22

Le destin des initiés tome 1 : mémoires d’une sorcière – Romane Taguchi

Le destin des initiés T1Résumé : Julie est une jeune Française qui vit à Kyôto depuis son enfance. Elle mène une existence sans histoires entre son travail et ses amis. Mais depuis la mort de sa mère quelques mois auparavant, elle souffre de cauchemars inexpliqués. Un jour, elle rencontre Jeanne-Marie, une vieille dame sympathique venue visiter la ville. Dès lors, sa vie va prendre un tournant totalement inattendu, et elle va pénétrer dans un univers à la fois fascinant et effrayant dont elle ne soupçonnait même pas l’existence, celui de la magie. Julie décide de se rendre en France pour lever définitivement le voile qui obscurcissait sa vision depuis toujours. Là-bas, elle tentera de mieux comprendre ses racines afin de mieux faire face à sa nouvelle vie. Elle découvre les pouvoirs dont elle est dotée, ainsi que la vérité sur ses origines, sa mère, son père décédé lorsqu’elle était enfant dans un tragique accident, et le reste de sa famille… Au Japon et en France, argent, pouvoir, machinations, amours et secrets de famille vous entraînent dans l’univers captivant de la Magie et de Ses représentants : les Initiés.

Mon avis : Je remercie chaleureusement deux bloggeuses qui ont des blogs que j’apprécie particulièrement : Kerry pour sa gentillesse lors de l’envoi de ce très beau Service Presse et Amélia avec qui j’ai fait une lecture commune pour ce premier tome du « destin des initiés ». C’était une très belle expérience.

Nous faisons la connaissance de Julie. C’est une jeune femme française qui a suivi, de manière forcée, sa mère s’installer au Japon. Elle est belle, intelligente, pétillante. C’est vraiment un personnage principal que j’ai beaucoup apprécié grâce à sa personnalité douce et forte à la fois mais aussi à cause de son histoire personnelle qui n’est pas des plus simples. Depuis quelques mois, elle est orpheline. Elle avait perdu son père lorsqu’elle était enfant dans un accident et la vie ne lui faisant pas de cadeau, sa mère décède de la même manière des années plus tard.

Ce qui m’a beaucoup plu et surprise c’est le cadre de l’histoire. Je connais très mal le Japon (hormis les vieux stéréotypes que l’on peut avoir nous, pauvres européens que nous sommes). J’ai beaucoup apprécié découvrir les décors, les paysages, la culture et les traditions. C’est vraiment très sympathique comme cadre et j’ai trouvé que l’auteure avait marqué beaucoup de points de ce côté.

J’ai aussi beaucoup apprécié l’intrigue : en effet, l’idée des sorcières et des Initiés m’a beaucoup plu. En effet, j’ai réellement pris beaucoup de plaisir à lire et découvrir les mystères que cachait le passé de Julie.

Tous les personnages que l’on côtoie sont vraiment atypiques et tous très différents. J’apprécie beaucoup le personnage de Julie ainsi que celui de Carole que l’on rencontre à travers les souvenirs de son amie et de sa fille. De plus, le fait que tous les personnages aient leur importance est quelque chose de très agréable à lire. Personne n’est là pour faire potiche. L’auteure parvient à utiliser ses personnages de manière remarquable.

L’intrigue est rondement ficelée.  On est partagé entre la France et le Japon et l’on comprend vite que la patrie de cœur de Julie a une grande place dans sa vie et que même si elle ne peut pas oublier la France, le Japon reste une grande partie de sa vie. J’ai vraiment trouvé le fait de partir à la trace de ses souvenirs perdus très sympathiques. On a pu se promener dans les villes françaises ainsi que dans les villes japonaises de manière très agréable.

Je ne connaissais pas la plume de Romane. C’est vraiment très intéressant de découvrir ce genre de prodigieux talent. J’ai hâte d’avoir la suite dans les mains !

Je remercie encore Amélia qui m’a repris sur la culture chinoise et japonaise que j’ai un peu tendance à confondre. A nos petits échanges sur notre lecture commune. J’ai aussi beaucoup appris sur son voyage au Japon qui ne va pas tarder à arriver ainsi que sur l’amour qu’elle porte à la culture japonaise =)

Voici quelques questions que j’ai posé à Amélia lors de notre lecture. Vous pouvez retrouver son article concernant ce roman par ici.

♥♥ Contrairement à moi, tu as une belle connaissance de la culture et des traditions japonaises. Trouves-tu que les descriptions de Romane Taguchi sont réalistes ? Est-ce qu’elles t’ont plu ? ♥♥

Je ne suis toujours pas allée au Japon (j’y vais en Avril 2018) mais j’ai bien retrouvé la plupart de mes connaissances sur le sujet. C’est un pays qui m’attire beaucoup et lire ces descriptions très détaillées m’a énormément plu. Surtout celles de l’onsen. Ces bains font partis de ma liste d’endroit à visiter et Romane Taguchi m’a fait rêver. Après cette lecture, je suis encore plus impatiente de m’y rendre !

♥♥J’ai trouvé qu’il y avait un bel équilibre entre la France et le Japon. Qu’en as-tu pensé géographiquement et culturellement parlant ? ♥♥

Pour le coup, j’ai clairement vu un contraste, plus qu’un équilibre. Surtout au niveau de la sécurité. On a le Japon où Julie sort la nuit, se promène seule, sans peur d’agression. Et puis elle arrive en France, elle garde les mêmes habitudes mais elle va vite déchanter. Parce qu’en France, la sécurité est bien moins importante que celle du Japon. Le tout est une histoire de culture, c’est certain. Il semble que les pays asiatiques soient plus sûrs que les occidentaux. Alors pas un équilibre, un vrai contraste. Comme une façon de la part de l’auteur de nous rappeler à quel point ces deux pays sont si différents.

♥♥Les relations sont très importantes dans ce premier tome. Quels sont les liens et relations que tu as préférés dans cette lecture ? ♥♥

J’avoue que mon côté fleur bleue m’a beaucoup fait apprécié les liens entre Julie et Ryosuke. S’ils se connaissent depuis tout petit, ils continuent de se découvrir et de s’appréhender. Ils sont amis d’enfance, se considère presque comme étant de la même famille. Enfin… presque. Julie qui le voyait jusque-là comme un petit cousin, commence à changer d’opinion. Elle pose un regard nouveau sur lui, le voit comme un homme. Tout ça se déroule dans la première partie, au Japon. Alors même si sa virée en France a un peu mis de côté ce lien, il était toujours présent en trame de fond. Avec son retour au Japon, on se le prend de plein fouet, découvrant une nouvelle facette de ces deux personnages timides et réservés.

Ma note : 19/20