12

Isulka – Tome 1 : La pierre d’Isis – Dorian Lake

51PBSnEYSuL._SX350_BO1,204,203,200_Résumé : PRIX Imaginaire Découverte 2017 – Les Petits Mots des Libraires. Isulka est une mageresse marginale, un peu vénale, mais surtout très endettée, vivotant en donnant des spectacles de magie dans des cabarets parisiens. Scipione est un spadassin vénitien comme on n’en fait plus, un reliquat du passé exilé de la Sérénissime, trahi par ses pairs et en quête de Vendetta. Recrutés par un employeur anglais pour subtiliser une bague de rubis, la mission se révèle sous un tout autre jour lorsqu’ils découvrent la valeur du joyau. L’appât du gain les mènera de Paris au Caire, de coups bas en coupe-gorges, dans une course-poursuite avec des espions, des criminels et une inquiétante secte égyptienne…
Mon avis : Je remercie les éditions Noir d’absinthe et plus particulièrement Dorian pour l’envoi de son roman. En effet, j’ai les deux tomes dans ma PAL. J’ai eu le temps de lire le premier et le deuxième m’attend sagement dans ma liseuse (de la mort qui tue, que je keaffe à mort, merci mon chéri !). Je vous avoue que j’ai pris du temps pour le lire, je me suis délectée de chaque mot. La plume de Dorian Lake est comme une promesse au voyage, à l’accomplissement.
La rencontre entre une lectrice et une mageresse envoutante.
Isulka est un personnage que j’ai beaucoup apprécié. En effet, elle est loin d’être parfaite. On la retrouve dans des situations périlleuses. On se retrouve avec un personnage principal assez intéressant : entre une vie compliquée, sans argent, Isulka doit redoubler de courage et d’invention pour rester en vie une journée de plus. L’argent est un gros problème : quand on n’en a pas, c’est encore plus compliqué. L’appât du gain est quelque chose d’assez fort chez Isulka et c’est certainement son plus gros défaut : la gourmandise qui brille et qui permet d’accéder à un niveau de vie meilleur.
Scipione est un personnage haut en couleur avec lequel Isulka forme un duo redoutable. noir-absinthe.png Il veut sa vengeance et ne renonce à rien pour l’avoir. Ainsi, grâce (ou à cause de) lui, on se retrouve dans des situations rocambolesques. On ne s’en lasse pas.
Un appel au voyage.
Avec ce premier tome, nous voyageons. C’est un tome qui nous happe facilement. On est propulsé avec intérêt dans un univers incroyable qui nous fait voyager dans de beaux endroits. On ne voyage pas que géographiquement parlant mais aussi historiquement. Dorian m’a baladé dans une époque que je connais mal mais que j’ai pris plaisir (énormément) à découvrir au fil des pages. C’est une savante combinaison qui m’a énormément plu.
Une plume qui deviendra célèbre (ma main au feu !)
Cette fois ci c’est sur, je suis certaine de ce que j’avance, Dorian deviendra célèbre ! La plume de cet auteur se doit d’être connue ! Elle nous transporte si facilement, elle est dynamique, belle. Les mots sont saisissants. C’est avec intérêt que je me penche sur le travail de Dorian (me dire que j’ai encore deux romans de lui dans ma PAL me met en joie). En tout cas, je suis certaine que cette saga plaira aux fans de fantastique, ça ne fait aucun doute.
Les – :
– Mon cœur est envouté par les histoires de la mageresse. Coup de cœur !
Les + :
– Un duo haut en couleur.
– Une plume merveilleuse, que dis-je, fantastique, que dis-je majestueuse !!
– Un voyage géographique et temporel incroyable.
– Une intrigue parfaite que j’ai beaucoup apprécié.
Ma note : 155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie
Publicités
18

