12

Toi, moi et les étoiles – Tome 4 – Nelly Weaver

téléchargement (1)Résumé : Elle a bravé la tempête. Il pensait avoir échappé à la sienne. Aujourd’hui, les rôles s’inversent. Ethan et Livie, ensemble, se lancent dans une nouvelle quête du passé. Mais sera-t-il prêt à l’accepter ?

Mon avis : Je remercie Nelly pour sa gentillesse et ses jolis mots. En effet, depuis le premier tome, je fais partie des chanceuses qui reçoivent l’histoire d’Ethan et Livie. J’aime beaucoup suivre cette histoire qui en est au quatrième tome. Je trouve que ce dernier est beaucoup plus subtile que les autres. Je trouve cela très intéressant.

On retrouve Livie et Ethan dans une situation assez périlleuse. En effet, Livie a décidé de jouer la carte de l’honnêteté et de donner à Ethan la véritable version de ce qui s’est passé cette fameuse nuit, avec Greg.

Livie est un personnage très travaillé. Sa psychologie fine et son caractère nous permettent d’avoir un personnage principal féminin très subtil et fascinant. Bien que des fois je ne suis pas d’accord avec elle, je trouve qu’elle prend des décisions un peu trop hâtives par moment. Je pense que cela est dû à son passé. Elle a dû apprendre à tout gérer seule et à ne plus penser aux autres puisqu’elle pensait passer sa vie seule. Elle cache des choses pour se protéger, pour protéger les gens qui l’entourent. C’est pourquoi, elle est très vite pardonnable selon moi. C’est pourquoi j’ai adoré la nette progression de ce personnage qui décide d’aller de l’avant, de faire confiance et d’apprendre à prendre confiance en soi. C’est vraiment excellent ! Honnêtement, j’ai adoré cette évolution.

Bien que le plus gros soit derrière Livie et Ethan, l’auteure nous offre un tome explosif. On en prend plein les yeux. Personnellement, je pense que c’est le tome que j’ai préféré. Je pense que c’est dû au fait qu’il est plus ciblé sur Ethan. J’ai beaucoup apprécié découvrir sa personnalité mais aussi sa psychologie et son tempérament. J’ai aussi apprécié exploré son passé, sa relation difficile et houleuse avec sa mère. L’amour qu’il a trouvé chez la famille de Livie. En bref, j’apprécie le fait qu’ici, ce soit plus psychologique. En soi, l’histoire prend de l’ampleur mais j’ai adoré découvrir un peu plus le passé. C’est excellent et c’est souvent ce que je recherche dans un roman. Ici, je suis gâtée.

Le personnage de Greg gagne en maturité aussi. On se rend compte que l’emprise du père n’est plus aussi présente, il parvient à lâcher du lest et rend donc l’atmosphère bien plus légère.

Ce que j’ai aussi trouvé excellent c’est que je trouve que la plume de l’auteure grandit en même temps que ses personnages. Si Livie évolue beaucoup, la manière d’expliquer, de raconter aussi. C’est vraiment très prenant. C’est quelque chose que j’ai remarqué. J’ai terminé ce tome quasiment d’une traite tandis que les autres, j’avais fait quelques pauses. Ici, l’auteure parvient à nous prendre par la main et nous amener, une nouvelle fois, dans le monde qu’elle crée depuis quatre tomes maintenant. C’est plus facile, plus souple. On est dans notre lecture dès les premières pages et cela fait du bien. On se replonge dans l’histoire avec beaucoup de facilité. C’est vraiment excellent.

En plus d’une plume excellente qui apporte beaucoup de dynamisme et de rebondissement à l’histoire, je trouve qu’ici, l’intrigue prend de l’ampleur. On est vraiment servi pour ce quatrième tome.

Je pense que ce quatrième tome était nécessaire dans le sens où l’on comprend beaucoup mieux. Il y a des détails qui sont séduisants et qui nous permettent de passer un moment savoureux en compagnie de notre couple préféré.

Ma note : 19/20

Publicités
13

Les garçons de chambre Tome 1 – Julien Lazzaro

25551986_579219812420770_6828663113395118754_n.jpgRésumé : Je suis le docteur de l’amour, le beau parleur, le magicien, l’illusionniste. Je soigne les cœurs en peine par le sexe. Je m’appelle Léopold d’Arpajon et je suis un psychologue particulier. » Léopold incarne l’homme parfait. Intelligent, cultivé et sexy, il réalise les fantasmes les plus fous de ses conquêtes. Pour ses colocataires, il est garçon de chambre dans un hôtel de luxe. En réalité, la vérité est tout autre… Léopold est escort-boy. Lorsqu’un soir il disparaît, son frère Jean-Baptiste se retrouve plongé malgré lui dans un univers intime, plein de non-dits et de secrets. Débute une aventure haletante, entre thriller et érotisme…

Mon avis : Je remercie Marie de chez Nisha Editions pour l’envoi de ce service presse assez intéressant au final.

