10

Le dernier secret de Versailles – J.M. Riou

versailles-1Bonsoir,

Je sais, je sais… Le blog fut à l’abandon quelques mois, problèmes personnels + cours + travail font que j’ai du faire des choix qui ne m’ont pas forcément plu… Mais me revoilà! 🙂

Je tiens à remercier Gilles Paris pour l’envoi de ce nouveau service presse.

Quatrième de couverture: Louis XIV a réussi son pari : construire le fabuleux palais de Versailles. Des milliers d’hommes et de femmes, artistes, bâtisseurs, riches ou va-nu-pieds, ont rejoint l’aventure du chantier de toutes les promesses. Et c’est fait : Versailles illumine le règne du Roi-Soleil. Sa renommée s’étend jusqu’au lointain royaume de Siam.
Mais ce triomphe a son revers : tous les travers de l’homme se donnent rendez-vous dans le huis clos d’une cour prisonnière des intrigues et hantée par des êtres malveillants et retors.
Dans ce monde qui n’admet aucune faiblesse, Amandine Le Faillon, héritière de l’entreprise Pontgallet, commet l’erreur impardonnable d’être trop belle. Elle a attiré le regard du roi, provoquant la marquise de Maintenon. Et le talent de Jean, son époux, inquiète l’architecte Hardouin-Mansart. Jalousie, trahison, rivalité, la machine à détruire le bonheur est en marche. Qui peut les sauver ? Seul un ultime affrontement livrera la réponse : c’est le dernier secret de Versailles

Mon avis : Je vous avoue que ce roman a été lu en deux temps. J’ai eu du mal à me remettre dans ma lecture et c’est donc pour moi un avis en demie teinte.

Les points positifs sont quand même au rendez-vous. Effectivement j’ai beaucoup aimé l’ambiance que l’auteur nous propose. Il est vrai que j’ai toujours eu un petit faible pour l’univers de Versailles surtout lorsque Louis XIV était roi. Et c’est avec plaisir que j’ai retrouvé mon roi préféré. Autre point positif c’est la facilité d’accès de cette lecture: en effet, c’est le quatrième tome d’une saga. Figurez-vous que je n’ai pas lu les trois premiers tomes et cette lecture a été comprise sans aucun problème! J’ai beaucoup apprécié cet aspect du roman. Autre point positif, c’est l’implication de l’auteur dans ce roman. J’ai vraiment beaucoup apprécié. Les personnages sont sympathiques et très envoutants! On a vraiment envie d’en savoir plus sur eux.

Maintenant, je vous avoue que le roman en lui même m’a pas forcément transporté. La construction du château est terminée et les intrigues m’ont un peu ennuyées. J’ai fait une pause dans ma lecture parce que j’avais vraiment peur que mon ressenti soit un peu faussé. Alors j’ai mis un peu beaucoup de temps à terminer ma lecture.

Avis court mais je pense que la meilleure des choses pour vous faire votre avis c’est de lire ce roman qui vaut quand même le détour! L’auteur a une très belle plume et je pense vraiment me laisser tenter par le reste de la saga.

En bref: un roman en demie-teinte: J’ai eu des moments d’ennui mais d’autres pleins de rebondissement. qui m’ont aidé à terminer ma lecture. Intrigues déjà vues et un peu ressassées mais la plume de l’auteur apporte beaucoup au roman! 

Ma note : 14/20

 beach_gate_weheartit

4

La poudre d’amour de Louis XIV – O. Weulersse

9782266214216

Voici la chronique d’un roman jeunesse que j’ai emprunté à la bibliothèque. J’adore tout ce qui touche à l’histoire et plus particulièrement au XVIIème & XVIIIème siècle. Je voue un culte au roi Soleil. Il était donc évident que je passe par la case de « La poudre d’amour de Louis XIV » 🙂

Quatrième de couverture: Paris, 1667. À peine nommé inspecteur de police, Timoléon veut prouver qu’il est digne de la confiance du Roi-Soleil : une étrange maladie s’est abattue sur la capitale et les morts se multiplient… Au cours de son enquête, Timoléon est envoûté par une énigmatique jeune fille : Brindille. Celle-ci fabrique toutes sortes de poudres et d’élixirs magiques. Il découvrira bientôt qu’elle fréquente des personnages importants à la Cour… qui font appel au Diable.

Mon avis: J’ai commencé mon livre un peu énervée. Je me suis rendue compte qu’encore une fois j’ai commencé par un autre tome que le tome 1! Mais il est écrit NUL PART que ce livre est un tome 2 d’une saga..! Alors j’ai un peu pesté.. Mais rien de bien grave 😉

J’ai donc fait la rencontre de Timoléon, un jeune officier de police, de Fleuridor son meilleur ami et accessoirement l’amant de sa sœur. J’ai déjà un gros faible pour les prénoms… Originaux et très beaux. Enfin, je n’appellerai pas mon gamin Fleuridor mais je trouve que ce nom va très bien à un homme de l’époque.

Nous nous retrouvons dans Paris. A l’époque de la scandaleuse affaire des Poisons.

En lisant le titre je me suis dit « Cool! Louis XIV est encore mis en avant dans un roman jeunesse. » Mais en fait pas vraiment, pas si présent que ça. L’histoire tourne autour de Timoléon et de Brindille une jeune parfumeuse qui s’adonne à de très étranges pratiques.

