14

Coup d’état – Tome 1 : la reine des esprits – Valérie Simon

68135Résumé : Après plusieurs années d’exil, la princesse Alia est de retour dans son palais où l’attend son père. Les retrouvailles s’annoncent explosives. L’adolescente est furieuse contre lui. Pourquoi, après la mort de sa mère, l’a-t-il envoyée encore enfant loin de sa seule famille chez les Initiées du Denaia, un ordre de femmes puissantes et influentes dans le royaume d’Alsybeen ? Victime d’une tentative meurtre dès son arrivée, elle doit en plus lutter pour sa vie. Qui lui en veut ? Et est-ce que tout cela aurait à voir avec le Cristal, cette précieuse source d’énergie détenue par son royaume ? 

Mon avis : Je remercie les éditions Actusf pour l’envoi de ce roman. J’avais déjà eu la chance de croiser le chemin de la plume de Valérie Simon avec sa saga Le tigre de Tarcoola. Ici, je vous avoue (sans honte !) que la couverture a eu raison de mon petit cœur. Ayant déjà rencontré la plume de l’auteure, il ne m’en a pas fallu plus pour que je me décide à demander à recevoir ce SP.

Jeux de pouvoir

C’est une des notions les plus importantes, selon moi, dans ce roman. Le lecteur est manipulé, on le laisse croire certaines choses puis d’un claquement de doigt, on lui montre qu’il s’est trompé. J’ai apprécié cela : l’effet de surprise est constamment présent dans ce roman et c’est excellent. On est en plein dans un jeu de pouvoir, à savoir qui va comploter contre qui et qui finira par être manipulé.

Cette notion est aussi soulignée par le personnage principal. En effet, on fait la rencontre de la princesse Alia. Elle devient une femme à abattre quand elle n’a pas fait allégeance au Denaïa. Les initées du Denaia sont des femmes qui font des femmes des bombes de guerre stratégiques et manipulatrices. En plus d’être intelligentes, elles sont belles, sensuelles et prêtes à tout pour gagner.

Un univers bluffant

Bon, j’avoue, j’ai trouvé le début un peu longuet. Par moment, l’intrigue s’essouffle. Celalogo-actu-SF est dû au fait que l’on pose les décors, qu’on explique certains moments du passé et forcément, le début reste un peu long. J’ai trouvé que les actions et l’histoire devenaient vraiment intéressantes à partir de la moitié du roman. J’ai apprécié en savoir plus et comprendre les personnages mais j’ai trouvé la deuxième moitié du roman plus intéressante.

En tant qu’excellente auteure de SFFF, Valérie Simon nous invente un monde fantastique et fascinant. Là où certains restent dans le vague, Valérie Simon n’hésite pas à nous inonder de détails qui donnent énormément de cachet à l’intrigue et au monde décrit. On se sent dans un univers merveilleux peuplé de créatures inventées et de personnages bluffants.

Personnages

Bon, on est vraiment dans une intrigue assez forte. On a deux notions qui se rencontrent et qui font des étincelles selon moi. Qui dit jeu de pouvoir dit forcément politique. Ce roman est très intense à ce niveau-là. J’ai vraiment eu l’impression d’avoir une intrigue à la Game of thrones. J’ai été surprise de me laisser prendre au jeu. Je pense que j’ai apprécié ce panel de personnages assez intéressants. On ne maitrise rien et l’on sent bien que les personnages non plus. J’ai été surprise par la mort de certains d’entre eux.

La plume

Mon dieu, je suis fan. J’ai adoré retrouver la plume de Valérie Simon. Le vocabulaire est riche, recherché. Il donne une tonalité sauvage, exotique. Bref, on ne sait pas où l’on est mais on se retrouve dans un univers qui nous attire autant qu’il nous fait peur. A l’image de ses créatures apprivoisées, Valérie Simon nous montre que l’on ne peut pas faire confiance à n’importe qui et que le danger rôde.

Voilà une lecture dont je me souviendrais !

Les – :

  • Des longueurs… le temps de faire connaissance avec ce monde et ces personnages.

Les + :

  • Un panel de personnages riches
  • La plume de Valérie Simon
  • L’univers riche proposé par l’auteure
  • Les différentes thématiques abordées.

4

10

Le Tigre de Tarcoola : Episode 3 : La Fille à la Winchester – Valérie Simon

le-tigre-de-tarcoola,-episode-3---une-fille-a-la-winchester-852988-264-432.jpgRésumé : Le Tigre de Tarcoola, la Bête immonde qui a torturé et assassiné quatre femmes est là, sous ses yeux. Fait de chair et de sang. Jarod Wilden, son amant, son aimé. Pourtant, elle ne peut y croire. Est-ce vraiment lui ? Lorsqu’il la pourchasse, l’heure n’est plus aux doutes et aux amours, mais à la fuite… et à la vengeance.

