10

20 ans – tome 2 – Claire Bertin

20 ans Tome 2Résumé : Après une première année d’études riches, Clara, Émilie et Vanessa se retrouvent pour terminer leur BTS tourisme. Nos trois pétillantes héroïnes ne sont pas au bout de leurs surprises! Entre une folle cohabitation à Paris, les rencontres qui vont chambouler leurs existences et leur quête du prince charmant, rien ne se passe comme elles l’avaient imaginée! Des rires, des larmes, des émotions exacerbées … Soyez les bienvenus dans l’univers de leurs 20 ans !

Mon avis : Voilà une chronique qui me tient à cœur pour plusieurs raisons. Il me fallait absolument attendre le 10 Avril (jour de sortie nationale) pour vous le présenter. Voici le deuxième tome des aventures de Clara, Emilie et Vanessa. Je vous présente, pour la seconde fois, le travail de l’excellente Claire Bertin.

Je tiens à prendre quelques lignes pour remercier Claire. Voilà ma première béta lecture. Je suis très heureuse d’avoir été choisie et d’avoir pu participer à la réflexion de l’auteure sur son roman. C’est une place que j’ai apprécié avoir surtout parce que Claire est une belle personne, qui est aussi folle que moi. Je suis ravie d’avoir pu découvrir Claire à travers sa plume mais aussi au travers de nos conversations. Merci

Les 20 ans

J’avoue que je suis en plein dedans, j’ai 25 ans ! J’ai adoré lire ce deuxième tome qui prend en compte ce que les lecteurs ont pu dire du premier. J’apprécie cela, grandement ! Cela fait du deuxième tome, un tome meilleur que le précédent (bien qu’il fut très agréable à lire). Le tome 2 est le tome de la maturité : que cela soit au niveau des personnages mais aussi de la plume de l’auteure. Tout est travaillé et cela fait du bien à lire ! J’ai ri, j’ai pleuré, j’ai eu peur, j’ai vraiment eu l’impression de faire partie de la bande. Je pense qu’avec un livre sur ce sujet, c’est tout ce que l’on veut non ?

Les personnages

Si j’ai apprécié le panel varié des personnages que j’ai pu rencontrer durant ma lecture, j’ai rencontré un petit obstacle qui en est un pour moi mais qui n’en sera pas forcément un pour vous ! En effet, j’ai eu un petit effet de personnages « boomerang » durant ma lecture. Ils viennent et repartent, reviennent et repartent… Je comprends bien ce que l’auteure me dit, un groupe d’amis avec des amis satellites qui gravitent autour, je comprends bien mais n’adhère pas dans le sens où j’ai juste eu mal au cœur pour le personnage en question.

Mis à part ça, ma lecture a été un petit moment de délice intense. Je n’ai pas lâché mon ordinateur d’une semelle le temps de ma lecture (même au travail, pardon maman si tu passes par là ! 😀 ♥)

J’ai trouvé les personnages très bons. Meilleurs que dans le premier tome. Ma curiosité me pousse à vouloir en savoir un peu plus dans l’épilogue mais cela n’est vraiment pas grave du tout.

Le trio est très intéressant : Emilie, Clara et Vanessa évoluent en tant qu’individus mais aussi en tant que couple amoureux et couple d’amies. On comprend qu’elles ne sont rien les unes sans les autres. C’est très agréable. On remarque aussi qu’elles grandissent, qu’elles cherchant à se poser et trouver un équilibre dans leurs vies.

Le voyage

Encore une fois, l’auteure nous fait part de son envie de voyage ! On part encore une fois à l’étranger et on bouge aussi en France. Ainsi, on part à Paris, en Suisse et aussi à Londres… Il y a aussi d’autres destinations qui donnent envie de faire ses valises.

La plume de Claire

Comme je le disais au-dessus, j’ai trouvé que la plume de Claire avait bien évolué, elle est belle, dynamique. On rit, on pleure, on est triste, on a l’envie de les voir heureux. Bref, avec Claire, on fait partie de la bande ! J’ai adoré !

