16

La guerre des patates – Céline Theeuws

41pJJ1m1m+L._SX195_.jpgRésumé : Grenaille est un village déserté. Les villageois ont peu à peu rejoint les villes, les commerces ont fermé et le maire ne sait plus que faire pour redonner vie à son hameau. Les familles Gros et Petit vivent non loin du centre-ville. Ces paysans cultivent la pomme de terre depuis des générations. La terre de la famille Gros n’est pas aussi fertile que celle de la famille Petit. Étienne Gros essaie depuis des années de produire autant de pommes de terre que son voisin. En vain. Son exploitation est au bord de la faillite. Quand un beau jour…Ce fermier va malgré lui faire une découverte extraordinaire pour sauver son exploitation. Il va créer une pomme de terre hors du commun. Cette découverte va bouleverser la vie du village, va aiguiser les appétits, mais aussi la jalousie. Quelles sont les propriétés de cette pomme de terre qui fera tourner toutes les têtes ? Ce fermier va-t-il réussir à s’en sortir ? Une chose est certaine, il fera effectivement une découverte extraordinaire, mais peut-être pas celle que l’on croit. C’est un roman. Un roman surprenant. Écrit dans un style parfois déroutant. Avec des personnages hauts en couleur et une bonne dose d’humour. Un chemin pour trouver la clé du bonheur.

Mon avis : Je remercie Céline pour l’envoi de son roman en service presse. J’ai déjà pu lire deux romans de cette auteure et à chaque fois, je me régale. Ici, il ne m’a pas fallu plus qu’une histoire de patate pour fondre de nouveau pour ce style si percutant.

Je vous avoue que Céline m’a contacté en « avant-première » (Ah oui, Céline me fait croire que je suis une VIP !^^), j’ai été séduite par le teaser proposé. Je ne suis pas allée plus loin dans mes recherches, je ne voulais pas me gâcher la surprise. J’ai découvert ce roman à l’aveuglette, je n’ai pas lu le résumé, je n’avais que la couverture pour me faire à l’idée de ce que je pourrais potentiellement avoir dans les mains. Quelle belle idée j’ai eu là !

On fait la rencontre des deux familles : les Gros et les Petit. Une famille dont tous les prénoms commencent par E et l’autre par F, même nombre de même, même caractéristiques. Une famille excelle dans la vente des patates, l’autre a du mal à garder la tête hors de l’eau. Jusqu’à ce que le fermier invente une patate magique qui va donner un sacré coup de fouet au village de Grenaille. Franchement, je ne voudrais pas vous gâcher le plaisir de la découverte de cette intrigue très originale. Je m’attendais à tout sauf à ça ! Qu’est-ce que j’ai ri.

Ce que j’ai apprécié par-dessus tout c’est retrouver la plume de Céline. Mon dieu, si je pouvais je me marierai avec les mots de Céline. Quelle douceur, quelle excellence, quel bonheur !!!! J’ai tellement été transporté dans l’histoire. Les mots sont toujours justes, poétiques, beaux. Franchement… Céline mérite tellement de trouver son lectorat. C’est un pur bonheur littéraire Vous savez que je ne parle pas souvent de découverte « littéraire » pour moi, seuls les auteurs classiques et les excellents auteurs dont la plume est merveilleuse sont qualifiés de « littéraires ». Ici, j’y vais les yeux fermés.

Les personnages sont tous très différents. Les psychologies sont détaillées, bien travaillées. On se prend rapidement de sympathie pour tous les personnages qu’on nous présente. Ils sont hauts en couleur.

Même si ce n’est pas mon histoire préférée de Céline, ce roman reste une découverte incroyable qui m’a fait rire, qui m’a fait passer une soirée merveilleuse.

Je ne le dis pas souvent mais : merci Céline d’avoir mis ce roman sur ma route.

Les – :

  • Aucun point négatif pour moi. Coup de total.

Les + :

  • Des personnages incroyables. Les psychologies détaillées m’ont séduite.
  • L’intrigue originale et drôle qui permet de passer un moment de lecture qui sort de l’ordinaire.
  • La bonne humeur qui se dégage de ce roman.
  • La plume de Céline qui fait de ses romans des œuvres littéraires.

Pour découvrir mes autres avis, c’est par ici.

téléchargement 41NfInt8zYL

Publicités
14

Ceci n’est pas une banane – Céline Theeuws

téléchargement.jpgRésumé : Sixtine, fraîchement arrivée à Paris pour vivre la vie d’une vraie Parisienne, va voir son rêve se briser. Ses nouveaux collègues vont faire d’elle leur souffre-douleur. Insultes et coups-bas vont devenir son lot quotidien, un message envoyé à son corps qui va doucement fondre, jusqu’à se laisser dépérir. Ses bourreaux resteront-ils impunis ? Aura-t-elle la force de se venger ? Une chose est sûre, sa vie changera à jamais…  C’est un roman. Un roman épicé. Assaisonné de jalousie. Peint d’amertume, coloré et engagé. Avec un doigt d’humour. C’est l’histoire d’un corps qui va se désagréger face à la méchanceté. L’histoire d’une femme qui va plier sous le poids du silence. La réalité d’un corps. Une réalité dérangeante. Une histoire fondée sur des faits réels…

Mon avis : Je remercie Céline pour l’envoi de son roman en SP. J’ai eu la chance de le lire en avant première et je vous avoue que ça a été compliqué d’attendre la date ultime pour envoyer ma chronique et vous partager mon avis sur ce roman. Encore merci Céline, ta confiance est très importante pour moi : merci de m’avoir donné ma chance !

J’avais fondu pour « les douceurs d’Adrien » (je me souviens de tout : quand je l’ai lu, écrit ma chronique, bref c’était vraiment un excellent moment pour moi). Ceci n’est pas une banane certifie ce que je pensais : Céline est très talentuuuuueuse !!!! Mais quelle poésie !

Céline a réussi un exploit, en effet, lorsque j’ai lu le résumé j’ai un peu freiné mon ardeur dans le sens où lire un roman sur une quelconque forme de harcèlement, c’est assez compliqué pour moi. Ne voulant pas passer à coté de la plume de Céline, je me suis quand même laissé tenter et j’ai bien fait. Je vous avoue que j’ai été très surprise parce que j’avais sous les yeux. J’ai lu ce roman en quelques heures, impossible de décoller mes yeux des mots de Céline. C’est poignant, fort, plein de sens.

On fait la rencontre de Sixtine, une jeune femme courageuse, belle et très intelligente. A cause d’une petite réflexion, elle subit le courroux de ses collègues et sa descente aux enfers commence. J’ai vraiment beaucoup aimé le personnage de Sixtine. Malgré la pression au travail, la manipulation de ses collègues, elle s’accroche. Entre perte d’appétit, de poids, de moral, Sixtine est au plus mal et m’a fait de belles frayeurs. Cependant, j’ai adoré son courage, sa maîtrise d’elle-même, sa volonté à sortir de la tête de l’eau. Et la petite chenille devient papillon !

Ce roman est à lire, honnêtement, il est génial. Je ne pensais pas qu’après « les douceurs d’Adrien » j’aurais pu être aussi voire plus conquise mais je me suis trompée, avec « Ceci n’est pas une banane », Céline Theeuws met la barre plus haute. Si mon cœur avait fondu pour le premier, mon cœur est une flaque pour celui-ci.

Il faut souligner le fait que le sujet reste traité avec humour ce qui permet une certaine légèreté dans la lecture ce qui la rend plutôt dynamique. C’est vraiment traité avec beaucoup d’ingéniosité et mes craintes du début se sont très rapidement envolées.

Je vous avoue que j’ai eu faim tout le long de ma lecture. La manière dont Sixtine d’applique dans son travail m’a mis l’eau à la bouche. C’est vraiment une belle lecture.

Je ne peux que vous pousser à découvrir l’univers de Céline Theeuws qui s’avère être génial. La plume est belle, délicate et faite pour parler de sujets qui fâchent, les sujets délicats. Ceux-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom. Mais comme Harry Potter, Céline n’a pas peur de les prononcer, de les pointer du doigt et de leur faire la fête !

Les + :

  • La couverture que je trouve très parlante.
  • La plume de l’auteure dont je suis amoureuse !
  • Le personnage de Sixtine que j’ai complètement adoré !