L’astre du cœur – Livre 1 – Orezza D’Antes

36837825_1909803952374113_7334179454224171008_nRésumé : Être le résultat d’une odieuse manigance de l’Enfer vieille de 700 ans, n’a déjà pas de quoi vous donner le sourire. Mais apprendre en plus que dans sept jours, le soir de votre seizième anniversaire, vous allez devenir une monstruosité, mère de l’Antéchrist, en contrepartie de vos pouvoirs de sorcière, vous ôte définitivement l’envie de rire. Je craignais le funeste destin qui m’attendait, pourtant ce n’est pas ce qui s’est passé. Ce que j’ai fait de moi n’a rien à voir avec la marionnette qu’ils espéraient obtenir et, pour la première fois, mon cœur de reptile s’est éveillé… Pour le meilleur et pour le pire.

Mon avis : Me revoilà ! Après une petite semaine d’absence, j’ai eu une petite panne de lecture et l’envie de publier n’était pas là puisque j’avais en tête un évènement très important : le mariage de l’une de mes meilleures amies… Me revoilà après toutes ces belles émotions, ces larmes (non, c’est une allergie) et ces rires !

En parlant d’amour, laissez moi vous présenter le premier livre de l’astre du cœur d’Orezza d’Antes. Je remercie les éditions Livresques pour l’envoi de ce premier partenariat. Je suis très heureuse de faire partie de l’équipe. Je remercie surtout Nathan pour sa gentillesse communicative et sa bienveillance à mon égard !

On fait la rencontre d’Alisha Beaumont, une jeune fille qui vit mal son adolescence. Mal dans sa peau, elle ne parvient pas à avoir d’ami ni à communiquer autrement que par la violence et la vulgarité. Sa vie avec sa grand-mère est difficile, sa mère l’ayant abandonnée elle doit vivre les frasques de sa grand-mère complètement cinglée.

Alisha reste aussi un personnage mystérieux puisque le jour de ses seize ans, sa transformation va opérer. Alisha est une sorcière.

L’intrigue est très prenante. J’ai beaucoup apprécié l’originalité qui se dégage de l’intrigue. En effet, même si la sorcellerie est une chose que l’on trouve facilement dans les romans fantastiques, cette saga trouve son originalité dans le fait que l’on  couple cette sorcellerie à un caractère bien trempée et à des outils assez remarquables.

Mis à part Alisha et sa grand-mère assez folle, on fait la rencontre de Dario. Je n’ai jamais vu tant de haine entre deux personnages. Alisha et Dario se détestent, non, ils se haïssent. Quelle violence verbale ! J’étais scotchée lors des premiers chapitres. Il est tout ce qu’elle déteste et elle représente tout ce qu’il hait. C’est un duo qui promet des feux d’artifice. J’ai apprécié ce personnage secondaire qui nous offre beaucoup de surprises tout au long de ce premier tome.

Ce que j’ai aussi apprécié dans cette découverte c’est cette couverture qui m’a tout de suite énormément plu. En effet, elle est belle, poétique, mystérieuse. J’ai tout de suite eu envie d’en savoir plus sur cette saga.

La plume d’Ozerra d’Antes est aussi une belle découverte. J’ai tout de suite apprécié cette plume piquante, pleine d’humour et de mystère. La seule chose que je peux avoir à reprocher à ce premier tome c’est les quelques longueurs que j’ai trouvé par ci par là. Même si elles ne m’ont pas énormément ralentie, j’ai perdu le fil une ou deux fois.

J’ai apprécié le côté « créature des enfers » qu’Alisha nous dévoile ici à travers son histoire. C’est assez surprenant. La scène dans le lac avec les serpents m’a fait froid dans le dos mais c’est assez surprenant.

Je ne peux que vous conseiller cette belle histoire qui fera  fondre votre petit cœur de lecteur fantastique.

