18

Ce coin de paradis de Ludivine Delaune

516oFjE2X7LRésumé : Meilleures amies au lycée, Élisa et sa bande sont inséparables. À 18 ans, avec des rêves plein la tête et l’envie furieuse de les réaliser, elles ne s’imaginent pas que la vie va les éloigner… et pourtant, leur lien si précieux va s’étioler… 15 années plus tard, chacune construit sa vie, jusqu’au jour où Élisa reçoit un message inattendu… l’heure des retrouvailles a enfin sonné ! Entre passé et présent, souvenirs et rires, venez visiter ce coin de paradis où l’amitié surprend et résonne comme une douce mélodie ! « Cet été, Élisa et ses amies vous accueillent au Lilas Blanc pour partager un bon moment ! »

~ Service presse ~

Je remercie chaleureusement Ludivine Delaune pour avoir accepté ma demande de service presse via Simplement. Ce craquage est purement un craquage estival… Connaissant la plume de l’auteure et en voyant cette couverture magnifique… Comment ne pas craquer ! Une ode à l’amitié ? Moi, je signe !

On fait la rencontre d’Elisa, notre personnage principal et surtout notre narrateur. J’ai beaucoup apprécié découvrir ce personnage. Elisa est celle qui me ressemble probablement le plus. Je me suis beaucoup identifiée à ce personnage : humble, pleine d’amour et de sagesse, j’ai beaucoup apprécié ce personnage qui n’est pas parfait, qui regrette certaines choses et qui aimerait pouvoir faire les choses autrement.

L’auteure décide d’alterner les années : 2005 et 2020. Quinze ans s’écoulent, quinze années qui ont changé les personnages. Ces cinq amies : Renée, Elisa, Kendra, Colombe et Manon semblent être les meilleures amies pour la vie. Cependant, la vie et ses aléas ont fait qu’elles prennent des distances jusqu’à ce qu’une proposition soit faite : retourner sur les traces du passé au Lilas Blanc, là où, quinze ans plus tôt, elles ont fêté l’obtention de leurs BAC. Les meilleures vacances de leurs vies… Mais, l’eau a coulé sous les ponts depuis, Elisa va faire le point sur sa vie, entourée de ses copines de toujours… Ludivine Delaune décide d’écrire sur ce qu’il y a de plus merveilleux dans la vie : l’amitié la plus pure qu’il soit. Celle qui pardonne tout.

Je pense que si j’ai su apprécier et m’identifier autant à Elisa et à cette histoire de manière générale, c’est parce que je l’ai vécue. En effet, après huit ans d’absence, une de mes meilleures amies aujourd’hui, est revenue vers moi. Un silence sans forcément de raison. Un silence quand même. Un silence qui a fait du mal mais qui, au final, a fait de notre amitié quelque chose de solide. Je comprends tellement Elisa sur cette idée de vouloir faire les choses autrement si elle le pouvait. Pourquoi ? Parce que j’ai ressenti cela plus d’une fois avant d’accepter ce trou dans mon amitié avec ma Meggan (coucou, si tu passes par ici ♥) et d’aller de l’avant. Aujourd’hui, je suis heureuse d’avoir fait ce choix et de pouvoir compter sur Megg aussi certainement qu’une sœur.

J’ai beaucoup apprécié les retrouvailles de ces cinq amies qui sont hautes en couleur ! Les personnages sont vraiment très attachants… J’ai aimé Claude, Cathy & Serge, j’ai adoré Elisa, Kendra et Colombe, Renée et Manon ne sont pas en reste non plus. Cette histoire est magnifique et j’ai adoré la découvrir !

La seule chose qui m’a un peu embêtée (oui, il en faut bien une… Quelle chiante je suis !), c’est que le mal-être d’Elisa se fait ressentir dès les premières lignes. On sent toute la souffrance qu’elle a ressentie dans son adolescence pour cet amour perdu… Je pensais que cela prendrai plus de place, qu’on aurait un peu de ressentiment vis-à-vis de ça. Il m’a manqué un peu de dispute en fait. Même si j’ai beaucoup apprécié ma lecture, j’ai trouvé les choses un peu simples. On a l’impression que tout est clair et limpide entre les cinq amies alors qu’il y a quand même eu quinze années de quasi silence radio.

J’ai beaucoup apprécié cette histoire. L’idée d’alterner les années est une bonne chose : on ressent bien l’évolution des personnages. On vit cette histoire très agréable avec ces cinq filles, toutes très différentes mais qui se complètent à merveille. Le personnage de Claude est très fort. J’ai tellement, mais tellement pensé à ma grand-mère. Merci à l’auteure pour ça, c’est la première fois que je lis quelque chose qui me fait penser à ma grand-mère sans avoir envie de pleurer. C’était beau, plein d’émotions, on se retrouve avec un roman qui se lit ultra vite et qui est plein de vie.

« Je n’étais pas préparée à cela, me sentir à ma place entourée de celles qui ont marqué ma vie, qui ont accompagné mes années de lycée, forgé la femme que je suis devenue. Dans cet habitacle, je retrouve ce coin de paradis, cet endroit sans entraves, hors du temps. Mes prunelles se remplissent de larmes de joie, mélangées à la nostalgie et au sentiment, ô combien frustrant, d’avoir perdu des années. »

Tout ne peut pas être parfait dans la vie, on vit, on rit, on pleure, on a mal, on se relève, on se casse la figure de nouveau… C’est ça, la vie. Les amis, les amours, les familles, ce sont nos forces et Ludivine Delaune nous en parle à merveille.

J’aime toujours autant la plume de Ludivine Delaune que je trouve vraie, sensible et naturelle. J’aime ces trois qualités là dans mes romans. Cela rend ma lecture unique et je n’oublierai pas ma lecture avant un bon bout de temps. Véritable ode à l’amitié, il est pour tous les âges : petits et grands vont aimer cette histoire ! Ca sent les vacances, la nostalgie des retrouvailles. Ce bond dans le passé permet de mieux appréhender l’avenir… C’est doux, c’est frais et tellement agréable… A lire sans modération.

03 bonnes idées de lire ce roman :

  • La thématique de base : Les retrouvailles de cinq amies.
  • La plume de l’auteure que j’ai grandement appréciée retrouver
  • Ce petit coin de paradis qui a été formidablement décrit ! Ca donne envie de se trouver un petit coin de paradis

4

20

Retour à Little Wing – N. Butler

retour-little-wing_9782746734913Quatrième de couverture : Ces hommes qui sont tous nés dans le même hôpital, qui ont grandi ensemble, fréquenté les mêmes filles, respiré le même air. Ils ont développé une langue à eux, comme des bêtes sauvages. ». Ils étaient quatre. Inséparables, du moins le pensaient-ils. Arrivés à l’âge adulte, ils ont pris des chemins différents. Certains sont partis loin, d’autres sont restés. Ils sont devenus fermier, rock star, courtier et champion de rodéo. Une chose les unit encore : l’attachement indéfectible à leur ville natale, Little Wing, et à sa communauté. Aujourd’hui, l’heure des retrouvailles a sonné. Pour ces jeunes trentenaires, c’est aussi celle des bilans, de la nostalgie, du doute…

Mon avis : J’ai lu ce roman dans le cadre des Matchs de la Rentrée Littéraire 2014. Je remercie donc les équipes de Rakuten Group qui m’ont permis de recevoir ce fantastique roman!

Ce roman est une petite pépite. J’ai littéralement adoré ce roman. Je me suis plongée dans cet univers du Wisconsin. Toute l’histoire se passe dans la petite ville de Little Wing qui est un lieu un peu perdu. Une petite population y vit et tout le monde se connaît. Ce qui est très sympathique c’est que l’ambiance de Little Wing est tout à fait comparable à n’importe quel endroit un peu perdu sur terre. Les gens, les amitiés… On ne peut qu’être sous le charme de ce qui ressort de ce roman. L’ambiance « country » m’a beaucoup plu. J’ai adoré!

On rencontre quatre amis : Lee, Hank, Kip et Ronny. Ils ont tous suivi des chemins différents mais à l’aube de leurs trente ans, ils se retrouvent tous là où leurs vies ont commencés. Lee est devenu une star internationale, Hank est un père et un mari dévoué ainsi qu’un agriculteur hors pair, Kip a réussi sa vie à Chicago et Ronny lui était une star du rodéo. Little Wing apparaît comme être leur QG, leur point de repère. Les liens amicaux sont très forts entre les quatre hommes puisqu’ils sont amis depuis leur plus tendre enfance.

On se rend compte que les années ont passés, des tensions s’installent mais finissent par se résoudre tout au long du roman. J’ai apprécié avoir des chapitres plus ou moins longs qui nous font changer de point de vue et surtout les flash back sur leurs années passées. Moi qui d’habitude est un peu réfractaire à l’idée de lire des flash back, ici, j’ai été complètement séduite par cet aspect dans le roman.

Ce roman est un roman qui place l’amitié sur un piédestal. Vous savez que je suis férue de romans qui place l’amitié et l’amour au plus au point. Ce sont deux valeurs très importantes pour moi et je suis ravie de les avoir retrouver au coeur de ce roman.

Du point de vue des personnages je me suis attachée à tout le monde. Que se soit Hank, sa femme Beth et ses enfants. Lee et ses histoires d’amour et de musique (parce que la musique, moi j’adore ça!), Ronny et son coeur lourd ou Kip et sa grosse tête. J’ai vraiment passé un superbe moment dans la vie de tout ces gens.

Little Wing est une ville palpitante. Entre mariages, naissances et festivités, on se retrouve au coeur de l’action. Il faut savoir les vies de tout le monde pour finalement comprendre ce qui se passe. J’ai beaucoup apprécié le fait que pour avoir les véritables histoires, il faut tisser les liens entre tous. C’est vraiment beau. C’est l’Amitié avec un grand A.

C’est les yeux fermés que je me tournerai de nouveau vers un roman de Nicholas Butler. Il a une plume magnifique et très poétique. Un humour présent tout au long du roman qui n’est pas non plus pour me déplaire!

En bref : Une belle histoire qui est carrément un gros coup de coeur ! J’ai adoré lire ce roman que j’ai lu en quelques jours tellement j’étais prise dans mon histoire. Une ambiance et une atmosphère incroyable! Je ne regrette pas du tout mon choix de roman pour ces matches de la rentrée littéraire 2014. 

Ma note : 20/20

6

Les Inséparables – Marie Nimier

Image

Bonjour,

Comme prévu voilà ma troisième critique : Les Inséparables de Marie Nimier.

Résumé : J’aimais la voix traînante de Léa, ses cheveux roux, son incroyable vitalité. Nous nous comblions, est-ce qu’on peut dire cela ? Se combler, comme deux pièces de puzzle qui s’ajusteraient parfaitement, mais ne viendraient pas de la même boîte. Que nous est-il arrivé ? Où sont passées les deux amies perchées sur le tabouret du photomaton, les petites filles amoureuses, les adolescentes en colère ? Il faudrait retourner dans la cabine, glisser une pièce dans la fente pour obtenir l’image vivante, la preuve tangible de cette force qui nous habitait. Au lieu de ça, un rideau se lève, et c’est Léa qui apparaît. Léa et son nouveau métier, rue Saint-Denis. Léa et ses bras troués.

Mon avis : J’ai eu un vrai coup de coeur pour Les Inséparables. J’aime beaucoup les histoires d’amitié, celle qu’on envie tous. Celle qu’on ne trouve que dans les livres. Ca m’fait rêver… Que voulez-vous, je suis une incorrigible rêveuse. Pour en revenir au livre c’est une histoire touchante, qui nous fait sourire de temps à autre et qui mêle aussi les drames de la vie, on y croise la mort, la drogue, la prostitution. Mais nous avons dans ce livre et grâce au style impacable de Marie Nimier une image de l’amitié qui est plus forte que tout, qui pourrait braver des tempêtes.

Ma note : 19/20

L’avez-vous lu ? Si oui, donnez moi votre avis.

 

Bisous, bisous

Satine’sbooks.