entier. Il est dur de se faire sa place dans le monde de la musique lorsque son père est passé avant. On ne sait pas si on est pris pour son talent ou pour l’influence de son père. Lacey n’a pas de bons rapports avec son père qu’elle a plus vu et entendu lors de ses concerts qu’autour d’une table pour le repas. Intransigeant et perfectionniste, il n’a pas peur de blesser ses filles pour qu’elles donnent le meilleur d’elles même.

Lacey est donc le leadeur de son groupe Hopeless romantic. Avec sa sœur, son petit copain et son meilleur ami, ils sillonnent depuis des années les salles de concert. Cependant, ils le sentent, ils sont sur le déclin. Lacey ne sait plus qui elle est ni ce qu’elle veut vraiment. Si la musique a une place très importante dans sa vie, son métier ne la porte plus comme avant, il lui manque quelque chose. Il semblerait que la petite flamme se soit éteinte… C’est à ce moment que les frères Combs vont apparaitre grâce au manager des Hopeless romantic. Ils sont là pour donner un coup de main et par la même occasion une image un peu moins terne du groupe. Aaren et James sont deux frères assez différents mais qui vont ajouter une sacrée dose de piment dans l’équipe. James ne veut pas céder à la pression alors qu’Aaren est plus ouvert à la discussion. Celle qui va repousser James et Aaren d’emblée, c’est Lacey. James va se montrer plus qu’incorrecte avec elle et mettre le feu aux poudres. Une relation ennemies to lovers va alors se mettre en place entre les deux.

Dans l’ensemble, l’idée m’a beaucoup plu. Je pense qu’il y a certains passages un peu trop rapides pour moi (je pense à la mise en place de la relation particulière entre James et Lacey) mais sinon, j’ai beaucoup apprécié ce premier tome qui donne envie de connaitre la suite. Même si Lacey et James sont les personnages les plus importants de ce premier tome, je trouve que Sissie Roy laisse de la place  tous les personnages sans forcément se focaliser en totalité sur la romance. En effet, le monde de la musique est assez bien exploité dans ce premier tome : les enregistrements, les conflits entre membres du groupe mais aussi les contrats, la manipulation, l’abus de confiance… Je trouve que tout est très bien dosé et intelligemment mis en place. Je vous avoue que le premier tome se termine sur un cliffhanger de malade et que j’ai bien envie de savoir la suite ! Il fera partie de mes prochaines demandes de service presse.

J’ai apprécié aussi les obstacles que Lacey va devoir traverser. Au-delà des relations personnelles qu’elle tisse dans ce roman, j’ai aimé aussi la remise en question à travers une quête identitaire. Il est dur de vivre dans l’ombre de quelqu’un notamment lorsqu’il s’agit de son père. Cette idée d’une relation très difficile entre un père et ses filles et assez sympathique et propose quelque chose d’original avec le monde de la musique qui vient s’intégrer à tout cela.

James est un personnage bien construit. Sous l’attitude du parfait petit con, il reste un homme qui sait écouter et retranscrire les émotions des gens dans ses chansons. C’est très intéressant de comprendre la construction des personnages. J’ai aimé le découvrir et le connaitre un peu plus. J’ai trouvé sa relation avec Lacey assez ambigüe mais très bien construite. Tout n’est pas rose dans la vie et l’autre le montre très bien à travers la relation que James entretient avec Lacey.

La plume de Sissie Roy est très agréable ! A l’image de ce premier roman, elle est fluide et permet une bonne compréhension de l’intrigue. Malgré quelques moments trop rapides pour moi, on se retrouve avec une intrigue qui mêle les émotions à la musique, la quête identitaire à l’avenir d’un groupe. Bref, on se prend rapidement au jeu. Vivement le deuxième tome que je puisse connaitre la suite des aventures de Lacey !

03  bonnes raisons de lire ce premier tome :

  • Plonger dans le monde de la musique est très sympathique !
  • Le duo Lacey/James que j’ai beaucoup apprécié
  • La plume de l’auteure que j’ai trouvé très sympathique

4.5