15

Charme – S. Pinborough

charme10Quatrième de couverture : Cendrillon, le conte de fées revisité : cruel, savoureux, et tout en séduction. Rappelez-vous le conte de Cendrillon que vous connaissez : le carrosse magique et le valet ensorcelé qui le conduit, les horribles belles-sœurs, le bal enchanté et l’éternel amour né au premier regard…… et à présent, ouvrez ce livre et plongez-vous dans la véritable histoire de Cendrillon, telle qu’elle n’a jamais été révélée…

Mon Avis : Vous savez bien que je ne peux pas résister à l’appel d’une réécriture de contes. J’avais lu le premier tome que vous pouvez trouver ici . Comme pour Poison, ce livre est une très belle découverte mais pas un coup de cœur.

On découvre donc, sans surprise, l’histoire de Cendrillon. Un peu différente du conte de Perrault, l’auteure a encore fait un travail remarquable en réécrivant ce conte : elle n’est pas tombée dans le **accent anglais ** BORRING !  ** fin de l’accent anglais** Elle a su me surprendre et me tenir en haleine jusqu’au bout.

J’ai été plutôt contente de retrouver quelques personnages du tome précédent ! J’ai trouvé sympathique d’avoir des nouvelles d’eux (ahahah) et surtout d’avoir une continuité dans l’histoire. L’intrigue est plus pertinente et très bien faite ! Les liens entre les tomes et les personnages sont intéressants. J’ai adoré l’apparition de personnages comme Robin des Bois qui vole aux riches pour donner aux pauvres, c’était une bonne idée de mixer un peu les personnages des contes.

Les situations sont de plus en plus cocasses et rien ne se passe comme prévu. Forcément ! Je trouve que l’auteure fait preuve d’une grande imagination et d’un talent certain pour peindre des tableaux incroyables !

Je ne sais pas pour celles et ceux d’entre vous qui l’ont lu mais j’ai l’impression d’être folle : le personnage de Cendrillon est un de mes préférés dans les contes. J’ai donc peu apprécié la description et les connotations négatives que Sarah Pinborough a attribuées à ce personnage : l’égoïsme et la jalousie. CENDRILLON ? SERIEUSEMENT. J’ai vraiment trouvé peu agréable de la voir sous ce jour mais le piiiiire dans tout ça c’est que ça a rendu ma lecture dix fois plus dynamique et que j’en ressors avec la sensation d’avoir encore plus apprécié que le premier tome. On peut donc dire que je suis encore une fois dans l’extrême contradiction avec cette saga des Contes du Royaume. Je n’aime pas mais en fait j’aime bien. Pour résumer… !

Le style de Sarah Pinborough est authentique et je l’apprécie beaucoup pour ça ! Ca m’a bien fait plaisir de retrouver sa plume qui a rendu ma lecture dynamique et très agréable. La touche d’audace et de sexy est très agréable ici. Les scènes un peu  « osées » sont peu provocantes. Et ça c’est bien !

Les personnages secondaires sont aussi très bons. Et ce qui est bien, c’est que nous avons une vue d’ensemble sur la famille de Cendrillon. Son père est vivant. Sa belle mère est une grosse garce et sa sœur n’est pas si horrible que ça.

La fin nous laisse encore une fois sur les fesses. J’ai trouvé ça tellement original que je me suis bien marrée en refermant mon bouquin.

En bref : une saga qui me plait de plus en plus et qui me fait bien sourire de part l’originalité de son contenu mais aussi par la touche audacieusement sexy que l’auteure ajoute dans son récit.  Tome 3 à venir.. ! 

Ma note : 18/20

 

18

Il était une fois T1 : Au douzième coup de minuit – Eloisa James

minuit10

Résumé : Réduite au rang de servant depuis la mort de son père, Kate vit sous le joug de sa belle-mère Marianna. L’odieuse femme va bientôt marier sa fille, Victoria, à un éminent parti, mais avant tout, la future épouse doit-être présentée au prince Gabriel. Par un coup du sort, Victoria ne peut se rendre au château. C’est donc Kate qui est envoyée à sa place, déguisée en fiancée. Kate va rencontrer Gabriel, un prince aussi charmant qu’arrogant. Un prince pour qui son cœur vacille, mais que le destin s’acharne à lui dérober. Et si un baiser avait le pouvoir de tout changer ? Et si les contes de fées existaient ?

Mon Avis : J’ai totalement adoré ce livre !

Ayant une âme d’enfant, je n’ai pas pu résister à l’appel de ce livre ! 🙂 Cendrillon restera mon conte préféré.

Revu & corrigé par Eloisa James, ce livre est une perle.

On entre dans un monde totalement à part. Bien que le thème soit lancé on ne se soucie pas des ressemblances avec Cendrillon. Ce qui est très bien, on se souvient que les contes de fées sont en image de fond mais sans forcément avoir des choses farfelues.

Un grain de folie mais surtout d’humour, ce livre est fantastique. Les personnages sont des personnages haut en couleur! Tous très différents les uns des autres. Le personnage principal féminin est une femme qui a du caractère. Tout ce que j’aime!

Il y a de nombreuses émotions présentes dans ce livre. On passe du rire à la tristesse à la peur. Moi j’étais fébrile les gars! « Maaaaaais on va où là! » « Tu vas te réveiller beau prince, elle t’ A-I-M-E!!!! » .

Malgré une fin beaucoup trop rapide, je conseille ce livre à toutes les filles qui ont encore une âme d’enfant. Même aux autres d’ailleurs.

Ma Note : 20/20