Je vous avoue qu’avec ce service presse, j’ai tenté. J’ai tenté de passer au-delà de ce que je peux lire, de ce que je sais lire. Sur certains points, je suis passée au-dessus de beaucoup de mes appréhensions. Sur d’autres, j’ai émis des réserves au début de ma lecture.

Chose qui m’a beaucoup plu dès le départ c’est que ce soit un homme l’auteur : Julien Lazzaro relève un sacré défi ici. J’étais curieuse de savoir ce qu’une plume masculine pouvait donner dans ce genre qui est souvent ultra féminin. J’aime beaucoup cette originalité.

Je vous avoue que les premiers chapitres ont été un peu compliqué pour moi. J’ai mis quelques pages à me mettre dans ma lecture. Cependant, même si c’est une lecture qui a commencé à prendre un bon rythme assez doucement, j’ai trouvé que c’était un bon premier tome qui réserve beaucoup de belles choses pour les prochains tomes.

Je vous avoue que les lectrices et lecteurs qui apprécient de belles romances sans érotisme et sexe, cela ne sera pas fait pour vous. En revanche, si vous êtes adepte des lectures de chez Nisha ou encore de la romance érotique ceci est fait pour vous. On explore des sujets assez intenses comme le sexe (bon, maintenant, on finit quelque peu par s’y habituer.) mais aussi –chose surprenant chez moi- la romance M/M. Je vous avoue que j’ai eu du mal. Certainement comme j’avais du mal avec les scènes de sexe explicites au début de mes lectures.

On est dans un monde ultra masculin. On fait la rencontre d’une bande d’hommes qui vivent ensemble. Ils ont tous quelque chose en commun : Léopold d’Arpajon. Léopold est un jeune homme qui sait que son physique et son charme font des ravages. En effet, on trouve ici un personnage sûr de lui.

Autour de lui, on retrouve : Jean Baptiste qui est le frère jumeau de Léopold, Giovanni et14102321_869552063176273_1970639135923634263_n Raphaël. J’ai beaucoup apprécié les différences notoires entre tous ces jeunes hommes et surtout entre les frères jumeaux : ils sont assez différents dans leurs comportements, dans leurs personnalités. Ils deviennent un duo dans cette bande d’amis et cela fait du bien.

Ce qui m’a aussi rendu très curieuse c’est de savoir comment l’auteur parvient à faire tenir la notion d’érotisme, de la vie de la nuit, et de la notion du thriller. J’étais vraiment curieuse de savoir si l’on pouvait en faire quelque chose et si ce quelque chose tient debout. C’est vraiment une très belle surprise à ce niveau-là.

Mention particulière pour le fait que Les garçons de chambre est, à la base, une websérie. Voici encore une belle surprise en lisant ce roman. C’est très original et j’aime la manière odnt la littérature peut s’appuyer sur d’autres diffuseurs de cultures –quels qu’ils soient-  et faire quelque chose de très sympathique.

Je suis encore une fois, fortement curieuse, de savoir ce que l’on nous réserve pour la suite.

Ma note : 16/20

 

30

Le mystérieux secret de Jane Austen – Lhattie Haniel

51GVgl-xIjLRésumé : Je n’ai pas la prétention d’avoir le fin talent de la très célèbre Jane Austen, mais il me tenait à cœur de vous raconter cette histoire poussée par mon admiration pour les écrits et par la vie de cette grande romancière anglaise. Au fil des pages, vous serez certainement saisie par les émotions en parcourant les premières années de sa vie et de celles de son écriture. Cependant, attendez-vous à être surpris par la mystérieuse romance qui s’est animée sous le sceau de ma plume. Il se pourrait même que vous ne vous en remettiez jamais ! Et si d’aventure, vous souhaitiez poursuivre cette lecture, il vous faudrait le faire sans soulever le moindre sourcil. Alors, peut-être qu’il vous sera dévoilé l’un des mystérieux secrets de Jane Austen : pourquoi ne fut-elle fiancée qu’une seule nuit à Harris Bigg-Wither ? Seule cette histoire saurait vous le dire…

Mon avis : Je remercie la talentueuse Lhattie Haniel pour l’envoi de ce service presse. Après avoir lu un roman en Service Presse, j’ai eu la bonne surprise de trouver dans ma boite mail tous les autres romans de Lhattie qu’elle proposait en Service Presse ! J’ai décidé de commencer la suite de la découverte de son univers que je connaissais avec « Un accord incrongru ! » par ce roman. La raison n’est pas bien compliquée, j’adore Jane Austen et je vous avoue que j’étais bien curieuse de savoir ce que pouvait contenir ce roman de Lhattie.

