15

The land of Stories T2 – The enchantress returns – Chris Colfer

Chris Colfer's THE LAND OF STORIESJe pensais que ce n’était pas possible d’apprécier plus le deuxième tome que le premier. Résultat ? Je me suis bien foutue le doigt dans l’œil !

Quatrième de couverture: Le Pays des contes n’est plus l’endroit enchanté qu’Alex et Conner ont visité il y a un an. Le monde féerique vit désormais dans la peur : l’Enchanteresse maléfique est de retour ! Lorsque ses mauvais sorts atteignent la Terre et que leur mère est enlevée, les jumeaux doivent retourner au Pays des contes. Aidés du Petit Chaperon rouge, des bandits Jack et Boucle d’or ainsi que du prince Grenouille, ils se lancent à la recherche de la seule arme capable de vaincre la terrible magicienne. Mais cette arme pourrait bien se trouver chez les ennemis les plus redoutés des royaumes, de la sorcière des Mers à la belle-mère de Cendrillon, en passant par la Reine des neiges…

Mon avis: Ce tome deux était dans ma PAL depuis très longtemps, trop longtemps. J’ai vu qu’il y avait le troisième tome de sorti, alors je me suis dit « Faut absolument lire ce deuxième tome ! ». Ca faisait longtemps que je n’avais pas lu en anglais mais je suis contente d’avoir pu constater que je n’ai rien perdu en compréhension ou en rythme.

D’un point de vue esthétique, c’est encore une très belle réussite. La couverture du roman est très belle. Brandon Dorman semble être un très bon illustrateur vu le travail qu’il a déjà fait sur les deux premiers tomes que j’ai eu dans les mains (et le troisième semble être magnifique aussi). Les illustrations en début de chapitres sont toutes aussi mignonnes ! Elles accentuent le côté féerique et contes de fées du roman.

On retrouve Alex & Conner et toute leur famille. L’intrigue principale tourne autour du kidnapping de leur mère. Et de la disparition soudaine de leurs vies de leur grand-mère : Marraine la bonne fée. C’est aussi le tome du changement. Que se soit pour Alex et Conner, de leur mère, et aussi du pays des contes.

Alex est une petite fille incroyablement intelligente. Depuis son retour du pays des fées, elle ne trouve plus sa place dans ce monde si réel et désespère de ne plus voir sa grand-mère depuis un an. Ni de ne pas avoir eu la possibilité de retourner au pays des contes.
Conner lui reste fidèle à lui-même : toujours aussi drôle, ce p’tit gars voudrait lui aussi retourner au pays des contes.

J’ai juste trouvé un petit truc à redire sur ce livre qui reste un très beau roman et un gros coup de cœur, c’est le fait que le début du roman (je dirai les trois premiers chapitres environ) sont longs, j’ai eu beaucoup de mal à démarrer ma lecture. Mais le rythme est reparti de plus belle dès leur arrivée dans le Pays des Contes. En dehors de ce petit soucis de démarrage, j’ai adoré ce roman ! Encore plus que le premier qui était déjà top !

L’histoire principale était sympathique. Et ce que j’ai le plus apprécié c’est que la relation entre Conner et Alex est beaucoup plus forte que lors du premier tome. Ils sont plus proches.
Tout le royaume est en danger et ne peut absolument rien faire pour sauver leur monde. Même Marraine la bonne fée est incapable de contrer les pouvoir d’Ezmia. On découvre ainsi le passé de certains personnages et c’était très plaisant de comprendre. C’est aussi avec beaucoup de surprises que j’ai appris certaines choses et certains liens entre les personnages.
Nous suivons de nouveau une quête avec Alex et Conner. Avec une équipe de choc : Boucle d’Or & Jack, Froggy & le petit chaperon rouge. J’étais super contente de retrouver Boucle d’Or, Jack et Froggy qui étaient pour moi des personnages forts du premier tome. Le petit chaperon rouge m’a tapé sur le système du début à la fin, c’est donc à merveille qu’elle a rempli son rôle de chiante ! On fait aussi de nouvelles rencontres avec des personnages comme Mother Goose (La mère l’Oye) qui sont encore une fois haut en couleur ! C’était délicieux de découvrir de nouveaux personnages sous des jours différents.

Chris Colfer a un véritable don pour écrire des livres étant liés aux contes de fées. Je trouve que ça lui correspond bien. Qu’il emploie les bons mots au bon endroit. Je suis vraiment sous le charme de sa plume ! Il manie l’ironie et l’humour à merveille. Je trouve qu’il a des idées très intéressantes qui font qu’au final, on ne s’ennuie JA-MAIS. 