Les – :

  • Quelques longueurs.
  • La violence dans les propos entre Dario et Alisha

Les + :

  • Le personnage d’Alisha et le mystère qu’il dégage.
  • Le rôle de Dario dans cette belle histoire.
  • Une intrigue originale avec ce côté « créature des enfers ».
  • Une plume assez sympathique
  • Une couverture incroyable

Ma note : 155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie

 

18

A la découverte de l’histoire de la Magie – Collectif et le chemin de traverse – Collectif

Résumé de « à la découverte de l’histoire de la magie » : Passionnante exploration du monde magique de Harry Potter, cet ouvrage plonge au coeur même de la création de J.K. Rowling. Vous y apprendrez la part de vérité qui se cache derrière les mythes et les légendes qui peuplent la saga. Vous découvrirez toutes les créatures, images et traditions qui ont insipiré l’univers de l’auteur, des activités magiques et des expériences de sorcellerie !

Résumé de « le chemin de traverse » : Depuis le Magicobus jusqu’aux gobelins en passant par les balais, baguettes magiques et autres boîtes à Flemme, ce livre permet d’explorer les coulisses de l’extraordinaire décor du Chemin de Traverse. Ce carnet magique comporte de nombreuses surprises à détacher et à déplier, dont le plan du Chemin de Traverse et un poster de La Gazette du Sorcier, mais aussi des Noises, Mornilles et Gallions à collectionner ainsi que des stickers.

Mon avis : Je remercie les éditions Gallimard ainsi que Gilles Paris, Jules et Léa pour l’envoi de ces deux livres que j’ai adoré !! En véritable Potterhead que je suis, je suis très heureuse d’avoir pu plonger mon nez dans ces deux livres.

C’est toujours un énorme plaisir de me plonger de nouveau dans l’univers de JK Rowling. À travers ces deux livres, on plonge dans le chemin de traverse qui regorge de magie et de boutiques en tout genre. On revisite des lieux comme le chaudron baveur, la banque Gringotts ou encore le journal « The daily Prophet » (La gazette du sorcier).

Dans le livre « A la découverte de l’histoire de la magie » nous emmène loin, très loin dans la conception du roman. Ainsi, on trouve les manuscrits de JK Rowling ainsi que les dessins qu’elle a fait des personnages qu’elle a inventés. J’ai apprécié relire les textes en anglais, découvrir plein d’informations qui regorgent dans le texte. J’ai appris certaines choses, redécouvertes d’autres, bref, j’ai passé un excellent moment.

On retrouve les illustrations des romans illustrés par Jim Kay. J’ai pris plaisir à redécouvrir ce coup de crayon. J’en ai profité pour feuilleter de nouveau les trois premiers romans illustrés que j’ai dans ma bibliothèque (merci mon Jonathan et vivement le quatrième) !

Ce sont deux livres qui se feuillettent ou qui se dévorent. Les fans de la saga vont se délecter des mines d’information qu’il y a dans ces deux ouvrages. Ça sent la magie, le talent, la création, bref, on passe vraiment un bon moment.

Les – :

  • Peut-être que j’aurais ajouté des traductions des lettres et des différents articles que l’on a en anglais dans les ouvrages. Je pense aux lecteurs qui ne lisent pas en anglais et qui pourraient y voir un obstacle.

Les + :

  • Les informations que j’ai adorées !
  • Les illustrations fantastiques.
  • Les ouvrages qui apportent un petit plus à la saga.

Ma note :  155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie

 

27

Dans la peau – Fabienne Lejamble

51AtQngX2eL.jpgRésumé : Un démon pervers au sacré sens de l’humour possède une jeune femme. Un roman entre fun et émotion.

Mon avis : Je remercie d’emblée Fabienne pour l’envoi de son roman. Voilà un service presse surprenant dans le sens où le premier ouvrage de Fabienne reste aux antipodes de celui-ci. 1902 est un recueil de nouvelles fantastiques assez sympathique à lire, j’avais passé à l’époque, un bon moment de lecture rapide et assez fascinant par les propos tenus. Dans la peau est un roman fantastique où Keleb, un démon prend possession de Lexie, une jeune fille normale.

J’ai apprécié cette lecture malgré quelques petites choses qui m’ont un peu déstabilisé. Cependant, je reste agréablement surprise par la découverte de ce roman. Je vous avoue que je ne me serai pas retournée sur la couverture de ce roman. En effet, la couverture me fait penser à un roman érotique des années 1980 (ce qui n’est pas forcément mon genre de lecture, je vous l’avoue). Comme je le dis souvent, l’habit ne fait pas le moine. Ici, s’en est une belle preuve. Je serai passée à côté d’un bon moment de lecture.

C’est un ouvrage très original, intéressant et bourré d’humour. Cependant, il y a beaucoup d’émotions diverses qui sont véhiculées dans ce roman. C’est assez surprenant de voir l’humour se mêler à la douceur, la sensibilité et la sensualité.

Keleb est un personnage que j’ai beaucoup apprécié découvrir. Son côté mutin est exploité à merveille. Ce qui m’a un peu ennuyé, c’est le fait que Keleb joue vraiment avec le feu, un peu trop pour moi. Quand il prend possession du corps de Lexie, il fait d’elle une jeune femme plus que sensuelle. Elle devient une allumeuse de service devant ses parents ! C’est quelque chose qui m’a un peu ennuyé.

Lexie est aussi un personnage ambivalent dans le sens où il y a une réelle évolution. Même si au départ, elle a peur, elle ne sait pas ce que va bien pouvoir faire Keleb. J’ai trouvé sa soumission un peu trop forte. Mais je pense que c’est le jeu dans ce genre de situation non ?

J’ai aimé les joutes verbales entre Keleb et Lexie qui n’a pas froid aux yeux. Par moment, elle le paye ! La cohabitation entre Lexie et Keleb n’est pas de tout repos mais assez drôle.

L’originalité de l’histoire a su me séduire malgré le fait que j’ai eu une impression de « trop vite ». En effet, lorsque Keleb prend possession du corps de Lexie, au début, ça va trop vite pour moi. Un jeu d’esprit entre amis et pouf… Au bout de quelques minutes Keleb est déjà dans le corps de Lexie. J’aurais peut être apprécié un petit effet d’attente pour apporter une ambiance plus sombre, particulière.

La plume de Fabienne Lejamble est toujours aussi délectable, elle est fraîche et se prête très bien à l’exercice. L’auteure m’a fait sortir de ma zone de confort le temps d’un roman, c’était une belle expérience.

Les – :

  • Un effet de rapidité sur le début du roman.
  • Une soumission exacerbée de Lexie qui subit les assauts de Keleb qui par moment joue vraiment trop avec le feu.

Les + :

  • Le retour de la plume de Fabienne Lejamble que j’aime toujours autant.
  • Les joutes verbales entre Keleb et Lexie
  • Le personnage de Lexie que j’ai apprécié puisqu’elle essaye de résister. Sa force et son courage sont remarquables.
  • La manière dont l’auteure repousse les clichés sur les esprits.

Ma note : 155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie

 

24

Twilight Tome 4 : Révélation – Stephenie Meyer

téléchargement (3)Résumé : Bella a fait son choix : elle s’apprête à épouser Edward. Mais le jeune homme honorera-t-il sa part du marché ? Acceptera-t-il de la transformer en vampire et d’accepter de la voir renoncer à sa vie humaine ?

Mon avis : Depuis le temps que je l’ai dans ma liste des romans « à chroniquer », je peux enfin le faire. Etant donné que je suis malade –hip hip hip hourraaaa- ce qui n’arrive jamais et ce qui m’énerve au plus haut point (soit dit en passant), j’ai le temps de chroniquer et de lire.

On retrouve Bella et Edward pour le quatrième et dernier tome de leurs aventures.