J’ai trouvé l’idée bonne et l’intrigue bien ficelée malgré quelques moments de doute… Je vous avoue que par moment, j’ai eu quelques hésitations sur la manière dont parle et agit Jane Austen puisque ce roman est en quelque sorte autobiographique. Je pense surtout aux têtes à têtes avec des personnages masculins.

Cependant, j’ai trouvé beaucoup de choses originales comme la rencontre entre Jane et ses personnages. J’ai trouvé cela touchant et assez intéressant. La plume de Lhattie est toujours aussi juste et dynamique mais ici, elle est très intelligente.

Jane Austen est une auteure que j’apprécie. Dans un premier temps, pour la qualité de ses textes et intrigues. J’aime aussi la grandeur de ses personnages et leurs caractères tous divers et variés. J’apprécie aussi la femme qu’elle était. Les traits de caractère qui se dégagent de sa plume sont vraiment forts et l’on s’imagine une femme forte, courageuse, qui n’a pas peur de ne pas rentrer dans les cases ainsi qu’une femme qui a un caractère fort pour la société dans laquelle elle a évolué. J’ai trouvé cela très bien ressenti dans ce roman.

Je pense que c’est un moment très sympathique à passer en compagnie de tous ces personnages. On se surprend à passer du temps dans la vie de Jane. On se rend vraiment compte de l’importance des détails pour Jane Austen mais aussi l’importance qu’elle donne aux personnes qu’elle côtoie. C’est une source d’inspiration pour elle.

Personnellement, j’adore la ville de Bath, là où a vécu Jane Austen. Je trouve cette ville flamboyante, merveilleuse. C’est vraiment excellent !

La plume de l’auteure est très sympathique, une nouvelle fois, on est propulsé dans un univers à part entière. J’ai trouvé que l’intention de Lhattie était louable dans ce roman malgré les petits détails qui m’ont paru un peu trop gros mais cela n’est pas grave du tout. Cela ne m’a pas empêché de passer un agréable moment avec la plume de Lhattie et son intrigue très originale. J’ai apprécié les détails et les réponses à d’éventuelles questions.

Fan de Jane Austen, la curiosité vous poussera à la lecture, j’en suis persuadée.

Ma note : 16/20

18

Mon presque conte de fées – Mariana

téléchargement (2)Résumé : Imaginez qu’on vous offre un relooking pour votre anniversaire. Que feriez-vous ? 
Suzy, 26 ans, un boulot détestable, un patron ultra sexy, une effroyable collègue, pas de famille mais, des amis en or. Pour son anniversaire, ces derniers décident de lui offrir un relooking doublé d’un coaching. D’abord perplexe et blessée, elle se laisse finalement guider. Suzy saura-t-elle se retrouver dans un monde d’apparences ? Trouvera-t-elle ce qu’elle cherche ? Vivez cette formidable aventure avec Suzy et sa bande d’amis entre rires, escarpins et princes charmants

Mon avis : Je remercie chaleureusement Mariana qui est une auteure très gentille. Je vous conseille d’aller papoter avec elle, elle a toujours quelques minutes à vous consacrer. Des auteurs ainsi sont toujours très appréciables.

J’ai lu cette romance d’une traite. On est dans un univers confortable, propice à un bon moment de lecture. Honnêtement, cela faisait quelques temps que je n’avais pas lu de romances modernes et en ce sens, j’ai été très positivement surprise.

Même si j’ai beaucoup apprécié, ce n’est pas un coup de cœur. En effet, il manquait ce petit quelque chose en plus pour que la magie opère totalement. Cela ne m’a pas empêché de beaucoup apprécié ma lecture.