En bref: Une belle découverte qui m’a rendue encore une fois mon âme d’enfant! J’ai adoré retrouver mes personnages favoris et en découvrir de nouveaux. Je n’ai qu’une hâte: découvrir le troisième tome!
Ma note : 20/20 sans hésitation. 

Lu dans le cadre du challenge « Les monstrueux de la PAL 2 » 

10302171_483281408469535_5787053978846708823_n

29

Poison – S. Pinborough

J’ai lu Poison de Sarah Pinborough. En voici la chronique.

1403-poison_org Quatrième de couverture: Rappelez-vous l’innocente et belle princesse, la méchante reine impardonnable, le valeureux prince, la pomme empoisonnée et le baiser d’amour sincère… et à présent, ouvrez ce livre et plongez dans la véritable histoire de Blanche-Neige, telle qu’elle n’a jamais été révélée… Blanche-Neige, le conte de fées revisité : cruel, savoureux, et tout en séduction.

 Mon avis : J’ai passé un bon moment avec ce livre (assez court, environ 250 pages). Mais la surprise n’est pas totale et ce roman n’est pas un coup de cœur.

J’ai retrouvé avec plaisir les personnages: La Sorcière, Blanche neige et les sept nains, le prince charmant. J’ai été charmé par Blanche Neige: elle incarne tout ce qui me plait: ce côté féminin très pétillant, elle respire la générosité et la tendresse mais elle a aussi ce côté « garçon manqué »: elle monte à cheval et boit de la bière. J’ai adoré le fait que ce ne soit pas une princesse parfaite et qu’elle bravait les normes. J’ai beaucoup pensé à Blanche dans Once Upon a Time: elle dégage la même positivité et c’était un beau personnage.

Le fait que les nains soient ses amis les plus proches est vraiment quelque chose de beau à lire. J’ai aimé Rêveur et Grognon, j’ai moins apprécié le fait que l’auteure se soit focalisé sur ces deux nains, j’aurais voulu connaître les autres un peu mieux.

La plume féminine apporte beaucoup de sexy et de raffiné au conte. J’ai beaucoup aimé l’écriture.

J’ai réellement aimé le fait que l’on connaisse un peu mieux la reine. Il est toujours amusant et intéressant de voir la même histoire, retravaillée et vue avec deux points de vue différents. J’ai aimé détester ce personnage haut en couleur qui finalement est torturée comme tout le monde. C’était bien de s’en rendre compte: elle est humaine et elle a des faiblesses.

Une mention spéciale au fait de retrouver des personnages extérieurs à ce conte dans cette réécriture : Aladdin en sale gosse assassin et une bribe de l’histoire d’Hansel et Gretel. Ca m’a fait sourire de voir que l’auteure avait une imagination débordante! C’était top!

Maintenant, j’ai aussi eu des surprises un peu plus déroutantes et au final je ne sais pas si j’ai aimé ou si j’ai détesté. Au final j’arrive plus trop à m’en rendre compte: Commençons par la fin de ce récit. MAIS QU’EST CE QUE C’EST QUE CA ??!!! En fermant le livre je me suis dit « c’est pas possible… Mme Pinborough n’a pas fait ça quand même? Et ben si! » J’étais un peu sur les fesses pour tout vous dire. Mais la surprise passée je me suis dit que c’était finalement pas si mal que ça. J’espère juste qu’il y ai une continuité dans le tome 2 … Même s’il est principalement axé sur Cendrillon, j’espère avoir des nouvelles de Blanche Neige. Wait and see.. Enfin je vais pas attendre très longtemps, le deuxième tome est dans ma PAL et il va vite sortir.

Le prince charmant ne m’a pas séduite plus que ça. Il arrive comme un cheveu sur la soupe et par manque d’informations, je l’ai trouvé fade et un peu trop charmant pour être vrai justement.

Les cadres sont très beaux et les décors m’ont envoyé du rêve ! J’ai voyagé dans un pays magique et malgré les petites fausses notes, Poison reste une très belle découverte! J’ai hâte d’entamer le deuxième tome!

Ma note : 17/20

39

The Land of Stories T1 : The Wishing Spell – C. Colfer.

Bonsoir mes petits chats.

