16

Le crime de l’Orient Express – Agatha Christie

2928883435_1_3

Premier roman policier d’Agatha Christie que j’ai lu et je suis tombée sous le charme de cette histoire.

Quatrième de couverture : Hercule Poirot, venu résoudre une affaire criminelle en Syrie, repart en direction de Londres via le Taurus-Express puis, à partir d’Istanbul, l’Orient-Express. Dans le train, M. Ratchett, un riche Américain, est tué. Poirot découvre rapidement que le vrai nom de Ratchett est Cassetti et qu’il est en fuite à la suite du rapt meurtrier de la jeune Daisy Armstrong aux États-Unis cinq ans auparavant. Le train est bloqué par la neige et le coupable est forcément un des occupants du wagon-lits de la victime.

Mon avis : Je pense que ça doit être l’un des premiers policiers (qui m’a fait adorer ce genre de littérature!) que j’ai lu en solo. (sans pression des fameuses « lectures scolaires ») J’ai adoré l’histoire. Même si je l’avoue, j’ai toujours eu un peu de mal avec le personnage d’Hercule Poirot. Je préfère Miss Marple mais rien n’enlève de charme à cette histoire.

Hercule Poirot était THE détective pour résoudre cette enquête.

Nous avons donc une sorte de Cluedo géant dans un train : tous les personnages sont bloqués dans le train. Le meurtrier est donc forcément présent. Nous avons des indices, des personnages tous aussi mystérieux les uns que les autres. A s’y méprendre et à y perdre la tête. J’adore chercher en même temps que le détective et je me suis arrachée les cheveux. C’était un délice. Tellement tordu que j’ai carrément adoré la fin.

Je crois que personne d’autre n’aurait pu écrire ce livre aussi génialement qu’Agatha! Il faut dire que son style frais et très précis nous permettent d’entrer dans l’ambiance du Crime de L’orient express d’une manière incroyable et très rapidement. Elle va directement dans le vif du sujet et nous plongeons bien volontiers dans le vif du sujet 🙂

La fin du roman est terriblement bien faite! Il fallait y penser ! Personnellement je ne m’y attendais absolument pas! Il n’y avait qu’Hercule Poirot pour résoudre ce fantastique casse-tête.

Ma note : 16/20

Lu dans le cadre du rendez-vous « Si tu lisais pour moi? » de Chasseuses de livres et du challenge  » la littérature fait son cinéma  » chez Kabaret Kulturel.

Capture
Challenge La littérature fait son cinéma 2013. (3) jpg