16

Black Swans – Saison 2 : Mi Cinski – Twiny B

5141DcwshgL.jpgRésumé : Shane Allen a perdu l’amour de sa vie qui portait leur enfant dans un accident de voiture. Depuis ce jour, il a le sentiment d’être mort avec eux. Il commence à boire, beaucoup, trop même et se sert des femmes comme d’un exutoire dans lequel il se perd. Il n’arrive pas à avancer à cause de Blake qui envahit chacun de ses rêves. Au même moment, loin de là, Cheyenne Rice est fiancée à l’amour de sa vie. Militaire, Hunt est déployé lors d’une mission. Elle l’attend à la base tout en prenant soin de leur enfant à venir. Un ami officier vient chez elle, lui annoncer une tragique nouvelle. N’étant pas mariée, elle doit quitter la base, mais ne sait pas où aller : sa famille l’a rejeté lorsqu’elle a choisi d’aimer un visage pâle et sa belle-famille ne l’a jamais accepté.

Mon avis : je remercie les éditions de l’Opportun ainsi que Théa pour l’envoi de ce service presse qui marque la fin de cette histoire. Si j’avais adoré la première saison, je me retrouve avec une saison deux encore plus intense, qui véhicule beaucoup d’émotion. Je tiens aussi à remercier Twiny B pour le travail accompli et pour m’avoir fait un peu changer d’avis sur la romance érotique.

Un univers attachant que l’on ne veut pas quitter.

C’est ce qui me plait le plus dans cette saga des « Black S », en effet, plus l’on avance dans les saisons, plus le nombre de personnages grandit. J’apprécie toujours retrouver dans les nouvelles saisons les personnages que l’on a rencontré tout au long de mes lectures. Je trouve cela très intéressant et intelligent dans le sens où l’on se retrouve avec une vraie famille. C’est plutôt très sympathique comme idée.

Les personnages principaux.

En effet, même si les personnages forment une belle famille. Ici, on a les personnages de Shane et de Cheyenne mis en avant. Shane est connu pour être l’ex petit-ami de Blake. Blake est la sœur décédée de Blair. Il ne parvient pas à faire le deuil de sa femme et de son fils. Il enchaîne les filles, les soirées alcoolisées en faisant trembler de peur les gens qu’il aime. Seule Kaleb, la fille de Blair et de Gary est son rayon de soleil.

Cheyenne est, elle, une jeune femme que l’on peut qualifier de « pièce ajoutée ». Elle est la nièce de Mona, une femme qui tient un magasin de vêtements et qui a la réputation d’être un peu folle. Cheyenne est un personnage que j’ai beaucoup apprécié. Elle défend des valeurs que j’apprécie et marque la différence. Elle remet en cause la perception de certains personnages : elle a des formes mais cela n’empêche pas le fait qu’elle soit jolie.

Ces deux personnages ont de sacrés caractères mais aussi des problèmes personnels à régler. Si la fin de la première saison nous laissait sur les dents, cette deuxième saison est assez intéressante. On rentre vraiment dans le vif du sujet et c’est très bien construit. On fait la rencontre du fils de Cheyenne qui est adorable. C’est un petit garçon qui est aimant et adorable. Il ferait tout pour sa mère. Il perçoit ce que les gens ressentent et va permettre à Shane d’ouvrir les yeux.

En parlant de Shane, on fait aussi la rencontre de sa famille et j’ai apprécié découvrir ce personnage qui se cache pour se préserver. C’est assez intéressant.

L’apport de la culture indienne. 

J’ai vraiment apprécié ceci. En effet, Cheyenne n’est pas prête à renier ses croyances, sa religion et les traditions dans lesquelles elle a été élevée. En plus de ne pas être prête, je peux même dire qu’elle ne le veut pas et je trouve cela charmant. Cela apporte une touche colorée à l’histoire. C’est très sympathique.

La plume de Twiny B.

Encore une fois, la magie a opéré assez rapidement. La plume de l’auteure est excellente. Plus j’avance dans la lecture de ses œuvres, plus je me plonge facilement dans ce que l’auteure nous propose de découvrir.

