29

Poison – S. Pinborough

J’ai lu Poison de Sarah Pinborough. En voici la chronique.

1403-poison_org Quatrième de couverture: Rappelez-vous l’innocente et belle princesse, la méchante reine impardonnable, le valeureux prince, la pomme empoisonnée et le baiser d’amour sincère… et à présent, ouvrez ce livre et plongez dans la véritable histoire de Blanche-Neige, telle qu’elle n’a jamais été révélée… Blanche-Neige, le conte de fées revisité : cruel, savoureux, et tout en séduction.

 Mon avis : J’ai passé un bon moment avec ce livre (assez court, environ 250 pages). Mais la surprise n’est pas totale et ce roman n’est pas un coup de cœur.

J’ai retrouvé avec plaisir les personnages: La Sorcière, Blanche neige et les sept nains, le prince charmant. J’ai été charmé par Blanche Neige: elle incarne tout ce qui me plait: ce côté féminin très pétillant, elle respire la générosité et la tendresse mais elle a aussi ce côté « garçon manqué »: elle monte à cheval et boit de la bière. J’ai adoré le fait que ce ne soit pas une princesse parfaite et qu’elle bravait les normes. J’ai beaucoup pensé à Blanche dans Once Upon a Time: elle dégage la même positivité et c’était un beau personnage.

Le fait que les nains soient ses amis les plus proches est vraiment quelque chose de beau à lire. J’ai aimé Rêveur et Grognon, j’ai moins apprécié le fait que l’auteure se soit focalisé sur ces deux nains, j’aurais voulu connaître les autres un peu mieux.

La plume féminine apporte beaucoup de sexy et de raffiné au conte. J’ai beaucoup aimé l’écriture.

J’ai réellement aimé le fait que l’on connaisse un peu mieux la reine. Il est toujours amusant et intéressant de voir la même histoire, retravaillée et vue avec deux points de vue différents. J’ai aimé détester ce personnage haut en couleur qui finalement est torturée comme tout le monde. C’était bien de s’en rendre compte: elle est humaine et elle a des faiblesses.

Une mention spéciale au fait de retrouver des personnages extérieurs à ce conte dans cette réécriture : Aladdin en sale gosse assassin et une bribe de l’histoire d’Hansel et Gretel. Ca m’a fait sourire de voir que l’auteure avait une imagination débordante! C’était top!

Maintenant, j’ai aussi eu des surprises un peu plus déroutantes et au final je ne sais pas si j’ai aimé ou si j’ai détesté. Au final j’arrive plus trop à m’en rendre compte: Commençons par la fin de ce récit. MAIS QU’EST CE QUE C’EST QUE CA ??!!! En fermant le livre je me suis dit « c’est pas possible… Mme Pinborough n’a pas fait ça quand même? Et ben si! » J’étais un peu sur les fesses pour tout vous dire. Mais la surprise passée je me suis dit que c’était finalement pas si mal que ça. J’espère juste qu’il y ai une continuité dans le tome 2 … Même s’il est principalement axé sur Cendrillon, j’espère avoir des nouvelles de Blanche Neige. Wait and see.. Enfin je vais pas attendre très longtemps, le deuxième tome est dans ma PAL et il va vite sortir.

Le prince charmant ne m’a pas séduite plus que ça. Il arrive comme un cheveu sur la soupe et par manque d’informations, je l’ai trouvé fade et un peu trop charmant pour être vrai justement.

Les cadres sont très beaux et les décors m’ont envoyé du rêve ! J’ai voyagé dans un pays magique et malgré les petites fausses notes, Poison reste une très belle découverte! J’ai hâte d’entamer le deuxième tome!

Ma note : 17/20

39

The Land of Stories T1 : The Wishing Spell – C. Colfer.

Bonsoir mes petits chats.

Land-of-Stories

Me revoilà pour une chronique coup de coeur. The Land of Stories qui sort en français le 17 Octobre. Ecrit par Chris Colfer qui interprète Kurt Hummel dans la série Glee. Il m’a reconnecté avec l’anglais. (j’ai eu un peu de mal à relire dans cette langue depuis The House at Riverton)

Quatrième de couverture: Alex and Conner tossed and turned with thoughts of the Wishing Spell all night, but there was no decision to make. If the journal offered a possible way home, they would have to do anything and everything it instructed them to. They had no choice. They were about to embark on the greatest scavenger hunt of their lives.

Une petite traduction (trouvée sur le net):  »The Land of Stories raconte l’histoire des jumeaux Alex et Conner. A travers les mystérieux pouvoirs d’un livre d’histoires, ils laissent leur monde derrière eux et se retouvent dans un endroit étrange, plein de merveilles et de magie, où ils vont tomber face aux personnages de contes de fées avec lesquels ils ont grandit. Mais après une série de rencontres avec des sorcières, des loups, des gobelins et des trolls, rentrer chez eux devient plus difficile qu’ils ne l’auraient pensé. »

Mon Avis : C’est un GROS coup de coeur. J’ai adoré retrouvé tous les personnages des contes que j’ai adoré toute ma jeunesse. Point particulier qui m’a vraiment fait sourire c’est que j’ai découvert ces contes parce que ma grand mère me les lisait.
De plus, la couverture est magnifique! J’ai fonctionné au coup de coeur-couverture!

On fait la rencontre d’Alex et Conner, deux jumeaux qui sont très différents. Alex est une petite fille très intelligente et n’a pas d’amis. Conner lui est un petit garçon qui n’aime pas beaucoup l’école et qui dort tout le temps. Ils ont perdu leur papa dans un accident de voiture et vivent avec leur maman. Leur grand mère qu’ils adorent et qu’ils n’ont pas vu depuis longtemps et la femme qui leur a fait découvrir les contes de fées. Alex est encore beaucoup imprégnée des contes alors que Conner comme pour tout le reste, s’en fout un peu.

