12

Ce qui est à toi est à moi de Laurence Erwin

xcover-5799

203918357_358888342426382_7178756803542822040_n

Résumé : Clara vient d’écrire Passion Ardente, sa première romance. Lorsqu’elle arrive pour participer à son premier salon du livre en tant qu’autrice, elle déborde d’impatience. Pour elle, qui mène une vie tout ce qu’il y a de plus normal, c’est l’occasion de montrer enfin une autre facette de sa personnalité. Mais, pas de chance, voilà que débarque son patron parfois un peu trop entreprenant. Une chose est sûre : il est la dernière personne qui devrait savoir qu’elle écrit de la romance à ses heures perdues. Coincée, dans l’urgence, elle improvise et prend la place d’Antonin, son voisin, auteur du polar Piège mortel et champion d’arts martiaux. Seulement pour quelques minutes, le temps de se débarrasser de son boss, bien sûr… Sauf que rien ne va se passer comme elle l’imaginait et que l’échange pourrait bien durer plus longtemps que prévu !

Romance contemporaine ◊ 16€50 ◊ 332 pages
Amazon ◊ Babelio

205171203_794956758051315_961739039758654074_n

Je remercie chaleureusement Laurence Erwin pour l’envoi de son roman. J’avais beaucoup aimé le premier roman que j’ai eu le plaisir de découvrir. J’ai donc demandé de lire un autre roman de l’auteure et grand bien me fasse !

Ma lecture s’est bien passée ! J’ai apprécié retrouver la plume de Laurence Erwin. C’est frais et léger : en soi parfait pour la saison !

206451699_339630797545106_5790021870084230444_n

J’ai apprécié découvrir nos deux personnages principaux qui nous font vivre une expérience assez folle et pleine d’humour. Clara est auteure, elle vient de terminer l’écriture de sa première romance. Malheureusement pour elle, lorsqu’elle décide de participer à un salon du livre et montrer qu’elle peut aussi être quelqu’un d’autre que la Clara que tout le monde connait, elle tombe sur la personne qu’elle voulait le moins voir : son patron ! Ni une, ni deux, pour pouvoir éviter ce patron, elle prend la place de son voisin Augustin qui, lui, écrit des polars.

Ce petit changement va être le moment charnière de cette romance. Une belle idée qui va nous faire passer un moment de lecture frais et plein de surprises.

La lecture passe à un petit cheveu du coup de cœur : j’ai trouvé quelques petits moments de flottement. Je pense que j’aurais apprécié avoir plus d’échanges entre les personnages. Même si je comprends les intentions de l’auteure, je pense que c’est un rythme un peu trop lent pour moi.

Le panel de personnages est vraiment chouette et le point de départ est très intéressant. J’ai apprécié être plongée dans le monde du livre. L’auteure parvient à trouver le point d’équilibre parfait pour que les personnages ne soient pas trop noyés dans un décor éditorial. J’ai trouvé que c’était vraiment très sympathique.

La plume de Laurence Erwin est toujours aussi belle, fraîche et fluide. Elle m’a embarquée très facilement dans ce nouvel univers. Cela fait plaisir à lire !

J’ai aimé les thématiques mises en avant : la présence d’un patron un peu trop collant, le monde éditorial et une relation naissante fraîche et pleine d’humour !

A découvrir donc !

202606983_496281821650495_3688522538989374927_n

18

Mieux vaut tard que jamais de Julie-Anne Bastard

51vX67rM9VL._SY346_

203918357_358888342426382_7178756803542822040_n

Résumé : « J’ai un mec. » C’est par ces quatre petits mots, le plus gros mensonge de mon existence, que tout a commencé. Il y a deux ans, j’ai fait le choix de ne plus laisser aucun homme entrer dans ma vie. Mais pour faire enrager la femme qui m’a mise au monde, tous les moyens sont bons. Y compris celui de prétendre être sous le charme d’un motard tatoué, la hantise de toute mère qui se respecte. Problème : maintenant, il ne me reste plus que deux semaines pour trouver le candidat idéal avant la prochaine réunion de famille. Par chance, il se pourrait que le séduisant mais agaçant Alex fasse l’affaire. Même si, en échange, il a une toute petite faveur à me demander…

Romance contemporaine ◊ 20€00 ◊ 517 pages
Amazon ◊ Babelio ◊ ME

205171203_794956758051315_961739039758654074_n

Je remercie chaleureusement Julie-Anne Bastard pour l’envoi de son roman en service presse. Je n’avais pas encore eu l’occasion de rencontrer un roman publié chez BMR, voilà qui est chose faite ! J’ai rencontré la plume de Julie-Anne Bastard à plusieurs reprises mais notamment dans un roman à quatre mains signé avec JC Staignier que j’avais beaucoup apprécié. Mieux vaut tard que jamais est une romance très sympathique qui s’inscrit dans un style moderne et agréable à lire.

206451699_339630797545106_5790021870084230444_n

On fait la rencontre de Lizzie, une jeune femme pétillante et assez sympathique. Pour faire enrager sa mère, elle va lui annoncer qu’elle sort avec un motard tatoué, fumeur et alcoolique. Un tableau parfait pour faire fuir sa mère… Néanmoins, tout ne va pas se passer comme prévu. Lizzie va se retrouver empêtrée dans son mensonge. Elle va devoir faire des recherches et dégotter l’homme qui pourra être ce petit ami fictif. Lizzie rencontre alors Alex qui est le garçon parfait pour endosser le rôle de ce petit ami.

Les personnages sont attachants et drôles. J’ai aimé retrouver l’humour de Julie-Anne dans ce roman. Cela rend l’intrigue authentique et vraiment sympathique à lire. Pour moi, il manque des pages, certaines choses sont développées et prennent le temps de se poser et d’autres sont beaucoup trop brusques. J’ai eu l’impression d’avoir des pages manquantes surtout vers la fin du roman. La fin qui m’a laissée sur ma faim. C’était trop brusque pour moi, j’aurais aimé en savoir plus sur l’avenir de ces deux personnages.

Même si cela peut servir à creuser le fossé entre Alex et Lizzie, j’ai eu beaucoup de mal à m’attacher à elle. J’y suis parvenue mais je n’ai jamais vu une fille pleine de préjugés comme Lizzie. C’est effrayant ! Je peux comprendre que cela ait servi à la construction des personnages mais cela m’a un peu freiné au début de ma lecture.

Mis à part ces petits bémols, je suis contente d’avoir mis le nez dans cette histoire bourrée d’humour et d’émotions. Il est clair que Julie-Anne a une plume faite pour la romance.

Bien qu’un peu attendue, l’intrigue est assez sympathique et agréable à lire. Je ne peux que vous conseiller ce roman pour vous détendre cet été les pieds dans l’eau !

202606983_496281821650495_3688522538989374927_n