La seule chose que je reproche à cette histoire ce sont (encore une fois) les scènes de sexe trop explicites à mon goût.

Les – :

  • Les scènes de sexe. Je ne reviendrai pas sur cela, j’en parle assez souvent pour que vous sachiez que je n’apprécie pas forcément cela.

Les + :

  • Les personnages que j’aime beaucoup.
  • La plume de Twiny B qui a fait ses preuves.
  • L’univers proposé par l’auteure.

155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie

Publicités
14

Black Swans : Watan Tanka – Saison 1 de Twiny B

51cVOouBO3L.jpgRésumé : Shane Allen a perdu l’amour de sa vie qui portait leur enfant dans un accident de voiture. Depuis ce jour, il a le sentiment d’être mort avec eux. Il commence à boire, beaucoup, trop même et se sert des femmes comme d’un exécutoire dans lequel il se perd. Il n’arrive pas à avancer à cause de Blake qui envahit chacun de ses rêves. Au même moment, loin de là, Cheyenne Rice est fiancée à l’amour de sa vie. Militaire, Hunt est déployé lors d’une mission. Elle l’attend à la base tout en prenant soin de leur enfant à venir. Un ami officier vient chez elle, lui annoncer une tragique nouvelle. N’étant pas mariée, elle doit quitter la base, mais ne sait pas où aller : sa famille l’a rejeté lorsqu’elle a choisi d’aimer un visage pâle et sa belle-famille ne l’a jamais accepté

Mon avis : Je remercie Théa et l’équipe des éditions de l’opportun pour l’envoi de ce service presse. Vous savez que depuis ma découverte de la saga Black S. de Twiny B, je voue un culte à cette auteure. Quand on m’a proposé de découvrir les dernières saisons des aventures des personnages que j’ai adoré, j’ai foncé sans réfléchir une seule seconde. C’est toujours un plaisir pour moi de me replonger dans cet univers.

On s’intéresse plus particulièrement à Shane ici. C’est un personnage complexe. J’ai apprécié son côté torturé, un peu moins son côté « connard qui se tape tout ce qui bouge ». Shane souffre énormément de la mort de Blake. On sent particulièrement son désarroi et ça me brise de cœur de voir qu’il se met dans les pires situations pour oublier sa femme.

De l’autre côté, on a Cheyenne Rice, une jolie jeune femme qui a du tout quitter du jour au lendemain. Son mari, Hunt étant mort sans qu’ils soient mariés, elle n’a pas pu rester sur la base militaire. Tout le monde lui tourne le dos : sa famille parce qu’elle a choisi un visage pâle et sa belle-famille avec qui le courant n’est pas passé.

Cheyenne se retrouve dans une situation horrible qui la pousse à se rendre chez sa tante qui habite dans la ville de nos personnages favoris.

Cheyenne est une jeune femme qui a pris du poids par chagrin, par stress et tout ce qui peut aller avec une grossesse et la perte de son homme. Ce que j’ai détesté c’est les réflexions que Shane peut avoir. Comme si des rondeurs peuvent gâcher la beauté d’une femme. J’étais révoltée. Je sais bien que cela n’est qu’un roman mais ça me rappelle que beaucoup de gens pensent cela. À bon entendeur : 0 is not a size ! Bref passons.

J’ai apprécié l’immersion de Cheyenne dans la ville. Tout le monde l’accepte très facilement. C’est une jolie fille, elle est gentille et très intelligente. Même si elle aussi a ses secrets, c’est une jeune femme que j’aurais adoré avoir comme amie.

J’ai apprécié la manière dont elle gère Shane et l’attirance mutuelle (malgré ses rondeurs !) qu’il y a entre Shane et elle. Ils ont beaucoup de points communs : la mort de leurs âmes sœurs mais aussi Blake. J’ai apprécié ce petit point.

Je suis toujours aussi subjuguée par la plume de Twiny B. Je n’ai, encore une fois, pas vu les pages défiler. On a toujours des rebondissements, des scènes très sympathiques avec les personnages que l’on a déjà croisés dans les différents tomes et saisons. C’est très sympathique.