On fait la rencontre de Suzy, une jeune femme de 26 ans à qui on paye un relooking pour son anniversaire. Honnêtement, je l’aurais très mal pris aussi ! C’est vraiment un cadeau qui souligne le manque de prise en main, de soin, de tout ce que l’on veut même si avec du recul, on peut comprendre, sur le coup, je l’aurais assez mal pris ! Pas vous ?

J’ai beaucoup apprécié ce personnage auquel j’ai su m’identifier sur certains points comme le manque de confiance en soi, le fait qu’elle soit quelque peu repliée sur elle-même et son sacré caractère !

Elle a un sacré entourage : entre super potes et super cons, on est servi ! J’ai beaucoup apprécié la diversité des personnes qui l’entourent. J’ai aussi apprécié le fait qu’elle essaye de composer avec les caractères de chacun pour que tout aille pour le mieux. Souvent, dans ce cas, on oublie de penser à soi-même et cela est quelque peu dommageable.

Les péripéties de cette histoire sont rondement menées et m’ont beaucoup fait sourire, elles nous permettent de passer un bon moment de lecture et nous donnent l’envie de savoir la suite ! C’est vraiment un des points positifs de ce roman.

L’intrigue est bien trouvée. J’ai apprécié cette dernière, elle est simple mais efficace. Après tout, c’est ce que l’on recherche avec ce genre de roman. C’est vraiment réussi pour le coup !

La plume de l’auteure est très fraîche, c’est agréable. Même si des fois, j’ai eu un peu de mal avec les mots anglais en italique (je ne saurai pas vous expliquer pourquoi mais ça m’a ralenti quelque peu dans ma lecture). Le seul autre reproche que je peux faire à ce roman c’est d’aller trop vite, j’avais comme un goût de trop peu. J’aurais voulu quelques pages en plus pour avoir le temps d’avaler certaines informations et d’en savoir un peu plus (histoire de satisfaire la petite curieuse que je suis) et je pense que ce petit quelque chose qui me manquait dont je vous parlais au début de cette chronique vient de là : cette sensation que, par moment, certaines choses vont trop vite.

Je vous le conseille si vous voulez passer un moment de lecture agréable, qui vous fera rire et certainement vous rappeler des situations qui vous sont arrivées !

Ma note : 15/20

16

Apnée – Alice Laujean

apnee-955047.jpgRésumé :  » Aimer jusqu’à l’impossible, c’est possible ? » Elle s’appelle Mary, elle voudrait fuir son passé. Il s’appelle Ryan,il voudrait fuir son avenir. Pourtant un soir, une nuit aux frontières de la folie, tout va basculer. Une rencontre, un échange douloureux voir sulfureux va bousculer leurs idées reçues. De Los Angeles à New York en passant par la Floride, leurs sentiments vont être mis à rudes épreuves. Sexe, mensonges et trahison vont s’immiscer dans leur vie. L’amour sera-t-il assez fort pour vaincre leurs démons et se pardonner mutuellement ? Une histoire tumultueuse qui viendra confirmer le proverbe de Blaise Pascal :  » L’amour a ses raisons que la raison ne connait point. »

Mon avis : Je remercie Alice Laujean pour l’envoi de ce roman en Service Presse. En effet, j’ai passé un bon moment avec ce roman.

J’ai été attiré par cette couverture pleine de promesse, d’amour et de sensualité. J’ai trouvé cela remarquable et j’ai voulu me lancer dans cette lecture rapidement.

Cependant, la lecture de ce roman n’est pas un coup de cœur, c’est dommage parce que tout était là pour que je passe un excellent moment mais ce n’est pas bien grave, j’ai passé un bon moment de lecture et cela est le principal pour moi.

On fait la rencontre de Mary et de Ryan, deux jeunes gens attirés l’un par l’autre. C’est vraiment un amour très fort, physique qui les prend et qui souffle tout sur son passage. J’ai apprécié suivre leurs aventures à travers les Etats-Unis. Ce sont deux personnages qui se ressemblent, ils ont un passé douloureux bien qu’ils soient aux antipodes. L’auteure instaure un jeu du chat et de la souris tout au long du roman.

Vous savez que c’est une notion compliquée pour moi parce qu’elle me lasse rapidement quand c’est constant. C’est ce qui s’est passé ici, malheureusement. J’ai perdu mon rythme de lecture au moment où ces deux personnages ne font que se repousser et s’attirer tout au long des pages. J’ai trouvé ça redondant et forcément, j’ai trouvé quelques longueurs, c’est normal. Le fait que l’on perçoive une certaine tension entre les deux et que quelques lignes plus tard, ils se rapprochent m’a légèrement désarçonnée, je ne suis pas forcément fan de ce genre de comportement.

Malgré ce point négatif, je suis parvenue à trouver des choses très intéressantes. Je ne suis pas parvenue à me retrouver dans le personnage de Ryan qui est, pour moi, trop sombre mais j’ai beaucoup apprécié le personnage de Mary qui est très détaillée. L’auteure a fait un travail formidable sur ce personnage et sur sa psychologie qui est selon moi très intéressante. C’est vraiment remarquable.

J’ai beaucoup apprécié la plume de l’auteure qui est très belle. Elle nous véhicule beaucoup d’émotions : on se retient tout au long du roman de pleurer, d’hurler. On passe d’une émotion à une autre en quelques secondes : c’est un ascenseur émotionnel intense que l’on nous présente là. La plume d’Alice est pleine de ressources, à l’image de son roman. On nous partage énormément.

Le roman d’Alice Laujean est une preuve qu’un roman doit être lu jusqu’à la fin pour pouvoir se faire un avis. Même si j’ai pu trouver des points négatifs, j’ai aussi su trouver des choses qui m’ont plu et qui m’ont permis de terminer ma lecture sans penser que c’est une lecture qui n’est pas faite pour moi. J’en ressors grandit sur ma manière d’appréhender ce roman et les éléments que l’on nous propose.

Bravo Alice pour ce roman. Ma lecture fut appréciable, merci !

Ma note : 14/20

 

12

Un serment d’automne – Laure Allard d’Adesky

Laure-Un-serment-dautomneRésumé : « Fais-moi le serment que quoi qu’il advienne, quels que soient les chemins que nous aurons pris, et même si nous venions à être séparés, chaque année nous nous retrouverons sous ce chêne à l’automne, lorsque ses premières feuilles tomberont. » voici le serment qui lie Artus et Elvire, deux lycéens qui s’aiment avec la fougue de l’adolescence. Mais un jour un drame les sépare. Des années plus tard, Elvire fera une rencontre qui bouleversera sa vie à jamais.

Mon avis : Je remercie de nouveau Anyway Editions pour l’envoi de ce Service Presse incroyable.

J’ai tout de suite craqué pour la couverture que je trouve très belle : elle dégage beaucoup de douceur et de poésie. Le titre est très évocateur et parfaitement en lien avec la couverture. J’adore l’automne et ses couleurs : c’est vraiment très beau.

Le lien des personnages est fort. On sent tout l’amour qu’ils ressentent l’un pour l’autre. On se rend compte qu’ici, l’amour est plus fort que tout. Rien ni personne ne remplacera l’amour qu’il y avait entre Artus et Elvire. C’est vraiment très prenant comme histoire et cette notion de l’amour indestructible est vraiment très belle, elle m’a beaucoup plu.

Artus n’est plus, Elvire est seule et cela ne l’empêche pas de devenir quelqu’un. En effet, c’est vraiment incroyable. Elle devient une auteure à succès et n’hésite pas à revenir sur les traces de son passé et à tenir la promesse qu’elle a fait à Artus et revient donc sous leur arbre une fois par an. C’est vraiment très beau, très poétique.

J’ai beaucoup apprécié l’intrigue et la manière dont le fantastique se mêle à cette histoire. Comme si de rien n’était. C’est vraiment très intelligemment introduit dans le texte et cela rend l’histoire unique et naturelle. C’est très sympathique à lire.

J’ai apprécié la profondeur du personnage principal qu’est Elvire. On fait un portrait psychique d’Elvire qui m’a beaucoup plus. La psychologie détaillée de ce personnage est très importante pour moi, en effet, j’ai pu très facilement m’identifier à ce personnage. On voit qu’elle a souffert, on devine ses nuits de solitude, de larmes et de souvenirs. Au final, on se rend compte qu’Elvire et Artus ne font qu’un, comme un seul et unique personnage.

Ce qui m’a beaucoup saisi c’est le fait que toutes ces émotions sont contenues dans quelques pages. Je suis vraiment admirative du travail de l’auteure puisqu’elle est parvenue à me faire vivre ce que je vis normalement dans un méga gros roman en quelques pages. C’est vraiment très sympathique.

Je ne peux que conseiller cette romance fantastique aux fans de ce genre. Cette nouvelle est une petite pépite qui vous fera passer un excellent moment. C’est le problème lorsque l’on a une lecture que l’on apprécie énormément dans les mains : on en veut encore. J’aurais aimé en savoir plus, avoir plus de détails. Mais cela n’est qu’un petit point, j’ai vraiment passé un superbe moment en compagnie d’Elvire.

C’est une douceur certaine et beaucoup de poésie qui se dégagent du texte : cela fait parfaitement écho à la couverture et au titre.

La plume de l’auteure est parfaite. Elle est tout bonnement géniale. Elle est aussi à l’image de son texte, de sa nouvelle : belle, poétique, douce.

Je ne peux que vous la conseiller encore une fois. C’est vraiment un texte incroyable qu’il faut lire. De plus, c’est quelque chose de court, cela ne prend pas beaucoup de temps, parfait entre deux gros /pavés pour vous changer les idées avant de vous replonger dans un univers massif.

Ma note : 18/20

 

20

Y aura-t-il trop de neige à Noël ? – Collectif

téléchargementRésumé : 12 nouvelles drôles et romantiques pour un Noël magique ! C’est le soir du réveillon. Catherine a oublié le brie aux truffes, Valentine est coincée dans la cabine d’essayage d’un grand magasin, déguisée en mère Noël. Pauline déprime en Toscane, seule et célibataire. À New York, le Dr Sam Miller se rend à un énième rencard de Noël organisé par sa sœur Imogene. Nina se retrouve enfermée chez elle, sous les toits de Montmartre, avec un inconnu et Audrey est en garde à vue pour avoir manifesté contre un abattoir. Tous ces personnages ont un point commun : malgré les apparences, ils vont passer le réveillon le plus féerique de leur vie ! Êtes-vous prêt pour un Noël 100 % comédie, 100 % romantique, 100 % magique ?

Mon avis : Je remercie du fond du cœur les éditions Charleston pour l’envoi de ce Service Presse auquel je ne m’attendais pas du tout (avouez… Ça nous est toutes déjà arrivé de recevoir un roman en se demandant d’où il vient… Puis, on comprend ! :D) Alors, merci pour ce beau cadeau de Noël !

J’ai eu la chance dans ce collectif, de retrouver des plumes que je connais et que j’adore comme celle de Marie Vareille ou encore celle de Sophie Henrionnet. Par la même occasion, j’ai eu la chance et l’extrême honneur de rencontrer les mots d’Isabelle Alexis, de Tonie Behar, d’Adèle Bréau et de Marianne Lévy que je ne connaissais pas et je suis ravie d’avoir fait leurs connaissances. J’ai vraiment passé un excellent moment avec ce petit recueil de nouvelles spécialement écrites pour Noël.

Honnêtement, il y en a pour tous les goûts dans ce recueil. Il en va de la sensibilité et des préférences de chacun mais j’ai trouvé des histoires, des personnages et des intrigues particulièrement drôles. Ce doit être l’effet de Noël mais je suis parvenue à m’attacher à des personnages en quelques pages. Je n’ai aucune déception pour aucune nouvelle, j’ai passé un agréable moment avec toutes même s’il y en a que j’ai préféré. Je ne vous dirai pas lesquelles dans le sens où je préfère laisser la surprise aux lecteurs qui se plongeront dans ce recueil.

Elles ont quand même quelque chose en commun : on nous relate les histoires de femmes au moment de Noël. Une chose est certaine : elles ne passeront pas un Noël comme les autres cette année, le père Noël en a décidé autrement ! Cela nous amène à de drôles de situations. Les textes sont bourrés d’humour et de situations plus périlleuses les unes que les autres. Ça vaut le coup d’œil, je vous l’assure !

J’ai beaucoup apprécié la diversité des personnages et des histoires proposées. C’est très agréable de lire des choses différentes, d’avoir un schéma qui ne se répète pas forcément et qui nous propose beaucoup de surprises.

J’ai adoré le principe du « un an plus tard » avec les changements d’auteurs et d’intrigues. J’ai trouvé ça très drôle de mélangé et de reprendre les histoires d’une autre auteure. Vraiment, une très très bonne idée qui m’a beaucoup plu !

Je ne peux donc que vous conseiller de vous plonger dans ce petit recueil de douze nouvelles. Vous avez encore un peu de temps avant Noël et même après ! C’est le genre de livre que l’on peut facilement lire sur une soirée, au coin du feu, sous une bonne couverture. C’est vraiment un pur bonheur d’avoir retrouvé les plumes que je connaissais et d’avoir pu en découvrir quatre nouvelles qui me poussent à m’attarder sur les œuvres respectives de chacune.

Ma note : 17/20