10

One last song d’Elisa Houot-Hope

Résumé : Et si une semaine suffisait pour tomber amoureux ? Riley a toujours tout fait selon les règles, ne s’est jamais fait remarquer. Elle préfère le calme de sa chambre aux soirées étudiantes bondées et compte bien finir son séjour en Angleterre sans se faire remarquer. Alexander, chanteur, avance dans le noir depuis qu’il a coupé les ponts avec son frère. En Angleterre pour une semaine avant de continuer sa tournée, il vit au jour le jour. À première vue, tout les sépare. Et si une semaine suffisait pour tomber amoureux ? Et si une semaine suffisait pour que tout votre monde en soit chamboulé, que vos priorités soient remises en question ? Et si ce que vous avez espéré n’était qu’une illusion et que vous deviez retourner à votre vie après la plus belle semaine de votre existence ?

~ Service presse 📱 ~

Je remercie les éditions de l’Opportun pour l’envoi de ces deux saisons que forment l’intégrale de One last song. J’ai trouvé cette couverture assez poétique et m’a rendue curieuse. Vous savez bien : dès que je vois une guitare ou même un roman qui est en rapport avec la musique, j’ai énormément de mal à me refréner. Même si cette lecture n’est pas un coup de cœur, je pense qu’elle a de bonnes chances pour ravir le cœur de beaucoup de lectrices et de lecteurs !

Riley est une jeune femme très attachante. Elle cache une douleur issue de son passé amoureux. Lors de la première partie du roman, on se demande bien ce que cela peut être. On découvre, par petits morceaux, ce que Riley a vécu. C’est vrai que c’est plutôt triste et décevant. En plus de son ego, c’est son cœur qui en prend un coup. Après cet épisode de sa vie, Riley met un point d’honneur à se tenir loin des garçons et à verrouiller son cœur.

Alexander est un jeune homme surprenant. En effet, musicien célèbre et connu, il se retrouve dans une relation particulière avec Riley qui lui tombe littéralement dessus. Alexander est un personnage qui va mettre à mal les stéréotypes liés à la célébrité et au monde de la musique. Alexander est un jeune homme au cœur pur, il ne réfléchit pas tout le temps à ses faits et gestes mais j’aime beaucoup le fait qu’il soit un jeune homme qui fait des erreurs. C’est bien d’avoir les pieds sur terre.

J’ai apprécié cette rencontre express entre Riley et Alexander. Deux solutions s’offrent à eux : soit s’oublier et peut être passer à côté de quelques jours intenses, soit essayer de profiter de la vie pendant les quelques jours qui leur restent en Angleterre. Riley rentrera en France, Alexander poursuivra sa tournée… Une intrigue qui va les pousser dans des retranchements assez intéressants.

Voilà un roman qui va plaire à énormément de lecteurs. Même si le public visé reste jeune (il ne faut pas se leurrer, vu l’âge des personnages, on est plutôt dans la tranche 18/20 ans que dans la tranche 30/35 ans) mais cela fonctionne quand même pour les lecteurs plus âgés qui aiment les romances fraîches.

Elisa Houot-Hope, l’auteure, ne tombe pas dans le piège de faire de Riley et d’Alexander l’intrigue principale. Bien entendu, on parle de leur histoire d’amour mais on s’intéresse aussi au monde de Riley et au monde d’Alexander qui finissent par entrer en collision. On sait les séparer. On vit un peu avec Riley, un peu avec Alexander. C’est plutôt intelligent : on est plus proche d’eux en tant que lecteur mais cela permet aussi de les découvrir autrement. J’ai apprécié ces apartés qui nous proposent autre chose que de l’amour dégoulinant.

Il n’y a qu’une chose que je n’ai pas compris à cette histoire : la fin. Elle arrive tellement vite, quand je suis arrivée à la fameuse phrase « vous êtes arrivé à la dernière page de votre roman », je me suis demandée si c’était une blague. Je l’ai trouvé beaucoup trop abrupte. Il m’a manqué des éléments d’informations. C’était juste impossible pour moi que ça se termine ainsi. Eh bien oui… J’ai ouï dire qu’il y a une suite qui va être publiée. Pour ma santé mentale, je dois la lire. Je ne peux pas laisser cette fin en suspend !

L’intrigue reste peu originale. Ce qui rend ce roman sympathique ce sont les thématiques utilisées : on chante, on danse, on est heureux mais on a aussi le poids du passé qui reste présent sur nos deux personnages. Ce sont des thématiques qui vont plaire aux lecteurs, c’est certain. On voyage aussi dans le monde entier.

Je ne connaissais pas la plume d’Elisa Houot-Hope mais je suis contente d’avoir fait un petit bout de chemin en sa compagnie. Je reste dans l’attente de la suite de nos deux tourtereaux pour voir où cela va les mener. On a une plume fluide, sympathique et dynamique. C’est très agréable.

3 bonnes raisons de lire ce roman :

  • Le monde de la musique, très présent.
  • Les personnages de Riley et d’Alexander
  • Les sphères privées explorées de manière indépendante

notation 1

19

Rendez-vous avec ma star – Intégrale d’Alexandra Lanoix

51DSyXv901LRésumé : Nina est une jeune vétérinaire londonienne d’une trentaine d’années. Elle et son amie Beth sont de grandes fans depuis des années de la star internationale anglaise Tom Bradley. Celui-ci est au top de sa carrière, beau, charmant et… de nouveau libre. Même si le rêve de Nina est de rencontrer un jour son idole celle-ci s’y refuse, car elle a trop peur de se frotter à la réalité. Beth qui l’a déjà vu à plusieurs reprises la pousse à franchir le pas. Nina est en couple avec Jeremy et a les pieds sur terre, et ne se résout pas à vouloir même ne serait-ce qu’à l’entrevoir. Elle est bien consciente que ce genre d’homme ne fait pas partie de son monde et qu’une barrière existe entre les gens connus et leurs fans.  Cependant, un jour la chose la plus improbable va arriver. Nina, à cause de sa maladresse, croisera Tom Bradley dans des circonstances qui ne pourraient pas laisser envisager une suite entre eux et pourtant

~ Service presse 📱 ~

Je remercie chaleureusement Alexandra Lanoix pour l’envoi de son intégrale. Ayant déjà eu la chance de lire plusieurs romans de l’auteure, j’ai accepté de lire l’intégrale (qui correspond à trois tomes) de Rendez-vous avec ma star.

Je vous avoue que ma lecture n’est pas un coup de cœur. Déjà, le titre qui appelle clairement à trouver des thématiques que je ne côtoie jamais : les groupies, les stars et le monde people. Si la couverture est représentative de ce que l’on trouve dans le roman, j’avoue que j’ai pu passer à côté de certaines choses.

On commence parce qui m’a dérangé, pour finir parce que j’ai le plus apprécié. Il y a des thématiques trop adolescentes pour moi. J’ai passé l’âge des filles fan d’un acteur et qui s’imaginent leurs stars préférées dans des situations du quotidien. Dès le départ, j’étais sceptique. Cependant, l’auteure à su me rassurer rapidement puisque j’ai pu rapidement passer au-delà de mes appréhensions. L’auteure tire bien les ficelles de son intrigue et j’ai apprécié d’être surprise par certains points.

En revanche, le nombre de pages sur ma liseuse est juste énorme : plus de 1600 pages. J’ai eu peur en voyant le nombre s’afficher. C’est vrai qu’il s’agit d’une intégrale de trois tomes mais je me suis demandé ce que l’auteure pourrait bien inventer. Il s’agit quand même de trois tomes de plus de 500 pages si l’on fait une moyenne. Sur une rencontre avec sa star, qu’est ce qu’on peut bien trouver ? On trouve des thématiques comme l’amitié, l’amour, la vie… Plutôt sympathique sur le papier. Ces thématiques générales font que la lecture reste globalement plaisante. Néanmoins, pour moi, il y a des passages qui mériteraient d’être raccourcis. Il y a quelques longueurs et péripéties qui pourraient être enlevés. Si l’auteure a su marquer la surprise à la fin du premier tome, je reste sceptique sur les longueurs dans cette première partie. Je pense qu’un tome sur cette thématique, c’est trop important quantitativement parlant. Cela ne reste que mon avis en revanche.

Je ne peux même pas dire que c’est un roman pour adolescent vu qu’il contient des scènes de sexe. Il y en a pas mal même si Alexandra Lanoix les maitrise parfaitement. Il n’y a rien de vulgaire (sauf quand c’est nécessaire pour les bienfaits de l’histoire en général). C’est du New Adult. Je pense que j’ai juste eu du mal avec les thématiques trop jeunesse pour moi.

J’ai apprécié le personnage de Nina, notre héroïne. Elle a les pieds sur terre et un sacré sens de l’humour. Elle n’est pas une femme vénale, si elle tombe sous le charme de son idole, rapidement elle se rend compte que ce qui la gène le plus dans cette histoire, c’est la célébrité de Tom qui est encombrante et propose des situations assez gênantes pour elle. Lorsque sortir faire des courses ou diner en ville devient une mission sous couverture, cela devient problématique. J’ai trouvé que cet aspect de la célébrité était très bien géré par l’auteure.

En revanche, les réactions de Beth, la meilleure amie de Nina, m’ont rapidement énervée. J’avais juste une envie : la claquer dans le mur. Elle est puérile, bête et parfois même méchante. Lorsque Ian la remet à sa place, franchement, j’ai eu envie de faire une standing ovation. Ravi, l’ami et partenaire professionnel de Nina est aussi sympathique. Je ne dis pas qu’il pourrait devenir mon ami mais il apporte de la fraicheur au roman. Néanmoins, on pourra quand même noter que lorsqu’il s’agit de la gent féminine, Ravi nous propose des réactions plutôt gamines… Dommage ! On fait aussi la rencontre de personnages comme Ian, Maggie et bien évidemment la superstar Tom Bradley. J’ai apprécié ce personnage qui montre deux facettes de sa vie : Tom la célébrité et Tom l’homme simple. Avec Nina, ils vont plonger tête la première dans un monde sans pitié. Malgré sa volonté de la protéger, Tom ne va pas toujours pouvoir être là pour Nina. On a un panel de personnages riche. Ils sont maitrisés et les psychologies sont détaillées. J’apprécie ce point aussi.

La plume d’Alexandra Lanoix est toujours aussi sympathique à découvrir. J’ai commencé cette intégrale vendredi soir, j’ai terminé cette nuit. J’avoue que c’était une sacrée lecture. Il y a eu des hauts mais aussi des bas. Cependant, le style de l’auteure permet une lecture agréable malgré les bémols que j’ai pu y trouver.

En définitive, j’ai apprécié découvrir encore une fois une nouvelle histoire d’Alexandra Lanoix. Je ne suis pas totalement séduite par ma lecture mais je retrouve les points forts que j’aime chez Alexandra Lanoix : une plume séduisante et des personnages dont les psychologies sont fines et détaillées ce qui permet de les aimer… ou pas ! Cependant, les thématiques sont peut-être trop enfantines pour moi : les groupies, les stars et tout ce qui va avec ne me conviennent pas forcément. Cependant, l’histoire d’amour entre Nina et Tom reste belle et semée d’obstacles en tout genre que l’on ne voit pas ailleurs puisqu’elles peuvent être liées à la célébrité de Tom.

3 bonnes raisons de lire cette intégrale :

  • Un univers qui mêle paillettes et célébrité. Pour les fans de ces thématiques, c’est le pied.
  • Une plume agréable qui véhicule beaucoup d’émotions.
  • Un panel de personnages riche.

3

10

Scission de Stéphanie Delecroix

41EzE43ALrL._SX195_Résumé : Roxane quitte Paris pour un nouveau départ en Bretagne. Elle fait la connaissance de Léonardo lors d’une promenade sur la plage. Entre eux, l’attirance est réciproque et ils ne peuvent lutter contre l’attraction qui les pousse l’un vers l’autre. Peu à peu, la jeune femme essaie de reprendre confiance en elle grâce à cet amour naissant. Un soir, les deux amoureux s’endorment côte à côte, au réveil, Roxane fait face à un parfait inconnu. Ceci n’est pas un récit fantastique.

~ Service presse 📱 ~

Je remercie Stéphanie Delecroix pour l’envoi de son roman. Je suis toujours ravie de voir qu’un auteur revient vers moi pour une nouvelle proposition de lecture car la chronique d’un autre roman a plu. C’est génial, j’adore faire des découvertes de ce style.

J’ai découvert l’univers de l’auteure grâce à son roman Frost publié chez M.E.C éditions (sous un autre nom) et lorsque Stéphanie m’a proposé de lire son autre roman, j’ai accepté. J’ai bien fait. La lecture n’est pas un coup de cœur, mais, j’ai passé un moment de lecture agréable et étonnant.

Il y a des thématiques, en romance, qui me font très peur. Je ne supporte pas être mise devant la mort d’enfants, la maladie ou les familles en péril à cause d’une mort inévitable. Je recherche dans mes lectures des moments de quiétude et de bonheur. Cela semble impossible avec ces thématiques. Pourtant, Stéphanie Delecroix m’a prouvé le contraire. En effet, j’ai accepté (encore une fois !!!) de lire un roman sans lire le résumé. Quand j’ai fouillé un peu sur les sites de lecture pour voir de quoi on parlait, ça a été la douche froide. Nooon !!! Comment je vais faire ? Allé Pauline ! Lance toi et on verra …. AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH ** bruit de chute **

On fait la rencontre de Roxane qui est notre personnage principal. C’est une jeune femme que l’on a envie de prendre rapidement sous notre aile. On sent tout de suite sa détresse et sa naïveté. Pourtant, sa rencontre avec Léonardo semble simple, rapide. Finalement, on se demande ce qui ne va pas puisque tout semble aller pour le mieux. Puis, le drame arrive… La mémoire qui joue des tours… Qui est l’homme allongé à côté d’elle ? L’histoire commence, accrochez-vous ! J’avoue que le personnage de Léonardo est très fort. Que ça soit physiquement ou émotionnellement, le mec vous retourne en moins de deux secondes…

Vous parler de l’intrigue m’est compliqué pour deux raisons : la première est que le résumé suffit amplement. La deuxième est que je n’ai en aucun cas envie de spoiler. C’est tellement inattendu et peu vu dans les intrigues des romans proposés en ce moment que je ne voudrais pas vous gâcher cette surprise.

Il faut savoir que la lecture est une romance et comme le précise Stéphanie dans l’intrigue, ce n’est pas un récit fantastique. La romance est très présente et l’histoire amoureuse proposée entre Roxane et Léonardo est magnifique : elle est douce, pure, pleine de bons sentiments. Roxane est un personnage qui cache un lourd passé. Son passé rend le lecteur curieux : Comment peut-on tout laisser derrière soi ? Comment est-on capable de quitter une ville, sa famille, ses amis et sa vie pour partir vers l’inconnu, vers le néant, là où tout est à recommencer ? Plus on avance dans la lecture, plus on comprend, plus on est surpris.

L’histoire nous propose une jolie morale. Il faut nettoyer sa vie, son passé pour pouvoir repartir d’un bon pied. Il faut savoir regarder son passé en se disant « oui, j’ai fait des erreurs, oui, il y a des choses qui n’ont pas été correctement faites. Mais il faut que j’aille de l’avance et que je laisse le poids du passé derrière moi ». Ce n’est pas facile, je suis passée par là. Je me sens chanceuse de ne pas avoir autant de soucis que Roxane et surtout des choses moins lourdes à gérer mais dire adieu, se retourner et être sereine, ce n’est pas évident. Alors merci à Stéphanie Delecroix de le rappeler si joliment à travers son roman.

La plume de Stéphanie est très belle, j’adore. C’est vrai que Frost a été une vraie révélation pour moi mais Scission est un roman fort, poignant et terriblement beau. Il est peut être un peu trop fort pour moi mais franchement, il plaira aux lecteurs et lectrices qui aiment les romances fortes et pleines d’émotions. Il faut savoir que tout n’est pas facile à lire mais que tout est nécessaire à la compréhension de l’histoire.

En définitive, accrochez-vous. La lecture n’est pas de tout repos. Cependant, nous trouvons une plume magnifique, des personnages attachants et tous utiles. Les personnages secondaires sont aussi importants que Roxane et Léonardo et cela fait plaisir à lire ! Le roman est équilibré et propose de réelles surprises dans l’intrigue. Cela rend ce roman unique. Il y a tant d’émotions véhiculées dans ce roman que l’on a l’impression d’avoir fait un grand huit dix fois d’affilée. Bravo à l’auteure pour ce beau roman.

 3 bonnes raisons de lire ce roman :

  • Une intrigue pleine de surprise
  • Roxane et Léonardo, deux personnages forts
  • Une plume formidable

4

7

Tailored events – Tome 2 : Une deuxième chance de Pierrette Lavallée

51kb5a-W0-L.jpgJamieson Garrick est l’un des associés de Tailored Events. Il sait aussi bien gérer sa vie professionnelle que personnelle. Père célibataire, son seul but est de protéger Milly, sa fille qu’il adore plus que tout. Mais Ninon va bousculer tout ça. Non seulement elle se retrouve à travailler pour Tailored Events, mais elle commence à se faire une petite place dans le cœur de Jamieson. Toutefois, peut-il prendre le risque de laisser entrer la jeune femme dans son existence sachant qu’elle a de nombreux secrets et qu’il refuse de mettre en péril l’équilibre de sa fille ? Rien n’est moins sûr, mais Ninon et lui n’ont-ils pas le droit, eux aussi, à une seconde chance ?

~ Service presse 📖 ~

Je remercie chaleureusement les éditions Sharon Kena pour l’envoi de ce roman. Je suis réellement sous le charme de cette saga qui propose vraiment de nous attarder sur des personnages qui font tous partie d’une même entreprise, d’une même famille. Grâce à ma lecture, je poursuis mon aventure livresque. J’avais beaucoup apprécié le premier tome, le deuxième est tout aussi agréable.

Dans le premier tome, on s’intéressait de près à Riana et Rickwade. Un amour de jeunesse qui a fini en catastrophe. Ici, on s’intéresse au meilleur ami de Riana, Jamieson – appelez le Jimmy s’il vous plait. Jamieson est le meilleur ami de Riana mais aussi son bras droit dans l’entreprise Tailored Events. Ensemble, avec Lydia, ils forment un trio intéressant qui parvient à monter une entreprise d’événementiel florissante qui ne cesse de grossir, grossir, grossir pour leur plus grand plaisir.

Jamieson est un personnage que j’ai apprécié pour sa rigueur professionnelle mais aussi son investissement personnel dans la vie de ses amis et de sa petite fille Milly. Avec une mère démissionnaire et complètement absente, Milly a besoin d’amour et son papa ferait tout pour elle. Cependant, on ne peut pas être qu’un papa. On est aussi un homme qui a besoin de se reconstruire et de reconstruire quelque chose de beau et de fort. A deux, on s’en sort toujours mieux quand l’amour est sincère et véritable… Cependant, Jamieson n’y croit absolument plus… L’amour, ce n’est pas pour lui. Il a sa fille, son boulot et ses amis, c’est amplement suffisant. Seulement, vous savez bien, rien ne se passe vraiment comme on le souhaite… c’est ainsi que Ninon, notre jeune et nouvelle recrue s’incruste dans le paysage de Tailored Events et fait tourner la tête de Jamieson. Ninon est un personnage coloré que j’ai apprécié. Du haut de ses dix-neuf ans, elle a un aplomb incroyable et fais le travail de plusieurs personnes. Rigoureuse, volontaire et intelligente, elle vient semer un vent nouveau dans les locaux de Tailored Events… Quel bonheur ! Cette fille est magnifique et devient le rayon de soleil de ce deuxième tome.

Les personnages secondaires sont tout de même bien présents. C’est ce que j’apprécie dans les romans de Pierrette Lavallée : elle n’oublie personne. On se focalise sur Ninon & Jamieson mais on n’oublie pas de nous rappeler à notre bon souvenir Rickwade & Riana, on voit aussi Lydia. On découvre la sphère personnelle de Ninon & Jamieson et ça fait du bien.

La thématique du poids du passé est très intéressante. Elle fait écho à ce que l’on peut trouver dans le premier tome mais elle est traitée différemment. Ici, on ne parle plus d’amour de jeunesse mais plutôt de blessures du passé. Jamieson & Ninon ont tous les deux des passés douloureux et ont besoin de s’en remettre. Rien de commun entre eux, juste une envie certaine d’avancer ensemble ou non.

J’ai apprécié le fait que l’auteure mette en avant cette différence d’âge entre les personnages. En effet, Ninon à 19 ans et Jamieson est plus âgé de 7 ans si je me souviens bien. Même si la différence d’âge n’est pas forcément quelque chose d’important dans un couple, on a une impression que de nombreuses années séparent ces deux personnages. J’ai aimé le fait que Jamieson refrène ses ardeurs à ce sujet. Ça rend le personnage plus humain et beaucoup moins rentre dedans. C’est très appréciable. Je dois avouer que s’il y a bien un personnage qui m’a tapé sur le système, c’est Lydia. Je ne parviens pas à apprécier ce personnage beaucoup trop changeant. J’espère que le troisième tome me permettra de l’apprécier plus.

La plume de Pierrette Lavallée est toujours aussi riche. On est dans une romance new adult qui est dans la lignée du premier tome. Encore une fois, on ne trouve pas du sexe à toutes les pages, on ne nous sert pas de scènes pornographiques bien que certaines thématiques soient liées au monde du sexe et de l’intime. J’ai apprécié la manière dont l’auteure construit l’intrigue et cette approche dans les thématiques.

Même si l’originalité est quelque chose de compliqué à trouver dans les trames des romances, Pierrette Lavallée m’a proposée une intrigue inédite dans les idées qu’elle véhicule. Elle fait du beau avec du moche et prouve que tout n’est pas toujours rose mais que l’on peut, avec de l’aide et les bonnes personnes, créer quelque chose de beau.

3 bonnes raisons de lire ce deuxième tome (et le premier ainsi que le troisième qui va bientôt sortir par la même occasion) :

  • Un panel de personnages tout aussi riche que dans le premier tome.
  • La plume de Pierrette Lavallée qui me plait de plus en plus grâce à l’univers qu’elle construit.
  • Cette idée de famille dans l’entreprise. Je trouve cela très sympathique.

4

Retrouvez ma chronique du tome 1 juste ici :

412a3HGmEhL._SX195_

8

Sans toi – Tome 2 : l’autre vie d’Amélie B

51J6h57XLiL._SX195_.jpgRésumé : Jeune psychologue passionnée, Marie se retrouve seule au lendemain de son mariage avec Thomas, qui a dû s’absenter pour raison professionnelle. Soutenue par ses sœurs et son amie Clarisse, elle supporte la situation. Mais la vie lui réserve quelques épreuves, difficiles à surmonter avec un mari absent. Et plus le temps passe, plus Thomas multiplie les écarts au rôle d’époux modèle… Amélie B. nous surprend dans ce deuxième volet en nous présentant un nouvel univers : une autre héroïne, une autre histoire, une « autre vie ». Nous devrons patienter encore avant de retrouver Béatrice !

~ Service presse 📱 ~

Je remercie du fond du cœur Amélie B pour sa gentillesse et extrême patience. Je suis ravie d’avoir pu mettre mon nez dans ce deuxième tome de la saga « l’autre vie ». En effet, j’avais beaucoup apprécié ma lecture du premier tome et cette lecture vient de me chuchoter à l’oreille « ne met pas autant de temps à lire le tome 3, vilaine ! » et c’est ce que je vais faire puisque la lecture du dernier tome de la saga est prévue pour très bientôt.

Encore une fois, l’auteure m’a surprise par la tournure que prend l’intrigue. J’ai vraiment apprécié ce que j’ai lu. J’ai été très surprise et cela fait du bien. Ma lecture du début de la saga m’avait plu, mais ici, j’ai vraiment été séduite par la plume et par l’histoire, très touchante, de Marie et Thomas. On touche à une histoire d’amour pleine de sensibilité, de douceur et de profondeur. C’est ça, l’amour, le vrai. Marie est un personnage que j’ai apprécié dès le début. On la suit dans les épreuves de la vie. On perce sa bulle d’intimité : on entre dans sa vie personnelle avec sa famille, ses amis et l’amour de sa vie Thomas. Thomas est un personnage qui brille par son absence. Je suis très surprise de ce personnage. Même s’il n’est pas là, il est vivant à travers les souvenirs de Marie et de ce qu’elle nous dit de lui, d’elle et de son couple. C’est vraiment très intéressant. On sent que Thomas est un jeune homme passionné et amoureux. Il ferait tout pour sa femme mais aussi tout pour réussir sa carrière professionnelle qui va l’emmener loin de Marie le temps d’un stage de plusieurs mois à l’étranger.

Grâce à Marie, on a plusieurs univers qui se tissent : celui de sa famille qui signe plutôt une sphère bourgeoise, guindée, qui ne montre pas ses sentiments. D’un autre côté, il y a sa vie amoureuse, pleine de rebondissements et de richesse. Il y a aussi une sphère amicale qui prend de la place vu le nombre de personnes que l’on croise tout au long du roman. C’est très riche : autant au niveau des personnages que des émotions.

Durant l’absence de Thomas, Marie va pouvoir compter sur ses sœurs, Clarisse son ami mais aussi Alban son voisin de palier (un vieil homme) qui est très attachant aussi. Les personnages secondaires sont très sympathiques et intéressants. J’ai adoré Clarisse, Antoine mais aussi le petit Gabriel (j’aurais tellement aimé qu’il prenne plus de place). Globalement, tous les personnages sont brossés à la perfection. J’ai adoré les psychologies toutes différentes et pleines de surprises. Clarisse reste LE personnage révélateur dans cette histoire pour moi. J’ai beaucoup apprécié ce que j’ai lu et je trouve qu’elle est le personnage pivot, celui qui fait basculer l’histoire.

Au niveau de mon rythme de lecture, il a été très dynamique. Je ne comprends pas comment ce roman a pu rester si longtemps dans mes étagères. Je suis vraiment trop… RAAAAH ! On met le doigt dans l’engrenage. On est vraiment dans une belle dynamique de lecture avec cette intrigue qui ne laisse aucun repos et, honnêtement, je n’avais pas envie de prendre de pause. J’ai lu, d’une traite, le roman proposé par Amélie B. Si vous êtes fans de romances et de romans qui traite de thématique comme l’absence, l’importance de la famille et de l’amitié mais aussi de la reconstruction personnelle, psychique et même physique, vous allez adorer la saga « après toi ».

Amélie B est très douée, cela ne fait aucun doute. J’apprécie énormément ce que l’auteure écrit et franchement, elle traite de thématiques très dures. Cependant, l’angle pris est tellement intelligent que cela se passe très bien. Je trouve ça bien pensé et cela permet aux lecteurs de découvrir des thématiques dures et compliquées via un fil rouge intéressant. Je ne peux que vous conseiller de mettre votre nez dans cette saga. La plume d’Amélie B est très belle, pleine de douceurs et d’une envie folle de partager autre chose que ce que l’on peut voir dans les romances modernes du moment. Amélie B nous remet les idées en place et nous prouve que la vie n’est pas qu’une jolie romance tissée à coup de fleurs et de moments partagés. La vie peut réserver des coups durs mais aussi de jolis moments. L’auteure nous fait voyager à travers l’espace et le temps.

Bravo à Amélie B pour ce superbe deuxième tome et surtout merci pour sa patience d’ange.

3 bonnes raisons de lire ce roman :

  • Les personnages de Marie et de Clarisse
  • La plume d’Amélie B
  • L’univers et la surprise de l’intrigue

notation

13

Nous reconstruire – Tome 1 de Salomé Hanson

51d1i+sh+dLRésumé : Elle est la flamme de son obscurité, il est un guide au milieu du brouillard qui l’a envahie. Brianna Delgado avait une vie parfaite, une famille aimante, une carrière d’actrice prometteuse… Mais la vie en a décidé autrement. Depuis, elle traîne ses ombres avec elle. Elle espère que le rôle qu’elle vient de décrocher à Hollywood va lui permettre de lancer sa carrière et de réapprendre à vivre. Sa rencontre avec Luke Williams la bouleverse. Il a tout pour lui : sportif de haut niveau, séduisant et sexy, il ébranle son univers. Son futur s’annonce radieux et elle espère pouvoir laisser le passé derrière elle. C’est sans compter les ténèbres de Luke. Cet écorché vif est hanté par ses démons et il dissimule de profondes blessures. Il peut être son salut, si elle accepte de lui faire confiance. Elle peut être sa rédemption, s’il accepte de se laisser aimer. Deux âmes brisées qui réapprennent à vivre. Deux êtres en souffrance qui luttent pour aimer.

~ Service presse 📱 ~

Je remercie chaleureusement les éditions Alter Real pour l’envoi de ce premier tome. En effet, j’avais craqué sur la couverture que je trouve très jolie. J’ai ainsi pu découvrir la plume de Salomé Hanson. Premier tome assez conséquent, je suis contente d’avoir terminé cette lecture assez prometteuse.

On fait la rencontre de deux personnages forts. D’un côté, Brianna Delgado qui panse ses blessures avec plus ou moins de difficulté. D’un autre, Luke Williams, un jeune homme qui, lui aussi, à un passé plus que douloureux. Ce sont deux personnages très forts. Ils permettent de signer un premier tome bouleversant et plein d’émotions. Brianna est une étoile montante du cinéma, elle ne veut plus avoir de relations amoureuses tant son passé est douloureux. Luke est le frère de Brandon Williams, l’agent de Brianna. La première rencontre fait des étincelles. Luke & Brianna sont deux personnes attirées l’une par l’autre mais qui se repoussent continuellement.

Si j’ai apprécié ces deux personnages, je reste quand même un peu en retrait sur quelques points. Je comprends tout à fait la peine des deux personnages. Franchement, quand on découvre leurs passés respectifs, on se retrouve démunis devant tant de problèmes et de catastrophes. On se sent bien dans notre petite vie sans ce genre de drames. On a beaucoup de mal à imaginer comment Luke et Brianna ont pu survivre devant tant de douleur. En revanche, je reste un peu sceptique devant tant de drames justement. Même s’il fallait des blessures insurmontables dans leurs vies pour que l’intrigue puisse se construire, je reste quand même avec une impression de multicouches de drames.

Forcément, quand deux âmes aussi blessées par la vie se rencontre, on se retrouve avec une drôle de situation : la volonté de s’en sortir, de regarder vers l’avenir mais il y a aussi ce passé qui nous tire vers l’arrière et qui souhaite que l’on se plonge dans les souvenirs. C’est un peu ce qui m’a lassé au fil des nombreuses pages : les crises de larmes et de colère. Même si cela traduit cet état dans lequel ils doivent se retrouver, vers la fin de ma lecture, j’ai pris un peu plus de temps à tourner les pages.

J’ai apprécié la manière dont l’auteure installe l’intrigue. On prend le temps de découvrir le passé des personnages, on vit avec eux cette rencontre magnifique. Le premier tome pose les bases. J’ai envie d’avoir le deuxième tome dans les mains très rapidement. J’ai pris le temps de découvrir ce premier tome et j’ai bien fait. C’est vraiment très intéressant. Des thématiques intéressantes se dessinent : l’acceptation d’un passé douloureux, la possibilité de vivre une nouvelle histoire tout en n’oubliant pas d’où l’on vient.

L’intrigue nous propose aussi de découvrir deux univers assez différents mais qui ajoutent un peu d’originalité à cette histoire : le sport et le cinéma. En effet, Luke est un ancien champion de surf et de tango tandis que Brianna est une star montante du cinéma.

La plume est très sympathique. Les émotions sont au cœur de ce premier tome et l’auteure parvient à merveille à nous emporter dans cet univers intense et plein de bons sentiments. J’avoue que j’ai hâte d’en savoir un peu plus sur Luke puisque l’auteure a décidé de nous laisser sur un cliffhanger de malade. Le deuxième tome n’attendra pas si longtemps que le premier, c’est certain.

En définitive, malgré quelques bémols pour moi (je pense vraiment que c’est parce que je vieillis et que certaines thématiques ne me tentent pas autant qu’avant (le jeu du chat et la souris, la jalousie maladive…)), j’ai passé un bon moment de lectures qui soulèvent des points que j’ai apprécié. Le côté dramatique de l’œuvre est assez bien maitrisé et j’ai trouvé que la plume était très sympathique. L’intrigue est bien posée et cela nous permet d’envisager la suite avec sérénité.

Je remercie une nouvelle fois l’équipe d’Alter Real

3 bonnes raisons de lire ce premier tome :

  • Brianna et Luke : deux personnages dont les lourds passés leur permettre de vivre une rencontre intense et incroyable.
  • La manière dont l’auteure amène les éléments des passés respectifs dans l’intrigue.
  • La plume de l’auteure : bien que destinée à un public assez jeune, je l’ai appréciée dans la globalité.

4

14

Une saison à la petite boulangerie & un noël à la petite boulangerie de Jenny Colgan

Résumés : Polly Waterford coule des jours heureux sur la paisible île de Mount Polbearne, dans les Cornouailles, entre le grand phare dans lequel elle s’est installée avec Huckle, son boyfriend, et la petite boulangerie où elle prépare chaque jour, avec passion, d’irrésistibles pains dorés. Mais lorsque le nouveau propriétaire de sa boutique fait irruption sur l’île, Polly réalise que son bonheur pourrait bien être réduit en miettes… Avec une pincée de fleur de sel, des kilos de farine et une bonne dose de volonté, réussira-t-elle à surmonter les obstacles qui se dressent sur sa route ?

——————————————

Polly Waterford ne voit pas le temps passer… Sa petite boulangerie l’occupe du matin au soir, au désespoir d’Huckle, son compagnon, qui rêve de profiter d’une simple grasse matinée avec elle. À l’approche des fêtes de fin d’année, Huckle rêve aussi d’un Noël en amoureux, bien au chaud dans leur grand phare, avec leur petit macareux Neil. Mais quand Kerensa débarque à Mount Polbearne pour dévoiler à sa meilleure amie un terrible secret sur son passé, Polly voit soudain son avenir s’assombrir. D’autant que la révélation de Kerensa menace la belle histoire qu’elle a construite avec Huckle. Jusqu’à présent, Polly a toujours réussi à surmonter les épreuves en cuisinant. Pourtant, cette fois-ci, préparer de bons petits pains risque de ne pas suffire à la sortir d’affaire. Polly est-elle prête à affronter son passé ? Réussira-t-elle à remettre sa vie sur de bons rails pour passer un joyeux Noël auprès de ceux qu’elle aime ?

~ Lectures détentes ~

Hello tout le monde, je vous retrouve pour une chronique deux en un. J’ai pris la décision de vous donner mon avis sur les « tomes » 2 et 3 des aventures de Polly. En effet, même si les romans peuvent se lire indépendamment, c’est quand même mieux d’avoir lu La petite boulangerie du bout du monde avant ces deux opus pour avoir tous les détails de l’histoire (j’avoue que l’auteure fait un résumé assez sympathique au début de chaque lecture mais bon, ça reste vraiment très rapide).

Pourquoi ai-je décidé de chroniquer ces deux romans en même temps ? Vous savez que ce n’est pas par fainéantise. C’est juste que, même si les deux romans sont bons, je pense qu’ils ne sont pas nécessaires et que le roman La petite boulangerie du bout du monde est amplement suffisant. Si mes lectures se sont bien passées, j’ai vraiment eu l’impression, à certains moments qu’on tirait, tirait, tiraaaait sur un filon inépuisable qui finalement s’épuise très rapidement. Si le premier roman a été un coup de cœur, ici, je suis restée sur ma faim.

On retrouve Polly et Huckle qui vont devoir faire attention aux perturbations professionnelles et personnelles qui vont les secouer. Dans les deux tomes, il va y avoir plusieurs interrogations : est-ce qu’on est bien dans ce phare ? Est-ce que c’est la vie que l’on veut ? Est-ce que finir ensemble, c’est vraiment la meilleure chose ? Est-ce que Polly va savoir retrouver ses esprits en pâtissant ? Bref, tant de questions qui finalement auraient pu être éviter si on n’avait eu qu’un seul roman dans les mains.

C’est assez déstabilisant pour moi parce que Jenny Colgan m’a toujours séduite : que ce soit une boulangerie ou une cupcakerie, j’ai adoré mes lectures. Je reste frileuse quant aux suites proposées et j’ai encore deux romans à lire, j’espère que mon engouement va vite reprendre.

Côté personnages, j’ai apprécié retrouver les personnages qui ont bercés l’histoire de base. J’ai aussi fait la connaissance de certains. J’ai aussi pris plaisir à mieux connaitre Kerensa qui restait assez en retrait dans le premier roman. C’est assez plaisant. Polly vient donner un second souffle à Mount Polbearne et à ses habitants qui se sont encroutés dans une routine qui ferait pleurer l’homme le plus joyeux sur terre. J’ai aussi apprécié voir Polly et Huckle évoluer en tant que couple, ils sont très sympathiques et on a envie d’en faire nos amis. Si la levure n’a pas monté correctement de mon côté, c’est certainement dû à certains épisodes trop longs. Je pense qu’on aurait pu faire un bon gros roman. Ca aurait, je crois, mieux exploité.

On a des moments tendres, pleins de bons sentiments. On rigole, on doute, on est triste. La plume de Jenny Colgan est toujours aussi fluide et pleine de dynamisme, cela ne fait aucun doute.

En définitive, j’ai apprécié retrouver les personnages et l’ambiance de Mount Polbearne. Cependant, les deux tomes restent de trop. Si la lecture s’est bien passée, je n’ai pas retrouvé l’engouement du départ. Beaucoup trop de longueurs sont apparues et ont terni mon rythme de lecture. Dommage ! A force de vouloir trop tirer sur un filon, parfois, ça casse. Les lecteurs qui aiment la plume de Jenny Colgan pourraient être satisfaits !

3 raisons de lire ces deux romans :

  • Les personnages sont de retour pour de nouvelles aventures
  • L’univers de Jenny Colgan et les bonnes pâtisseries
  • La plume de Jenny Colgan qui nous offre quelques moments sympathiques

3