Les – :

  • Le vocabulaire trop cru lors des scènes de sexe. Non mais … J’ai ri des fois ! Je ne peux pas, c’est vraiment au-dessus de mes forces. Je trouve que cela vient gâcher ces moments intimes. M’enfin, ce n’est que mon avis =)

Les + :

  • Le retour de cet univers incroyable avec ses personnages toujours aussi sympathique.
  • La plume de Twiny B que j’aime toujours autant.
  • Les notions véhiculées par l’auteure par le biais de Cheyenne.

155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie

10

Black Sins : Saison 2 – Twiny B

29792037_627565890919495_762625274516064420_n.jpgRésumé : Lenka King voue sa vie entière à sa carrière dans la police. Pas de place pour autre chose dans son quotidien, même si elle s’autorise quelques écarts croustillants avec Carnell, son chef de service, – mais aucun risque de relation sérieuse avec l’homme qui est aussi le meilleur ami de son frère, Silas. Oui, son métier est tout pour elle. Alors le jour où l’agresseur de sa sœur est relâché pour bonne conduite, Lenka ne peut supporter de le savoir en liberté. Contre l’avis de sa hiérarchie, elle décide de partir en  » mission  » pour renvoyer coûte que coûte cet homme en prison. Animée par la vengeance, elle est loin de se douter des obstacles et des rencontres qui l’attendent. Parviendra-t-elle à atteindre son but ? Quoi qu’il en soit, Charly Gayes, sa cible, n’a qu’à bien se tenir…

Mon avis : Je remercie une nouvelle fois Nisha Editions pour l’envoi de cette deuxième saison qui vient clore (Non ! Jamais, Twiny, je compte sur toi !) pour le moment les sagas « Black S » de Twiny B.

Encore une fois, ce fut court et intense. J’ai suivi la suite des aventures de Lenka avec avidité et beaucoup d’impatience.

Je suis vraiment ravie de lire sur les réseaux sociaux l’engouement des filles (et garçons !) pour les sagas Black S. Même si les romans peuvent être lus séparés, on se rend vite compte que c’est une très grande famille qui se déploie sous nos yeux. Il y a toujours des personnages qui s’ajoutent aux personnages que l’on a rencontrés dans les autres sagas. En effet, c’est toujours un bonheur pour moi de retrouver les personnages que j’avais tant aimé !

Ici, on s’intéresse à Lenka dont on a fait la connaissance dans la première saison. Si l’on voit Lenka, on sait très bien que Tyron n’est pas loin dans les parages ! Je suis vraiment heureuse d’avoir pu lire la suite de leurs aventures. C’est vraiment un très bon moment de lecture.

On avait quitté Lenka dans une position assez inconfortable. J’avais hâte de savoir comment elle allait se sortir de là. Je suis heureuse de vous dire que l’histoire est excellente, pleine de pep’s et de péripéties qui vont vous faire sourire voire franchement rire !

L’intrigue n’est pas franchement originale mais ce que l’auteure en fait est vraiment très sympathique. Je suis ravie de voir à quel point le talent de Twiny B parvient à nous captiver. L’originalité tient dans les personnages toujours épicés et hauts en couleur, les situations assez drôles ou contraignantes. C’est vraiment très bien trouvé !

La plume de Twiny B nous permet encore une fois de passer un excellent moment dans cette romance contemporaine. Le seul inconvénient à cette plume, c’est que l’on en veut toujours plus !

Les + :

  • Un retour dans une bulle que j’aime beaucoup.
  • Les personnages anciens qui se mêlent aux nouveaux avec beaucoup de simplicité.
  • La plume de Twiny, toujours aussi bonne.
  • L’originalité des personnages, des situations.

Les – :

  • J’aurais aimé en savoir un peu plus sur Silas et Djuna.

Ma note : 18/20

 

14

Black Sins – Saison 1 – Twiny B

28685654_616070388735712_8116825980296644029_n.jpgRésumé : Lenka King voue sa vie entière à sa carrière dans la police. Pas de place pour autre chose dans son quotidien, même si elle s’autorise quelques écarts croustillants avec Carnell, son chef de service, – mais aucun risque de relation sérieuse avec l’homme qui est aussi le meilleur ami de son frère, Silas. Oui, son métier est tout pour elle. Alors le jour où l’agresseur de sa sœur est relâché pour bonne conduite, Lenka ne peut supporter de le savoir en liberté. Contre l’avis de sa hiérarchie, elle décide de partir en  » mission  » pour renvoyer coûte que coûte cet homme en prison. Animée par la vengeance, elle est loin de se douter des obstacles et des rencontres qui l’attendent. Parviendra-t-elle à atteindre son but ? Quoi qu’il en soit, Charly Gayes, sa cible, n’a qu’à bien se tenir…

Mon avis : Je remercie chaleureusement Marie et Nisha Editions pour l’envoi de la première saison de Black Sins de Twiny B. C’est une auteure que j’apprécie énormément pour la qualité de la plume mais aussi pour l’extravagance de ses personnages et de son génie littéraire. On passe un excellent moment de lecture qui nous permet de nous détendre.

Comme pour Black Soul (qui mettait le personnage de Penny mais aussi celui de Clay en avant) je n’ai absolument pas faire la connexion entre ces histoires. Par moment, j’ai vraiment envie de me taper la tête dans le mur et de me frapper très fort… Le pire c’est que lorsque j’ai lu le nom de Penny lorsqu’elle apparait dans le récit de Lenka, je me suis dit « Tiens, comme dans Black Soul et Black Sky »… Et après, j’ai compris, j’ai éclaté de rire face à ma stupidité mais c’est vraiment cool de retrouver si rapidement les personnages que j’ai beaucoup apprécié : Blaire, Kaleb, Gary, Penny et tous les autres.

Ici, on fait la connaissance de Lenka qui est un personnage extérieur à la bulle d’habitant dans laquelle on avait l’habitude d’évoluer. Lenka est un personnage explosif, elle sait ce qu’elle veut, elle sait ce qu’elle ne veut pas. Quand elle a un but dans la vie, elle ne lâche pas avant d’avoir eu gain de cause. Par moment, elle s’expose à bien des dangers et ce côté un peu « je m’en foutiste » qui lui colle à la peau m’a fait un peu peur ! Lenka a un frère et une sœur pour qui elle ferait tout, elle est prête à n’importe quel sacrifice pour leur venir en aide. C’est aussi une policière effrontée qui n’a pas froid aux yeux.

Twiny B nous crée une nouvelle fois un personnage haut en couleur qui apporte beaucoup de dynamisme à l’histoire.

L’intrigue en soi est assez sympathique, elle nous permet de passer un bon moment avec Lenka. J’ai adoré la manière dont le personnage de Lenka parvient à se fondre dans la masse, à se faire accepter. Elle tisse des liens avec beaucoup de monde, Penny aussi. « La p’tite nana » marque le fait que Lenka a un cœur et cela fait du bien de se le rappeler parce que des fois, on en doute un peu. Cependant, on peut aussi se souvenir du fait que si Lenka est ici en mission de reconnaissance c’est pour sa sœur, parce que son agresseur a été relâché, elle veut le renvoyer sous les barreaux et ne perd pas sa mission des yeux.

Cette saison mets Tyron en avant, un bon gars un peu ronchon mais qui, au fond, a un cœur d’or.

Je tiens aussi à vous préciser que si vous voulez une lecture calme, sans érotisme ni sexe, vous pouvez passer votre chemin parce que cette première saison met le feu au plancher très rapidement. C’est sexy, ca transpire le glamour et l’érotisme. Accrochez-vous

Cette première saison est prometteuse et nous promet plein de belles choses pour la Saison 2

Les + :

  • Je retrouve avec plaisir les personnages qui m’ont tant plu
  • Le caractère et les qualités de Lenka me plaise beaucoup.
  • La plume de Twiny B est toujours aussi tentante

Les – :

  • Les scènes de sexe un peu trop présentes et le vocabulaire un peu cru. (Mais ça, c’est mon côté fleur bleue gnagna)

Ma note : 18/20

10

Black Soul – Saison 2 – Twiny B

téléchargement.jpgRésumé : Ne vous fiez pas à la gentillesse apparente de Penny Johnson. La jeune femme au caractère de feu, forgée par une vie difficile, ne laisse personne indifférent – surtout pas la gent masculine. Mais même  Clayton Monroe, tatoué et sexy à souhait, peine à conquérir le cœur de Penny. Une histoire d’amour ? Très peu pour elle ! Derrière son masque de femme d’affaires épanouie et pleine de vie se cachent des blessures enfouies. Mais l’artiste la laisse-t-elle si insensible ? A trop vouloir le repousser, ne risque-t-il pas de lui filer définitivement entre les doigts ? Que le jeu du chat et de la souris commence.

Mon avis : Je remercie pour la millième fois Marie et Nisha Edition pour l’envoi de ce service presse. J’ai pu découvrir la deuxième saison de Black Soul de Twiny B.

Dans un premier temps, je voulais féliciter Twiny B pour la richesse de ses textes qui me plaisent à chaque fois. Je pense qu’elle a complètement sa place dans mes étagères maintenant. Je suis vraiment heureuse de pouvoir compter une plume française de cette qualité dans ma bibliothèque. Il est certain que je vais suivre ses publications avec beaucoup d’attention maintenant. Je la remercie aussi pour son accessibilité sans faille et sa gentillesse quand je l’inonde de questions et que je suis prête à vendre mon âme pour avoir des informations sur la suite de ses projets. Bref, Merci Twiny !

Dans un second temps, place à la chronique !

Cette saison deux a été lu rapidement (contrairement à ma chronique qui s’est laissée désirer… !). C’est la magie Nisha qui a opéré encore une fois puisque j’ai englouti les deux saisons l’une à la suite de l’autre. Je n’ai pas voulu lâcher Penny et Clay dans leurs péripéties amoureuses et amicales.

C’est toujours un si grand plaisir de retrouver la famille « Black Sky » qui propose des personnages divers et variés mais que l’on prend plaisir à découvrir un peu plus à chaque page tournée. C’est vraiment une histoire que j’ai beaucoup apprécié. Je pense que Black Soul est vraiment le digne héritier de Black Sky. On se plait dans cet univers où l’on ne s’ennuie jamais !

On retrouve donc Penny avec ses soucis : il y a déjà la fête qu’elle organise pour son amie Blake décédée. C’est une source de stress intense pour elle parce qu’elle voudrait que tout soit parfait. Se pose aussi le problème de sa famille qui part en vrille à cause des problèmes d’alcool de son père, du départ de sa mère, de la violence de son petit frère Eddy qui croit tout savoir sur tout mais qui se trompe sur les intentions de sa sœur. Et surtout, on retrouve Penny coincée avec ses sentiments pour Clay.

Ces deux là continuent à jouer au chat et à la souris et on n’a juste une seule envie : les secouer et leur dire d’arrêter leur petit jeu stupide qui fera plus de mal que de bien.

La saison deux fut à la hauteur de mes espérances, même mieux que cela. J’ai trouvé cette deuxième saison explosive dans tous les sens du terme et j’ai beaucoup apprécié ma lecture qui fut très rapide tellement elle fut prenante.