Je sais, je sais, cette saga divise par la mièvrerie de l’histoire d’amour, de l’éternité et des vampires. Cependant, cette saga reste mon talon d’Achille parce que je l’adore. J’aime beaucoup le personnage d’Edward et les valeurs qu’il prône. Cependant, le personnage de Bella reste transparent à mes yeux. Cela équilibre le couple, je me suis habituée à sa transparence.

Le quatrième tome réserve bien des surprises. En effet, l’inimaginable se produit et c’est leurs vies qui sont complètement chamboulées. Edward horrifié, Bella, aux anges. Leur décision va changer leurs vies, au point de jouer avec la durée de cette dernière.

J’ai trouvé le point de vue de Jacob en trop dans ce dernier tome. J’ai trouvé que cette partie était en trop. C’était intéressant de voir comment il réfléchit, interagit avec la meute, ce qu’il pense de la situation, cependant, le fait que ce ne soit pas Bella qui parle, que le narrateur change, rend le personnage encore plus fade que ce à quoi j’étais habituée.

J’ai apprécié l’esprit de famille même si cette dernière reste divisé face au choix de Bella et d’Edward (qui subit plus qu’autre chose ce choix d’ailleurs).

La première partie du roman est assez longue pour moi. Une fois que Renesmée apparait et que Bella devienne une petite vampirette cela prend du sens, du rythme et la bataille finale promet de belles choses.

J’ai apprécié découvrir des vampires de toutes les horizons, de voir d’autres manières de vivre que celle de la famille Cullen. J’ai aussi aimé découvrir les parcours de vie de tous et toutes. C’est vraiment très sympathique.

Le don de Bella lui apporte quelque chose, j’ai trouvé la continuité de ce dernier assez sympathique et utile aussi. Cela apporte un peu de couleurs au personnage qui évolue merveilleusement bien une fois vampire !

J’ai aussi apprécié le fait que les loups puissent vivre en presque harmonie avec les vampires. Encore une fois, cela divise la meute mais certains approuvent et se rangent du côté de Jacob qui reprend une place important dans la vie de Bella au grand regret d’Edward.

La plume de Stephenie Meyer réserve d’ultimes surprises. J’ai vraiment apprécié terminer ma lecture sur cette note.

Twilight est une saga qui divise selon les lecteurs, j’en ai bien conscience. Pour moi, elle restera toujours la saga qui m’a fait découvrir la littérature vampirique. J’aime cette belle histoire d’amour (un peu mièvre certes mais je l’aime quand même !). Je ne peux que conseiller cette saga aux fans du genre mais aussi à ceux qui débutent, c’est un bon premier pied dans la littérature fantastique.

Un micro point sur la version cinématographique : par pitié, lisez avant de regarder. J’ai cru mourir.

Les – :

  • Le caractère de Bella qui me tape toujours autant sur les nerfs.
  • Son égoïsme latent sur cette décision qu’elle impose à tout le monde
  • Le point de vue de Jacob en trop à mon goût.

Les + :

  • La transformation de Bella tant attendue.
  • Le personnage d’Edward cher à mon cœur.
  • Les parcours de vie bien différents empruntés par les vampires.
  • La bataille finale.
  • Une fin heureuse, comme je les aime.
  • Le personnage de Jacob qui remonte dans mon estime

Ma note :155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie

14

Le garçon aux cheveux bleus – Jessica Branco

51idzHxXY1L._SX195_.jpgRésumé : Athéna, paraplégique depuis sa naissance, supporte avec difficulté sa condition et les conséquences qui en découlent. Jusqu’au jour où Eden, un mystérieux garçon aux cheveux bleu nuit, va changer sa vision du monde grâce à son don extraordinaire.

Mon avis : Je remercie chaudement les éditions de la caravelle pour la proposition de ce Service Presse via la plateforme Simplement.pro. En effet, j’ai adoré le résumé et la couverture, j’étais réellement intriguée par ce que j’avais sous les yeux. Ni une, ni deux, j’ai foncé dans cette lecture très originale.