Je suis partie dans cette lecture avec une petite appréhension. Chris Colfer n’est pas le premier acteur a se lancer dans une aventure littéraire. Je me suis dit « Bon! Est-ce que la célébrité va jouer plus que le talent ?  » Mais absolument pas! The land of stories est une petite pépite. Chris Colfer a beaucoup de talent.

On retrouve donc des personnages comme Blanche Neige, Cendrillon, Le petit chaperon rouge, boucle d’or et bien d’autres encore. Le royaume est divisé en plusieurs régions chacune gouvernée par une princesse.

map-of-the-land-of-stories
( carte qui est à l’intérieur du roman. Assez pratique pour suivre l’aventure d’Alex et Conner)

Ce fut donc un grand plaisir pour moi de parcourir le chemin de Conner et Alex, deux jumeaux, avec eux. Les contes sont revisités d’une manière épatante. Ils sont tellement bien utilisés que l’on a l’impression d’avoir un nouveau conte sous les yeux!

L’aventure est palpitante. Je vivais vraiment l’aventure avec mes deux petits partenaires, j’étais en colère avec eux. Je riais avec eux. Et j’avais les pétoches avec eux. C’était vraiment une belle expérience.

Une grande frustration de ne pas avoir la suite à lire tout de suite. J’attends que le tome deux sorte en broché, je crois que je vais pouvoir encore attendre un peu ^^.
Je conseille ce roman à tous et à toutes, petits, grands. Je pense que ce roman va conquérir bon nombre de coeurs.

Même si je me doutais un peu de la fin de ce premier tome, j’ai été SURPRISE de certains éléments. On a pu m’entendre hurler « C’EST PAS VRAI!!! » au moins vingt fois.

Le livre en lui même est magnifique. A chaque chapitre sa petite image. La numérotation des pages est aussi mignonne et je vous rappelle que la couverture est MAGNIFIQUE (en tout cas la couverture anglaise est superbe, j’ai plus de réserve pour la couverture française.)

En bref, un gros coup de coeur que je vous conseille.

Ma note : 20/20

large

7

Les contes – Charles Perrault

les-contes_couv

Résumé : Imaginez la grande forêt où le petit chaperon rouge a rencontré le loup, où le petit poucet et ses frères se sont perdus, où la belle au bois dormant attend son prince, couchée sur son lit brodé d’or et d’argent…
Des marmitons y préparent les noces de Riquet à la Houppe et le Chat Botté passe en courant : que porte-t-il à son maître? La bague de Peau d’Ane, la pantouffle de Cendrillon  ou la clef d’or de barbe bleue?

Mon avis : Des contes enfantins. Me rappelant légèrement les fables de la Fontaine (pas dans la forme mais dans le fond). Toujours une morale simple et toujours aussi plaisante à apprendre ou ré-apprendre pour les plus âgés d’entre nous! 🙂

La lecture des contes dans leur totalité m’a permis de découvrir et de redécouvrir les contes de mon enfance. Bien que je dois vous dire que certains me paraissaient … Inconnus! Par exemple, la fin de la belle au bois dormant. Je ne connaissais pas ! Je n’avais jamais lu le conte, me fiant corps et âme aux Disney 🙂 Il va de même pour le chat Botté ou Cendrillon. J’ai été surprise de certaines fins. Barbe bleue est toujours aussi effrayant. 

Ca reste une lecture simple, rapide qui nous replonge dans notre enfance! Ca fait toujours plaisir et du bien par moment. Ce livre de contes nous rappelle aussi que Charles Perrault reste le maître du conte. Indétrônable.

Nous saluons donc ici des contes qui ne prennent pas une ride ! Toujours aussi agréable à la lecture.  Incontournables contes de notre enfance !

Ma note : 13/20.

16

Les contes de Beedle le Barde – J.K Rowling

Sans titre

Bonjour tout le monde.

Le temps est venu d’une nouvelle critique : les Contes de Beedle le Barde de J.K Rowling.
Vous savez que je suis une grande fan de J.K Rowling, j’ai donc hier acheté les contes.

RésuméLes Contes de Beedle le barde (The Tales of Beedle the Bard) est un livre pour enfants de la romancière britannique J. K. Rowling. Il est présenté comme issu du monde de Harry Potter, prétendument traduit par Hermione Granger d’après les runes originales de Beedle le Barde et accompagné de commentaires d’Albus Dumbledore.

Mon Avis : Comme Le Quidditch à travers les âges et les Animaux Fantastiques, J.K Rowling a encore fait preuve d’efficacité magique. Nous en savons un peu plus sur ces fameux contes qui font leur première apparitions dans Harry Potter et les Reliques de La Mort ( Harry Potter and the Deathly Hallows ). Je suis une lectrice qui lit assez vite, c’est donc en une heure et demie que j’ai terminé ce livre ( pas très gros ). Les contes restent une belle leçon de vie et d’une morale très juste. Je ne les comparerais quand même pas aux Fables de Jean de La fontaine, mais à quelques moments je me suis laissée prendre au jeu. 🙂 Rowling nous place un décor encore une fois magique et nous donne tous les éléments pour que nous y croyons vraiment. Les Notes d’Albus Dumbledore et de J.K Rowling ajoutent un trait au coté  » manuscrit  » du livre.

Un bon livre pour les fan de Rowling, mais enfantin. Je vous le conseille pour les lire à vos enfants, petits frères et petites soeurs. Après tout, ce sont des contes 🙂

Note : 13/20