Des morts à foison dans les rues sales de Paris. Une enquête qui passe un peu au second plan par moment mais qui est toujours en toile de fond. Les poisons et les « sorcières » sont impliqués dans ^cette enquête.

Un récit qui mêle fiction et réalité. On rencontre des noms comme Molière, Lully, Madame de Montespan, Anne d’Autriche et j’en oublie beaucoup. J’apprécie ce genre de roman où l’on trouve des faits réels et des personnages qui ont vraiment existés pour donner du vivant mais aussi une dose de vrai dans un roman.

L’enquête nous maintient quand même tout au long du livre dans une certaine envie de découvrir ce qui a pu se passer.

Le style de l’auteure est très frais. Le livre étant lui aussi un bel objet, j’ai eu toutes les conditions pour passer un agréable moment. Un roman jeunesse qui se lit très facilement et qui est vraiment un roman pour tout âge.

Ma note : 16/20

 

9

Louis XIV T1&T2 – Max Gallo

2949479083_1_3

Historienne dans l’âme, j’aime particulièrement le XVIIème et le XVIIIème siècle en Europe et principalement en France & en Angleterre. C’est naturellement que je suis allée vers la Biographie de Louis XIV de Max Gallo.

Le tome 1 s’intitule : Le Roi Soleil et le tome 2 lui s’intitule L’hiver du grand roi.
Vous aurez compris qu’il s’agit dans le premier tome de la période du GRAND ROI, du prestige qui est bien souvent attribué à Louis XIV. Versailles et l’illumination du Roi sur son Etat, des victoires de guerre, des conquêtes du « Bon temps ». A contrario, le tome 2 parle lui du déclin du roi, des guerres perdues et de la maladie mais aussi bien souvent de la mort. « L’hiver » signifie une saison froide, ici on peut le comprendre comme la période froide du règne de Louis XIV mais on peut aussi l’associé à sa première signification: le froid, le gel et les mauvaises conditions qui font du peuple un peuple malade, froid et mécontent.

Résumé :

T1  » Le roi est mort, vive le roi ! » Ce matin de mai 1643, un nouveau soleil s’est levé sur le royaume de France.
Sous l’oeil aimant d’une mère rompue à la politique, un roi-enfant découvre la charge que son sang et Dieu lui-même lui destinaient. Il sait pertinemment le poids qu’il lui faudra porter. Très vite, la Fronde vient inaugurer un douloureux apprentissage. Son amour pour sa mère, Anne d’Autriche, son respect pour Mazarin, un père de substitution qu’il ne peut s’empêcher de mépriser, son goût pour l’art, le jeu, les femmes et la chasse, rythment une adolescence à nulle autre pareille.
Car, non content de devenir un homme, le jeune Louis doit incarner l’Etat, guider la France vers l’âge d’or qu’il lui a promis. Malgré les embûches, les blessures, les deuils, il lui faudra régner. Seul.

T2 Hiver 1683. Louis XIV a quarante-cinq ans. Il est au sommet de sa puissance, et le soleil de la vie décline. Et les courtisans grelottent dans le château de Versailles aux deux mille pièces qu’on ne réussit pas à chauffer. Mais qui oserait quitter la Cour, ne plus vivre dans la proximité du grand roi, même si inexorablement l’ombre envahit le château ? La prière et les messes ont remplacé les spectacles et les ballets. Mme de Maintenon, dévote et que le roi veuf a épousée secrètement, veille. La guerre, la chasse aux protestants, la maladie, la mort des proches, rendent la vie de Cour toujours austère, parfois sinistre. C’est l’hiver du grand roi. Et dans ce long crépuscule Louis XIV révèle un courage physique et moral qui fascine. Le roi ne se laisse ni affaiblir ni terrasser. Jusqu’aux dernières heures de sa vie, il lutte. Il gouverne. Le souverain jouisseur et séducteur des débuts du règne est devenu ce roi pieux qui songe à son Salut sans jamais renoncer à être le Grand Roi. Max Gallo nous donne ici à découvrir ce souverain terriblement humain.

Mon avis : Fan de biographie, j’ai dévoré celle de mon Roi préféré.

Max Gallo est un auteur plus que connus pour ses romans et autobiographies sur l’histoire. Il a une écriture souple et enivrante qui nous plonge directement au XVII ème siècle.

En lisant les lignes de ces deux tomes, j’ai appris énormément de choses sur Louis XIV que l’on décrit généralement dans les livres d’histoire comme quelqu’un de peu fréquentable. Un roi qui pense d’abord à lui. Alors qu’il est peut-être le plus humain des rois de France. Son prestige a marqué la France qui elle se souviendra toujours de Louis XIV comme le roi Soleil, le Soleil de la France.

Max Gallo fait preuve de fluidité qui permet de ne pas nous désintéresser du sujet mais aussi de beaucoup de précision dans ses propos. Je pense que c’est la biographie la plus précise que l’on pourra lire de Louis XIV.

Pour conclure, moi qui me laisse tenter que par quelques autobiographies, je suis ravie d’être tombée sur celle ci ! Riche en informations et très aérée, j’ai succombé (encore une fois) au prestige de la vie de Louis XIV.

Ma Note : 18/20