J’ai hâte de voir Claire surfer sur la vague de la célébrité ! C’est ce qui va se passer avec ce roman, J’EN SUIS CERTAINE !

Bravo, bravo, bravo !!!!

Les – :

  • Petit effet « boomerang » dans les personnages. Mais rien de grave. C’est plutôt un ressenti personnel.

Les + :

  • Un trio en forme qui nous fait passer un excellent moment de lecture.
  • Un épilogue que j’ai adoré !
  • Une plume séduisante ♥
  • Les voyages et les thématiques sérieuses abordées qui font du bien.
  • Une auteure qui m’a répondu à toutes mes attentes.

155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie

Publicités
10

Eveil sensuel – Tome 2 : Chelsea – Lola T

eveil-sensuel-tome-2-chelsea-1176613-264-432.jpgRésumé : Et si vous étiez abandonnée à un parfait inconnu ? Chelsea, fille d’un respectable avocat, est contrainte de cohabiter avec Franck, méprisant et hautain, afin de redorer son image ternie. Avec cet inconnu, pourtant complexée par son corps, elle va apprendre l’art de s’apprécier, jusqu’à s’ouvrir aux plaisirs sulfureux et libertins. Pourquoi Franck, si mystérieux, s’évertue-t-il à la garder près de lui ? Chelsea va-t-elle parvenir à assumer ses désirs indécents et à faire face à une vérité qui pourrait remettre en cause ses certitudes et son avenir ?

Mon avis : Je remercie chaleureusement Lola T pour l’envoi de son roman par service presse. En effet, j’avais eu la chance de découvrir, il y a de cela quelques mois (peut-être même année), le premier tome qui était sur Eloïse.

Ici, j’ai pu découvrir l’histoire de Chelsea. Si cette lecture n’est pas un coup de cœur, j’ai parcouru ce roman avec plaisir et légèreté.

Une lecture agréable

C’est tout à fait ce que j’attends d’une lecture que je qualifie de « détente ». En effet, je sais qu’il est très dur de se démarquer dans le genre de la romance. Encore plus dans la romance érotique. Pour moi, c’est encore plus compliqué. Que raconter lorsque l’on parle d’étreintes physiques ? Comment se démarquer ? Souvent, cela se joue à la qualité de la plume. Rares sont les auteurs que je lis dans ce genre. Lola T fait partie des auteurs dont je ne lis même pas les résumés lorsqu’un roman m’est gentiment offert, j’accepte, je découvre et je lis avec grand plaisir.

Les personnages

Lola a fait le choix de faire évoluer un couple aux antipodes. Chelsea est une jeune femme issue d’une noble famille anglaise. Elle est courageuse, a un sacré caractère et ne se laisse absolument pas faire. Franck est un homme très froid : direct et hautain, il ne supporte pas qu’on lui dise ce qu’il doit faire. Il est le seul maître de sa vie et compte bien le rester.

Rien ne laissait présager que ces deux personnages seraient ensemble. Pourtant, c’est ce qui va se passer. On va suivre l’évolution de ces personnages. On est dans le flou le plus total parce que de nombreuses interrogations survolent notre lecture. On a nos réponses, elles bercent le roman et c’est assez intéressant.

L’intrigue

Comme je vous l’annonçais au début de la chronique. Je n’ai pas forcément quelque chose de négatif à dire sur l’intrigue, cependant, rien de formidable non plus. Je veux dire par là que la romance proposée respecte les codes au niveau des personnages, de l’intrigue ainsi que dans les péripéties. Le schéma narratif ne change pas.

