12

Quatre filles et un jean – Ann Brashares

Bonsoir mes petits chats,

Quatre filles et un jean, tome 1 Ann Brashares

Me revoilà avec un livre pour les filles. Ou les gars. Mais bon … C’est plus rare ! 🙂
On ne qualifiera pas non plus Quatre filles et un jean comme de la grande littérature! Mais bon, j’ai lu le premier tome pour dire de voir de quoi l’histoire parlait. Je voyais partout cette saga.

Quatrième de couverture : Ma première s’appelle CARMEN.
Elle est brune et trouve ses fesses un peu grosses. Très attachée aux gens qu’elle aime, elle se montre parfois d’une franchise désarmante. Elle a aussi un énorme problème avec son père…
Ma deuxième s’appelle TIBBY.
Elle ne fait pas son âge, ne s’habille pas très fille. Et si elle joue les rebelles, c’est pour mieux masquer sa grande sensibilité. Une rencontre inattendue va bouleverser sa vie…
Ma troisième s’appelle BRIDGET.
Elle est blonde, sexy, sportive, volontaire, mais au fond si vulnérable. Quand elle veut quelque chose, elle l’obtient. Surtout s’il s’agit d’un garçon. Au risque d’aller trop loin…
Ma quatrième s’appelle LENA.
Ele est brune, superbe. Timide et farouche, elle refuse souvent d’écouter ce que lui dit son coeur. Mais le soleil de Grèce va réveiller en elle des sentiments inconnus…
Mon cinquième est un JEAN.
Symbole de leur amitié, il va passer de fille en fille. Il les accompagnera le temps d’un été qui changera leur vie pour toujours.
Mon tout est un roman drôle, sensible, intelligent, où se mêlent subtilement les voix de quatre adolescentes qui rient, souffrent parfois, grandissent et nous séduisent…

Mon Avis : Livre sympathique.

Quatre filles et un jean reste un livre agréable et assez rapide à lire.
Destinée dans un premier temps pour les ados, il est facile d’accès. Pas de mot compliqué dans cette lecture!

On y découvre quatre filles qui sont très liées depuis très longtemps. C’est la première fois de leurs vies qu’elles sont séparées pour l’été.

Juste avant de se quitter, les filles découvrent un Jean magique ! J’ai bien dit MA-GI-QUE. Il allait comme un gant aux quatre filles qui ont des morphologies bien différentes. La grande classe quoi.
Elles ont donc l’idée de se partager le jean pour l’été, elles l’auront à tour de rôle et se promettent de vivre des choses incroyables en portant ce jean.

Léna est la plus calme et décrite comme la plus belle des quatre. Jolie fille elle est aussi très intelligente et une très bonne peintre. (Peurfection!)

Carmen est la porto ricaine du groupe. Elle a le sang chaud et part quart de tour. J’ai trouvé ce personnage très touchant. Son père ayant divorcé, elle apprend qu’il se remarie et fait la connaissance de sa belle famille avec qui elle n’a aucun atome crochu. Pleine de rancoeur, on assite à son explosion en direct.

Tibby est la cynique de la bande. Elle manie cynisme et ironie avec un malin plaisir pour torturer ses amies qui partent toutes sauf elle. Elle rencontre une gamine de douze ans lors de son boulot dans un supermarché. Méga relou … La gamine s’impose dans sa vie. Une belle leçon de vie et une amitié surprenante et pleine d’émotion se lie sous nos yeux.

Bridget est la sportive hyperactive du groupe. On peut la qualifier de « fo-folle ». Elle a un besoin journalier de se dépenser en courant (après THE BOY OF HER LIFE.) en faisant beaucoup de sport. Elle a perdu sa mère et depuis vit assez mal avec son père.

Le jean est une symbolique de l’amitié. Du lien qui les unit toutes. (trop meugon)

On arrive ici dans une histoire d’amitié sincère et juste. Elles sont encore assez jeunes. Donc on s’ennuie un peu (quand on a mon âge!). Je me laisserai tenter par le Tome 2 bientôt (entre deux grosses lectures).

Le style est assez agréable et fluide. Ce qui permet une lecture rapide et sympathique.

Ma note : 14/20.

Lu dans le cadre du challenge la littérature fait son cinéma chez Kabaret Kulturel.

Challenge La littérature fait son cinéma 2013. (3) jpg

8

Pour un tweet avec toi – Teresa Medeiros

Image

Résumé : Auteure d’un presque Pulitzer, Abigail Donovan se débat contre l’angoisse de la page blanche. Aussi, lorsque son agent lui ouvre un compte Tweeter, elle se laisse happer par les tweets, retweets, hashtags, etc. Guidée par l’un de ses followers, « MarkBaynard » – un professeur d’université en congé sabbatique et twitteur hilarant -, Abigail retrouve l’inspiration et le goût de vivre. Mais pourquoi rester devant son écran alors que Mark parcourt le monde ?

Mon avis : Pour un tweet avec toi est une lecture que je qualifierai d’agréable. Le coté « tweet » amène beaucoup au livre. Dommage que l’histoire n’ai pas beaucoup de profondeur! Ca reste tout de même un bon petit bouquin à lire dans le bus ou sur la plage. Je vous conseille ce livre pour les lectures de l’été.

Ma note : 14/20

Bisous, bisous

Satine