12

Comme le premier mouvement de l’hiver de Virginie Vauthier

51oEt9C98YL._SX195_.jpgRésumé : Elise Nogard, une jeune femme de trente ans, revient de Normandie où elle a passé les fêtes de Noël en famille. Dans le train du retour vers Paris, elle rencontre Raphaëlle Lefebvre, normande elle aussi, avec qui elle sympathise. Une histoire d’amitié naît entre ces deux femmes qui se complètent. Elise est réservée, rêveuse et raisonnable ; Raphaëlle, excentrique, provocatrice et entreprenante. Son arrivée dans la vie d’Elise la chamboule. Elle change. D’abord par ses tenues vestimentaires, puis par l’assurance qu’elle gagne, et le grain de folie qu’elle peut mettre dans sa vie. Pourtant, Raphaëlle est parfois mystérieuse. Son comportement semble étrange à certains moments. Elise est persuadée que son amie a un passé douloureux et elle se donne tous les moyens pour la mettre en confiance. Elise la présente aux personnes qui lui sont chères et l’intègre à son quotidien. Sa vie en sera transformée.

~ Service presse ~

Mon avis : Je remercie Virginie Vauthier pour l’envoi de ce roman. Il est resté quelques temps dans ma liseuse parce que ma mémoire de moineau a encore frappé. En effet, en ouvrant ma tablette et en fouillant pour faire le point sur mes lectures restantes, j’ai trouvé ce roman. Et franchement, j’étais vraiment en alerte totale : Qui ? Quand ? Comment ? ENCOOOORE ! Non Pauline, non ! J’ai réparé mon erreur le plus vite et vous propose donc de vous livrer mon avis sur le roman de Virginie Vauthier.

~ Un thriller ? ~

Je vous avoue tout de suite que ma lecture n’a pas été de tout repos. Même si elle s’est lue rapidement, il y a eu quelques couacs. On peut commencer par l’aspect du genre. En effet, l’auteure parle de thriller. Honnêtement, je ne suis pas convaincue qu’il s’agisse d’un thriller ou alors voici une forme de thriller que je ne connaissais pas.

Je n’arrive même à classer ce roman qui est un roman noir, c’est certain mais il me manque quelques aspects du thriller pour dire que ce roman peut en faire partie. L’auteure nous raconte une histoire intéressante mais pas un thriller, enfin pas pour moi.

Je n’ai, malheureusement, pas ressenti cette ambiance pesante et lourde propre aux thrillers. Oui, j’ai bien senti que quelque chose de pas net se dessine mais pas quelque chose qui m’a fait frissonner. Si l’intention est là, malheureusement, cela m’a laissé une impression mitigée.

~ Personnages ~

Finalement, on n’a pas beaucoup de personnages puisqu’il s’agit d’une rencontre qui va venir bouleverser le quotidien d’une personne. On fait la rencontre d’Elise Nogard, une trentenaire qui vit à Paris mais qui se rend en Normandie pour passer du temps dans sa région d’origine. Elle fait la rencontre de Raphaëlle, une jeune femme sympathique avec qui elle va rapidement se lier d’amitié. Elle va, tout aussi rapidement, intégrer cette fille dans son quotidien.

Sans le vouloir, Elise fait entrer le loup la bergerie. Elise présente Raphaëlle a ses différents amis. Seulement, le problème arrive après : Raphaëlle est changeante, son caractère est particulièrement ambigu. Elle passe du rire aux larmes, elle est excentrique et assez dangereuse. A son contact, Elise commence à changer, elle si calme et réservée devient extravagante, change sa garde-robe et devient plus « fofolle ».

J’ai beaucoup apprécié le personnage de Brice. Brice est l’ami d’Elise. Ils ont fait leurs études universitaires ensemble. Cependant, malgré l’effervescence de la nouvelle venue dans la vie de son amie, Brice ne la sent pas cette Raphaëlle, elle est trop bizarre, trop mystérieuse. Elle cache forcément quelque chose.

On entre très facilement dans la vie d’Elise et franchement, j’ai trouvé cela assez simple. L’intrigue n’est pas originale pour moi. On assiste à un moment de la vie d’Elise qui finit par trouver le comportement de Raphaëlle un peu suspect.

~ L’intrigue ~

Comme je le dis ci-dessus, pour moi, cela a manqué d’un petit quelque chose pour que ma lecture passe de sympathique à géniale. Il manque de peps dans cette histoire. Il est difficile d’évoluer originalement dans ce genre d’intrigue, cependant, j’avoue que n’avoir qu’un point de vue n’a pas aidé à ce que je puisse adhérer totalement à ce que j’avais sous les yeux.

En effet, on sent la naïveté du personnage principal. Le fait de ne lire cette histoire qu’à travers ses yeux fait que l’on devine rapidement l’aboutissement de l’intrigue, dommage ! Je pense qu’ajouter différents points de vue aurait pu être une bonne idée mais cela ne reste que mon avis.

Facilement, on sent que Raphaëlle a un gros souci d’ordre psychologique et va devenir dangereuse. C’est dommage pour le lecteur de deviner la suite de l’intrigue parce qu’il y a des idées assez sympathiques dans ce roman. J’aurais aussi peut être un peu forcée sur les psychologies des personnages et surtout sur celle de notre principale intéressée.

~ La plume de l’auteure ~

C’est l’un des points positifs de ma lecture. J’ai découvert une plume sympathique qui m’a permis de faire une lecture rapide et fluide d’un texte qui ne m’a pas permis de m’épanouir totalement dans ma lecture. C’est plutôt surprenant d’ailleurs d’avoir tenu à finir ce roman pour cette jolie plume et aussi, bien entendu, pour savoir ce qui allait se passer.