La plume

Je pense que c’est le point fort de ce roman. Lola et sa plume. En effet, si l’on est poussé vers le libertinage, vers un club d’échangisme, on se retrouve dans un monde qui fait peur. Enfin, pour moi. En effet, c’est de la romance érotique, genre avec lequel je ne suis pas toujours en phase. Quand j’ai compris où Lola voulait m’emmener, j’ai eu peur d’avoir trop de détails, trop de tout ce qui peut être lié au sexe. Cependant, Lola ne va pas dans le détail glauque et/ou sexuel. N’ayez pas peur, c’est doux, léger, sensuel. On n’est pas dans un roman pornographique. La plume de Lola a su me rassurer sur le contenu d’un roman qui aurait pu me faire peur ! Bravo à elle.

Les – :

  • Les codes respectés de la romance. J’aurais apprécié une petite surprise.

Les + :

  • Les personnages principaux explosifs.
  • La plume de Lola et sa beauté. J’ai vraiment adoré la retrouver.
  • L’éveil des sens : la découverte de la sensualité et l’envol des complexes. J’ai adoré !

155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie

10

Incroyable Charlotte – Camille Adler & Flora Pialot

41-NHksAfJL._SX350_BO1,204,203,200_.jpgRésumé : Paris, an VI. Voilà un an que l’époux de Charlotte de Verteuil est mort au combat, dans les guerres de Napoléon. Tout juste sortie de son deuil, la jeune femme est bien décidée à profiter des plaisirs de la vie parisienne ! Accompagnée de son amie Emily Bingley, rencontrée lors de son exil en Angleterre durant la Révolution, elle essaie de retrouver sa place dans le monde et de comprendre le fonctionnement de cette nouvelle société, où tout se trouve bouleversé. Sur son chemin, elle rencontrera deux hommes aux caractères opposés : Armand, artiste passionné, et Augustin, noble cynique et beau-parleur.

Mon avis : Je remercie Séma Editions pour l’envoi de ce roman ainsi qu’Alicia pour sa gentillesse et sa joie de vivre. C’est toujours un plaisir de travailler avec des personnes qui font leur travail dans la joie et la bonne humeur ! Merci à tous.

Un roman qui se lit vite et bien

Incroyable Charlotte est un roman assez surprenant finalement. Je ressors de ma lecture assez contente de ma découverte. J’avoue que ce n’est pas un coup de cœur. Cependant, dans la globalité, le roman est très bon. On a un mélange assez intéressant entre un décor digne de Jane Austen et une intrigue assez innovante (pour le siècle) où le féminisme à sa place, où la question de la place de la femme est soulevée. Toutes ces notions ont fait de ma lecture une lecture très sympathique.

Charlotte et les autres personnages

J’avoue que j’ai énormément apprécié Charlotte de Verteuil. Je ne sais pas si cela est fait exprès ou non mais elle m’a clairement fait penser à la marquise de Merteuil des Liaisons dangereuses. Je pense que l’inspiration est soulignée ici grâce à ce nom. C’est un personnage au caractère fort, qui fait ce qu’il faut pour être acceptée dans une société qu’elle ne comprend pas/connait pas forcément. Charlotte est une personne qui apprécie découvrir les choses qu’elle ne connait pas. Elle ne se laisse pas faire et mène son monde comme elle l’entend.

Autour de Charlotte gravite de nombreux personnages. On peut quand même souligner l’importance d’Emily, son amie de toujours. Mais aussi deux hommes : Armand et Augustin. Deux hommes diamétralement différents mais qui font voir différentes facettes de Charlotte. J’ai trouvé l’utilisation des personnages particulièrement bien exécutée.

Emily est un personnage que j’ai apprécié. Elle est très différente de Charlotte mais j’apprécie cette complémentarité. Cela fait de leur amitié une amitié forte où la loyauté est quelque chose de très important. Son nom m’a tout de suite fait penser à Orgueil et Préjugés de Jane Austen. J’avoue que c’est un personnage qui correspond bien à l’univers d’Austen.

