26

Trylle T1: échangée – A. Hocking

TrylleQuatrième de couverture: Et si toute votre vie avait été construite sur un mensonge ? Wendy était âgée de six ans lorsque sa mère a essayé de la tuer, convaincue qu’elle était un monstre. Des années plus tard, Wendy découvre que sa mère avait peut-être raison : elle n’est pas la personne qu’elle croyait être et toute son existence doit être démêlée. Tout ça à cause de Finn Holmes. Finn est un mystérieux garçon qui semble la protéger. Chaque rencontre avec lui bouleverse Wendy, surtout parce qu’elle est attirée par lui, même si elle ne l’admettrait jamais. Mais la vérité ne tarde pas à arriver : Wendy et lui ont été échangés à leur naissance. Et aujourd’hui, il vient la ramener dans sa vraie famille. Pour découvrir sa véritable identité, elle doit abandonner son ancienne vie. Commence alors un voyage aussi beau qu’effrayant vers un monde magique dont elle ne soupçonnait pas l’existence.

Mon avis : Je vous avoue que j’ai dans un premier temps craqué sur la couverture de l’ouvrage. Elle est tout simplement magnifique. En plus, j’ai le tome deux dans ma PAL et la couverture est aussi belle que celle du premier ouvrage. Il était donc temps que je chronique ce fameux tome 1.

J’étais un peu sceptique en lisant le résumé (une fois chez moi, ça va de soi). Je me suis dit « ouais, encore une histoire pour ado. » Et j’avoue qu’il est resté quelques temps dans ma bibliothèque … Jusqu’au jour où je me suis laissée tentée par ce roman.

Histoire simple mais très efficace, on fait la rencontre de Wendy, une adolescente de 16 ans qui a vécu beaucoup de choses terribles étant jeune comme le fait que sa mère ait essayé de la tuer lorsqu’elle était enfant.
Elle grandit avec l’idée qu’elle est un monstre, elle n’a pas d’ami au lycée, elle a juste son frère et sa tante qui l’aiment et qu’elle aime en retour. Cependant, elle vit des choses étranges jusqu’au jour où Finn s’intéresse à elle et lui explique la situation: elle n’appartient pas à ce monde d’humains qui ne l’a jamais compris. Elle appartient au monde des Trolls. C’est une princesse.Malgré le fait qu’elle n’ai pas forcément d’attaches particulières avec ce monde, elle coupe les ponts de manière extrême avec sa famille. Elle ne sait pas ce qu’il l’attend.

Voilà la trame est lancée, on va découvrir la vie de Wendy à travers ce monde et cette famille qu’elle ne connait pas. Il est difficile de quitter ses habitudes pour un palais. On ne peut pas dire que ce soit l’originalité qui fait que l’oeuvre est exceptionnelle. Peut-être sur le fait que l’on entre dans le monde des trolls et pas de vampires ou de loups garous. J’ai trouvé ce roman sympathique plus par rapport aux obstacles que Wendy doit parvenir à franchir : d’un point de vue social puisqu’elle doit s’intégrer dans un monde qui n’est pas le sien, rempli de convenances.

Ce premier roman n’est pas transcendant mais il donne envie d’en savoir plus… On est entré dans le monde des Trylles avec une facilité incroyable. Les descriptions sont magiques et nous donnent envie de visiter les pièces du palais et les alentours.

Les personnages sont très attachants pour certains. J’ai adoré Finn qui est un peu le chevalier servant mystérieux du roman. Je l’ai trouvé touchant et attentif. Wendy m’a plu aussi mais j’espère qu’elle sera un peu moins « nunuche » dans le second tome et qu’elle grandira.

La plume de l’auteure est très belle. Très accessible. Elle nous donne envie de poursuivre notre lecture de cette saga.

En bref : Un roman charnière qui nous prépare à une belle entrée en matière. Il nous donne les premières clés pour comprendre l’histoire et l’envie de poursuivre notre lecture à travers le deuxième tome. En espérant que l’histoire va un peu se compliquer et surtout que l’héroïne va grandir un peu. 

Ma note : 15/20