Les – :

  • Un nouveau coup de cœur pour ce merveilleux roman ! Aucun point négatif à souligner.

155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie

17

Les douceurs d’Adrien – Céline Theeuws

41NfInt8zYLRésumé : Louise, une romancière atteinte de troubles obsessionnels compulsifs qui vit recluse dans son appartement parisien va faire la rencontre d’Adrien, un pâtissier créatif qui puise son inspiration dans la rue et dans les livres. Fermement décidée à ne jamais ouvrir sa porte, elle va se heurter à la détermination du jeune homme qui va s’insinuer progressivement dans son quotidien monotone rempli de rituels. Avec tendresse et humour, ce roman montre la difficulté de rompre avec un équilibre de vie douloureux mais bien installé. 

Mon avis : Je remercie vivement Céline pour l’envoi de son roman. En effet, j’avais très envie de le lire et lorsque Céline m’a proposé de le lire, j’étais vraiment très heureuse.

Vous savez que je ne suis pas du genre à avoir le format pour ma Kindle et en papier mais ici, je pense faire une exception. Je suis vraiment très enthousiaste pour vous parler de ce roman. J’ai passé un excellent moment.

On fait la rencontre de Louise, une jeune auteure qui reste cloitrée chez elle parce qu’elle ne peut pas faire autrement. En effet, atteinte de TOCS, elle ne peut plus rien faire sans paniquer. Elle vit avec ses manies et commence vraiment à ne plus en pouvoir. Il doit être difficile de voir sa vie changer du jour au lendemain de cette manière, en effet, elle était comptable, elle prenait les transports en commun, elle respirait le même air que tout le monde et petit à petit ; son corps et son esprit ont dit stop. Elle n’a plus su ni pu le faire. S’en était trop.

La vie bien rangée de Louise commence à être chamboulée lorsque Adrien, un jour, vient sonner à sa porte pour lui montrer son admiration pour ses romans. Une relation s’installe entre eux deux.

Le titre et la couverture sont pleins de douceur, je les trouve très beaux, doux pleins de tendresse. C’est vraiment quelque chose qui m’a attiré. C’est vraiment excellent, exceptionnel.

Le personnage d’Adrien est lui aussi très beau. La psychologie détaillée et fine de ce personnage le rend encore plus beau, plus doux et plus gentil. Il est vraiment à l’image de la couverture proposée. J’ai beaucoup apprécié le côté sucré de ce roman : Adrien est pâtissier, le meilleur pâtissier selon Louise. Il lui apporte des créations exquises que j’aurais bien voulu goûter tout au long du roman.

Les personnages secondaires de ce roman apportent beaucoup aussi à ce côté si particulier que nous donne ce roman. En effet, j’aurais aimé rencontré toutes ces personnes. C’est vraiment une belle sensation qui ne nous quitte pas jusqu’au dernier mot de la dernière page.

Le roman de Céline Theeuws est aussi délicieux que semblent être les pâtisseries d’Adrien. C’est une petite gourmandise que l’on se met sous la dent et dont on ne veut pas sentir la fin. J’ai dévoré (si je puis dire) ce roman qui est excellent. C’est un beau coup de cœur que je vous partage là et j’espère vraiment que vous allez vous laisser séduire.

La plume de l’auteure est magique. Honnêtement, elle installe une situation de calme intense, on est sur un petit nuage. On vit avec Louise dans son appartement, on attend les venues d’Adrien et on espère une fin merveilleuse pour ces deux personnages qui le méritent tellement. C’est vraiment exceptionnel.

Je dis oui à un nouveau roman, je dis oui à une relecture de ce roman et je dis oui à ce roman dans ma bibliothèque. C’est un roman parfait pour la saison, il vaut vraiment le coup d’être lu. Je comprends l’engouement des lecteurs pour ce roman.

Plein d’espoir, de bonne humeur et d’humour sont dans ce roman. C’est une petite pépite que je vous recommande d’avoir dans les mains, le plus rapidement possible. Pensez-y pour Noël !

Vous pouvez suivre l’actualité de Céline sur son site internet ! 🙂

Ma note : 20/20