Une société décrite parfaitement

J’ai trouvé les ambiances très bien décrites. En effet, j’ai trouvé que les sociétés étaient vraiment très sympathiques et semblaient réelles. On passe de l’Angleterre à Paris sans aucun problème. On voit bien que ce ne sont pas les mêmes mœurs ni les mêmes traditions. Il n’y a qu’une chose qui semble être sensiblement identique : la place de la femme. Je ne peux pas dire que Charlotte est une féministe engagée mais cependant, plusieurs fois, elle remet en question des comportements sexistes. J’ai apprécié cela.

On est dans des décors assez sympathiques : on est dans le milieu parisien. On vogue entre bals et festivités à travers les yeux de notre personnage principal. J’ai trouvé cela intéressant. De plus, la période évoquée n’est pas ultra présente dans les différents ouvrages historiques que je lis. C’est assez sympathique de changer de siècle. Cela permet aussi de s’interroger sur des questions sociales : la place de la femme, la condition de la femme ainsi que son évolution. Bref, j’ai aimé ce point là.

Un triangle amoureux bien maîtrisé

Quand j’ai vu que Charlotte hésitait entre deux hommes, je me suis dit qu’on aurait encore le droit à un triangle amoureux ennuyant. Cependant, je trouve que les auteures s’en sont très bien tirées. La romance n’est pas forcément présente tout le temps et cela permet au lecteur de respirer. On change aussi de personnages, on ne se focalise pas seulement sur Charlotte. Ainsi, on peut aussi découvrir une romance qui touche Emily. C’est assez agréable.

Les plumes

Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu de roman écrit à quatre mains. Cela m’a beaucoup plus. Généralement, ce sont deux univers qui cohabitent ensemble et qui nous permettent de découvrir des univers bien particuliers. Les mots sont justes, la lecture se fait sans problème. On y croit, tout est crédible.

Les – :

  • Les inspirations dans les noms. Petit détail qui m’a un peu fait tiquer. J’ai pensé aux deux œuvres tout au long du roman.

Les + :

  • Les personnages et les psychologies très bien utilisées.
  • L’intrigue est simple mais efficace.
  • La plume des auteures.
  • Les questions sur la place de la femme dans la société à travers les siècles.

155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie

15

Violet Templeton : une lady chapardeuse – Lhattie Haniel

41RWgP5I7tL._SY346_.jpgRésumé : 1899 – Depuis sa plus tendre enfance, lady Violet a un petit défaut en plus de son caractère tempétueux : le chapardage ! En grandissant – bien que ne manquant de rien -, elle reste une véritable cleptomane qui ne peut s’empêcher de fouiner et de prendre tout objet qui lui tombe sous la main. Ce qui est bien pis, c’est qu’elle ne s’en rend compte qu’une fois son forfait accompli ! Et voilà que par deux fois, à dix ans d’intervalle, elle se fait attraper par le même homme en train de chaparder un objet chez lui ! Après un corps à corps surprenant pour leur âge, lord Edward lui susurre, d’une tonalité menaçante, ceci : – Je vous laisse dix secondes, Milady, pour remettre en place ce que vous avez pris. Passé ce délai, il sera trop tard pour vous…

Mon avis : Je remercie Lhattie Haniel pour l’envoi de son roman de service presse. Le mois d’avril sera, à mon avis, sous le signe de la Romance. J’avais encore trois romans à lire de Lhattie Haniel et en voilà une chronique !

Une lady chapardeuse et d’autres personnages

J’avoue que le résumé m’a beaucoup plu. En effet, j’ai trouvé l’idée intéressante : un personnage féminin, à la fin du 19ème siècle, qui chaparde depuis qu’elle est assez grande pour comprendre ce qu’elle fait, voilà une idée originale qui aurait pu aller très loin. Cependant, j’avoue que je n’ai pas été tout à fait conquise par le roman et par le personnage.

Lady Violet est un personnage que j’ai apprécié par son audace et son caractère : elle gère sa vie comme elle l’entend et ne se laisse pas marcher sur les pieds ! Un personnage au caractère fort, cela est très plaisant ! La couverture du roman laisse entrevoir un regard franc et une jeune femme qui n’a pas peur de se faire prendre. Elle semble maligne et intelligente. La déception ne tient pas forcément dans le personnage mais plutôt dans une sensation de « tout ça… pour ça ? » j’aurais aimé que les choses aillent plus loin.

La force de la plume de Lhattie tient dans le fait que ses personnages sont toujours hauts en couleur. Lord Edward ne déroge pas à la règle. C’est un personnage explosif. Sa rencontre avec Lady Violet va faire des étincelles, même un feu d’artifice ! J’ai trouvé ce duo assez amusant et attendrissant. Franchement, c’est un des gros points forts de la romance proposée par l’auteure.

L’intrigue

Je ne vais pas tourner autour du pot. On passe un moment de lecture agréable, ça se lit assez rapidement mais j’avoue ne pas avoir adoré cette histoire. Je ne doute pas des talents de l’auteure mais l’intrigue ne m’a pas forcément plu. J’ai été un peu déçue par la fin de cette histoire à vrai dire. On a cette histoire naissante entre les deux protagonistes mais les péripéties m’ont laissée de marbre… Forcément, lorsque l’intrigue ne prend pas… les longueurs surviennent. J’avoue que l’idée de base était bonne mais je n’ai pas su me laisser prendre au jeu.

La plume de l’auteure

J’aime toujours autant la plume de l’auteure, j’avoue qu’elle est assez sympathique à découvrir. Je ne regrette pas ma découverte. Ce n’est juste pas ma meilleure découverte de l’univers de Lhattie Haniel. J’ai trouvé que certaines tournures de phrases étaient un peu trop lourdes et j’ai du faire des pauses dans ma lecture.

Les – :

  • Une intrigue qui tombe un peu à plat…
  • Quelques longueurs

Les + :

  • La plume de l’auteure qui reste, globalement, très sympathique à lire.
  • Les personnages et surtout celui de Lady Violet que j’ai apprécié
  • Le jeu de séduction entre les deux personnages.

155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie

10

Là où naissent les étoiles – Stéphanie Blanchard

41EWyo7UpFL._SX195_Résumé : Amy a des rêves plein la tête. Hantée par un drame qui a bouleversé sa vie, sa rencontre avec Jesse va tout changer. Avec lui, elle se sent plus forte. Il est sa bonne étoile. Plus tard, elle réalise son rêve le plus fou. Reconnue, adulée et enviée, sa vie est à son apogée. Pourtant, depuis que Jesse est entré dans sa vie, des faits inexplicables et étranges s’enchaînent. Une inquiétante fatalité semble les poursuivre. Mais peut-on modifier un destin semblant tout tracé ?

Mon avis : Je remercie l’auteure de m’avoir donné l’opportunité de lire son roman. J’ai pu lire une romance dite paranormale. Je n’en lis pas énormément alors, je me suis lancée dans cette lecture un peu à l’aveuglette : j’ai trouvé la couverture très jolie, le titre évocateur ainsi qu’un résumé qui me semblait digne d’intérêt.

Si ma lecture s’est correctement passée, je reste sur ma faim sur plusieurs points.

L’intrigue

J’ai apprécié l’idée. Franchement, je ne vous le cache pas, je m’attendais à une romance excellente et je pense que, dans le fond, la romance est excellente. Je reste sur ma faim pour une raison liée à l’intrigue : je ne sais pas de quoi on parle de manière récurrente : est-ce Amy et la danse qui sont les sujets principaux ? L’amour qui relie Jesse et Amy ? Le côté paranormal de cette romance ? Bref, j’ai été un peu perdue sur ce que l’auteure nous proposait de découvrir. Il y a des idées très intéressantes : j’avoue que j’ai aimé l’idée de l’Amour qui réunit et qui repousse le couple. On voit que la vie les a séparé plus d’une fois mais les a aussi réunis. Je pensais que l’on creuserait cette idée.

Le personnage d’Amy est aussi très sympathique à découvrir. J’ai trouvé ce personnage doux, innocent mais qui a rage de vivre incroyable. Elle se donne à 100% pour vivre de sa passion et ne lâche rien. Jesse est un peu fabriqué dans le même moule. Ce n’est pas la danse qui le fait vibrer mais sa musique. Tous les deux parviennent à leurs rêves et vivent de leurs passions distinctes. Ainsi, la vie les sépare, les réunit, les sépare et ainsi de suite. J’ai trouvé que cela donnait du rythme au roman. Ce rythme permet au lecteur de s’installer confortablement dans sa lecture.

Cependant, j’ai apprécié l’idée du flash-back. On est entre passé et présent, entre fiction et réalité, on ne sait plus trop faire la différence et je pense que c’est ce que l’on cherche dans ce genre de romance. J’ai trouvé que l’auteure maîtrisait vraiment cette idée. Bravo. Ce n’est pas toujours évident pour le lecteur de s’y retrouver. Ainsi, on remarque l’évolution d’Amy. On se retrouve entre la fin des années 1990 et aujourd’hui.

On reste, malheureusement, en surface

En plus, de ne pas savoir vraiment sur quel point principal l’intrigue se repose, on reste quand même en surface dans la manière dont les thématiques sont traitées. C’est vraiment dommage parce que les idées sont bonnes mais on a ce sentiment que ce n’est pas abouti, qu’on aurait pu aller plus loin. C’est malheureusement ce qui a fait que je suis restée en surface tout au long de ma lecture.

La plume de l’auteure

J’ai apprécié suivre les aventures d’Amy. J’ai voulu pousser ma lecture jusqu’au bout, justement pour la plume, qui m’a beaucoup plu. C’était vraiment une histoire sympathique malgré les soucis de traitement, à mon goût.

Je félicite l’auteure pour ce premier roman. En effet, ce n’est pas un coup de cœur mais je reste persuadée qu’il est prometteur. J’attends le prochain avec impatience.

Les – :

  • Des maladresses dans la construction et dans le traitement.
  • Une lecture où je n’ai pas su percevoir tout le potentiel des idées.

Les + :

  • Les personnages d’Amy et de Jesse.
  • La plume de l’auteure.
  • Le traitement du flash-back.

155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie

8

Meurtres en haut lieu – Hubert Letiers

téléchargementRésumé : ET SI UN JUSTICIER AUTOPROCLAMÉ SEMAIT LE TROUBLE DANS LES CLASSES DIRIGEANTES ? Quelques mois avant les élections présidentielles, un étrange manuscrit signé « EOS » est envoyé aux éditions Galfon. L’assassinat de 32 hommes de pouvoir y est méthodiquement décrit. Rien d’alarmant, jusqu’au jour où la fiction devient prophétie avec le meurtre réel des premiers personnages du roman. Commence alors pour le commandant Mattéo Azani une course contre la mort dans l’arène d’une classe dirigeante corrompue. Comment épargner les probables futures cibles d’un justicier 3.0 résolu à faire lui-même le ménage ? Mais surtout, comment lutter contre un « Big Brother nouvelle génération » qui anticipe dans la seconde le moindre mouvement ou la moindre pensée, et parvient à tout contrôler à distance ? Cela devient pourtant urgent, car il se pourrait bien que la tête de Mattéo Azani soit également mise à prix… Dans ce thriller haletant, Hubert Letiers nous plonge avec brio dans les arcanes du pouvoir et de la corruption. Un curieux parfum d’actualité ?

Mon avis : Je remercie les éditions Inspire pour l’envoi de ce roman. Voilà un bon thriller politique. Je ne pense pas avoir déjà mis mon nez dans ce genre si pointilleux. Hubert Letiers m’a donc proposé une nouveauté avec ce genre mais aussi avec sa plume.

Une réalité criante

C’est ce qui fait le plus froid dans le dos, pour moi, dans ce thriller. En effet, c’est criant de vérité. La crédibilité crève le plafond. Le fond de cette histoire est si réel que cela donne des frissons. Sur ce point-là, je suis réellement comblée. Il ne me manquait plus que le popcorn pour que je sois aux anges. Je pense que la prise d’informations et de renseignements a dû être énorme avant l’écriture. Je salue donc le courage et l’investissement de l’auteur dans les recherches faites pour nous livrer un très bon thriller.

En plus de la politique très présente dans ce roman, on a aussi l’évolution des technologies numériques. J’ai trouvé ce mélange très intéressant. Finalement, on y croit énormément.

Le thriller

J’avoue que j’ai apprécié l’histoire que l’on nous propose ici. En effet, on retrouve tous les thèmes que l’on peut trouver lorsque l’on parle de politique : trahison, corruption, coup bas, secrets, argent, volonté d’être le meilleur, le mieux vu, bref, on ne s’ennuie pas. Ajoutons à cela un manuscrit dans lequel on retrouve 32 meurtres d’hommes politiques. Un manuscrit ne reflète pas forcément la réalité, on ne prend donc pas au sérieux cette imagination débordante… Cependant, le cauchemar prend vie lorsque la fiction prend le dessus sur la réalité. Tout ce qui est raconté dans ce manuscrit se met en place dans la réalité.

Les personnages

On en a beaucoup dans ce roman. Cependant, j’ai trouvé que les psychologies étaient très bien tenues. En effet, on a des personnages bien campés que l’on retrouve tout au long du roman. Des personnages principaux qui viennent de différents milieux. Des personnages aussi moins importants qui passent au second plan mais qui restent importants quand même. Hubert Letiers parvient à nous faire comprendre que la moindre petite chose à son importance dans son roman. J’ai trouvé cela très intéressant.

L’intrigue et la plume

Il est difficile pour moi de dissocier ces deux sous paragraphes. Les mots employés sont réfléchis, cela ne fait aucun doute. Cependant, j’ai eu du mal à m’attacher à cette plume qui peut être un peu compliquée à lire. En effet, avec des sujets si importants et des thèmes assez sérieux, je ne m’attendais pas à avoir une lecture fluide. C’est ce qui s’est passé : il y a eu beaucoup d’informations à ingérer et je n’ai pas su le lire d’une traite ce roman pourtant fortement intéressants. Je pense que c’est un très bon livre mais un peu lourd dans son contenu.

Les – :

  • Une intrigue un peu trop dense à mon goût.

Les + :

  • Un thriller politique que j’ai apprécié découvrir.
  • Un panel de personnages très intéressant.
  • Une réalité à couper le souffle.

155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie

14

L’ivresse des libellules de Laure Manel

413wTaRlYaL._SX308_BO1,204,203,200_Résumé : Quatre couples d’amis dans la quarantaine décident de s’octroyer des vacances sans enfants dans une villa de rêve. Mais l’ambiance qui se voulait insouciante et idyllique ne tarde pas à se charger d’électricité. La faute aux caractères (et petites névroses) de chacun, aux modes de vie différents, à l’usure et la routine qui guettent les amoureux quand s’invite le quotidien, et à des parents qui ont oublié ce qu’était leur vie lorsqu’ils ne l’étaient pas encore… Quand débarque une jeune et jolie célibataire, le groupe est plus que jamais au bord de l’implosion. ON NE BADINE PAS AVEC L’AMOUR

Mon avis : Je remercie les éditions Michel Lafon ainsi que Camille pour l’envoi de ce roman qui m’a énormément plu. Je l’ai lu hier et franchement, c’est une excellente découverte.