~ Le mot de la fin ~

Comme vous avez dû le comprendre, cette lecture reste assez mitigée pour moi. Il y a du bon et du moins bon. L’idée de base est assez sympathique : une rencontre qui bouleverse la vie. Cependant, je n’irai pas jusqu’à dire qu’il s’agisse d’un thriller. C’est une lecture  qui se laisse rapidement et facilement lire mais qui, malheureusement, ne me restera pas en mémoire indéfiniment. La plume est très intéressante et je pense que je pourrais me laisser tenter par une autre découverte livresque.

3 raisons de découvrir ce roman :

  • Une rencontre qui ne laisse pas le lecteur indifférent
  • Une plume sympathique
  • Le personnage de Brice

3

14

Mad crimes d’Alexis Deltour

41w77XqC8lL._SX195_.jpgRésumé : Glendale, petite bourgade tranquille de l’Oregon. Richard Malden, détective privé, profite de ses vacances pour s’installer dans sa nouvelle résidence secondaire. Il s’apprête à dîner chez ses beaux-parents et voisins, quand la soirée tourne au drame : la tête de son beau-père Robert est déposée sur le pas de la porte tandis que son corps est planté dans un bac à sable à quelques mètres de là. Richard Malden se retrouve alors entraîné dans une enquête complexe qui va profondément bouleverser les habitants de Glendale.

~ Service presse ~

Mon avis : Je remercie les éditions Alter Real pour l’envoi de ce roman. J’étais très heureuse de pouvoir me plonger dans l’univers proposé par Alexis Deltour. En effet, avec un résumé aussi tentant et une couverture aussi magnifique, l’aventure semblait prometteuse !

~ Un roman noir qui tient en haleine ~

Ma lecture s’est très bien passée, en effet, j’ai passé un excellent moment en compagnie de Richard Malden. La bourgade de Glendale est assez bien construite. On se retrouve avec un cadre incroyable, on s’y installe sans réticence mais avec une crainte quand même : tomber sur le tueur qui sévit dans Glendale.

~ Une enquête policière à couper le souffle ~

Franchement, cela faisait longtemps que je n’avais pas lu une si bonne enquête policière. Je n’ai RIEN vu venir. Alexis Deltour est un professionnel de la manipulation. Le lecteur est tellement accaparé parce qui se déroule dans la ville qu’il ne prend même pas le temps d’essayer de connaitre l’identité du tueur. C’est vraiment bien fait !

Les personnages sont tous très importants. Ils ont tous leur utilité. C’est assez bluffant tant on ne sait plus où donner de la tête. L’auteur parvient à instaurer une ambiance pleine de tension. On se retrouve avec une envie de se retourner dès que l’on entend un bruit. Savons-nous vraiment qui sont nos voisins ? Quel secret cachent nos amis ? Est-ce que l’on connait vraiment sa famille ? Bref, on est ici dans un climat d’incertitude constante. On ne sait pas à qui se fier.

Deux personnages importants se dénotent : Richard le détective et Lucas le sheriff. On est vraiment dans une ambiance américaine que j’ai beaucoup apprécié découvrir.

Le final prouve totalement ce que je viens de vous dire. Je suis restée sur les fesses. C’est vraiment une fin comme je les aime et digne des meilleurs polars que j’ai pu lire !

~ La plume d’Alexis Deltour ~

Je suis complètement fan de ce que l’auteur peut nous proposer. C’est vraiment une très bonne plume que j’ai rencontrée. Cela faisait longtemps qu’un polar n’avait pas eu sur moi autant d’effets. Un joli coup de cœur sanglant.

Les changements de narration sont assez déroutants mais finalement une très bonne idée. J’ai trouvé des idées très bonnes (franchement, il faut le lire ! Je ne peux absolument pas vous gâcher la surprise), les psychologies des personnages sont très bien campées. J’ai trouvé que l’auteur tenait sa narration et son intrigue à bout de bras. C’est excellent. L’idée de base est bonne, on est dans la surrenchère de la folie. On gravit des échelons et on ne perd pas de temps. Dès le prologue, on est plongé dans le macabre. Si celui-ci file des frissons, attendez-vous à bien pire. On est vraiment dans l’escalade du glauque et de la cruauté. Cependant, ces notions qui d’habitude ne sont pas chères à mon cœur sont tellement bien ficelées et utilisées que, finalement, on ne se sent pas mal à l’aise dans la lecture, c’est la suite logique de ce que l’auteur nous propose de découvrir.

Tout est fait pour que le lecteur soit dans une sorte de léthargie par rapport à l’identité du tueur. En effet, les changements de narration font que l’identité de ce dernier reste très mystérieuse. On a quelques chapitres où le tueur parle, on est dans sa tête et ça fait flipper. Comment l’homme peut-il être poussé à la folie jusqu’à ce point ? C’est très intéressant et ça fait son petit effet.

Alexis Deltour pousse cette excursion américaine jusqu’au bout : le Sheriff, la bourgade typiquement américaine. Je me serai crue dans un épisode d’une série policière américaine. Franchement, c’est bluffant et dépaysant.

Les + :

  • Une intrigue incroyable
  • Le rebondissement final qui nous laisse pantois
  • Les personnages et leur utilité dans le déroulement de l’intrigue
  • Les décors typiquement américains décidés par l’auteur
  • La plume d’Alexis Deltour qui est à suivre ! Un premier roman exceptionnel

5