Land-of-Stories

Me revoilà pour une chronique coup de coeur. The Land of Stories qui sort en français le 17 Octobre. Ecrit par Chris Colfer qui interprète Kurt Hummel dans la série Glee. Il m’a reconnecté avec l’anglais. (j’ai eu un peu de mal à relire dans cette langue depuis The House at Riverton)

Quatrième de couverture: Alex and Conner tossed and turned with thoughts of the Wishing Spell all night, but there was no decision to make. If the journal offered a possible way home, they would have to do anything and everything it instructed them to. They had no choice. They were about to embark on the greatest scavenger hunt of their lives.

Une petite traduction (trouvée sur le net):  »The Land of Stories raconte l’histoire des jumeaux Alex et Conner. A travers les mystérieux pouvoirs d’un livre d’histoires, ils laissent leur monde derrière eux et se retouvent dans un endroit étrange, plein de merveilles et de magie, où ils vont tomber face aux personnages de contes de fées avec lesquels ils ont grandit. Mais après une série de rencontres avec des sorcières, des loups, des gobelins et des trolls, rentrer chez eux devient plus difficile qu’ils ne l’auraient pensé. »

Mon Avis : C’est un GROS coup de coeur. J’ai adoré retrouvé tous les personnages des contes que j’ai adoré toute ma jeunesse. Point particulier qui m’a vraiment fait sourire c’est que j’ai découvert ces contes parce que ma grand mère me les lisait.
De plus, la couverture est magnifique! J’ai fonctionné au coup de coeur-couverture!

On fait la rencontre d’Alex et Conner, deux jumeaux qui sont très différents. Alex est une petite fille très intelligente et n’a pas d’amis. Conner lui est un petit garçon qui n’aime pas beaucoup l’école et qui dort tout le temps. Ils ont perdu leur papa dans un accident de voiture et vivent avec leur maman. Leur grand mère qu’ils adorent et qu’ils n’ont pas vu depuis longtemps et la femme qui leur a fait découvrir les contes de fées. Alex est encore beaucoup imprégnée des contes alors que Conner comme pour tout le reste, s’en fout un peu.

Je suis partie dans cette lecture avec une petite appréhension. Chris Colfer n’est pas le premier acteur a se lancer dans une aventure littéraire. Je me suis dit « Bon! Est-ce que la célébrité va jouer plus que le talent ?  » Mais absolument pas! The land of stories est une petite pépite. Chris Colfer a beaucoup de talent.

On retrouve donc des personnages comme Blanche Neige, Cendrillon, Le petit chaperon rouge, boucle d’or et bien d’autres encore. Le royaume est divisé en plusieurs régions chacune gouvernée par une princesse.

map-of-the-land-of-stories
( carte qui est à l’intérieur du roman. Assez pratique pour suivre l’aventure d’Alex et Conner)

Ce fut donc un grand plaisir pour moi de parcourir le chemin de Conner et Alex, deux jumeaux, avec eux. Les contes sont revisités d’une manière épatante. Ils sont tellement bien utilisés que l’on a l’impression d’avoir un nouveau conte sous les yeux!

L’aventure est palpitante. Je vivais vraiment l’aventure avec mes deux petits partenaires, j’étais en colère avec eux. Je riais avec eux. Et j’avais les pétoches avec eux. C’était vraiment une belle expérience.

Une grande frustration de ne pas avoir la suite à lire tout de suite. J’attends que le tome deux sorte en broché, je crois que je vais pouvoir encore attendre un peu ^^.
Je conseille ce roman à tous et à toutes, petits, grands. Je pense que ce roman va conquérir bon nombre de coeurs.

Même si je me doutais un peu de la fin de ce premier tome, j’ai été SURPRISE de certains éléments. On a pu m’entendre hurler « C’EST PAS VRAI!!! » au moins vingt fois.

Le livre en lui même est magnifique. A chaque chapitre sa petite image. La numérotation des pages est aussi mignonne et je vous rappelle que la couverture est MAGNIFIQUE (en tout cas la couverture anglaise est superbe, j’ai plus de réserve pour la couverture française.)

En bref, un gros coup de coeur que je vous conseille.

Ma note : 20/20

large

21

La princesse au petit pois – T3 – Il était une fois – Eloisa James

57954411

Me revoilà,

Il est vrai que je ne suis pas très présente depuis la reprise. Même si je travaille assez beaucoup fort ! Je vous permets de me foutre des claques et des coups du moment qu’ils restent virtuels! 😉

Me revoilà donc pour la chronique d’un livre que j’ai ADORé (non, vraiment? Satine aime Eloisa James ?!) vous l’aurez reconnu, il s’agit que la princesse au petit pois!