On fait la rencontre d’Athéna, une jeune fille qui aimerai avoir une normale. Cependant, rien n’est facile pour elle. Paraplégique depuis sa naissance, elle voit tout le monde évoluer autour d’elle sans qu’elle ne fasse partie de cette évolution.

Quand les jeunes filles de son âge font des sorties entre copines, parlent de garçon et vivent leurs vies de lycéennes, Athéna doit attendre sa mère pour la laver et qu’une bonne âme l’aide à ramasser ses clés. Elle n’en peut plus de cette vie, elle voudrait que les choses changent. Ses souhaits vont être exaucés lorsque Athéna croise le regard d’Eden et ses magnifiques cheveux bleus.

Athéna voit sa vie prendre un virage à 180° degrés lorsqu’Eden entre dans sa vie. Je suis vraiment scotché par le roman que j’ai lu.

Je vous avoue que je ne m’attendais pas à ce mélange de romance et de fantastique en saupoudrant le tout d’une petite dose de modernité (le handicap d’un personnage n’est que depuis quelques années mis en avant dans les romans, c’est bien !). Roman court mais efficace. J’ai vraiment apprécié ma lecture.

Eden est un personnage que j’ai apprécié apprendre à connaitre. Il est différent des autres jeunes hommes de sa génération, il est à part, comme Athéna. Sa mère est un personnage secondaire fabuleux, plein de magie dans les yeux et apporte une touche de poésie et de légèreté dans le texte de Jessica Blanco. J’ai aussi beaucoup aimé le personne d’Athéna qui est très attachante. En effet, on se retrouve avec un personnage principal courageux, fier de ce qu’il est et qui a tellement de choses à donner aux autres. Athéna a un grand cœur, Eden le comprend rapidement. Son don, il va le partager avec Athéna qui l’espace de quelques instants va voir la vie autrement. C’est une intrigue originale.

L’originalité tient dans le duo improbable que forment ces deux jeunes gens mais aussi dans la qualité du don d’Eden (Je ne l’ai jamais rencontré dans la littérature fantastique, j’en ai lu pas mal donc c’est plutôt sympathique d’avoir des détails qui renouvellent le genre !). La couleur des cheveux d’Eden est assez significative et importante puisqu’il s’agit quand même du titre du roman.

À l’évocation du prénom du jeune homme, je me suis attendue à une fin féerique, pleine de douceur et franchement, je ne me suis pas trompée. Malgré les moments où les hauts et les bas sont très présents, Athéna s’accroche à son rêve et la fin reste particulièrement douce et pleine d’espoir. C’est vraiment une très belle réussite selon moi.

La plume de l’auteure m’a beaucoup plu. Elle est belle, pleine de douceur. Ses mots respirent l’espoir et le courage. C’est bon, très bon.

Je ne peux que conseiller ce court roman aux lecteurs et lectrices qui veulent passer un moment agréable entre deux grosses lectures. Je remercie encore les éditions de la Caravelle pour ce bel envoi plein de surprise.

Les – :

  • J’aurais aimé en savoir plus sur les personnages secondaires.
  • J’aurais aussi apprécié un approfondissement sur la manière dont Athéna conçoit son handicap. 

Les + :

  • Un duo improbable construit de deux personnages très attachants et atypiques.
  • Le handicap mis en avant.
  • La plume de l’auteure.
  • Un résumé et une couverture alléchante.
  • Douceur et espoir au programme.

Ma note : 155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie

24

Sorceraid – Saison 1, Episode 1 – Léna Lucily

51H4Re7lHpL._SY346_Résumé : Nora est une jeune diplômée, blogueuse mode à ses heures, qui vit à Londres et cherche du travail ! Lorsqu’elle découvre cette alléchante offre d’emploi sur Internet, elle ne se pose pas de question : elle fonce… Droit dans un bus ! Accident dont elle ressort sans une égratignure. Cet exploit lui vaut d’être embauchée chez Sorceraid, société de conseil en solutions magiques. Nora passe donc ses journées à fournir à des sorciers décadents (ayant utilisé l’intégralité de leurs ressources en magie) les solutions aux problèmes existentiels de leur quotidien, tels que la résurrection d’Elvis Presley pour un anniversaire ou la traque d’un fantôme inopportun.

Mon avis : Je remercie Léna pour sa gentillesse et sa rapidité. En effet, j’ai vu, sur Simplement.pro que l’auteure proposait son roman. Ni une, ni deux, j’ai sauté sur l’occasion. Je l’avais déjà repéré, mes camarades jury du Prix des auteurs inconnus devaient le lire puisqu’il concoure pour la première place. Je suis heureuse d’avoir pu le lire, j’étais vraiment curieuse. Il faut dire que le résumé est assez intéressant et intrigant. J’ai apprécié ce dernier, qui m’a poussé à lire ce petit roman.

J’avoue que l’auteure a fait fort : en effet, le format épisodique et saisonnier est assez sympathique bien que dangereux. Je sais que j’ai toujours des envies d’en savoir plus, d’aller plus loin dans ce format. Ici, c’est assez long pour s’installer confortablement dans la lecture. J’ai passé un bon moment de lecture très prometteur.

On fait la rencontre de Nora, une jeune femme normale, qui cherche un travail. Nora est un personnage sympathique à découvrir et courageux. En effet, j’ai trouvé Nora attachante, elle m’a beaucoup plu dès les premières pages. Elle a beaucoup de courage et ne recule devant rien pour s’en sortir dans la vie, c’est vraiment un trait de caractère qui me plait énormément.

Un accident surgit. Un accident avec un bus. Même si ce dernier devrait être mortel, Nora s’en sort avec une sensation dérangeante mais rien de plus. Lors de son entretient d’embauche à Sorceraid, la vie de Nora change. Tout ce qu’elle pensait vrai, réel, est remis en question. C’est assez sympathique comme lecture.

« Le fantôme de Waterloo » est un premier épisode qui nous met le pied à l’étrier. En effet, j’aimerai bien me plonger dans un nouvel épisode des aventures de Nora qui en voit de toutes les couleurs.

Les actions rythment cette première aventure. On est pris dans un tourbillon d’action dont Nora ne sortira pas indemne physiquement, moralement et mentalement. C’est assez prenant. On voit bien qu’il y a un avant et un après. Ce changement est significatif : Nora n’est plus la même. Elle se rend compte de certaines choses et c’est vraiment une belle évolution dans le caractère du personnage.

Les personnages secondaires sont tout aussi charmants. J’ai apprécié Charlotte et Jeff, les amis de Nora qui sont assez proches d’elle. Ils forment un beau trio protecteur. C’est vraiment sympathique.

Christine, Ellie et les autres ont toutes et tous leurs rôles à jouer dans cette histoire. A petite ou grande échelle. J’ai apprécié le détail de cette histoire : chacun a quelque chose à apporter au roman. C’est très agréable. Si certains personnages sont là pour aider, d’autres sont là pour enfoncer Nora et sa volonté de se faire une belle place dans Sorceraid.

Ce premier épisode initiatique laisse présager quelque chose d’excellent. Il me tarde de pouvoir me plonger dans une nouvelle aventure avec Nora.

La plume de Léna Lucily est très prenante. Je trouve qu’elle est bourrée d’humour, de fraicheur, de dynamisme. Bref, j’ai adoré cette découverte !

Les – : 

  • J’aurais aimé avoir un peu plus de détails dans les descriptions et une psychologie plus approfondie des personnages. Bien que ces derniers soient attachants! 

Les + : 

  • Un univers sympathique et bien travaillé. 
  • Une plume divertissante, fraîche et pleine d’humour. 
  • Un personnage principal qui tient l’intrigue à bout de bras. 
  • Des personnages secondaires qui apportent tous quelque chose à l’intrigue. 

Ma note : 155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie