17

Contrat avec un geek – Intégrale de Chani Brooks

51NYNAZrVoL.jpgRésumé : Jessica est une chimiste de génie qui n’a qu’un but: ne jamais dépendre d’un homme. Un chat, du chocolat et un Star Wars à la télé suffisent pour rendre une femme heureuse. Ça avec une partie de jambes en l’air de temps en temps, sans engagement. Sa théorie tient la route jusqu’à ce que sa startup se retrouve en faillite. Tomasi, un ancien camarade de lycée, accepte de lui prêter de l’argent mais pas sans contreparties. Ce geek qui cartonne dans le jeu vidéo lui propose un «petit contrat entre amis». Son jeu pimenté risque fort de bouleverser les convictions de Jessica… Contrat avec un geek est une romance new adult parisienne sexy et humoristique entre comédie romantique et new romance. Savourez une histoire d’amour qui sonne vrai avec cette geek romance envoûtante!

Intégrale de la saga «Contrat avec un Geek» comprenant:
– Niveau 1: « Amis & Sexy Alchimie »
– Niveau 2: « Colocs & Câlins Volés »
– Niveau 3: « Sex Friends & Charming Geek »
– Niveau 4: « Amants & Attachiants »
– Niveau 5: « Ennemis & Infini (et au-delà) »
– Le lien secret vers les bonus, backstories et scènes coupées!

Plus de 1200 pages pour rire et vibrer! Testez 😉

~ Service presse 📱~

Je remercie Chani Brooks pour l’envoi de son intégrale. J’ai pris du temps, mon dieu oui, pour terminer ma lecture. C’est une intégrale énorme qui vous attend si vous plongez dans ce roman. Longue lecture qui a ses points positifs mais aussi quelques points négatifs. C’est parti !

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Geek is the new sexy
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Thématique ultra contemporaine, la geek attitude est assez présente dans cette intégrale. On se retrouve vraiment dans un roman qui traite de cette thématique que l’on retrouve dans la personnalité des personnages ainsi que dans l’intrigue. J’ai apprécié les nombreuses références à cet univers. On a de nombreuses références dans de multiples domaines qui sont possiblement dans le genre geek.

On fait une plongée dans un univers du style The Big Bang Theory que j’adore.

J’ai trouvé cette idée ultra novatrice et au cœur de notre vie. C’est plutôt bon et je vous invite à lire cette intégrale pour cet aspect.

En revanche, il y a quand même un gros point noir à cette intégrale. Le jeu du chat et de la souris reste pour moi une idée aussi rabâchée que le triangle amoureux et j’en ai marre de la croiser dans mes lectures. C’est certainement la faute à pas de chance mais franchement, ça m’a bien ralenti dans ma lecture. Parce que là, le truc, c’est que j’ai eu plus de 1000 pages où on a des « oui », des « non », des « peut-être » et deux personnes qui tournent autour du pot et qui ne savent pas sur quel pied danser !

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Une intégrale
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Si l’intégrale est une très bonne idée en soi (on n’attend pas pour avoir la suite), j’avoue que je pense que j’aurais plus apprécié en lisant un tome par ci et un autre par là. Je ne vous cache pas que j’ai fait des pauses. Sinon, c’était le naufrage assuré.

J’ai fait le choix de vous donner les titres des tomes de l’intégrale pour la simple et bonne raison qu’ils sont assez pratiques. On sait ce qu’on lit et quelle période de l’histoire on a. On passe par tous les chemins de cette relation et par toutes les émotions.

Contrat avec un geek est une romance. La seule chose que j’ai a reproché à ce niveau-là, c’est que la romance se fait attendre. On oscille entre les chats, la thématique (au sens large du terme) geek mais aussi avec cette romance.

On fait la rencontre de Jessica, une jeune femme, scientifique accomplie qui est une fan de Star Wars. Elle est pétillante, drôle et très intelligente. J’ai vraiment beaucoup apprécié ce personnage qui ajoute un pep’s phénoménal à l’histoire. Ce que j’ai le plus apprécié ? C’est que la lectrice que je suis a su rapidement s’identifier à ce personnage. Les références sont top et j’adore son caractère : malgré la froideur du personnage, on se retrouve vraiment avec un personnage qui a une sacrée carapace à percer. C’est très sympathique de trouver autre chose qu’une bombe atomique qui fait baver tous les hommes sur son passage.

Tomasi, lui, est un jeune homme qui conçoit des jeux vidéo. Il gagne très bien sa vie. C’est aussi un personnage que j’ai grandement apprécié. Il vient casser les codes du personnage principal masculin dans une romance new adult. Tomasi est un jeune homme très intelligent et qui n’a pas froid aux yeux.

Ils se rencontrent à un barbecue de retrouvailles. J’ai trouvé que l’idée était top et qu’elle sortait des sentiers battus. Ce que l’auteure met en avant me plait beaucoup : c’est la vraie vie. Les personnages sont vrais, réalistes et ça fait du bien ! De la crédibilité !!!!

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
La plume de Chani Brooks
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

J’ai passé un bon moment de lecture avec cette plume. Ce n’est pas la première fois que je lis la plume de Chani Brooks et je suis contente d’avoir renouvelée l’expérience. On se retrouve dans un univers frais, drôle, riche et divertissant.

Ce roman sert vraiment à ça : se divertir. Il n’y a pas de grande morale à tirer, pas de lecture entre les lignes. Cette romance est légère et elle nous fait du bien !

3 bonnes raisons de lire ce roman :

  • Un univers gai et coloré grâce aux références littéraires et autres très sympathiques
  • Une plume très fraîche qui nous divertit beaucoup
  • Deux personnages principaux très intéressants

3

12

Deux frères de Ninon Amey

CVT_Deux-Freres_8904.jpgRésumé : La patronne d’Eleanor lui lance un ultimatum : la jeune journaliste doit rédiger un article digne de ce nom ou elle se retrouvera au chômage. Joachim Arthaud, riche homme d’affaires, lui propose alors un sujet qui lui permettra de sauver son emploi. La jeune femme se retrouve donc au milieu d’un groupe d’influenceuses beauté pour un séjour à la montagne, dans le fief de « Maquillage Perfection ». Pour elle, c’est l’occasion rêvée d’en apprendre un peu plus sur les deux frères à la tête de l’entreprise, pour lesquels elle éprouve d’ailleurs des sentiments bien différents. Seul bémol : elle ne peut confier à personne la véritable raison de sa présence. La vérité est-elle aussi simple qu’il n’y paraît ?

~ Service presse 📱~

Je remercie Ninon Amey pour sa confiance. En effet, cela fait quelques romans que l’auteure me confie et j’en suis très heureuse. C’est pour moi une réelle source d’émotions. Ici, c’est un peu différent. Ninon Amey nous propose une novella de 78 pages. Je ne suis pas fan de ce genre (arrêtez de lever les yeux au ciel, je sais que je radote !) ni du format « nouvelle » pour la simple et bonne raison que c’est trop court pour moi. Mais lorsqu’il s’agit de Ninon Amey, j’ai du mal à dire non. Ainsi, je me suis lancée dans ma lecture en brûlant un cierge « pourvu que ma lecture me plaise, s’il te plait, petit cerveau, ne part pas en boudant parce que c’est une novella ».

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Une novella : entre nouvelle et roman
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

J’avoue qu’avec tous les formats que l’on a à disposition, on a du mal à s’y retrouver des fois. Alors, pour ceux qui ne savent pas forcément ce qu’est une novella, en voici une courte définition : Une novella ou roman court est un type d’œuvre littéraire dont la longueur se situe habituellement entre la nouvelle et le roman.

Cette lecture a été très agréable pour moi. Malheureusement, elle n’échappe pas au verdict final : j’ai trouvé ça trop court. Les pistes exploitées par Ninon Amey sont vraiment top et j’aurais aimé en savoir un peu plus sur le passé des personnages et la manière dont Eleanor – dit Léa- vit ce passé qui semble prendre beaucoup de place dans sa vie. Les révélations sont bien présentes et je ne m’attendais pas forcément à cela mais une fois la surprise passée, tout va très vite. Cela n’est pas dû à la qualité de la plume ou de l’intrigue mais c’est le format qui est fait ainsi : on accepte ou non. C’est ainsi.

Ce roman court est quand même très bon. Encore une fois, Ninon Amey nous propose de vivre de sacrées émotions. C’est là que l’on aperçoit tout le talent de l’auteure : en moins de 100 pages, on vit de belles aventures et notre cœur manque d’arrêter de battre plusieurs fois. C’était une lecture très intense pour moi.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Les personnages : entre passion et raison
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Les personnages sont vraiment tous très intéressants ! On fait la rencontre de Léa, une jeune femme passionnée par son métier mais qui se laisse trop marcher sur les pieds. Gentille et attentionnée, j’ai apprécié ce personnage qui m’a beaucoup plu dans l’ensemble.

Quand les frères Arthaud déboulent dans l’intrigue, cela fait des vagues… Joachim, accompagné de son frère Théo sont mystérieux, assez mignons et très intrigants. Rapidement, j’ai eu peur que l’auteure me propose un triangle amoureux, mais j’ai eu peur pour rien. Ninon Amey déjoue les facilités et les stéréotypes que l’on peut trouver dans les romances contemporaines et nous propose de jolies surprises.

Les personnages sont tous très sympathiques. On a vraiment envie de savoir comment va se terminer l’histoire qui prend un tournant auquel personne ne s’attend vraiment. C’est très intéressant de voir comme Ninon Amey a décidé de nous surprendre sur un format court. Bravo, cela fonctionne à merveille.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Le cadre et l’intrigue
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

On est bien dans cette novella ! On a chaud au coin du feu, on a froid dans les montagnes, on prend soin de soi. Bref, on est vraiment dans un cadre parfait pour une lecture d’hiver. C’est très sympathique, cela rend le roman beaucoup plus confortable : le roman devient une petite douceur. Il n’y a que de bons sentiments dans ce roman court. C’est très intéressant. C’est un feel-good qui, par définition, fait beaucoup de bien et réchauffe le cœur.

On ne parle pas énormément du travail de Léa qui est journaliste. En toile de fond, on a une réunion d’influenceuses cosmétiques dans un chalet qui a l’air top ! J’ai apprécié la touche de modernité avec ces influenceuses. En effet, cela permet d’ouvrir la lecture aux lecteurs adolescents qui pourraient se reconnaitre dans cette notion.

J’ai apprécié le fait que je n’ai pas trouvé pas de facilités dans ce roman, on va de surprise en surprise et cela fait son petit effet sur le lecteur. Ainsi, Ninon Amey propose une originalité certaine dans ce roman et sort du lot.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
La plume de Ninon Amey
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Ceux qui me lisent régulièrement savent que j’adore la plume de Ninon Amey. Ici, ce roman, aussi court soit-il, ne fait pas exception à la règle et nous propose une plume de qualité qui est au service des émotions. Tout est bienveillance dans cette novella. C’est vraiment intense et riche en émotions.

Le travail de Ninon Amey est, pour moi, une valeur sûre sur mes étagères. Sa renommée n’est plus à faire. On a des thématiques très sympathiques : secrets de famille, amitié, amour, remise en question. On se croirai dans un film de Noël.

Si vous avez quelques instants de repos et une envie de lire un roman court plein d’émotions, je ne peux que vous conseiller de lire ce roman. Si, comme vous, vous êtes frileux face à ce format, je pense qu’il pourrait convenir. Cela me réconcilie un peu avec le format court même si, je vous ne le cache pas, j’aurais préféré un roman beaucoup plus long.

3 bonnes raisons de lire ce roman :

  • Une douceur pour l’hiver qui arrive
  • Des personnages très attachants évoluant dans un cadre que j’ai apprécié
  • La plume de Ninon, aussi douce que son histoire

notation

8

#lovers : My sexy geek – Tome 1 d’Anna Garcia

51oDft06q7L._SY346_.jpgRésumé : Best-seller en Espagne : des milliers de lectrices séduites ! De la haine à l’amour, il n’y a qu’un pas. Lucas n’aime pas les gens, il préfère la compagnie des ordinateurs. Séduisant, hautain et solitaire, il veut rester libre et sans attaches. Amis, famille, coups d’un soir, il traite tout le monde avec distance et mépris. Il ne fait aucun compromis et s’arrange pour avoir toujours le dernier mot. Jusqu’à ce qu’il rencontre Valérie. Valérie aime les gens. Elle est douée pour les rapports humains. Aimable, patiente, gaie, amusante, tout le monde l’apprécie. Personne ne l’a jamais fait sortir de ses gonds. Jusqu’à ce qu’elle rencontre Lucas. Ils aiment leur vie telle qu’elle est. Enfin, c’est ce qu’ils croyaient avant que leurs univers entrent en collision. Ils commencent par se détester, jusqu’à ce que les masques tombent…

Avertissement : ce roman parle d’échanges de mails piquants et sexy, de lingerie fine et colorée, d’un bad boy aussi insupportable que craquant, d’une fille naturelle et spontanée, et d’une bande de geeks attachants et maladroits.

~ Service presse 📱~

Je remercie les éditions Alter Real pour l’envoi de ce roman. Je trouve que les romans publiés par cette maison d’édition sont tous très sympathiques et assez séduisants. Je n’attendais rien en particulier de ce roman, juste un bon moment de lecture et c’est exactement ce que j’ai eu. Fan de New adult et de romances légèrement humoristiques, vous allez être servis avec ce premier tome.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Geek is the new sexy : entre sensualité et humour, un équilibre parfait
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Ce roman est très frais, plein de bons sentiments. Si ma lecture n’est pas un coup de cœur pour différents petits points, elle en reste très sympathique. On est vraiment dans une romance moderne où s’alternent les échanges des SMS et de mails avec l’intrigue. Cela apporte beaucoup de dynamisme à l’histoire. C’est très intéressant et frais.

On a aussi un apport de modernité grâce à cette notion de « geek ». Il est, je pense, inutile de vous préciser cette thématique qui est au cœur de nos vies. Des séries comme The Big Bang Theory nous ont apportés cette culture geek qui devient vraiment une thématique cool et très représentée actuellement dans notre société.

J’ai apprécié cette modernité, c’était très sympathique

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Les personnages
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

On fait la rencontre de Lucas et de Valérie. Rien ne permet de les associer d’une manière ou d’une autre. Ils sont aux antipodes l’un de l’autre. Lucas n’aime pas la présence des gens, bien seul, il est piquant, vif et à certains moments, détestable. Valérie est tout le contraire : gentille, joyeux et généreuse, elle est à l’écoute des gens et très appréciée.  La seule chose qui est commune à ces deux personnages : leurs caractères forts ! C’est la course à celui qui baissera sa garde en dernier.

Si les personnages, dans l’ensemble m’ont plu, j’ai eu plus de mal avec Valérie dont les réactions m’ont laissée un peu dubitative. J’ai trouvé qu’il y avait une disproportion dans ses réactions, de temps en temps. Globalement, j’ai apprécié son caractère mais, parfois, j’ai levé les yeux au ciel. Lucas est très sympathique à apprivoiser. C’est un personnage fort qui ne se laisse pas faire, caractère fort et mauvais, il est vraiment à prendre avec des pincettes. MI-ange, mi-démon, Lucas est un personnage très intéressant.

J’ai apprécié l’évolution de ces deux personnages qui sont tous les deux imparfaits. Ils apprennent de leurs erreurs et avancent, de manière incertaine, sur le chemin de leurs vies. La collision entre les deux est explosive et apporte beaucoup de pep’s à l’intrigue. C’est très intelligent.

Nos deux personnages principaux sont accompagnés de personnages secondaires qui apportent beaucoup de fraicheur à l’histoire. On s’attache vraiment aux personnages, qu’ils soient principaux ou secondaires. Les psychologies sont très bien détaillés et les personnages bien campés.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
La plume et l’intrigue
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

J’ai adoré la plume. Elle est pleine d’humour, de références et elle permet à l’intrigue de très bien se lire. J’ai lu le roman en deux soirées, c’était très sympathique. On est entre la romance et la comédie. Cela n’ira pas plus loin dans l’appréciation du roman. Si tout était présent pour passer un moment de lecture agréable, il m’a manquée quelque chose pour que cette lecture se hisse au stade supérieur.

Je reste persuadée qu’il y a des passages en trop, qui apportent une lourdeur au texte et qui nous font tourner en rond. C’est assez particulier mais à force de jouer au chat et à la souris avec les personnages, j’ai trouvé un petit côté lassant à cette histoire. D’un autre côté, je trouve que tout va vite : j’aurais peut-être apprécié qu’ils ne se rencontrent pas tout de suite pour laisser le mystère planer sur leurs identités.

3 bonnes raisons de lire ce roman :

  • Une plume que je ne connaissais pas mais que j’ai grandement appréciée.
  • Un roman ibérique qui vaut le coup !
  • Des personnages que j’ai apprécié découvrir

4

14

Les secrets de Cloudesley de Hannah Richell

CVT_Les-secrets-de-Cloudesley_4513.jpgRésumé : 1955. On dit qu’au manoir de Cloudesley l’ennui n’existe pas. Pourtant, ce lieu de faste et de beauté, Lillian Oberon rêve de le fuir. À vingt-six ans, la jeune femme n’arrive plus à maintenir les apparences d’une vie heureuse aux côtés du séduisant magnat et collectionneur Charles Oberon. Qu’est-elle réellement pour lui ? Une œuvre de plus à contempler ou une femme à aimer ? Mais le jour où le destin place sur son chemin un peintre passionné, une autre vie semble possible… Soixante ans plus tard, de la splendide demeure ne reste qu’une bâtisse en ruines. De retour à Cloudesley pour veiller sur Lillian, sa grand-mère adorée, Maggie Oberon fait une promesse : sauver l’héritage familial. Mais comment affronter les créanciers ? Et, surtout, comment la jeune femme, aux prises avec ses erreurs passées, pourra-t-elle gérer seule le domaine ? Maggie ignore qu’entre les murs décrépis de la vieille maison se cache un trésor inestimable. Et un terrible secret, qui pèse sur elle et sur Lillian…

Dans le décor enchanteur d’une vieille demeure anglaise, Hannah Richell entremêle les voix de deux femmes pour conter une histoire de famille, mais aussi d’amour, pleine de passion et de drames. Un roman élégant qui ravira les fans de Daphné du Maurier et d’Eve Chase.

~ Service presse 📖~

Je remercie les éditions Belfond pour ce fabuleux envoi qui sera une de mes claques littéraires de l’année 2019. C’est souvent en fin d’année que je me prends des petites claques mais ici, elle a été génialissime. Je remercie aussi Sorbet-Kiwi pour cette première lecture commune qui m’a énormément plu ! ♥

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
La demeure Cloudesley et ses secrets
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

La demeure Cloudesley est un personnage à part entière dans ce roman. Il va m’être difficile de parler de cette œuvre rapidement, je vais donc prendre du temps, des lignes et promis, je vous fais un petit résumé en fin de chronique pour ceux qui n’ont pas le courage de me lire entièrement (je vous pardonne, les copains !).

Cloudesley est une demeure qui va vivre l’histoire et passer les années avec Lillian Oberon, l’une de nos personnages principaux. On va vivre dans cette demeure dans deux périodes : en 1955 avec Lillian, une jeune femme, même pas trentenaire et son mari Charles Oberon. Dans un second temps, on va y vivre soixante ans plus tard avec Maggie Oberon, qui va tout faire pour aider Lillian, sa grand-mère à vivre à Cloudesley le temps qui lui reste.

La maison va vivre, grandir, s’épanouir, être blessée au fil des années mais finalement, comme tout le monde sur terre, elle va vieillir et ça, on va le vivre aussi, en tant que lecteur. C’est très bien fait. La manière dont l’auteure nous parle de la maison la rend vivante et avec de nombreux secrets.

Cloudesley est la maison victorienne par excellence : elle respire les secrets, les nombreuses générations qui ont été présentes dans cette demeure, les souvenirs aussi et une vision de luxe pour les visiteurs.

Il y a de nombreux parallèles à faire entre les personnages, les lieux et tout ce qui va se passer en soixante ans mais on peut facilement souligner que Cloudesley est à l’image de Lillian aux yeux de Charles, son mari : une magnifique pièce de plus à ajouter à sa collection. Charles Oberon est un homme dur, froid et compliqué qui préfère la superficialité et la supériorité à une vie de famille simple et calme.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Les personnages
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Je vous ai déjà parlé de Lillian, de Charles et de Maggie. Au fil des pages, on va aussi faire la rencontre d’Albie, le fils de Charles qui est aussi le beau fils de Lillian et le père de Maggie. Personnage attachant, il nous permet de comprendre certains aspects de sa personnalité. C’est, avec Lillian et Jack, les seuls personnages que l’on voit dans les deux périodes du roman. On suit un Albie enfant et un Albie adulte. Il a une relation très compliquée avec ce père qui fait peur et qui l’humilie dès qu’il le peut. Adulte, il sera un père loin d’être parfait mais qui essaye de combattre ces doutes et ces incertitudes qui font de lui le père médiocre qu’il est aux yeux de sa fille. On a beaucoup de mal à lui en vouloir parce que l’on sait ce qu’il a vécu durant son enfance.

Jack est un peintre qui va venir vivre quelques mois à Cloudesley pour pouvoir peindre une pièce de la maison. Charles voudrait exhiber cette pièce comme œuvre d’art. Jack finit par accepter et faire partie des membres qui vivent dans cette formidable demeure.

Avec ces personnages qui viennent de différents horizons, on se retrouve avec plusieurs visions de la vie que mène la famille Obéron : le peintre ne comprend pas comment on peut vivre ainsi, comme si notre vie ne nous appartenait pas. Lillian pensait qu’elle serait heureuse mais finalement se retrouve coincée dans cette maison sans l’amour d’un homme et Albie vit là, de temps en temps, avec pour seul soutient celui de sa belle-mère.

Maggie est un personnage que j’ai apprécié. C’est un petit bout de jeune femme qui a fait des erreurs, qui regrette et qui essaye de s’en sortir en n’oubliant pas les valeurs que sa grand-mère lui a inculquées. J’ai trouvé cela charmant. La relation grand-mère/petite-fille est très belle. Ces deux femmes se ressemblent et, finalement, peuvent peut-être faire les mêmes erreurs.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Cadre, faune et flore
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Le cadre est tout à fait charmant. On est dans une petite ville anglaise typiquement décrite. La campagne, loin de la ville, une vie paisible. C’est vraiment le genre de lieux que j’apprécie. C’est très sympathique. On se sent bien dans ce cadre, dans cette vie avec Lillian qui va de désillusion en désillusion. On se sent proche d’elle, dans cette grande maison qui n’a pas le destin qu’elle mérite.

La campagne anglaise est très charmante et ajoute ce petit côté campagnard que j’apprécie retrouver dans mes lectures.

La faune et la flore sont aussi très importantes. Il y a des animaux : le chien de Charles, symbole du maître des lieux, les paons que Charles adore et que le reste du monde déteste et le renard. Finalement, ces trois animaux représentent tout ce que Charles ait : un riche maître d’une maison incroyable qui parade devant les gens et fait la roue pour que l’on voit ce qu’il a et ce qu’il est en apparence mais derrière cette couche de superficialité et ce masque, se cache un homme rusé et apeuré d’être remplacé.

La symbolique des animaux n’en reste pas là. Albie peut aussi être représenté par ce paon qui fait des bêtises d’enfants, qui montre qu’il existe aux autres mais qui, dès un bruit suspect, part en courant se cacher.

La flore est aussi présente tout au long du texte : on a une clairière, un bois mais aussi des champs à perte de vue. On est entouré d’un jardin magnifique et le peintre est un homme très proche de la nature.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Entre passé et présent : une vie de secrets
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

J’ai trouvé que ce pan de l’intrigue est celui que j’ai préféré. Les secrets de famille, les portes fermées, la crainte d’être vu complètement à nu et d’être jugé. Ah !! Ce roman nous fait passer un excellent moment de lecture. Il y a les secrets de Lillian, que l’on découvre tout au long du roman mais aussi ceux de Maggie qui prennent une place importante. La maison regorge de secrets, de portes fermées de tapisseries qui cachent des accès. C’est vraiment très prenant.

Je trouve que Hannah Richell est une auteure incroyable. La plume proposée est très intéressante et permet aux émotions d’être véhiculées de manière cohérente et très poétique.

On est dans un texte qui monte crescendo et qui nous propose une fin que j’ai grandement appréciée. Bravo.

En définitive, ce roman est donc un très joli coup de cœur tout en délicatesse et émotions. Il nous relate une histoire douce qui s’étale sur les années où les sentiments des personnages sont forts. Les personnages sont divers et variés et nous offrent des psychologies fines et détaillées.

3 bonnes raisons de lire ce roman :

  • Un univers que j’ai adoré !
  • Une relation grand-mère/petite-fille très belle.
  • Les secrets et cette formidable maison.

Mamie, si tu m’entends, je t’aime de tout mon coeur. Et cette chronique, elle est pour toi. On est tous avec toi. ♥ 

5

9

Tailored events – Tome 1 : Mariage sous les projecteurs de Pierrette Lavallée

412a3HGmEhL._SX195_.jpgRésumé : L’amour ? Ariana n’y croit plus… Pas après avoir eu le cœur brisé par Wade des années plus tôt. Sa seule satisfaction dans la vie ? La société événementielle qu’elle a ouverte avec ses deux meilleurs amis Jimmy et Lydia. Mais lorsque cette dernière leur ramène un contrat fabuleux, c’est comme si le ciel lui tombait sur la tête, car il s’agit ni plus ni moins que… d’organiser le mariage de son ex. : Rickwade Kealler. Cette fois, Ariana veut avancer et affronter son passé. Toutefois, pourra-t-elle le faire alors que tous les projecteurs sont braqués sur ce qui s’annonce être « le mariage du siècle »… mais également sur le couple qu’elle formait avec Wade ?

~ Service presse ~

Je remercie les éditions Sharon Kena pour l’envoi de ce roman. C’est vraiment une maison d’édition que j’apprécie pour la qualité de leurs ouvrages ainsi que pour la diversité que l’on peut trouver dans les romans proposés.

J’avais déjà rencontré la plume de Pierrette Lavallée mais j’avais envie de la retrouver dans un autre univers que celui des bikers. Ici, grâce à ma Julia d’amour et son article « Lumière sur », j’ai demandé ce premier tome de Tailored Events en service presse. Je ne regrette pas mon choix !

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Amour, maladresses et cœurs brisés
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

On entre rapidement dans le vif du sujet. Dès les premières lignes, un cœur se brise. Celui d’Ariana. Ariana est en couple avec Rickwade Kealler. Un jeune homme qui fait une percée incroyable dans le monde du show business.

Ariana est un personnage charmant. Elle est belle et intelligente. Elle possède une mentalité en fer qui lui permet de savoir garder la tête hors de l’eau malgré les difficultés que la vie peut lui infliger. Si j’ai apprécié le personnage d’Ariana par sa détermination et sa volonté à aller de l’avant, j’ai trouvé qu’elle était un peu trop pleurnicheuse. J’ai arrêté de compter le nombre de fois où les larmes coulent sur ses joues. On sent bien toute la détresse qu’elle a de revoir Rickwade Kealler des années après le coup magistral qui lui a porté au cœur mais, par moments, j’ai trouvé qu’elle avait vraiment un tout petit cœur.

Si Ariana ne se laisse pas marcher sur les pieds, c’est aussi grâce à ses deux meilleurs amis : Jimmy et Lydia qui sont aussi ses collaborateurs. Son entreprise Tailored Events est une entreprise dans l’événementiel. Lorsqu’elle voit arriver son ex petit-ami et sa fiancée pour l’organisation de son mariage, Ariana manque de s’étrangler. Ainsi l’intrigue est lancée et on plonge dans un univers de froufrou, de mariage et de cœurs à réparer.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Les personnages
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Le panel de personnages reste riche et complet. On est dans une lecture New Adult que j’ai apprécié. On ne nous sert pas du sexe à toutes les pages même s’il y en a. Je trouve toujours cela moins dérangeant lorsque l’on sait que l’amour existe entre les personnages qui partagent ces scènes.

Pierrette Lavallée est une auteure que j’apprécie pour la pudeur et la douceur qu’elle injecte dans ses romances. Celle-ci ne fait pas exception à la règle puisque l’on est dans une lecture confortable qui se lit rapidement.

Mis à part Ariana, on fait la rencontre de RickWade qui est un personnage très bien construit. Intelligent, vif et diablement sexy, RickWade se trouve aussi être impulsif et, par moments, un peu égoïste.

J’ai apprécié découvrir ces personnages séparément mais aussi ensemble. C’est un duo qui fonctionne avec un pas dans le passé et dans le présent. C’est vraiment très intéressant.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Le poids du passé et autres thématiques
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

C’est une thématique importante dans ce premier tome. J’ai vraiment apprécié cette notion de passé. C’est vraiment très sympathique. L’auteure traite le passé comme un moment de souvenir mais aussi de souffrance. On vacille entre les souvenirs heureux et les souvenirs destructeurs. J’ai apprécié cette bivalence dans le traitement de la notion.

Ainsi, on est aussi dans l’évolution constante. Que cela soit dans le comportement des personnages que dans leurs émotions. Ça commence crescendo et tout monte en puissance avec le surgissement des erreurs du passé et de la douleur qui accompagne ses erreurs. Je trouve que cela ajoute de l’intensité au roman.

Pierrette Lavallée met aussi en avant des notions que l’on retrouve assez souvent dans les intrigues : l’amitié, l’amour et ces gens qui prennent tant de place dans nos vies qu’ils deviennent de la famille. J’ai énormément apprécié le fait qu’Ariana puisse compter à ce point sur ses amis. C’est une notion que j’apprécie retrouver dans mes lectures.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
La plume de l’auteure
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Pierrette Lavallée est une auteure que l’on ne présente plus. Incontournable du new adult, ses univers sont variés mais tous très travaillés. Celui de Tailored Events ne fait pas exception à la règle, c’est un univers intéressant qu’on nous propose ici. La plume de l’auteure est pleine de bons sentiments, d’émotions et de pudeur. On est dans l’émotion du début à la fin. C’est vraiment très sympathique à découvrir.

Je lirai la suite des aventures des personnages de l’univers de Tailored Events. Cela est certain. C’est vraiment un univers très travaillé qui ne propose pas que des coucheries. Non, on est dans un monde qui nuance les propos. Il n’y a pas de redites et l’on découvre vraiment beaucoup de détails très intéressants. J’espère que l’auteure va s’intéresser à Jimmy et Ninon pour le prochain tome, j’attends la suite avec impatience.

3 bonnes raisons de lire ce roman :

  • Des personnages colorés et variés.
  • Un univers très intéressant
  • Une plume intense

4

23

Frost de Hezekielle Syl

51LMoY6ucEL._SY346_.jpgRésumé : Halya est une trentenaire au caractère bien trempé. Thanatologue, elle exerce une profession peu conventionnelle pour un institut de recherche qui l’amène à parcourir le monde. Elle partage tous ses secrets avec Zélie, sa meilleure amie. Mais la vie n’a pas épargné Halya. Derrière la jeune femme enjouée et pleine de vie se cache une personnalité endurcie par les épreuves et hantée par les fantômes du passé. A l’occasion d’une mission, Halya débarque au Népal, au pied du mont Everest. Mais l’ascension de la montagne ne se passera pas comme elle l’avait prévu. Entre conditions climatiques et choc culturel, Halya n’est pas au bout de ses surprises. Le mont Everest entretient bien des légendes et des mystères qu’Halya va devoir affronter. L’un des gardiens du toit du monde, un dénommé Jack Frost, veille sur le mont en compagnie de Snow, son loup blanc. Invisible aux yeux des hommes, solitaire pour l’éternité, Jack est banni du monde des humains auxquels il inspire crainte et terreur et subit chaque jour un peu plus une malédiction qu’il ne pourra rompre seul. Halya saura-t-elle dépasser ses croyances et plonger dans l’univers fantastique de Jack pour le libérer de la malédiction qui le retient prisonnier? Jack saura-t-il convaincre Halya qu’elle seule peut le sauver ? Halya et Jack réussiront-ils à surmonter leurs différences pour unir leurs deux mondes ? Entre imaginaire et réalité, plongez dans un voyage qui ne vous laissera pas de glace.

~ Service presse 📖 ~

Je remercie M.E.C. éditions pour l’envoi de ce roman. J’étais surprise et très heureuse de voir que j’avais un message dans ma boite de réception. Une proposition de lecture sur une romance fantastique ? OUI ! Bien sûr ! Après ma folle lecture, je vous le crie haut et fort : j’ai bien fait d’accepter !

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Halya et la légende de Jack Frost
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

On fait la rencontre de Jack Frost… Ahhhh ! Ne mentez pas, je sais que vous pensez à la même chose que moi… Les 5 légendes sont dans votre esprit ! Je crois que c’est la seule source d’informations que j’ai sur la légende de Jack Frost. Il reste peut-être inconnu aux yeux de certains alors… on part pour un petit point culture !

Jack Frost est un personnage, allégorie de l’hiver, issu de la culture anglo-saxonne. Il serait à l’origine du givre, des nez et des pieds glacés par le temps, et donnerait sa couleur au feuillage des arbres en automne et sa forme comparable à des feuilles de fougère au givre croissant sur les vitres. […] Jack Frost est souvent dépeint comme un petit elfe, rapide, espiègle encore innocent avec un caractère d’enfant, disant souvent « hi-ho ». Il peut aussi devenir dangereux et geler les gens sur place, s’ils le mettent en colère. Son physique peut avoir des aspects hivernaux : les cheveux blancs, ses yeux de la couleur bleue, de la glace sur ses vêtements. On lui prête un grand nombre de pouvoirs, comme la production d’air glacial, la glace, les précipitations comme la neige ou le verglas. Le plus souvent on lui prête juste le pouvoir de dessiner des superbes sculptures en givre sur la terre, les plantes et les fenêtres. (Plus de détails sur Wikipédia)

L’auteure nous propose donc une plongée dans un monde fantastique où Jack Frost est notre personnage principal. Accompagné de son chien Snow, il va faire la rencontre d’Halya. Jack n’est pas un petit garçon ici. C’est un homme… Et quel homme ! A faire fondre la glace de l’Everest…

Halya est notre personnage principal féminin dans cette lecture. C’est une jeune femme que j’ai adoré du début à la fin ! Elle ne se laisse pas faire, elle est courageuse, elle est pleine de vitalité et de rêves. Thanatologue, elle étudie la mort. Ainsi, elle part sur l’Everest faire des recherches pour son travail. Mais rien ne va se passer comme prévu. Elle va faire la rencontre qui bouleversera sa vie à tout jamais.

Halya fait la rencontre de Jack. C’est la seule à le voir. C’est la seule qui pourra briser la malédiction qui plane sur lui.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Intrigue et décors  
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

L’auteure nous propose une romance fantastique à couper le souffle. C’est pour moi une sacrée belle lecture qui sera une de mes lectures les plus mémorables de l’année 2019.

J’ai apprécié l’originalité des décors : c’est vrai que c’est plutôt rare pour moi de faire des excursions dans le froid. En même temps, à cette époque de l’année, c’est plutôt très sympathique de lire ce genre d’intrigue planquée au fond de son lit…

On voyage dans l’Everest : on apprend rapidement que le danger rode partout. La nature et ses mystères sont vraiment intéressants à découvrir. Il y a des pièges partout. Si Halya pensait à tout : se perdre, mourir de froid ou encore tomber dans une crevasse, elle ne pensait pas faire la rencontre d’une légende.

C’est aussi une très belle idée d’avoir pris la légende de Jack Frost. Finalement, elle reste méconnue. Bon ok, on a un film Dreamworks mais mis à part ce film, il n’y a rien dans notre culture populaire qui nous permet de faire le lien. J’ai trouvé que l’inspiration de ce petit garçon devenu grand et maudit depuis de nombreux siècles est une très belle idée ! On ne lit que très peu de choses sur ces légendes et Hezekielle Syl nous prouve avec brio que c’est bien dommage.

Coup de cœur du mois d’Octobre, je n’ai absolument rien à redire sur l’intrigue : il n’y a pas de fausse note, les personnages sont très bons, bien dessinés, avec des psychologies fines et pleines d’informations. On s’imagine les personnages très facilement ainsi que les situations dans lesquelles l’auteure propulse ses personnages.

J’ai beaucoup apprécié Snow, le chien de Jack qui est un personnage à part entière. Ici, on parle de romance fantastique mais franchement, ça colle très bien à la réalité. On évolue dans des mondes que l’on connait (la ville, un appartement, un café, des rues…) mais aussi dans des endroits plus sauvages et paradisiaques : l’Everest mais aussi les îles.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
La plume de l’auteure  
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Je suis sous le charme. Vraiment.

On voyage énormément dans ce roman et cela fait du bien. On ne manque pas de rythme. On est dans un tourbillon d’événements qui sont tous très bien trouvés et menés. On ressent vraiment une puissance intéressante dans les émotions vécues par les personnages. La fragilité de Halya est très belle.

On tire une leçon de ce roman : lâcher prise, savoir se pardonner, redevenir soi-même, se défaire de l’emprise du passé pour aller vers un avenir meilleur. C’est vraiment très beau et très bien mené.

La plume de Hezekielle Syl est prodigieuse, formidable et très belle. Elle nous fait voyager géographiquement mais aussi au sein de diverses émotions incroyables.

3 bonnes raisons de lire ce roman :

  • La revisite d’une légende méconnue : Jack Frost
  • Les décors proposés
  • La plume de l’auteure.

5

6

Blue Carla d’Oriane

ob_cceee0_blue-carla.jpgRésumé : « Quand je pénètre en ces lieux, je ne suis plus Clara. Je deviens Blue Carla. Et je suis, disons… une habituée. » Plusieurs nuits par mois, Blue Carla embrase le club libertin Erotica. En dehors, elle est Clara Doucet, une jeune femme qui se cherche encore, côté travail comme côté cœur. Ces deux mondes doivent rester séparés, il y va de son équilibre. Mais l’arrivée de Romain, aussi libertin que sulfureux, risque bien de briser ses précieuses frontières. Ce roman de format court vous fera vivre une expérience où « brève mais intense » prend tout son sens ! Passez la porte du club Erotica, Blue Carla vous guidera.

~ Service presse 📖 ~

Je remercie Oriane pour l’envoi de son roman. J’ai eu la chance de faire sa rencontre lors du salon d’Orchies l’année dernière et depuis, je prends plaisir à la découvrir personnellement mais aussi professionnellement. J’ai pu lire son roman De terre et de racines et je continue ma découverte avec ce roman court Blue Carla qui nous propose un virage à 180° dans l’univers proposé. On passe d’une dystopie à un roman érotique. Genre que j’affectionne peu (seulement quand c’est très bien écrit et pas à la limite de la pornographie constante), je n’ai pas pu dire non aux jolis yeux d’Oriane.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Un genre qui me fait peur
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Vous le savez, l’érotique est un genre que j’affectionne peu. En effet, on trouve de tout. C’est plutôt sympathique puisque tous les lecteurs peuvent trouver leur bonheur dans ce genre mais, personnellement, j’ai du mal à lire le sexe. Brutaux, crus et assez vulgaires, certains romans m’ont fait sauter au plafond tant on banalise le sexe et la violence. Depuis quelques temps, j’esquive ce genre et je ne lis quasiment plus rien (sauf Shana Keers parce qu’elle est réellement douée pour ce genre). Oriane prend donc déjà un gros risque ici. De l’érotique, oui, mais à certaines conditions…

Soyez rassurés ! J’ai passé un bon moment de lecture. Je me suis plongée dans une lecture particulière puisqu’elle place l’érotisme et le libertinage au cœur de son intrigue. Ce que j’ai apprécié, c’est que l’auteure n’écrit pas le sexe pour faire vendre. On a un équilibre certain qui propose une belle idée et une romance contemporaine sympathique.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Un roman court
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

C’est plutôt une bonne idée ! J’avoue que j’ai apprécié le fait que le roman soit court. Ca évite d’ajouter des pages et des pages de descriptions en tout genre qui m’auraient rapidement lassée. Le format court est plutôt sympathique, on ne s’ennuie pas, on le lit d’une traite.

On fait la rencontre de Clara Doucet. Clara est une jeune femme belle, intelligente qui finit par trouver du travail. Elle a un équilibre certain dans sa vie qui lui permet de s’épanouir comme elle le souhaite. Clara a un secret. Ce secret ? Une fois toutes les deux semaines, Clara s’échappe et devient Blue Carla le temps d’une soirée érotique au club Erotica. (Clara/Carla sera nommée Clara tout au long de la chronique pour éviter de se mélanger les pinceaux ahah)

Ce qui devait arriver arriva. Les sphères professionnelle et personnelle se mélangent quand Romain, collègue de Clara se rend compte qu’ils sont tous les deux membres du club Erotica. Cela va créer des situations drôles, intéressantes et qui mettront Clara dans l’embarras.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Le libertinage au cœur de l’intrigue
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

J’ai apprécié le fait que Clara ne soit pas une nymphomane en puissance qui court après les garçons à poil. Non, pas du tout. Clara est une femme intelligente et intéressante. Via ses yeux, on se rend compte que le libertinage est une occupation « normale » pour elle.

Le libertinage, les clubs échangistes, l’érotisme, toutes ces thématiques sont encore taboues. En effet, il n’est pas conventionnel de parler d’intimité, de sexe. Ce sont des choses dont on ne parle pas, que l’on ne partage pas. Ici, on voit que ça ne prend, finalement, pas autant de temps que certaines autres passions dévorantes. C’est équilibré dans une vie qui va à 1000 à l’heure. Certains aiment les soirées sous les plaids et un bon film, d’autres, le libertinage. C’est ainsi, ça ne changera pas. La société dans laquelle on évolue banalise les horreurs de la vie mais cette thématique là reste encore assez taboue finalement… Oriane nous montre que tout peut être source de passion et d’amusement, il faut juste savoir doser.

Avec l’arrivée de Romain dans le récit, tout se bouscule. On est vraiment dans une situation très intense. Les émotions sont exacerbées par les sens, le jeu de lumière : entre cachettes et pénombre, on est dans un endroit qui semble hors du temps.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
La plume de l’auteure
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Comme je le disais plus haut, j’avais déjà eu l’occasion de rencontrer la plume de l’auteure via un autre roman. Si le changement de genre est radical, j’ai retrouvé cette plume pleine de richesses et de détails. On ne s’ennuie pas.

J’avoue que la lecture n’est pas un coup de cœur mais j’ai quand même bien apprécié mon immersion. Je n’ai pas vraiment de défaut à pointer du doigt. C’est juste que ce n’est pas un de mes genres de prédilection.

Pour ceux et celles qui aiment l’érotisme, le trouble des sens, l’amour au sens large du terme, les nouvelles expériences, ce roman court est fait pour vous.

En tout cas, je félicite Oriane pour cette rigueur implacable dans ses mots et ses romans. Il n’y a rien à redire, juste à apprécier la découverte et être ouvert d’esprit. Merci à elle pour cette piqûre de rappel : l’habit ne fait pas le moine.

3 bonnes raisons de lire ce roman :

  • Un univers riche malgré le format court
  • Une plume sincère et délicate
  • Le personnage de Clara/Carla que j’ai apprécié

4