Quatrième de couverture : Par une nuit d’orage, Olivia Lytton frappe à la porte du duc de Sconce après que sa calèche a versé dans le fossé. Sublime apparition : ses longs cheveux dénoués ruissellent, sa robe trempée souligne des courbes somptueuses. Ébloui, Quin ne peut s’empêcher de lui voler un baiser. Lui le mathématicien de génie imperméable aux émotions s’embrase soudain pour cette femme au franc-parler déconcertant et au langage fleuri. Aurait-il enfin trouvé sa duchesse ? Mais n’est-il pas déjà fiancé ? À la sœur d’Olivia, très précisément ?

Mon avis : Même si les trois romans sont des gros coups de cœur pour moi, celui ci est premier au top trois! J’ai littéralement ADORé ce tome!
Les personnages dans un premier temps : Olivia m’a fait rire ! Pleine d’esprit et d’humour j’ai su me reconnaître à travers elle dès les premiers mots. Sa langue acérée m’a surprise ! Mais je suis pareille. Alors bon..! On pardonne vite ce petit « défaut » (que je trouve adorable).
Le duc de Sconce est le personnage masculin principal. Et c’est un peu le seul petit soucis de cette saga. Je trouve que les personnages masculins principaux se ressemblent tous. Même si je les aime bien, je trouve qu’ils se font écho mutuellement. Mais j’ai quand même apprécié ce personnage drôle et qui veut simplement montrer de quoi il est capable à sa chère maman.
La sœur d’Olivia m’a littéralement TAPé SUR LE SYSTEME!! Trop sage, trop chiante, trop réprobatrice pour moi. Même si elle se déride un peu à la fin. C’était le personnage coincé du cul de ce roman. Elle fait littéralement écho à la bienséance de ce siècle ainsi qu’à sa famille.
On trouve d’autres personnages (beaucoup trop long à lister) mais j’en ai apprécié beaucoup. Je vous laisse les découvrir par vous même.
Le contexte est aussi un peu redondant même si l’intrigue ne sont pas les mêmes, nous avons les contes en fond de toile assez discrètement mais le château et les biens magnifiques sont toujours présents. Les péripéties sont magnifiques. J’étais subjuguée par l’aventure dans l’arbre. Elle était mythique! Pleine d’émotions et d’humour. 🙂
Pour finir, on peut conclure par un mot : SPLENDIDE.
Ca faisait longtemps que je n’avais pas été transpercée par un livre « Amour et passion » comme ceci! Même la saga de Kleypas ne m’avait pas touchée à ce point!
Ma note : Un bon 20/20.
14

Barbe Bleue – Amélie Nothomb

734772

Bonjour mes p’tits clous,

J’ai quelques chroniques de retard alors on y va sans perdre de temps! 🙂

Grâce à un SWAP, j’ai reçu Barbe Bleue de Nothomb que je voulais lire depuis longtemps.

Quatrième de couverture :  la colocataire idéale est la femme idéale.

Mon Avis : J’aime beaucoup lire Amélie Nothomb, en général je ne suis jamais déçue. Ca doit être mon quatrième livre que je lis. Et j’aime toujours autant. Ce qui est vraiment bien c’est que ces livres me permettent de souffler entre deux gros pavés ou deux lectures assez fastidieuses. C’est vrai quand ces derniers temps, les livres que j’ai pu lire ont été décevantes.

Barbe Bleue d’Amélie Nothomb est un livre que j’ai adoré et dévoré en quelques heures. On y fait la rencontre de Saturnine et de Don Elemirio. Deux personnages aux antipodes. L’un riche, qui loue une chambre pour 500 euros alors qu’elle en vaut trois fois plus sur Paris. Et l’autre une rêveuse qui n’a pas vraiment sa langue dans sa poche.

C’est un cocktail qui marche parfaitement. Je les trouve même touchant à la fin.
Don Elemirio est un personnage tellement intelligent que l’on arrive à le pardonner des erreurs qu’il fait. Il reste tellement logique qu’on ne parvient pas à le réduire au rang de malade mental.

Une sorte « d’amour » né entre les deux personnages qui s’avère pour moi être vraiment étrange.

Dans Barbe Bleue nous sommes au contact de plusieurs thèmes : les couleurs, l’amour, la vie & la mort, mais aussi du champagne. (qui m’a sacrément donné envie d’en boire.) On y retrouve la trame du conte de Perrault qui porte le même nom. Il est un peu plus moderne !

Ce que j’ai préféré dans ce livre c’est la fin. Je la trouve tellement belle que j’en avais des frissons partout. Les dernières phrases sont magnifiques.

En tout cas, si vous aimez Nothomb et que vous ne l’avez pas encore lu je vous le conseille vivement. C’est toujours un plaisir de retrouver son style agréable et frais. Les noms étranges de ses personnages. Si vous voulez vous lancer dans un livre d’Amélie Nothomb je pense que celui là est parfait !

(Un résumé ici est un peu compliqué puisqu’il est difficile d’en faire un, pour moi, sans spoiler l’intrigue :))

Ma note : 16/20

Satine.

13

Il était une fois T2 : La belle et la bête – Eloisa James.

9782290058237Bonjour tout le monde,

Aujourd’hui je vais faire une petite chronique pour un livre que j’ai dévoré (encore une fois.) Il s’agit du tome 2 d’Eloisa James : La belle et la bête.

Résumé: Reclus dans son château, le comte de Marchant, serait, dit-on, victime d’un sortilège : nulle femme ne saurait éveiller son amour… Et si Linnet Thynne le pouvait ? La ravissante lady décide de rompre le charme. Or elle n’a pas idée du danger auquel elle s’expose à vouloir apprivoiser un tel homme…

Mon Avis: Après le tome 1, je ne pensais pas que j’allais plus apprécié le tome 2 mais si : Il est juste EXCELLENT.

Encore une parodie du conte que vous avez forcément reconnu : La belle et la bête.

Je me suis surprise à rire avec Piers, ses répliques acerbes m’ont fait rire. Ce qui reste surprenant c’est que j’arrive plus à me reconnaître dans les caractères des hommes que des femmes. J’avais eu la même sensation avec le prince Gabriel dans le tome 1. Un médecin claudiquant à la langue aiguisée voilà comment on peut qualifier Piers… Il n’est pas s’en me rappeler mon cher Grégory House.

Comme d’habitude, j’ai adoré le personnage principal féminin. J’ai su me retrouver dans le caractère de Linnet. Je trouve le couple Piers / Linnet incroyable. J’ai encore ri énormément.

Mis à part les personnages que j’ai trouvé gigantesques, je suis tombée sous le charme des lieux ! Nous sommes propulsé dans un univers magique.

En tout cas, j’ai passé un excellent moment en leur compagnie. Eloisa James a une plume magnifique et un humour littéraire excellent ! Je vous le conseille. Et vivement la sortie du tome 3 !

Ma note : 20/20

Bisous, bisous

Satine.

18

Il était une fois T1 : Au douzième coup de minuit – Eloisa James

minuit10

Résumé : Réduite au rang de servant depuis la mort de son père, Kate vit sous le joug de sa belle-mère Marianna. L’odieuse femme va bientôt marier sa fille, Victoria, à un éminent parti, mais avant tout, la future épouse doit-être présentée au prince Gabriel. Par un coup du sort, Victoria ne peut se rendre au château. C’est donc Kate qui est envoyée à sa place, déguisée en fiancée. Kate va rencontrer Gabriel, un prince aussi charmant qu’arrogant. Un prince pour qui son cœur vacille, mais que le destin s’acharne à lui dérober. Et si un baiser avait le pouvoir de tout changer ? Et si les contes de fées existaient ?

Mon Avis : J’ai totalement adoré ce livre !

Ayant une âme d’enfant, je n’ai pas pu résister à l’appel de ce livre ! 🙂 Cendrillon restera mon conte préféré.

Revu & corrigé par Eloisa James, ce livre est une perle.

On entre dans un monde totalement à part. Bien que le thème soit lancé on ne se soucie pas des ressemblances avec Cendrillon. Ce qui est très bien, on se souvient que les contes de fées sont en image de fond mais sans forcément avoir des choses farfelues.

Un grain de folie mais surtout d’humour, ce livre est fantastique. Les personnages sont des personnages haut en couleur! Tous très différents les uns des autres. Le personnage principal féminin est une femme qui a du caractère. Tout ce que j’aime!

Il y a de nombreuses émotions présentes dans ce livre. On passe du rire à la tristesse à la peur. Moi j’étais fébrile les gars! « Maaaaaais on va où là! » « Tu vas te réveiller beau prince, elle t’ A-I-M-E!!!! » .

Malgré une fin beaucoup trop rapide, je conseille ce livre à toutes les filles qui ont encore une âme d’enfant. Même aux autres d’ailleurs.

Ma Note : 20/20