Mon avis : Je remercie encore une fois le label Badass et plus particulièrement Stéphanie pour sa gentillesse et pour me chouchouter comme il se doit. Encore merci pour ton attention envers moi et tes précieux conseils. Merci du fond du cœur !

La Fille à la Winchester est le troisième et dernier (quelle tristesse !) tome de la saga « Le Tigre de Tarcoola ». Je trouve qu’il clôt merveilleusement bien cette dernière.

On retrouve Madeleine qui essaye de s’échapper d’un incendie terrifiant lancé par des hommes de la ville ainsi que le Tigre de Tarcoola en personne !! Ayant vu le mal de ses propres yeux, Madeleine est morte de peur.

beach_gate_weheartitL’attaque du camp des aborigènes est stupéfiante par sa grandeur mais aussi par sa violence. En effet, j’étais sidérée par la cruauté des actes des personnages. Cette malheureuse expérience fait de Madeleine un personnage plus calme, courageux et très fort.

C’est aussi quelque chose que j’ai remarqué dans ce troisième tome : les personnages ont beaucoup évolué. Je pense surtout à trois personnages : Emilie, Madeleine et Edmon Tudal.

  • Emilie a, elle aussi, trouvé chaussure à son pied en matière d’homme. Elle vient de se fiancer. Elle a mûri et s’occupe très bien de Madeleine après ses mésaventures.
  • Madeleine se montre bien plus courageuse et forte qu’elle ne l’était au début du roman. Elle a beaucoup de ressources et cache très bien sa peur derrière son caractère haut en couleurs ! Malgré sa peur, Madeleine est résolue à connaître la vérité au sujet du Tigre de Tarcoola.
  • Edmon se trouve au cœur de cette tempête avec l’histoire du kidnapping de sa fiancée. Il se montre courtois, prévenant et doux avec Madeleine. Cependant, cette dernière n’est pas à son aise face à son futur époux.

Ce dernier tome est, selon moi, sans aucun doute, le meilleur de la saga ! J’ai adoré ma lecture qui a été très rapide : je n’ai pas lâché ma liseuse de la soirée ! C’était exaltant. Madeleine finit par devenir une vraie femme australienne ! Elle a beaucoup de tempérament et de cran.

La fin est surprenante : bien que j’avais quelques soupçons sur la vraie identité du Tigre de13906599_1009251735840399_6517551076629961452_n Tarcoola, j’ai eu beaucoup de surprises jusqu’à la dernière ligne de ce dernier tome. Mes soupçons n’ont rien enlevé au délice de savoir la fin du roman.

La plume de l’auteure apporte beaucoup à l’intrigue et à l’ambiance du roman. Ce fut une très belle découverte ! J’ai découvert un bel univers et une auteure que je ne connaissais pas. Je suis heureuse de vous dire que je réitèrerai l’expérience avec grand plaisir !

A toutes celles qui aiment la romance et les mystères ainsi que les héroïnes au caractère fort et beaucoup de rebondissements, je vous conseille la saga du Tigre de Tarcoola sans aucune hésitation. C’est une saga accessible pour tout le monde, elle est historique, romantique et très belle ! C’est une aventure qu’il faut vivre. Les tomes sont courts et la lecture est rapide et additive.

Ma note : 19/20

15

Le Tigre de Tarcoola : Episodes 0, 1 et 2 – Valérie Simon

518im-weutlEpisode 0 : Le Rire du Kookaburra

Résumé : Dans les terres sauvages et prometteuses de l’Australie de cette fin de 19ème siècle, Mary est une jeune colon qui travaille dans la ferme familiale. Mais ce soir, l’atmosphère est différente. Ce soir, elle a l’impression qu’on l’épie. Y a-t-il vraiment une menace ou est-ce le fruit de son imagination ? Et a-t-elle encore le temps de fuir ?

Mon avis : Voici une petite mise en bouche bien sympathique pour partir à la découverte d’un univers incroyable. On rencontre Mary, la fiancée d’Edmon. Un début qui nous met directement dans le bain de la « légende du Tigre de Tarcoola ». On lit ici les débuts de cette légende très mystérieuse… Cela nous donne très envie de poursuivre notre lecture.

Tome 1 : Le Cavalier d’Esperance

Résumé : Pour mes camarades d’infortunes et moi qui sommes orphelines, l’Australie est 14908227_1090972927668279_1210457690237175717_nla promesse d’une nouvelle vie. On nous envoie là-bas pour trouver un mari parmi les courageux colons qui essaient de faire de cette terre inhospitalière un vrai pays. Mais parfois je m’angoisse. Et si le danger ne venait pas que de la faune et de la flore ?

Mon avis : On rencontre Madeleine et ses amies qui sont toutes orphelines. Elles vivent avec les bonnes sœurs. Françaises de pure souche, elles ont vécu un calvaire pendant des semaines pour arriver en Australie qui est une terre riche en hommes mais non en femmes. Elles y vont dans l’espoir de plaire aux hommes, se marier et faire leurs vies.

Madeleine et ses amies pensent trouver un paradis mais ce pays, cette terre dont on leur parlait avec plaisir est dangereuse. Le paradis se transforme vite en enfer lorsque l’on ne connait pas le pays.

L’Australie est un pays rude et Esperance une ville morte.

Lors de leur périple, Madeleine se perd et est sauvée d’une attaque de crocodile par Jarod Wilden. Un homme rustre et bourru aux premiers abords. Elle fait la rencontre d’Edmon Tudal, un séduisant jeune homme qui la ramène auprès des siennes dans le presbytère de la ville.

15037342_1094046894027549_5602714370910857560_nTome 2 : Le Souffle de la Bête

Résumé : Alors qu’elle vient d’arriver en Australie avec d’autres orphelines promises à des colons, Madeleine a déjà dû faire face aux animaux sauvages et au soleil de plomb de son nouveau pays. Maintenant, elle doit choisir entre plusieurs prétendants celui qui partagera sa vie. C’est sans doute le choix le plus dangereux pour elle.

Mon avis : On en apprend plus sur la Bête de Tarcooola. Une attaque a encore eu lieu. C’est la quatrième en quatre mois. La population a peur de subir une nouvelle attaque.

La Bête s’en est pris à Mary, fiancée d’Edmond pour la première attaque. Ses proies sont toujours des jeunes femmes. Madeleine se retrouve entre la rivalité de Jarod et d’Edmon. On en apprend aussi plus sur la source du mythe et sur Mary la première victime.

Plus le temps passe, plus Madeleine a peur de cette Bête et de ses attaques récurrentes. De plus; pour ne pas arranger ses affaires, Madeleine est vendue par les bonnes sœurs au mari le plus offrant comme un vulgaire animal. Plus l’argent coule à flot plus les vilaines bonnes sœurs sont heureuses de se débarrasser de Madeleine qui est un mauvais exemple pour ses condisciples.  Elle est scandalisée par cette manière de faire les choses et se sent terriblement mal à l’aise entre ces deux hommes.

Je remercie vivement le label Badass pour l’envoi de ces partenariats (épisodes 1 et 2 : l’épisode 0 est disponible gratuitement sur Amazon !). J’ai beaucoup apprécié ma lecture. En effet, c’est très rafraîchissant, l’intrigue sort des sentiers battus et on passe un très bon moment en compagnie de Madeleine.

Nous avons un panel de personnages très intéressant :

  • Madeleine est une jeune fille qui ne manque pas de caractère ni d’humour. Elle semble être très belle et têtue aussi.
  • Emilie est l’amie la plus proche de Madeleine. Elle non plus n’a pas sa langue dans sa poche. Elle est toujours présente pour son amie. Sa loyauté et son sens de l’humour sont très agréables.
  • Jarod est un personnage sympathique. Je l’apprécie beaucoup. C’est un homme un peu rustre et bourru au début mais lorsqu’on l’apprivoise un peu, on se rend compte que c’est un homme bien qui agit pour la bonne cause.
  • Edmon est un personnage mystérieux que j’ai eu du mal à cerner et à savoir de quel côté il était. J’ai hâte de me plonger dans la suite de cette histoire pour me faire un avis plus pointu sur ce personnage.
  • Les bonnes sœurs du presbytère sont bonnement détestables. Elles représentent très bien le stéréotypes des mauvaises femmes de ce siècle. J’ai eu mal au cœur lorsque je lisais les répliques acerbes qu’elles pouvaient lancer.
  • La Bête de Tarcoola qui est sauvage, sanglante et qui tue tout ce qui est sur son passage. Elle est mystérieuse et ajoute du piment à l’intrigue !

Ces trois premiers épisodes sont très bons ! Chacun met l’eau à la bouche pour la suite. J’ai 13906599_1009251735840399_6517551076629961452_neu des palpitations tout le long de ma lecture. Jusqu’à la dernière ligne du deuxième épisode, j’étais sous le charme. Même si la fin de ce dernier s’arrête sur un événement frustrant, j’ai beaucoup apprécié. On est embarqué dans un univers australien plein de dangers. J’ai beaucoup aimé découvrir le personnage de Madeleine ainsi que les péripéties proposées par l’auteure qui sont exceptionnelles ! Je ne me suis jamais ennuyée ! Ces épisodes mêlent une petite touche de romantisme, d’aventure, de sauvagerie et de soif de découvertes !

Valérie Simon nous offre dont un récit mystérieux exceptionnel qui offre beaucoup de possibilités pour la suite. J’attends avec impatience de lire ce troisième épisode qui promet d’être épique !

beach_gate_weheartit

Ma note : 18/20