La plume de Twiny est toujours aussi belle, dynamique et fluide. Elle nous propose de belles choses, des choses teintées d’humour et de douceur. Franchement, je ne peux que vous conseiller de vous lancer dans la lecture de Black Sky et de Black Soul ! Je suis persuadée que cela plaira aux lectrices fans de romance (attention, scènes de sexe les filles ! A ne pas mettre dans toutes les mains. Public averti, je vous le dis ! J)

J’ai hâte de pouvoir me plonger dans un nouvel univers de Twiny qui est devenue une romancière incontournable pour moi. Bienvenue dans mes étagères 😀

Ma note : 19/20

16

Black Soul – Saison 1 – Twiny B

black-soul,-saison-1-1001287-264-432Résumé : Ne vous fiez pas à la gentillesse apparente de Penny Johnson. La jeune femme au caractère de feu, forgé par une vie difficile, ne laisse personne indifférent – surtout pas la gent masculine. Mais même Clayton Monroe, tatoué et sexy à souhait, peine à conquérir le coeur de Penny. Une histoire d’amour ? Très peu pour elle ! Derrière son masque de femme d’affaires épanouie et pleine de vie se cachent des blessures enfouies. Mais l’artiste la laisse-t-elle si insensible ? À trop vouloir le repousser, ne risque-t-il pas de lui filer définitivement entre les doigts ? Que le jeu du chat et de la souris commence.

Mon avis : Je remercie Nisha Editions et plus particulièrement Marie pour m’avoir envoyé ce Service Presse.

Je n’avais pas compris tout de suite (cervelle de moineau par moment, c’est effrayant) que cela était une sorte de suite à l’histoire de Twiny B « Black Sky » que j’avais adoré ! Des fois, je ne parviens pas à me comprendre. Comment ai-je pu ne pas comprendre ? Je me fatigue. Je remercie donc ma copinaute Dilshad pour m’avoir ouvert les yeux sur ma bêtise et Marie pour m’avoir quand même permis de lire ce Service Presse.

On est replongé dans l’univers de Twiny B et des personnages que l’on apprécie. Les garçons au salon de tatouage, les filles et leurs problèmes. J’ai vraiment été ravie de retrouver Blaire et Blake qui malgré son absence physique et toujours aussi présente dans le monde que Twiny B nous propose. Je trouve cela très touchant de voir à quel point Blake a pu impacter la vie de tous les personnages et non seulement la vie de sa sœur jumelle.

J’étais très heureuse de retrouver tous les personnages que j’avais apprécié surtout Blair et Gary. Ici, Twiny B nous fait passer un excellent moment de lecture avec deux autres personnages : Penny et Clayton.

Quelle ambiance explosive ! J’ai littéralement adoré cette première saison. Les personnages se cherchent, se trouvent, se cachent, s’explorent. Honnêtement, j’ai été séduite par ces deux personnages. Inutile de vous préciser que cette première saison est intense. Twiny B met la barre très haute. Je tiens aussi à préciser que cette histoire n’est pas à mettre entre les mains de jeunes lecteurs et principalement jeunes lectrices. Les scènes de sexe sont explicites et détaillées, ce n’est pas à mettre dans les mains de n’importe qui donc.

Vous savez que je ne suis pas forcément fan des scènes érotiques et ici, on est servi. Clay et Penny sont deux personnes qui sont attirées physiquement l’une par l’autre. J’ai trouvé cela assez intense et terriblement attirant. On sent la tension entre les deux et cela devient limite insupportable pour nous, en tant que lecteur, de voir ces deux personnages s’attirer et se repousser avec autant de force.

Penny est un personnage très touchant que j’ai pris plaisir à découvrir. Elle a une vie14102321_869552063176273_1970639135923634263_n personnelle très compliquée. Sa famille a explosé, son père est au fond du gouffre et son frère est à la limite du gérable. J’ai eu beaucoup de mal avec Eddy et la manière dont Penny parvient à tout lui pardonner. Cependant, on peut le comprendre si on se met dans la tête que l’amour est plus fort que tout.

Clay, lui, est aussi un personnage assez intense. Il est le petit frère de Gary – l’homme de Blaire. Je suis vraiment surprise d’avoir pris sous mon aile ce jeune homme qui est une réelle boule de nerf. Il est explosif. Cependant, on remarque très facilement qu’il a un côté protecteur qui est très touchant. Sous cette couche de testostérone et de machisme, il s’avère être une perle.

J’ai passé un excellent moment avec la plume de Twiny B qui est toujours aussi entraînante. En effet, j’ai vraiment beaucoup apprécié retrouver l’univers de cette auteure et de cette histoire. Je suis vraiment sous le charme et j’espère vraiment que Twiny B nous proposera une suite.

Je suis persuadée (quand j’aurais les moyens) que j’achèterai ces romans en version papier.

Ma note : 19/20

 

14

Our Last Days – Saison 2 – Twiny B

our-last-days,-saison-2-930496-264-432Résumé : Le destin a décidé de s’amuser avec les cœurs de Joss Tully et Bastien Moretti. Un soudain accident rapproche ces deux êtres au départ si différents. La jeune femme, originaire du Sud de la France, a arrêté ses études pour jouir de sa liberté et de la vie. Quant au mystérieux jeune homme, il a toujours vécu loin des autres pour ne pas souffrir de leur jugement. Un lien se tisse, une attirance que personne ne peut déjouer… Mais Bastien dissimule un secret qui nécessite un traitement lourd de conséquences. Joss sera-t-elle celle qui le fera renaître?

Mon avis: Je remercie chaleuresement Nisha Editions et Marie pour ce service presse qui m’a beaucoup plu ! En effet, j’avais beaucoup apprécié la Saison 1 de « Our Last Days ». Twiny B réitère pour sa deuxième saison qui était chargée en intensité ! Honnêtement, j’ai cru que j’allais fondre en larmes à la fin de cette lecture.

On retrouve Joss et Bastien, séparés depuis plusieurs mois. Bastien a eu un accident, il se retrouve sur une plage, loin de la femme de sa vie. On était un peu sur les fesses en terminant cette première saison sur ce coup de théâtre !

Bastien passe par une belle porte mais met longtemps à revenir auprès des siens qui le pense mort. Un retour à la réalité intense et difficile. Pour ne pas brusquer Joss qui a touché le fond lors de la disparition de Bastien, son frère lui demande de rester loin, le temps qu’il prépare le terrain.

Ce qui est certain, c’est qu’avec cette intrigue, la saison deux est pleine de surprise et de mystère. J’ai été étonnée bien souvent. Encore une fois, l’intrigue s’accélère, ce qui ne nous permet pas nous remettre de nos émotions. Par là, je veux dire que tout s’enchaîne assez rapidement, ce qui prouve, à juste titre, la véracité du titre. « Our Last Days » que l’on peut traduire par « Nos derniers jours » marque le fait que quelque chose va se passer.

En effet, quelque chose se passe. J’ai beaucoup aimé la sorte de diversion qu’a entrepris 14102321_869552063176273_1970639135923634263_nl’auteure. On ne s’attend pas du tout à ce que l’histoire de Bastien et de Joss se termine ainsi. Ce n’est pas plus mal d’ailleurs, ça a fait monter de quelques points ma note finale.

J’ai pu découvrir Twiny B grâce à Black Sky. Je suis ravie de compter dans ma bibliothèque numérique une nouvelle œuvre de Twiny B qui me prouve que c’est une auteure à ne pas rater, sous aucun prétexte.

La plume de l’auteure est à la hauteur de ce que j’en attendais ; En effet, j’ai pu lire des mots, des tournures de phrase qui véhiculent beaucoup d’émotions diverses et variées. J’ai beaucoup aimé lire cette deuxième saison.

Ce que deviennent Joss et Bastien est très beau. C’est un couple qui respire l’amour et la joie de vivre malgré toutes les épreuves qu’ils ont pu traverser. On tire donc une belle morale à cette histoire d’amour qui nous prouve que l’amour n’a pas de limite. L’amour est sans frontière ni barrière. C’est très agréable malgré la difficulté des mots et de la situation pour les deux amoureux.

En bref, on va de surprise en surprise dans ce monde que Twiny B nous propose. On est ballotté dans tous les sens avec ces nombreuses émotions qui maltraitent nos petits cœurs jusqu’à la dernière page. Cependant, c’est une histoire à dévorer sans modération. Twiny B monte doucement dans ma liste de mes auteures préférées. J’ai hâte d’avoir une autre histoire entre les mains.

Ma note : 17/20