Le roman et ses personnages

J’adore ce genre de roman qui propose une parenthèse dans la vie quotidienne. Ces vacances ont, en surface, l’air génial. Cependant, des petits soucis et tracas quotidiens vont venir mettre des petits grains de sable dans l’engrenage !

L’intrigue tient debout grâce aux personnages : on fait la rencontre de quatre couple : Sybil & Alex, Caroline & Sébastien, Emilie & Vincent ainsi que Claire & Jérôme. Huit personnages très différents les uns des autres ! On fait aussi la rencontre de Valentine qui marquera le tournant du roman. J’ai trouvé l’idée géniale.

Ce que l’auteure maîtrise extrêmement bien son sujet c’est qu’elle traite les personnages et non les couples. En effet, dans une relation on a tendance à parler des deux personnes sans forcément les dissocier. Ici, Laure Manel prend le temps de nous expliquer, de nous raconter l’histoire personnelle des personnages. J’ai trouvé ça fin et très beau.

J’avoue, j’ai eu mes petits préférés : Claire et Jérôme. C’est ceux à qui j’ai pu le plus m’identifier. Les personnages de Sybil et d’Emilie m’ont rapidement ennuyée dans le sens où j’ai trouvé leurs comportements vraiment exécrables. Je les ai trouvées égoïstes mais cela n’est qu’une affaire de goût. Je pense que de cette manière, on est propulsé dans ce groupe d’amis où tout n’est pas rose tous les jours. On apprend à composer avec les autres.

Le couple au cœur de la tempête

Ce roman est un questionnement intense sur le couple. L’amour, la place qu’il prend dans la vie mais aussi les moments de flottement, les incompréhensions. Bref, ce roman est une ode à l’amour et à l’amitié qui est présente quand le premier n’est pas au beau fixe. On retrouve aussi la question de l’adultère, des enfants : la volonté d’en avoir ou pas. En plus de cette thématique du couple, on retrouve celle de la crise de la quarantaine. Je pense qu’elle se schématise différemment selon les personnages. Si j’ai trouvé Emilie attachante avec ses complexes, sa crise a fait voler en éclat ce que je pensais d’elle.

L’intrigue en elle-même

J’ai énormément apprécié ce roman pour la diversité des thématiques apportées et la manière dont elles sont traitées. En effet, j’ai trouvé remarquable de nous offrir un cadre aussi magnifique, spectaculaire et chicissime pour nous raconter une histoire d’amis et d’amour qui volent en éclat ou, au contraire, qui sont sublimées. Bref, j’ai aimé cette dualité, rien n’est noir ou blanc, on aperçoit du blanc, du noir mais aussi du gris. Laure Manel nous souligne ici ce qu’est la vie : des moments de bonheur mais aussi des moments plus durs qu’il faut surmonter.

La plume de Laure Manel

La qualité de ce roman se trouve dans l’intelligence de l’intrigue mais aussi dans la beauté de la plume. J’ai conscience que l’auteure n’en est pas à son premier livre mais moi, je la découvre avec ce titre. J’ai trouvé la couverture très belle ainsi que le résumé très séduisant.

J’ai trouvé les psychologies des personnages très détaillées et très différentes les unes des autres. Chaque personnage à ses points faibles et ses points forts qui sont soulignés justement par les mots de l’auteure. Je suis sous le charme de cette plume qui a su me faire voyager en quelques heures. Véritable page turner, ce roman est une véritable découverte pour moi et un très beau coup de cœur. Je ne peux que vous pousser à le lire.

Les – :

  • Absolument rien, je suis comblée par ce roman qui sent bon l’été ! Attention aux orages quand même 😉

Les + :

  • L’amour sous toutes les coutures possibles.
  • La plume de Laure Manel qui est une véritable révélation pour moi, je lirai ses autres romans à coup sûr !
  • L’intrigue que j’ai trouvée intéressante.
  • Le panel de personnages mis à disposition du lecteur.

155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie